Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 1e DLINA : notes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: 1e DLINA : notes   Mer 16 Déc 2015, 18:31

Bonjour,

je me permet de poster quelques informations sur cette unité que l'on qualifiait "de dernière chance".

Le 8 juin, l’état-major du 16° corps d’armée, rescapé de Dunkerque, reçoit l’ordre de reconstituer 4 divisions sur le type DLI (division légère d’infanterie) dont la 1° DLINA avec les éléments justement rescapés de Dunkerque.
 
Les éléments devant constituer cette division sont rassemblés dans la région de Bernay dans l’Eure. Le 9 juin, la 1° DLINA entame sa formation en Normandie, dans la région de Condé sur Noireau (ouest de l’Orne) et Trun sur la Dives avec les reliquats des 1° DMarocaine, 1°, 2°, 4° et 5° DINA, rapatriés de Dunkerque ou venus de la Belgique et du Nord par voie terrestre.  
 
Cette division, sous les ordres du général Tarrit, ex commandant de la 1° DINA, comporte deux régiments d’infanterie : le 1° RMTM (régiment de marche de tirailleurs marocains) à deux bataillons et le 27° RTA à deux bataillons.
 
Le I/1° RMTM est formé avec les restes des 1° et 7° RTM. Le II/1° RMTM avec ceux des 2° et 3° RTM. Le régiment est sous les ordres du commandant Flamant issu du 1° RTM.
 
Le 27° RTA, sous les ordres du commandant Adam, regroupe les reliquats des 1°, 2°, 4° et 5° DINA. Les éléments du 13° et du 22° RTA entrent dans la composition du I/27° RTA.
 
Le 13 juin, la division est mise à la disposition du 16° corps d’armée commandé par le général Fagalde. Elle doit être renforcée par le 54° RANA qui reçoit ce jour même l’ordre de se mettre d’urgence à la disposition de la 1° DLINA. Il est aussitôt envoyé au front pour défendre des ponts sur la Dive. Il se porte dans cette direction à marche forcée mais ne dépasse pas l’Orne, au nord-est de Condé-sur-Noireau.
 
À partir du 8 juin 1940, le 54° RANA a été progressivement reconstitué à deux groupes de 75 hippomobiles. Il est reconstitué avec des éléments disparates provenant du 54° RANA, du 254° RANA et de la 4° Région Militaire qui ont été regroupés autour d’Auneuil. Son commandement reste confié au lieutenant-colonel Charles, le chef de corps du précédent 54° RANA.
 
Au 14 juin, la l° DLINA a mis sur pied 3 bataillons d'infanterie. Elle n’est pas encore dotée d’artillerie, ni de canons antichars ou antiaériens. En ce qui concerne le groupe de reconnaissance, le génie et les transmissions, elle possède à peu près les effectifs nécessaires mais pas de matériel adéquat.
 
Le 15 juin, le 95° GRDI est armé et apte au combat. La division est renforcée par un groupe de 75 mm du 54° RANA.
 
Dans la nuit du 15 au 16 juin, la division vient prendre position sur la Dives, à l’est de Falaise, entre Jort et Trun. Elle est encadrée au nord par la 43° DLI et au sud par la 17° DLI. Le 27° RTA tient le secteur nord du front de la division et le 1° RMTM le secteur sud. Le 54° RANA participe à la défense des points de passage de Jort et de Falaise ce jour.
 
En cas de repli, le 16° corps d’armée indique à la division l’axe suivant : Argentan- Ernée.
 
 
Le 16 dans l’après-midi, quelques contacts avec des éléments de reconnaissance allemands sont réalisés dans le secteur du 27° RTA. L’ordre de repli sur l’Orne est donné à minuit. La division doit venir s’installer entre Ménil-Hermei exclu et Argentan, le 27° RTA au nord jusqu’à Putanges inclus et le 1° RMTM au sud entre Ecouché et Argentan exclu, la ville devant être tenue par le 95° GRDI.
 
Lors du mouvement de repli, deux sections du 27° RTA sont sévèrement accrochées au nord de Putanges ; le reste du régiment vient occuper la position prévue.
 
Le 16 juin au soir, la 1° DLINA se compose de :
 
- 6 bataillons d’infanterie (dont deux en formation) ;
- 2 groupes d’artillerie de 75 du 54° RANA ;
- 9 canons antichars hippomobiles ;
- 95° groupe de reconnaissance divisionnaire (provenant de l’ex 5° DINA) ;
- une unité du Génie.
 
La division ne possède toujours pas de transmissions.
 
Le 17 à 4h00 du matin, le 54° RANA tient les ponts de Sainte-Croix à Argentan. A 14h00, la 1° DLINA apprend que l’ennemi est déjà à Carrouges, à 20 km en arrière de ses positions et que des éléments marchent sur Briouze et Flers, coupant toute retraite. Vers 18h30, des éléments du II/27° RTA ont des contacts à La Lande, les Yveteaux et Fromentel, à l’est de Briouze. Le dispositif de la 1° DLINA étant contourné par le sud, l’ordre de repli vers la forêt des Andaines est donné à 20h00. Le 27° RTA y est fait prisonnier le lendemain ; seuls quelques isolés parviendront à rejoindre la zone libre.
 
Le 54° RANA se replie sur ordre dans la soirée vers la forêt d’Andaines, puis se porte à l’ouest de la Mayenne, vers Andouillé et Mayenne.
Le 95° GRDI se replie sur Rennes mais une partie est faite prisonnière. Les rescapés seront faits prisonniers à leur tour à Alençon.
 
Le I/54° RANA est défait à Saint-Georges-Buttavent et Saint-Fraimbault dans la nuit du 18 au 19 juin. Le second groupe a été capturé en grande partie dans la région d’Ecouché le 17 au soir. Un petit détachement regroupant l’état-major du régiment (le chef de corps, 6 officiers, 5 sous-officiers et 13 hommes) échappe à l’encerclement le 19 juin. Ce détachement, par petites étapes, rejoint à pied le sud de la Loire et termine son repli à Le Blanc (Indre), à 450 km de là, le 7 juillet.
La dissolution officielle du 54° RANA est prononcée le 31 juillet 1940, à Draguignan.
 

Le 18 juin, la division a cessé d’exister comme unité constituée, comme les autres divisions du 16° corps d’armée, hâtivement reconstituées.
Je suis preneur de toute information, correction ou confirmation sur cette unité pour en améliorer la connaissance.
Merci d'avance, cordialement,
Rémy SCHERER 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 1e DLINA : notes   Dim 03 Jan 2016, 08:24

Bonjour,

voici un complément sur la 1° DLINA. Elle a été débordée par la 7. Panzer le 17 juin quand cette dernière progressait sur Cherbourg.

L'Orne était un passage obligé pour les troupes allemandes. En fin d'après-midi le 17 juin, après un trajet L'Aigle, Nonant, Saint Chritophe le Jajolet et Briouzela 7. Panzer fait une halte à Flers, sur les arrières de la 1° DLINA. Les troupes allemandes en profitent pour ravitailler en carburant leurs véhicules.

Le soir, ils s'arrêtent à La Haye-du-Puits (Manche). Le 3e régiment français d'auto-mitrailleuses s'est battu à Rânes avant d'être encerclé et se rendre à Saint-Fraimbault. Cherbourg est capturée le 19 juin.

Débordée, la 1° DLINA est éliminée dès le 18 juin.


Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5039
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 1e DLINA : notes   Ven 30 Sep 2016, 23:11

Bonsoir,

voici un petit complément







Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 1e DLINA : notes   Sam 01 Oct 2016, 17:55

Bonjour,

je me permets de remercier vivement avz94 pour ce document que je qualifierai de "précieux" car c'est une source incontestable d'informations.

Cet ordre d'opération illustre et complète fort à propos les informations recueillies sur la 1° DLINA.

Ce document me sera utile prochainement pour améliorer la connaissance sur cette unité ainsi que sur le 16° corps d'armée reconstitué en Normandie dans l'urgence.

Merci encore à avz94 pour ce document ainsi que pour les autres périodiquement postés sur le forum.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1e DLINA : notes   

Revenir en haut Aller en bas
 
1e DLINA : notes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prise de notes
» Aide - Français - Comment avoir les meilleurs notes?
» Rentrer les notes sur internet + messagerie professionnelle : HELP !
» nb de notes 1ère à T1???
» NOTES DOCTRINALES THOMISTES: LA PRÉDESTINATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Grandes unités :: DIC, DINA, DIA-
Sauter vers: