Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Corps de Cavalerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
erik B
Invité



MessageSujet: Corps de Cavalerie   Lun 13 Oct 2008 - 20:02

Bonsoir,

Passionné par le Corps de Cavalerie, je suis toujours ravi de lire de nouveaux témoignages. Si des membres de votre famille ont combattu dans le Corps de Cavalerie, je sais heureux d'en discuter avec vous.

Bien cordialement,

Erik B
Revenir en haut Aller en bas
grellier
Invité



MessageSujet: corps de cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 19:19

Bonsoir, je découvre votre question et votre intéressement pour le corps de cavalerie. Je fais d'ailleurs des recherches sur le 11ème Cuir. Je vous ai déjà passé un message. Mon père aujourd'hui décédé était cavalier au 11 ème cuir, plus précisément tireur à la mitrailleuse. Je sais très peu de chose. Il a été grièvement blessé en Belgique le 11 mai 1940 peut après minuit. (donc le 12 mai). Il a perdu une jambe. Il a été blessé lors d'un violent bombardement, ce que mentionne sa citation à l'ordre de l'armée. (Décorée médaille militaire-croix de guerre-Légion d'honneur)Il me parlait peu. Je sais qu'il a participé à de violents combats. Je ne sais pas ou se trouvait le 11ème cuir au moment ou il a été blessé ? Voila ce que je peux vous dire et qui me revient à l'esprit. A bientôt j'espère? Georges GRELLIER
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 19:27

Bonsoir,

" Normalement " sur une citation pour blessure, l'endroit exact est noté sur la citation !!!

Bien cordialement

Le belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 21:10

Vu sur Google :

http://www.ami1rc.org/his151.htm#la%20campagne%20des%20flandres

Cordialement

Le belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
grellier
Invité



MessageSujet: corps de cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 21:24

bonsoir, hélas non, je viens de relire la citation à l'ordre de l'armée signée de HUNTZIGER, il n'y a pas le lieu de la blessure. Georges grellier
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 21:36

RE, celà doit être du côté de Jandrain (il me semble) !!!

Cordialement

Le belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Erik B
Invité



MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 21:45

Bonsoir Monsieur Grellier,

Je me permets de répondre à votre message en vous précisant que je n’ai pas le souvenir d’avoir été en contact avec vous auparavant, mais peu importe.

Le 11e Cuir, l’un des deux régiments à cheval de la 5e Division Légère de Cavalerie (5e DLC) a bien combattu dans les Ardennes belges au début de la campagne. Malheureusement je ne possède pas de documents pertinents sur cette unité car elle n’était pas affectée au Corps de Cavalerie et je suis fort désolé de ne pouvoir vous aider d’avantage.

Bien Cordialement,

Erik B
Revenir en haut Aller en bas
grellier
Invité



MessageSujet: corps de cavalerie   Mer 29 Oct 2008 - 22:07

Re bonsoir, je vous remercie de m'avoir répondu. Je ne sais pas vraiment ou je pourrais m'adresser pour avoir de plus amples renseignements. Peut-être aux archives à VINCENNES ? Je sais seulement que la 6ème brigade de cavalerie, dont faisait partie le 11ème Cuir, était au contact avec l'ennemi en avant de la 5ème DLC. Je vous souhaite une bonne nuit. georges grellier
Revenir en haut Aller en bas
David Guegan
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 47
Localisation : Charlotte- Caroline du Nord
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 18:16

le 11e cuirassier faisait parti de la 6eme brigade qui elle meme faisait partie de la 5e DLC.

Sur internet il existe une reference a un article

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=11786403

Citation :
Titre du document / Document title

La Campagne de Mai 1940 en Belgique : La 5e Division légère de Cavalerie française (5e DLC) en Ardenne, du 10 au 12 mai (fin)Auteur(s) / Author(s)

BIKAR A. ;
Revue / Journal Title

Revue belge d'histoire militaire
ISSN 0035-0877
Source / Source

1990, vol. 28, no5, pp. 691-714 (1 p.)Langue / Language

Français
Revue : MultilingueEditeur / Publisher

Musée royal de l'armée, Bruxelles, BELGIQUE

(1965)
(Revue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.campaigns-france.org
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 18:25

Bonsoir David,

Merci pour le lien bounce

Le belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 20:44

La 5e DLC du 10 au 12 mai ...
http://www.atf40.fr/ATF40/divers/historiques/5eDLC.htm
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 20:59

Bonsoir Alain,

Je ne sais pas où tu vas prendre tes infos, mais j'en apprends de + en + Cool

MERCI bounce

Le belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 21:41

Disons qu'avec le temps des contacts se nouent , et que certaines personnes me donnent l'accord de publier sur le site certaines informations .
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 30 Oct 2008 - 21:48

Citation :
que certaines personnes me donnent l'accord de publier sur le site certaines informations .

Tout à fait d'accord avec toi et quand je prends ici même des infos ou ailleurs, je donne mes sources.

Et je demande aux participants de mon modeste forum de faire de même.

Ce qu'ils font d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
LE QUESN
Invité



MessageSujet: 18ème Chasseurs à Cheval   Ven 8 Oct 2010 - 19:31

Bonjour à Tous,

Et tout particulièrement à Erik, passionné du Corps de Cavalerie (considéré par ailleurs comme spécialiste du sujet, et que j'aimerais solliciter).

Je viens de commencer des recherches sur le régiment de mon père, à savoir le 18ème Chasseurs à Cheval (1er Escadron).
Comme nombre de combattants de cette période, il était pratiquement muet sur le sujet, à l'exception de quelques bribes qu'il faudrait pouvoir recouper, comme : "...nous avons rapidement été reformé en Corps francs..." ???
Sur une carte de position des diverses unités on peut noter la position de la 2ème DC (à laquelle était rattachée la 3ème Brigade et donc le 18ème Chasseurs et le 5ème Cuir.) à l'est de Sedan.
Il est certain, que des éléments au moins, du 18ème Chasseurs sont entrés en Belgique (pour une reco ou un coup de main), car au retour, ils ont évité la capture grace aux informations fournies par des douaniers belges, sur la position des unités allemandes (déjà positionnées en France).
Je parle de "coup de main" pour reprendre l'expression utilisée par mon père.
Cependant, le 18ème à sans doute combattu en tant qu'unité constituée, puisqu'il à reçu une citation à l'ordre de l'Armée (voir "La Bataille de France jour après jour" de D. LORMIER)

Tout celà pour dire que je suis preneur de toute information / indication sur ce régiment.
A noter que je dispose de quelques photos malheureusement pas annotées.

Je profite de ce message pour donner un grand coup de chapeau aux créateurs / administrateurs de ce forum extrèmement documenté et spécialisé.

Merci par avance pour toute information,

Le Quesnoy
Revenir en haut Aller en bas
B Vieillot
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Ven 22 Oct 2010 - 18:41


grellier a écrit:
Mon père aujourd'hui décédé était cavalier au 11 ème cuir, plus précisément tireur à la mitrailleuse. Je sais très peu de chose. Il a été grièvement blessé en Belgique le 11 mai 1940 peut après minuit. (donc le 12 mai). Il a perdu une jambe. Il a été blessé lors d'un violent bombardement, ce que mentionne sa citation à l'ordre de l'armée. (Décorée médaille militaire-croix de guerre-Légion d'honneur) Il me parlait peu. Je sais qu'il a participé à de violents combats. Je ne sais pas ou se trouvait le 11ème cuir au moment ou il a été blessé

Bonsoir,

Je travaille sur un documentaire audiovisuel présentant les combats du 11 et 12 Mai 1940 en Ardennes.

http://atf40.forumculture.net/films-et-documentaires-f17/film-documentaire-la-breche-ardennes-mai-1940-t2415.htm

Le 11e Cuir fait parti de mes unités "suivies" en particulier pour le secteur de Neufchateau le 11 mai matin. Pouvez-vous donner l'escadron de votre père et son grade au sein du 11 Cuir ? Vous allez peut-être trouver aussi des informations complémentaires sur lui dans son livret militaire si vous le possédez. Savez-vous s'il a été capturé au moment de sa blessure ou s'il a échappé au chaos du repli des 11 et 12 Mai ? Pour le 11e Cuir ce sont des journées très éprouvantes. Il y a eu pas mal d'accrochages. J'ai fait l'interview d'un de ces hommes pour mon film, le repli de Belgique est un calvaire... pour un homme blessé grièvement, je n'ose imaginer.

Cordialement
B Vieillot





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges
Invité



MessageSujet: 11ème cuir   Jeu 18 Nov 2010 - 20:59

Bonsoir Monsieur Viellot, je découvre ce soir votre mail du 22 octobre dernier, vous voudrez bien m'excuser du retard à vous répondre. Je fais toujours des recherches sur mon père cavalier au 11ème cuir. Mon père faisait partie du 5 ème escadron, il était tireur à la mitrailleuse, le lieu où il été blessé, mon père l'ignorait. Dans la bagarre et sous de violents bombardements et en plus c'était la nuit il n'a jamais su le lieu exact. Il m'avait dit que les allemands les avaient dépassé en empruntant les axes routiers plus importants , que lui et son groupe retraitaient en utilisant les chemins et les bois et que ses copains motorisés, contraints à emprunter les routes avaient été faits prisonniers. J'ai son livret militaire, sa citation à l'ordre de l'armée en ma possession ne mentionne pas le lieu de la blessure, mais précise entre autre "qu'il a été blessé en rejoignant son poste de combat sous un violent bombardement" . Mon père m'avait parlé d'une fusée éclairante allemande reçue sur le genou au moment de mettre pied à terre, mais ce n'est pas la fusée qui l'a blessé, le cheval affolé a pris peur et est parti au galop, mon père a été trainé par son cheval le pied droit dans l'étrier et la jambe gauche du même côté faisant le grand écart et heurtée par les sabots du cheval ; ceci au milieu des éclats de bombe. Il a été évacué sur un camion de munitions qui passait, fuyant le bombardement.J'ai récupéré sa pochette d'évacuation sanitaire avec de nombreux documents à l'intérieur, notamment les premiers soins qu'il a eu à 6 h le matin du 12 mai au poste de GLAIRE. Quelques jours plus tard il était à l'hôpital de Rennes, les allemands arrivants il a été évacué sur l'hôpital de la Rochelle et très vite sur l'hôpital d'Avignon d'où il a été démobilisé le 24 octobre 1940. Il est sorti en fauteuil roulant et a rejoint son domicile. Ses blessures a la jambe étaient trop graves et ne pouvaient guérir. Il a eu la jambe coupée au dessus du genou. Restant à votre disposition Cordialement Georges GRELLIER
Revenir en haut Aller en bas
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Ven 19 Nov 2010 - 5:31

Bonjour Georges ... Je me permets ces quelques mots pour faire savoir que le récit que vous faites est très émouvant ...
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B Vieillot
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Ven 19 Nov 2010 - 20:46


Bonsoir M. Grellier,

Merci de vos compléments d'informations très émouvants. Peu de gens le savent, mais ce repli de Belgique fut un véritable cauchemar pour les hommes du corps de cavalerie. Votre père est une de ces victimes de ces heures sombres. J'avais déjà regardé dans mes papiers si je voyais votre nom apparaître. Malheureusement, rien ne ressort... il n'y a que des chiffres laconiques. Ils laissent comprendre quand même la tragédie de ces jours.

Je pense que votre père était dans le groupe d'Escadron Le Balle : 3e et 4e escadron + Escadron Mitrailleuse et Engins (5e Escadron très certainement). L'EME est sous les ordres du Capitaine Seguin. Il n'y a pratiquement rien sur cet escadron si ce n'est sa composition. Tous ces officiers sont perdus le 8 juin, ce qui explique le vide en renseignement sur cet escadron. Le seul document que j'ai trouvé est une ligne du JMO : un état de situation du 12 au soir qui fait juste mention de la perte d'un sous officier, 3 brigadiers et 26 hommes.

On peut tenter de se baser sur le vécu des deux autres escadrons du groupe pour en connaître plus sur ce qu'il s'est passé. Mais rien n'est bien logique sur ses unités malmenées en quelques heures. Pour cette seule journée, le 11e cuir perd un escadron entier et au groupe d'escadron Finaz, il ne reste plus qu'un seul peloton et demi. C'est dire la violence du choc de la journée du 11 Mai.

Voici ce que j'ai trouvé dans le JMO qui est très court :

11h35 Ordre de repli sur la Semois. La section de 47 installée dans les bois de Neuvraumont décroche avec combat.
12h30 Passage de la Semois vers Mortehan. Un canon de 47 est installé. On peut donc penser que l'EME n'est pas loin. (Carrefour 323 -328)
18h00 le PC du colonel au poste de Douane de Quatre chemins.
18h30 bombardement de 17 avions sur la voie ferrée de Muno.
2h00 du matin, le PC de quatre chemins est replié sur la maison Forte de Beau Terme.
7h00 Des tirs d'armes automatiques en direction de Maison Blanche.
7h15 Des éléments ennemis se sont infiltrés dans la nuit par Mortehan (le pont n'était pas entièrement détruit, la 10e Pz Div passe là)

Un autre rapport du 3e Escadron dit que le 3e et le 4e Escadron ont été très sérieusement accrochés au matin dans le bois bordant la frontière. Les positions entre Bouillon et Muno. Le destin de votre père a du se jouer sur ce secteur là. Aucun lieu précis n'est donné.

Une chance serait de trouver des éléments sur le 60e GRDI qui était avec ce groupe d'escadron et peut-être de regarder aussi du coté du 12e Zouaves qui avait des éléments avec... on aurait peut être plus d'indications. Par contre, je n'ai pas fait les cartons de ces unités au SHD. Une autre piste serait de regarder dans le JMO de la 10e Pz Div. La confrontation des sources donne une bonne vision des évènements... C'est très intéressant, car on a le contrechamps de la situation.

Voilà pour le moment les vues d'un "non spécialiste". Je vais creuser sur d'autres sources... (10e Pz par exemple, mais ce sera plus long). Si votre père avait été du 1e Escadron, j'aurais pu vous aider plus car j'ai fait l'interview d'un lieutenant de cet escadron. J'ai récupéré pas mal d'infos par son biais et des écrits inédits.

Bien cordialement
B Vieillot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Ven 19 Nov 2010 - 21:03

Chapeau bas devant toutes ces recherches ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Sam 25 Juil 2015 - 18:36

Bonjour,

tiré du journal de marche :

"pour la période de septembre 1939 au 10 mai 1940 :

Constitué à partir de la mesure de couverture, enseptembre 1939, le corps de Cavalerie, sous les ordres du Général PRIOUX, Inspecteur Général de la Cavalerie en temps de paix, fut envoyé à Saint Quentin dès les premiers jours de septembre.

Après avoir eu sous ses ordres la 2ème DLM seule (à laquelle était rattachés une brigade de Dragons Portés de Réserve Générale), le Corps de Cavalerie comprit ensuite la 2ème et la 1ère DLM, cette dernière Division ramenée de Lorraine lors de la première alerte sur la frontière belge en novembre 1939. Une deuxième alerte eut lieu en janvier 1940, permettant de mettre au point avec minutie le dispositif d'alerte et le plan d'entrée en territoire belge. Les DLM furent à cet effet cantonnées aux alentours des itinéraires prévus, en stationnement échelonné, la tête à la frontière.

Enfin, au mois d'avril 1940, la 3ème DLM, de création nouvelle, vint remplacer, au Corps de Cavalerie, la 1er DLM, mise à la disposition de la VII° Armée du Général Giraud pour des opérations éventuelles en Hollande.

Le Corps de Cavalerie, stationné au début de mai sur le territoire de la 1ère Armée, était placé sous ses ordres, en cas d'entrée en Belgique. Il avait été étudié deux missions suivant l'hypothèse de manoeuvre pour le Corps de Cavalerie :

- La manoeuvre DYLE où, précédant la 1er Armée qui devait venir s'installer en Belgique sur la ligne WARE-GEMBLOUX-NAMUR, le Corps de Cavalerie devait prendre au plus loin le contact des Belges et, soit en renforcer la ligne de défense, soit s'établir lui-même sur la ligne TIRLEMONT-HANNUT-HUY, à partir de laquelle il menerait une action retardatrice jusqu'à la position de l'Armée. Ces actions, jointes à la résistance présumée des Belges, devaient permettre à la 1ère Armée de disposer de 8 jours pour s'installer sur sa position et être en mesure d'y accepter la bataille.

- La manoeuvre ESCAUT où, la 1ère Armée s'établissant sur la position fortière organisés à la frontière franco-belge, le Corps de Cavalerie devait gagner, avec ses gros, le canal de Charleroi et retarder l'ennemi jusqu'à la position frontière.

Ces deux manoeuvres du Corps de Cavalerie devaient être effectuées en liaison étroite à gauche avec le corps expéditionnaire britannique. La IX° Armée, à droite, devait assurer la couverture de la Manoeuvre DYLE à l'est du sillon Sambre-Meuse.

Les travaux défensifs, qu'on disait avoir été exécutés par les belges depuis septembre 1939, la menace pesant sur la Hollande qu'on paraissait devoir être appelé à secourir, et afin la forte proportion de DI motorisées données à la 1ère Armée, tout portait à croire que la manoeuvre la plus vraisemblablement jouée dût être la manoeuvre DYLE.

C'était celle, en tout cas, qui - du pont de vue purement cavalier - était la plus intéressante, puisqu'elle permettait au Corps de Cavalerie de gagner, dès le 1er jour, le champ nécessaire à des manoeuvres ultérieures.

Le 9 mai, l'atmosphère était calme à la 1ère Armée; 15 à 20% de l'effectif des unités était en permission; de nombreux cours en fonctionnement absorbaient des cadres et des hommes. Dans les unités du Corps de Cavalerie, le temps était occupé au perfectionnement de l'instruction; mais chez tous vivait l'espoir de cette entrée en Belgique, toujours remise, et qui permettrait enfin aux DLM de courir se mesurer au PanzerDivision dont on n'avait cessé de s'entretenir tout l'hiver.

Ordre du bataille du Corps de Cavalerie au 10 mai 1940 :

Général Commandant le Corps de Cavalerie :  Général de C.A. PRIOUX;

Officier d'ordonnance : Capitaine d'ALAUZIER;

Chef d'état major : LCL OLLERIS;
Sous-chef d'EM : LCL du PAYRAT

Chef du 1er bureau : LTN UTTER

Chef du 2ème bureau : CES d'OLEON

Chef du 3ème bureau : CNE GERMAIN

Chef du 4ème bureau : CES THALER

Section topographique CNE LAGRANGE

Commandant du Quartier Général : CES de MONTMARIN
Ajoint : CES de GRIFFOLET

Commandant de l'Artillerie : COL BREGEAULT

Commandant du Génie : Général COLLETTE

Commandant des Transmissions : CES GROSS

Commandant du Train : CES ASPE

Commandant des Forces Aérienne : COL PERSONNE

Prévôt : CDT FOURMENT

Directeur du Service de Santé : Médecin-Colonel des CILLEULS

Directeur du Service de l'Intendance : Intendant de 1ère Classe DELAGE

E.C.C.C :

329ème RA à 3 groupes de 75 tractée par camion.
Parc d'artillerie du Corps de Cavalerie
2 Compagnie de Sapeur Mineurs Portée
54ème Bataillon de Mitrailleurs Motorisés
56ème Bataillon de Mitrailleurs Motorisés
2ème Groupe de D.C.A. canons de 75 (5/402 et 4/405)
2ème Batteries de 25 D.C.A. (données aux divisions)
1 Equipage de Pont.

DLM :

2ème DLM aux ordres du Général BOUGRAIN
3ème DLM aux ordres du Général LANGLOIS
(ultérieurement) 1ère DLM aux ordre du Général PICARD puis du COL de BEAUCHESNE."

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1094
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Mar 3 Jan 2017 - 22:01

Bonsoir,

J'ai trouvé un article sur le web qui mentionne le Corps de Cavalerie commandée par le général de Fornel de La Laurencie en Juin 1940, est-ce exact ?
Lien: http://acpgkrgef3945.canalblog.com/archives/2010/02/05/16799935.html

Salutations,

Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 5 Jan 2017 - 21:57

Bonsoir,

non le Général de La Laurencie commandait le IIIème CA par contre le CC avait été mis à sa disposition donc il a effectivement donné des missions au Général Langlois vers le 18 juin 1940.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1094
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Corps de Cavalerie   Jeu 5 Jan 2017 - 22:11

Bonsoir,

Parfait, très merci AVZ94.

Cordialement,

Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Corps de Cavalerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNIFORME DES GARDES DU CORPS SAXONS À BORODINO
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Il n'y a pas de légère dans la cavalerie de la garde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Grandes unités :: Corps d'armée-
Sauter vers: