Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Général de la Font

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40


Nombre de messages : 4672
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Général de la Font   Ven 1 Jan 2016 - 18:09

Crosnier a écrit:

FONT (de la) Pierre     
Côte SHD : 13 YD 1573
09/07/1885-07/07/1963
?? ??-?? CAV 08/12/39 BEM ESG ??-??
AVM = Colonel depuis le 25/09/35, Commandant du 29eme régiment de dragons depuis le 01/07/35
APM = Commandant du 29eme régiment de dragons (03/09/39 au 20/09/39)
Directeur de l’école militaire et d’application de la cavalerie et du train (20/09/39 au 01/01/40)
Commandant de la 5eme brigade légère mécanique (01/01/40 au 25/05/40)
Commandant de la 3eme division légère mécanique (25/05/40 au 06/06/40)
Commandant de la 4eme division cuirasser (06/06/40 au 14/07/40)
SG:
14/07/40-22/07/40 commandant de la 8eme brigade de cavalerie.
22/07/40 Sous chef d'état major de l'armée


Bonjour

voisi un complément pour le Général Pierre de la Font, je cite :

" Sorti brillamment de Saint-Cyr en 1906 dans la Cavalerie, il partit en août 1914 à la tête d'un peloton du 27ème dragons de Versailles. Tout de suite, il donna la mesure de sa valeur. En effet, sa première citation, datée du 5 septembre, dans sa concision toute militaire, s'exprime ainsi : A exécuté deux reconnaissances parfaites les 18 et 19 août; a rencontré une patrouille ennemie, en a tué plusieurs hommes et pris l'officier.

Ainsi quelques jours de campagne active dans les rangs du Corps de Cavalerie Sordet, avaient déjà attiré l'attention sur ce jeune officier au coup d'oeil juste, à la décision rapide et à l'exécution énergique, le même ensemble de qualités se retrouvera au cours d'une carrière bien remplie.

passé volontairement dans l'Infanterie au début de 1915, il est affecté à l'EM de la 22ème Brigade (37ème et 79ème RI) de la 11ème DI, la Division de Fer de Nancy. Il va y servir pendant deux ans et y méritera deux belles citations dont une à l'ordre du XXème C.A. du 19 juillet 1916. 

Promu Capitaine, il est désigné pour suivre les cours d'EM de Senlis. Il rejoint ensuite l'EM de la 63ème DI puis en juin 1918, l'EM de la 69ème DI où il restera jusqu'à la fin des hostilité, non sans y avoir mérité devant Soissons une quatrième citation en septembre 1918 pour : ses brillantes qualités d'allant, de bravoure et de sang froid.

Instructeur à l'Ecole de Saumur de 1920 à 1922, il passa ensuite comme stagiaire à l'Ecole de Guerre de 1922 à 1924, puis à l'Etat-Major de l'Armée. promu Chef d'Escadrons en 1925, il fait un temps de commandement au 9ème Cuirassiers à Lyon, à l'issue duquel il est désigné comme professeur stagiaire à l'Ecole Supérieure de Guerre de 1928 à 1930 puis chargé du Cours de Cavalerie de 1930 à 1934. C'est dans ce poste qu'il prend une part importante à l'évolution profonde de son arme d'origine, du cheval au moteur et au blindage.

Promu Lieutenant-Colonel en septembre 1931 et Colonel en septembre 1935, il commande le 29ème Dragons à Provins de 1935 à 1937. Il est ainsi à même de confronter ses conceptions d'école aus réalités de la troupe par la transformation de son régiment à cheval en régiment blindé (Somua et Hotchkiss).

Désigné pour suivre les cours du Centre des Hautes Etudes Militaires, il en sort au moment de la mobilisation de 1939, reçoit le commandement de l'Ecole de Saumur et est promu Général de Brigade à ce poste en décembre 1939.

Avec ce grade, il forme et instruit la cinquième Brigade de Combat de la Troisième Division Légère Mécanique de nouvelle formation.

Le 10 mai 1940, avec le Corps de Cavalerie Prioux, il entre en Belgique et participe aux combats de couverture de l'installation de la première Armée du Général Blanchard sur la position de Gembloux. En face des 3ème et 4ème Panzer du XVIème Corps Blindé Allemand., il va les 12, 13 et 14 mai freiner vigoureusement leurs attaques comme en témoigne une nouvelle citation à l'ordre de l'Armée du 9 juin 1940 signée Weygand.

A peine échappé des Flandres par Dunkerque, il est appelé au commandement de la 4ème Division Cuirassée qu'il assume au moment où, après de durs combats devant Abbeville, cette grande unité aurait besoin d'une remise en ordre profonde avant de se trouver de nouveau engagée. Mais ce replit ne sera jamais accordé et ce sera pendant trois longues semaines une incessante manoeuvre en retraite où, contre-attaque de jour et se repliant la nuit, les derniers éléments de la division tiendront jusqu'au bout en respect l'envahisseur. Le Général Delestaint, qui s'y connaissait en hommes, a sanctionné l'action de son subordonné par une belle citation datée du 26 juin 1940. Citation qui fut reprise en l'élevant à l'ordre de l'Armée par M. Michelet, Ministre des Armées le 21 novembre 1946.

Mais les services rendus au pays par le Général de la Font, après l'armistice, pour être moins connus n'en furent pas moins très importants. Devenu sous-chef de l'EM de l'Armée (1er et 4ème Bureaux de l'EMA), il accepte les plus lourdes responsabilités en jetant les bases d'une mobilisation clandestine par l'organisation du personnel et lestockage de matériel. Il fut ainsi l'un des fondateurs certains de l'organisation de la Résistance dans l'Armée.

Promu Général de Division en 1942, il assume les fonctions d'Inspecteur de la cavalerie, puis celle de commandant de la VIIème Division Militaire à Bourg-en-Bresse quelques jours avant l'occupation de la métropole en novembre 1942. Mis en congé, il fut versé au cadre de réserve en juillet 1944. "

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
jacques BRISSART
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 206
Localisation : marne
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Général de la Font   Ven 1 Jan 2016 - 20:56

Bonsoir Monsieur ,

Pour compléter, bien qu'il ne s'agisse pas d'activité militaire, il est bon de noter que le Gl de la Font était un des responsables  des  Scouts de France, et a marqué pas mal de jeunes scouts avant et après la Guerre.

Cordialement et BONNE ANNEE.
J.B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40


Nombre de messages : 4672
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Général de la Font   Lun 4 Jan 2016 - 19:18

Bonsoir,

voici les différentes Citations reçues par le Général de la FONT durant sa carrière :

- Ordre du 1er Corps de Cavalerie (Sordet), 5septembre 1914.
" A exécuté deux reconnaissances parfaites les 18 et 19 août 1914. A rencontré une patrouille ennemie, a tué plusieurs hommes et pris l'officier."

- Ordre de l'Armée, 9juin 1940.
" La 5ème Brigade de Combat composée des 1er et 2ème Cuirassiers. Unités de nouvelles formation, instruites par des chefs éminents, le général de la Font, le Lieutenant-Colonel Touzel du Vigier (2ème Cuirassiers) et le lieutenant-Colonel de Vernejoul (1er Cuirassiers) qui surent leur communiquer leur esprit du devoir et leur foi.
 Après une marche à l'ennemi longue et rapide mettent déjà à l'épreuve l'énergie des équipages de chars, ces unités sont entrées d'emblée avec un allant magnifique dans la fournaise du combat sous les ordres de ces mêmes chefs qui les avaient instruites, luttant vigoureusement contre des unités mécaniques allemandes, arrêtant leurs attaques et les contre-attaquant sans arrpet, permettant ainsi à la DLM du 10 au 13 mai 1940 de remplir sa mission.
 Employée ensuite du 14 au 23 mai 1940 soit dans le cadre de grandes unités attaquées par des engins blindés, soit dans le cadre de la DLM, ces régiments ont affirmé la même ardeur et le même mépris du danger.
 La 5ème Brigade (1er et 2ème Cuirassiers) peut être citée en exemple de ce que peut faire une troupe instruite, disciplinée, ayant l'esprit de camaraderie, de devoir et de sacrifice."
 Signé Weygand.

Ordre du Groupement Cuirassé (Corps d'Armée), 26 juin 1940
" Le Général de la Font, commandant la 4ème Division Cuirassée, Officier Général hors de pair, mis à la tête d'une Division Cuirassée en plein combat, l'a commandée magnifiquement pendant les trois dernières semaines de guerre, tenant tête à l'envahisseur, résistant pied à pied à toute ses attaques.
 A réussi grâce à son énergie, à sa science militaire et à son ascendant sur ses troupes à permettre dans des circonstances difficiles le décrochage d'unités d'autre armes durement éprouvées."
 Signé Delestraint.

Ordre de l'Armée, le Ministre de la Guerre cite à l'Ordre de l'Armée, 21 novembre 1946
" La 4ème Division Cuirassée :
 Le 17 mai 1940, à peine formée, la 4ème DCR, sous les ordres du général de Gaulle, a été jetée dans la bataille.
 Isolée de toute unité combattante au nord de l'Aisne, au cours d'actions sur Montcornet, Crécy-sur-Serre et dans le massif de Laon, a pris d'emblée l'ascendant sur l'ennemi quelques jours plus tard, par une série de fougueuses contre-attaques a arrêté l'ennemi débouchant d'Abbeville.
 Ensuite, sous l'impulsion du général de la font, le front de la Somme ayant été rompu a assuré avec le plus grand esprit de sacrifice la retraite de l'Armée disputant chaque jour le terrain pied à pied.
 Au cours de trente jours de combats sanglants en particulier sur la Loire et au sud de ce fleuve, a réussi à éviter l'encerclement de l'Armée.
 A jusqu'au dernier jour accompli sa mission sans défaillance.
 La citation à l'Ordre du Corps d'Armée du groupement Cuirassé concernant le Général de la Font est annulé et remplacée par celle ci-dessus."

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
 
Général de la Font
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que font nos membres comme formation?
» les algues font-elles des fleurs ?
» Obésité : les plastiques font-ils grossir ?
» Pourquoi les "croyants" font ils du prosélytisme ?
» Les américains font-ils vraiment la guerre à l'islamisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers généraux-
Sauter vers: