Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Norodom
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 72
Age : 89
Localisation : Sud-Toulousain
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Jeu 10 Déc 2015 - 8:59

Bonjour,
 
Accessoirement, dans l'attente espérée de la confirmation par voie de fiches matricule de l'appartenance de Henri et Michel BAZIN dans la 401/1 compagnie hippomobile de Q.G...
 
André Gheerbrant a écrit :
A-t-on des éléments sur cette compagnie du train 253/3 : a-t-elle abouti à Dunkerque et certains éléments restants embarqués pour l'Angleterre ?
 
OUI, au vu de cette fiche de MPLF présente sur le site "Mémoire des Hommes"
 
Louis Eugène André BLIE
Né le 03-06-1907 à Castillon en Auge (14 - Calvados)
Unité : 253 e Cie Hippomobile du Train
Mort pour la France le 03-06-1940 (Dunkerque, 59 - Nord, France)
Cause du décès :corps rejeté par la mer à Harlingen (Pays-Bas)
(Mort à l'âge de 33 ans, lors du naufrage au large de Dunkerque)
 
dhouliez a écrit :
La compagnie 253/3 appartient comme je l'ai précisé dans mon message précédent, au 3e Corps d'Armée, pas à la 1ère DIM. Il est possible que des éléments de cette compagnie aient atteint Dunkerque.
 
Donc = possibilité confirmée en certitude
 
Loïc Lilian a écrit :
-la majeure partie des unités embarquées à Dunkerque sont débarquées en Normandie et pas vraiment "à Bordeaux vers la mi-juin"
 
Mais surtout en Bretagne (Brest)
 
dhouliez a écrit :
Pour ce qui est du trajet Dunkerque - La Réole, il faudrait s'assurer qu'il n'y a eu un arrêt entre les deux, en Bretagne par exemple.
 
C'est un bon exemple....
 
Le 2 juin 1940 environ 10 000 hommes embarqués à Plymouth (GB) sur plusieurs navires dont l'El Mansour, débarquaient à Brest.
Ces hommes avaient préalablement effectué la traversée Dunkerque - Folkestone (GB) du 29 au 1er juin 1940.
 
Une partie de ces arrivants en terre bretonne ont été dirigés vers l'Est dans la direction d'Evreux, les autres vers le sud afin de tenter au cours des jours suivants de stopper l'avancée du dispositif allemand qui prenait la direction de la Loire (entre Angers et Tours) et plus à l'Ouest vers Brest et Nantes et plus au sud.
En fait, le système de résistance français fut totalement inefficace et pour échapper à l'encerclement inévitable, tout ce monde n'avait comme issue de secours que de se replier au sud vers un axe Bordeaux-Langon-La Réole
 
Cordialement,
 
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Lun 14 Déc 2015 - 13:56

Je profite de ce fil pour apporter quelques précisions sur les unités du Train, en reprenant des informations déjà fournies par Loïc.

______

1° En temps de paix, chaque région militaire dispose soit d'une compagnie régionale du train, soit d'un escadron régional du train à plusieurs compagnies. Cette unité porte le numéro de la région, sauf en Région Militaire de Paris, où se trouve le 19e Escadron Régional du Train, numéro normalement dévolu à l'Algérie. Il existe également 5 Escadrons automobiles de réserve générale (120, 122, 124, 125, 126) en 6e et 20e RM.

2° A côté de ces unités fonctionnent un Centre de Mobilisation du Train, de même numéro, sauf en RMParis, où les CM du Train portent les numéros 21, 22, 23 et 24. Les 4e, 9e et 14e Régions disposent chacune de deux CMT (n° de la région et n° de la région augmenté de 40, soit 4e et 44e, 9e et 49e, 14e et 54e). Leur rôle est précisément de décharger les unités actives des tâches liées à la préparation de la mobilisation.

3° Lors de la mobilisation, les unités d'actives sont dissoutes et fournissent des noyaux actifs plus ou moins importants à la multitude d'unités mises sur pied par les CMT.

4° Lorsque la mobilisation est achevée, les CMT se transforment en Dépôts de Guerre du Train, en incorporant la "base arrière" des unités d'active.

5° Les unités du train reçoivent un numéro sous forme de fraction, où le dénominateur désigne le dépôt de rattachement, donc pour les unités mises sur pied à la mobilisation, le CMT qui les a mobilisées.

______

Les unités du train sont, pour simplifier, de trois grands types :

- des unités de transport
- des unités chargées de coordonner les transports
- des compagnies de QG

Les compagnies de QG, hippo ou auto, sont des regroupements administratifs de plusieurs détachements appelés à travailler auprès d'autres unités, auxquels on adjoint une section de commandement, un atelier et des services généraux.

Classiquement, on trouve un détachement du service de santé, un détachement d'intendance et un détachement de QG. Ce dernier fournit les secrétaires d'état-major, typographes, dessinateurs, ordonnances, cuisiniers, plantons, chauffeurs... pour le QG.

Un détachement peut comporter plusieurs centaines d'hommes, comme être réduit à sa plus simple expres​sion(1 homme et 1 véhicule).

On trouve également dans certains types de compagnies de QG : des sections de transport, des sections sanitaires auto, des pelotons de circulation routière, etc.

On comprend dès lors qu'il est impossible de retracer le parcours précis d'un homme de ces compagnies de QG si l'on ne connaît pas son affectation précise.

_____

Dans le cas de la compagnie hippo de QG d'armée 401/1, il y a normalement :

Un détachement de QG à répartir entre le QG d'armée proprement dit (plus de 400 hommes) et le QG d'Etapes d'armée (plus de 100 hommes)
Douze détachements de commandement d'étapes d'armée (3 secrétaires et 2 plantons par détachement).
Un détachement d'intendance (5 hommes, 4 voitures) réparti entre l'armée et les étapes.
Un détachement du service de santé réparti lui-même entre :
- 3 hôpitaux complémentaires d'armée (8 hommes chacun);
- 3 SHLD (19 hommes chacun)
Section de commandement, services généraux, atelier...

Cette compagnie n'est pas pas censée agir au profit des CA ou DI de l'armée, qui disposent de leurs propres compagnies de QG.


Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Norodom
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 72
Age : 89
Localisation : Sud-Toulousain
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mar 15 Déc 2015 - 17:14

@ dhouliez
 
Bonjour,
 
Vos précisions complémentaires sont précieuses car elles clarifient le contenu des échanges que nous avons Loïc et moi-même sur le "forum beige"
Je note, mais je ne fais aucun commentaire sur votre exposé, n'étant pas moi même un spécialiste dans ce domaine où vous excellez.
 
Je retiens surtout ce passage qui exprime une vérité :
 
<< On comprend dès lors qu'il est impossible de retracer le parcours précis d'un homme de ces compagnies de QG si l'on ne connaît pas son affectation précise.>>
 
Je fais ICI un copier/coller de ce que j'ai écrit aujourd'hui à Loîc >>>
______________________________________
 
Nous nous attardons sur ce qui est du domaine de la théorie qui ne nous fait guère avancer dans les deux fils de discussion quasi semblables sur les deux forums.
 
Pour ce qui concerne le cas présent de Henri Bazin, père de Bernard, la réalité du contexte au moment de son embarquement pour l'Angleterre, s'écarte de la théorie sur les unités car il n'est pas évident que chaque militaire présent à Dunkerque le 30 mai 1940, ait été en mesure de se présenter ou d'être recensé dans une situation conforme à ce qui devrait découler de la théorie...
 
Qu'on en juge....
 
A partir du 29 mai 1940 où s'est produit à Dunkerque un énorme afflux d'unités dispersées de toutes sortes, il a fallu canaliser, trier et regrouper dans le but d'organiser les embarquements ultérieurs.
Les Anglais ayant utilisé le port, Le regroupement des Français a eu lieu sur les trois kilomètres de la plage des Dunes...
Cinq zones étaient prévues avec pour chacune d'elles une affectation :
 
Zone A : Corps de Cavalerie
Zone B : 3ème Corps d'Armée
Zone C : 4ème Corps d'Armée
Zone D : 5ème Corps d'Armée et des Eléments Organiques d'Armée (E.O.A. 1)
Zone E : Divers
 
L'évolution des effectifs au cours de la journée du 30 mai en dit long sur ce que fut la ruée vers la mer, dernière issue de salut pour ceux qui voulaient échapper à l'encerclement définitif :
 
Les effectifs recensés de la zone A sont passés de 10 000  le matin, à 19 000 le soir
Zone B : de 4 000 à 8 000
Zone C : de 8 000 à 14 000
Zone D : de 10 000 à 17 000
Zone E : de 5 000 à 12 000
 
Ces chiffres ne tiennent pas compte des effectifs des unités de la 1ère Armée que le général Fagalde a prélevés pour assurer la protection de la tête de pont.
 
L'identification des éléments regroupés dans les Dunes a été d'autant plus laborieuse, qu'à côté des égarés de bonne foi, se sont infiltrés beaucoup de débrouillards qui se sont planqués dans les dunes dans l'espoir de se faufiler dans quelque navire d'embarquement.
 
Alors, au vu de ce tableau apocalyptique, croire que les relevés sur les états de décès ou sur les listes de prisonniers ne comportent pas d'erreurs, relève d'une douce illusion
 
Je continue mes recherches... mais l'espoir s'amenuise...
 
Cordialement,
 
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mar 15 Déc 2015 - 19:50

Bonsoir,

Norodom a écrit:
Louis Eugène André BLIE
Né le 03-06-1907 à Castillon en Auge (14 - Calvados)
Unité : 253 e Cie Hippomobile du Train
Mort pour la France le 03-06-1940 (Dunkerque, 59 - Nord, France)
Cause du décès :corps rejeté par la mer à Harlingen (Pays-Bas)
(Mort à l'âge de 33 ans, lors du naufrage au large de Dunkerque)

La date donnée pour la mort est vraisemblablement celle où le corps a été rejeté à la côte. En effet, le 3, les deux seuls navires coulés sont sabordés à l'intérieur du port de Dunkerque.
En remontant dans la chronologie des pertes, je trouve pour le 1er juin la perte de deux transports britanniques. L'un d'eux est le Scotia, une malle de la London & North Western Railway faisant le liaison Holihead - Kingstown, coulé par la Luftwaffe près de la bouée 6W avec environ 2000 hommes du Corps de la Cavalerie. Près de trois cents soldats français sont tués ou portés disparus.
Je n'ai pu identifier le second qui avait lui aussi embarquer des troupes du Corps de Cavalerie.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norodom
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 72
Age : 89
Localisation : Sud-Toulousain
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mer 16 Déc 2015 - 10:37

Bonjour Alain,
 
Effectivement, la date du 3 juin est la date de la découverte du corps à Harlingen.
La date exacte de la mort, se situe bien sûr au cours des deux ou trois jours précédents, voire quatre jours...
Il n'était pas nécessaire que le corps médical militaire effectue une autopsie afin de déterminer la date exacte.

Le décès est intervenu en mer au large de Dunkerque, lors du naufrage d'un navire... D'où, en pareil cas, Dunkerque cité en tant que lieu de décès.
 
Voici les informations sur les circonstances du décès de ce naufragé, que l'on peut lire sur le site "MemorialGenWeb"
 
<< Évacué à bord du chalutier belge "Maréchal Foch", navire abordé accidentellement et coulé par un bâtiment anglais au large de Dunkerque lors de l'opération Dynamo - Le corps a été rejeté par la mer à Harlingen (Pays-Bas) >>
 
Cordialement,
 

Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mer 16 Déc 2015 - 13:02

Bonjour,


Norodom a écrit:
Voici les informations sur les circonstances du décès de ce naufragé, que l'on peut lire sur le site "MemorialGenWeb"
 
<< Évacué à bord du chalutier belge "Maréchal Foch", navire abordé accidentellement et coulé par un bâtiment anglais au large de Dunkerque lors de l'opération Dynamo - Le corps a été rejeté par la mer à Harlingen (Pays-Bas) >>
Je vois que vous avez eu quelques précisions sur les circonstances du décès de votre oncle.
Je me permets de corriger deux erreurs dans cette citation de MemorialGenWeb :

- 1 ) le Maréchal Foch a été abordé et coulé le 4 juin au lever du jour par le dragueur HMS Leda de la classe Halcyon près du North Goodwind, un des bancs au large de Ramsgate.

-2) Le Maréchal Foch n'est pas un chalutier belge mais un remorqueur français appartenant à Victor Anglais et Louis Thomas de Rouen. La particularité de ce remorqueur réside dans le fait que ce remorqueur est issu de la conversion d'un ancien patrouilleur de la Marine Nationale construit sur des plans de remorqueur et vendu au titre de la Liquidation de Stocks à la fin des années vingt.



Ci-dessus, les remorqueurs-patrouilleurs de la classe "Fanfaron" construits par les Etablissements Niclausse, tous portaient des noms commençant par la lettre "F".

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norodom
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 72
Age : 89
Localisation : Sud-Toulousain
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mer 16 Déc 2015 - 15:46

@ Capu Rossu
 
Bonjour,
 
Ce n'est pas la première fois que l'on m'écrit que les citations du site "MemorialGenWeb" comportent des erreurs. Encore faut-il s'entourer de toutes les précautions avant de l'affirmer !
 
Je vous invite à consulter le contenu de ce lien :
 
https://books.google.fr/books?id=11qZMh1MEu0C&pg=PA303&lpg=PA303&dq=chalutier+mar%C3%A9chal+foch&source=bl&ots=UAV-9mNDaB&sig=eDHsc_hDV4ATIG5Aya6Z824yvmQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjW1vrAweDJAhUJRhQKHSVRC7QQ6AEIHjAB#v=onepage&q=chalutier%20mar%C3%A9chal%20foch&f=false
 
Je retiens entre autres détails que le "Maréchal Foch" dont le capitaine était Pierre Lusyne, comptait parmi les bâtiments belges ayant comme port d'attache Dartmouth (ville du sud-ouest de l'Angleterre)
Je ne vous retranscris pas la suite... prenez le temps de lire...
 
Les gros ennuis de ce chalutier eurent lieu en deux temps :
 
 1 / Il s'échoua sur le quai à Dunkerque, sous le poids des soldats qui sautaient à bord...
 2 / C'est le lendemain, avec 300 hommes à bord qu'il mit le cap sur l'Angleterre... l'accident qui survint ce jour là fit 150 victimes
 
Les dates n'étant pas apparemment précisées... que notre naufragé cité pour exemple se soit noyé le jour de l'accident ou la veille ?.. Quoi qu'il en fut, son corps fut récupéré le 03-06-1940 à Harlingen (P.B.)
 
En conclusion, la nationnalité du chalutier en tant que navire ou la nationalité de l'équipage ne m'importe guère
Notre discussion présente porte sur un exemple et pas du tout sur le sort de l'oncle de l'auteur de ce fil qui n'est pas moi-même comme vous paraissez l'avoir compris.
 
En outre, l'histoire des remorqueurs-patrouilleurs de la classe "Fanfaron" (qui n'a rien à voir avec le sujet de ce fil) n'est pour moi, dans le cas présent, d'aucun intérêt...
 
@+
 
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mer 16 Déc 2015 - 18:08

Les remarques et les précisions des uns et des autres sont toujours intéressantes.

Quelque soit le sujet, il est utile que chacun apporte sa pierre à l'édifice et contribue à la connaissance précise des événements, même si c'est à la marge.

Merci donc Alain pour les précisions apportées.

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai   Mer 16 Déc 2015 - 21:47

Bonsoir,

J'ai effectivement confondu les deux "Maréchal Foch" du fait que le chalutier belge n'est pas porté dans les Lloyds car sa jauge doit être inférieure à 100 tx contrairement au remorqueur français qui lui est inscrit dans la catégorie "tonnage inférieur à 300 tx".
Du coup, l'allusion à l'origine de la classe "Fanfaron" est hors sujet.
Par contre, le nom et la classe de l'abordeur ainsi que le jour et l'heure approximative de l'accident sont recoupées depuis deux sources.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recherche régiment ayant des chenillettes en 1939-40 sur Douai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [5ème] Recherche récit policier ayant pour cadre le Moyen âge
» Une petite histoire dans le Lot-et-Garonne (47)
» Appels à témoignages : une étudiante recherche des enseignants ayant exercé un autre métier durant plus de trois ans.
» Sandrine Chesnel recherche des collèges ayant rétabli les notes après les avoir supprimées.
» Recherche personne ayant fait caplp lettres/allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Courrier des lecteurs-
Sauter vers: