Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 La naissance des premiers insignes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4689
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: La naissance des premiers insignes   Sam 19 Déc 2015 - 0:39

Bonsoir,

voici ce qui serait à l'origine des premiers insignes :

"Lorsque les troupes furent dotées d'un uniforme, la distinction de la nationalité de l'arme et du corps, tout fut symbolisé et condensé dans la tenue. Et naturellement, les insignes ne furent plus utilisées que pour servir de signe honorifique.

Jusqu'au début de la guerre de 1914, nos troupes, suivant l'arme, voire même la subdivision d'arme, étaient dotées d'uniformes divers et l'écusson de col au numéro de l'unité différenciaient nettement les formations.

Après quelques mois de campagne, devant le feu meurtrier des armes modernes, on recherche l'invisibilité de la tenue, on l'uniformise pour toute l'armée. Seule, la couleur de l'écusson et le numéro du corps différenciaient les membres des unités.

Mais à l'arrière, naissait une difficulté qui va renouveler la symboloque militaire.

Les équipages des formations de ravitaillement opèrent la nuit aux centres de distribution. Tous les véhicules d'une même division sont rassemblés et les confusions sont perpétuelles. Le personnel cherche un moyen d'éviter les mécomptes.

Il fallait signaler nettement les véhicules d'une même formation, tout en laissant ignorer aux étrangers le numéro du corps et l'arme. Ils adoptèrent un dessin simple de reproduction facile (au pochoir), bien visible et en décorèrent les véhicules de l'Unité.

Tel est le point de départ moderne des insignes d'unité. Puis, en 1916, l'aviation, en 1917, les chars, pour des motifs identiques furent poussés à adapter un insigne particulier. A leur création, ces armes reçurent des officiers, des sous-officier, des volontaires provenant de tous les horizons militaires, qui conservèrent la tenue de leur corps d'origine. Mais aucune marque distinctive n'indiquait la nouvelle spécialité des individus. Par un curieux retour en arrière, les combattants étaient revenus au même point que les armées anciennes. L'uniforme n'était plus uniforme.

pour se faire reconnaitre et se reconnaitre des autres troupes, les cadres de l'aviation et des chars adoptèrent un insigne propre à leur spécialisation."

et l'origine de celui des chars :

" Le premier insigne de l'Artillerie d'Assaut a été celui de la Salamandre.

Jamais il ne fut officiel, cependant son origine était tellement attachante que pas "un coeur de char" n'a tenté de le délaisser.

Il prit naissance au Camp de Champlieu, en janvier-février 1917. Dans une giberne, à la popote des groupes 1 et 2 (respectivement commandés par le Capitaine Lefèvre et le Commandant Bossut). Au court de la conversation sur l'action et les effets des nouveaux engins, l'un des assistants résumait la discussion à peu près en ces termes : allons-nous être des pompiers incendiaires ? Eteignant le feu de l'adversaire et alimentant celui de nos troupes ? Dans ce cas notre devise pourrait être celle de François 1er : Nutrisco et Extinguo - je l'entretiens et je l'éteins -. En somme, la Salamandre d'or allumée, de gueule.

C'est de ce premier entretien qu'est né le premier insigne."

"Puis est venu le Heaume.

Le choix de la Salamandre ne satisfit qu'à moitié le Général Estienne. il le trouvait trop osé et il marquait sa préférence pour deux canons croisés. L'artilleur perçait encore sous le char ...

Cependant, deux canons lui paraissaient bien insuffisants; lorque, en septembre 1917, au cours d'une réunion à l'état-major de l'A.S., il exprimait le souhait de voir deux canons complétés par un rappel de l'armure des chevaliers d'autrefois qui " fondaient sur l'ennemi, le taillaient en pièces et permettaient aux archers d'occuper le terrain", Rebaud, sous l'inspiration du Général, traçait immédiatement le cimier d'armure.

Deux jours après, le Général adoptait le Heaume de Gentilhommede trois races, Heaume d'argent taré de profil à trois grilles.

Ce choix, à double titre était symbolique. D'abord en appliquant à l'arme nouvelle un rappel des hommes d'armes bardés de fer et ensuite, en jouant sur les mots avec le terme des trois races, il adaptait judicieusement aux nouveaux venus le sens de leur origine Artillerie, Cavalerie, Infanterie.

Le 31 septembre 1917 par l'annexe 8 à l'ordre général numéro 1, le Général Estienne prescrivait que l'insigne de l'Artillerie d'Assaut serait constituée par un heaume couvrant deux canons croisés. Et il ajoutait que tout autre insigne, sous forme de bijou de fantaisie en particulier serait rigoureusement proscrit.

C'était condamner la salamandre. L'ordre fut exécuté, mais la Salamandre, qui avait été au feu les 17 avril et 5 mai fut toujours portée... à l'intérieur des vareuses et des vestes de cuir.

La tradition est tenace au coeur du soldat et le souvenir de l'époque héroïque le marque plus que tous les arguments. Ainsi, lorsque en 1935 les chefs de corps eurent à faire choix d'un insigne pour leur régiment, presque tous associèrent la Salamandre, le heaume et la ville ou la province où les régiments stationnaient."

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: La naissance des premiers insignes   Sam 19 Déc 2015 - 8:17

Bonjour,

Je joins une photo afin d'illustrer ce bon sujet, cordialement, Hervé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
La naissance des premiers insignes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les insignes de grade des officiers
» les premiers areuh
» Les premiers jours de l'allaitement
» Dévotion des premiers samedi du mois / purgatoire
» Les premiers Canons Laser opérationnels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Uniformologie :: Insignes-
Sauter vers: