Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Franchissement des cours d'eau par l'infanterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4993
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Franchissement des cours d'eau par l'infanterie   Sam 28 Nov 2015 - 17:50

Bonjour,

Voici le résumé d'une conférence donnée par un officier de génie à des élèves officiers de Saint-Maixent, lors de l'une des dernières sessions de cours avant l'armistice. Ce document permet de constater quelles étaient les techniques et les moyens les plus employées par l'ATF dans ce domaine à l'époque :






_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 740
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Franchissement des cours d'eau par l'infanterie   Lun 30 Nov 2015 - 20:03

Très belle synthèse, claire et assez complète pour visualiser tout le processus. L'approche est semblable à celle de la WH.
Les differences résident dans l'absence d'embarcations spécifiques pour le franchissement d'assaut (Flossack chez les Allemands) et dans la taille des équipages de pont qui semblent plus imposants à l'ATF sur base de ce document.
La WH a des colonnes de pont légèrement plus réduites pour leur capacité de franchissement.
Le nombre ponts flottants par Div est le même (1 pont/DI).
Il faudrait une comparaison plus poussée quant à la quantité de materiel réellement disponible en ligne dans les 2 camps et quant à la facilité/rapidité de montage pratique. Les délais ici exposés sont comparables, voire plus courts que les délais pratiqués par la WH sur la Meuse (selon les sites).
Enfin l'auteur attire, à bon escient, l'attention des élèves sur la lourdeur et l'encombrement des moyens de pontage, phénomène bien réel pour la WH également lors du franchissement de la Meuse où d'une part, les colonnes de pont sont attribuées et orientées parfois plus de 24 Hr avant l'asssaut selon l'effort principal fixé par le commandement.
On peut d'ailleurs ajouter que le retard dans la construction des ponts allemands a 2 causes majeures : l'encombrement des routes avec l'arrivée tardive des éléments de pontage sur les sites de pont qui en résulte et enfin l'efficacité de l'artillerie française pour certains sites comme Bouvignes (franchissement le 13 mai à l'aube, pont 16t de la 7 PzD ouvert le 14 mai à 20 Hr et celui de la 5 PzD 8t seulement le 15 mai vers midi!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
 
Franchissement des cours d'eau par l'infanterie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Officier d'infanterie de ligne (en cours)
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Matériels divers-
Sauter vers: