Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Mer 2 Déc 2015 - 18:22

Bonsoir

L'HOE2 5 aurait eu trois insignes !!!!!!
1)Etoile à cinq branches d'émail blanc à une croix de Genève, brochant sur une autre étoile à cinq branches, inversés. Fabrication DUSSEAUX.
2)Croix de gueules chargée en abîme de deux têtes adossées d'émail blanc, dont l'une est bandée.
En chef de la partie verticale de la croix, inscription "HOE2", "N°5" sur deux lignes. En pointe, devise, "SCIENTIA REVIVESCO" du même. Fabrication DUSSEAUX.
3)Ovale d'azur bordé d'émail blanc à une forêt de sapins de sinople, adextrée d'une croix de Lorraine d'or et senestrée du chiffre "5" du même. Fabrication: Dusseaux.
Ces trois insignes sont ils tous de la période 39 49 ????
Son médecin chef est LANGLOIS Maurice Auguste, médecin colonel (rang du 25 juin 1937).
A cette époque médecin chef de l'hôpital de Vichy.
Voir son dossier de 211 pièces dans la base Leanore (Légion d'honneur) pour l'affaire du repliement du service de santé de Vittel en juin 1940.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Mer 2 Déc 2015 - 19:23

bonsoir 

ces insignes ne peuvent qu'être contemporains de 1939-1940
tout simplement parce que les Hôpitaux d'Evacuation Primaires et Secondaires n'ont existé qu'en 1914-1918 et 1939-1940
par exemple l'Armée Française de 1943-1945 a des hôpitaux d'évacuation tout court de série 400


Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Mer 2 Déc 2015 - 20:28

Bonsoir

L'HOE2 6 semble ne pas avoir eu d'insigne.
Son premier médecin chef doit être BROCQ Louis Marie Henri Pierre médecin lieutenant colonel de réserve de la région parisienne (rang du 01/09/39)
Le second doit être SOULIE François Marie Joseph médecin colonel (rang du 25/03/1938) (a cette date médecin chef de l'hôpital militaire VILLEMIN )
Questions
BROCQ médecin chef jusqu'à quelle date ???
SOULIE poste occupé entre la mobilisation et sa nomination de médecin chef de l'HOE2 6 ???

L'HOE2 7 ne semble pas avoir eu d'insigne.
Son médecin chef doit être DRENEAU Louis, médecin colonel (rang du 25/09/38 (à cette date médecin chef de l''école d'application d'artillerie de Fontainebleau et président de la commission de réforme).
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Ven 9 Déc 2016 - 18:56

Bonjour

Extrait des Cahiers de l'HOE² n°6 
http://argonnaute.u-paris10.fr/search/result#viewer_watch:a011440581073VQ78PH/3e7ca02468

remise de décoration, le médecin-chef de l'HOE² n°6 le médecin-colonel Soulié est fait commandeur de la Légion d'Honneur
la cérémonie est décrite ici
http://argonnaute.u-paris10.fr/search/result#viewer_watch:a011440581073VQ78PH/08865ffee2


on apprend que l'Hôpital possède un fanion qui marie les trois couleurs des officiers de Santé Médecins, Pharmaciens et Dentistes (c'est à dire rouge, vert et violet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5485
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Sam 13 Mai 2017 - 18:43

Bonjour

voici un complément pour les hôpitaux d'évacuation primaire :


Personnel : 12 médecins (dont 1 médecin-chef, 2 équipes chirurgicales, 1 ORL, 1 ophtalmologiste, 1 radiographe), 4 pharmaciens, 2 dentistes militaires, 3 officiers d'administration, 175 infirmiers, 32 infirmières.
Détachement du train : personnel civil : aumôniers.
Matériel : deux approvisionnements d'ambulance (une médicale, une chirurgicale), une section d'hospitalisation de 500 lits et 1 000 lits d'évacuation, 1 poste semi-fixe de radiologie, 1 poste central de stérilisation.
Ce matériel nécessite pour le transport sur route 60 camions (17 pour le personnel, 43 pour le matériel); par voie ferrée, 33 wagons, dont 3 plates-formes.

Le fonctionnement :

Déjà fortement étoffé par lui-même, l'HOE¹ pourra de plus être renforcé par l'adjonction de formations sanitaires, ambulances chirurgicales lourdes ou légères, ambulances médicales, équipes chirurgicales indépendantes.

Son emplacement, fixé par le plan d'hospitalisation, est déterminé par ce fait qu'il est à l'origine de l'évacuation par voie ferrée. il devra donc avoir des voies d'accès aisées pour les voitures venant du front et être à proximité de la voie ferrée.
 Autant que possible, on utilisera les abris préexistants (caserne, collèges, couvents, hôpitaux), qui permettront une installation rapide; à défaut, on devra le monter de toutes pièces sous tentes ou sous baraques, ce qui demandera un temps d'autant plus long que l'aménagement du terrain sera plus difficile.

Son rôle sera le suivant :

- 1° De recevoir les évacués de l'avant;

- 2° De compléter le triage technique et de classer les malades gazés et blessés dans les catégories fixées par les directives techniques du chirurgien et du médecin consultant.
Ces directives diviseront ces évacués en deux catégories :
   * un catégorie dont l'état nécessite des soins immédiats dans les formations de l'hôpital d'évacuation lui-même donc :

- 3° traitement sur place.
   * une catégorie que sera évacuée sur les centres voisins (spécialités, centres de débordement), parfois même dans des conditions bien déterminées, sur l'arrière (hôpitaux d'évacuation secondaire), donc :

- 4° abri, couchage, alimentation et soins de cette catégorie;

- 5° évacuation des blessés traités à l'hôpital d'évacuation dès que leur état le permet.

Pour assurer l'exécution de ces missions, l'organisation de l'hôpital d'évacuation comprendra un certain nombre de groupes :

   * Groupe de réception et de triage;
   - Groupe chirurgical (triage technique);
   - Groupe d'hospitalisation (blessés, gazés, malades);
   - Groupe des passagers (blessés, gazés, malades);
   - Groupe des services généraux.

Ce fonctionnement se fera sous l'autorité du médecin-chef, dont le rôle sera très lourd, car il doit assurer une liaison étroite avec l'extérieur ( état-major, direction, gare régulatrice, etc...) et doit organiser et surveiller le fonctionnement intérieur de sa formation.

 Le rôle de traitement de l'hôpital d'évacuation primaire est complété par des centres spéciaux à rôle technique déterminé, situés autant que possible à proximité.
 Leur emplacement et leur rôle seront fixés par le plan d'hospitalisation.
 Développés surtout en guerre de positions, ces centres seront constitués par des ambulances médicales ou chirurgicales, ou par des hôpitaux complémentaire d'armée.
 En guerre de mouvement, ils seront guère constitués que par un centre de contagieux, un centre de récupérables à court terme, un dépôt d'éclopés.
 En guerre de position, on voit apparaître des centres de toutes les spécialités (fractures, chirurgie maxilo-faciale, neuropsychiatre, vénériens, etc...).


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5485
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Lun 15 Mai 2017 - 22:39

Bonsoir

voici un complément pour les hôpitaux d'évacuation secondaire :



L'Armée, pour avoir de la place, évacue sur la zone des étapes des blessés opérés.
Il importe cependant de ne pas retarder le traitement et il est préférable, le triage étant fait, de faire transporter plus loin certaines catégories de blessés non opérés qui, soustraits à l'embouteillage qu'ils allaient provoquer à l'avant, bénéficieront, dans les limites de temps voulu, du traitement chirurgical.
 Les formations qui les recevront, appelées hôpitaux d'évacuation secondaire (HOE²), devront donc :


- 1° Etre situées à un noeud de voie ferrées pour desservir plusieurs armée, et à une distance telle que le transport depuis l'hôpital d'évacuation primaire ne dépasse pas douze heures;

- 2° Avoir une organisation, un personnel et un matériel suffisants pour absorber les trains de blessés non opérés qui lui seront envoyés.

Le personnel :

est considérable : 1 médecin colonel ou lieutenant-colonel médecin chef; 39 médecins (dont 1 médecin et 1 chirurgien consultant; 7 spécialistes principaux : dermato-vénérologie, neuro-psychiatre, bactériologie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, radiologie, chirurgie maxillo-faciale; 5 équipes chirurgicales); 10 pharmaciens, 9 dentistes, 6 officiers d'administration, 360 infirmiers, 56 infirmières, 150 femmes de service et éventuellement des renforts d'infirmiers.

Le matériel :

comprend tout le matériel chirurgical et de spécialités nécessaire pour le fonctionnement de la formation y compris deux postes semi-fixes de radiologie et deux postes centraux de stérilisation.
 Le matériel d'usage général comprend ce qui est nécessaire pour un minimum de 2 500 lits.

Le fonctionnement :

Le nombre de lits, l'effectif de son personnel qui peut être augmenté, montrent toute l'importance de cette formation qui, pratiquement, est presque indéplaçable.
 Elle sera constituée par des groupes techniques autonomes et indépendants les uns des autres, fonctionnant sous la direction générale du médecin-chef de l'hôpital d'évacuation secondaire.
 Il y aura des groupes chirurgicaux, médicaux, spécialités, avec, au centre, les services généraux de la formation.
 A l'arrivée des trains, un important service de réception et triage sera organisé, ainsi que la répartition des blessés, malades ou gazés, entre les différents groupes où ils seront traités.
 En période de calme, les hospitalisés sortent après guérison. En période d'opération intensives, l'hôpital d'évacuation devra être toujours à même de recevoir les évacuations des armées; aussi évacuera-t-il sur l'intérieur tous les malades ou blessés devenus évacuables, évacuations secondaires qui se font par l'intermédiaire de la gare régulatrice.
 L'hôpital d'évacuation secondaire constitue donc "le barrage thérapeutique des armées"; aucun blessé ne devant quitter l'armée sans être opéré, c'est à l'hôpital d'évacuation secondaire que revient le rôle d'opérer ceux que leur état a permis de transporter jusqu'à lui.
 Le transport par voie ferrée des blessés et malades évacués des hôpitaux d'évacuation primaire, leur répartition dans la zone des étapes, les hôpitaux d'évacuation secondaire ou à l'intérieur, nécessitent un organe central qui réglera l'enlèvement, le transport et la distribution de ces évacués : c'est la gare régulatrice sanitaire.
 D'autre part, ces trains sanitaires, qui assureront ce transport, vont circuler sur des voies ferrées déjà surchargées par les transports de troupe, de munitions, de ravitaillement de toute sorte.
 Il est donc indispensable que ces transports sanitaires soient effectués en liaison étroite avec les transports militaires.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Flahaut
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Mer 17 Mai 2017 - 17:59

avez vous des précisions sur les déplacements de ces hopitaux primaires en mai et juin vis à vis du front ?
ou est celui de la VIIe armée lors de l'avançée sur Breda ? de, la 1ere et 9eme qui reculent ?
fréquence ,distance voire captivité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Jeu 18 Mai 2017 - 17:29

oui j'en avais relevé dans mon tableau d'introduction

en fait ces HOE primaires conçus dans une guerre où le front était assez stable se révéleront assez inadaptés à la guerre de mouvement accentuée avec l'extrême fébrilité de la ligne de front en mai-juin 1940, beaucoup seront rapidement mis hors-jeu
d'un dispositif assez lourd (transport sur 30 à 40 wagons) ceux de ces 3 Armées en particulier n'auront même pas le temps d'être vraiment déployés, si bien que la chaîne d'évacuation normale du Service de Santé s'en trouve bouleversée, des HOE² doivent fonctionner comme HOE primaires ou même les centres hospitaliers du territoire de la zone de l'Intérieur qui auraient dû être en troisième ligne du front sanitaire doivent se muer en HOE² ou même se substituer aux HOE primaires défaillants 

j'en profite pour republier une autre image qui s'est évanouie dans mon premier message, schéma plus simplifié   :



concrètement sur le terrain, à partir des notes du Major Olier du Service de Santé on apprend 
à la 1ère Armée
HOE¹ n°3 était déjà déployé à Marcoing, sera capturé dés le 19 mai (cf tableau)...et c'est bien seul des 4 HOE qui aura vraiment fonctionné
les HOE¹ n°1 - 13 et 20 sont affectés à l'Armée, déploiements totalement contrariés, en cours de transport de gare en gare, n°13 et 20 stoppés à Montdidier, le n°1 d'abord dirigé à Douai puis Lille abandonne son train à Rue le 20 mai rattrapé par l'offensive allemande, le n°13 l’imite à Masnières, le  n°20 est encore à solliciter des directives pour un éventuel déploiement qui n'aura jamais lieu, une partie de son personnel se repliera jusqu'en Ile-de-France et sera affecté à l'Armée de Paris


à la 7ème Armée 
HOE¹ n°14 et 22 accompagnent le mouvement de l'Armée jusqu'en Belgique, le n°14 à Bruges, le n°22 "restant sur roues" à Roulers, à la suite du repli
HOE¹ n°22 est bombardé en gare d'Arras le 19 mai, disloqué et capturé les 20-22 mai
HOE¹ n°14 se replie jusqu'à l'emblématique et fameux Sanatorium de Zuydcoote le 20 mai où il sera le pivot et la colonne vertébrale de l'activité hospitalière de la poche de Dunkerque
à ce sujet les formations chirurgicales de la VIIème Armée
Revue du Corps de Santé Militaire Volume IX 1953


à la 9ème Armée
HOE¹ n°2 était déjà déployé à Rethel
HOE¹ n°4 était déjà déployé à Liesse
tous deux capturés courant mai
HOE¹ n°19 initialement affecté à cette Armée, du fait des opérations se retrouve à Cempuis le 20 mai auprès de la 7ème Armée isolé et ne rendant pas de service, éloigné de  toute voie ferrée utilisable, déplacé et en partie déployé à Beauvais du 27 mai au 7 juin, il est ramené à l'Hôpital du Bon Sauveur à Chatou (Seine-et-Oise) la déclaration de guerre de l'Italie le place en renforcement de l'Armée des Alpes dépourvue d'éléments organiques propres aux autres armées


conclusion au 4 juin le Service de Santé a déjà perdu un bon tiers des 23 HOE primaires principalement ceux attachés à ces 3 Armées
les 1, 3, 13 et 20 qui étaient à la 1ère Armée, 14 et 22 de la 7ème Armée, 2 et 4 à la 9ème Armée, 
il en perdra un autre tiers au cours du mois de juin
il lui en restera un petit tiers à l'Armistice en comptant l'HOE primaire n°18 au Levant qui leur survivra tous jusqu'au mois de septembre
son J.M.O. est d'ailleurs en ligne
http://atf40.forumculture.net/t11310-unites-du-service-de-sante-au-levant


Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flahaut
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Jeu 18 Mai 2017 - 20:31

je vous remercie de ces précisions. J'imagine (étant de la partie) le désarroi du corps médical et personnels hospitaliers qui ont toujours eu l'habitude de travailler en zone tranquille (50 km), y compris pendant la 1ere GM. Des souvenirs de famille parlent de Pharmaciens militaires sur les routes complètement perdus dans l'Yonne qui reculaient, leurs formations anéanties ou capturées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Ven 19 Mai 2017 - 17:44

Sans doute, hélas ici comme ailleurs, le courage, l’abnégation et le dévouement ont malheureusement côtoyé des défaillances et des exemples déplorables d'égoïsme, parfois à l'image de très hauts gradés, des abandons de postes et pire de blessés, qui, s'agissant du Service de Santé et donc de personnes vulnérables dépendantes de ses soins ont eu des conséquences absolument tragiques 

dans la poche de Dunkerque au Sanatorium de Zuydcoote le Docteur Lacaux qui a écrit un livre* va renforcer avec son unité repliée et d'autres l'HOE¹ n°14, il consacre un chapitre au comportement de certains ses homologues qui l'a particulièrement choqué, il l'intitule les rats parce qu'ils sont dans les sous-sols plus préoccupés de manger que proposer leurs services pour le soin des blessés, Roger Bruge évoque le repli guère brillant de l'hôpital Legouest, à l'inverse des officiers de Santé ayant bien en main leur personnel restent vaille que vaille avec leurs blessés jusqu'au bout et même au delà continuant d'assurer leur charge quelques temps sous occupation allemande


*Dr Jean Lacaux (1945) L’ambulance chirurgicale N°… (Dunkerque, mai – juin 1940)
son unité est l'Ambulance Chirurgicale Légère de C.A. 216 selon mes recoupements bien que l'auteur ne le précise à aucun moment



je republie la deuxième image de ce fil qui elle aussi s'est évanouie, elle concernait les insignes de certains HOE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Francois Althaus
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Sam 7 Juil 2018 - 15:28

Bonjour,

Dans les archives suisses de Berne, Dossier E5700#1000/922#17 il y est fait référence de l'HOE² n°2 dans deux documents .
Une fraction de cette unité et de blessés à sa charge sont passés en Suisse.

Dans le premier il est écrit que "le groupe de chemin d'hôpital d'évacuations secondaires numéro 2"  passe en Suisse le 16/06. Il est fait état de 80 blessés, de 100 blessés légers et d'infirmiers plus un capitaine médecin.
Dans un second, le décomptage pour le déplacement de cette unité indique 480 personnel le 27/06/40.
Enfin sur une carte du même dossier, il est fait état qu'au 03/07/40 : 3 infirmières, 486 soldats plus 34 officiers se trouvent à Lauterbrunnen. Je pense que ce  sont eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Sam 7 Juil 2018 - 22:23

bonjour

merci de ces indiscrétions helvétiques

l'HOE² n°2 de Bar-le-Duc est replié à cette date à Autun, il gagnera Castres par la suite
en règle générale les blessés sont évacués des HOE par la noria des Trains Sanitaires des Gares Régulatrices de Communication mais je n'ai pas retrouvé ce passage en Suisse

peut être s'agissait-il de certains de ces blessés
http://atf40.forumculture.net/t10718-liste-de-blesses-ou-malades-rapatries-de-suisse

Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Francois Althaus
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   Lun 16 Juil 2018 - 9:36

Bonjour,

Toujours à partie de la même source, ce personnel hospitalier est employé par les suisses dans les hôpitaux de la Chaux-de-Fonds et de Saint-Imier, sous encadrement médical militaire suiise, au profit des blessés  militaires passés en Suisse avec le 45e CAF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hôpitaux d'Evacuation Primaire (HOE¹) & Secondaire (HOE²)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Peillon: "rééquilibrer" les salaires des profs du primaire et du secondaire
» Pour Eric Zemmour, le Front national est "trop à gauche", et "nous nous dirigeons vers le chaos" à cause des "musulmans dans le peuple français".
» Source primaire, source secondaire ...
» Inégalités primaire/secondaire et l'enseignant français par rapport aux autres pays
» Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Train & services :: Services-
Sauter vers: