Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Réserve Générale d'Artillerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Réserve Générale d'Artillerie   Ven 10 Oct 2008 - 15:48

Des questions qui peuvent paraitre naïves à des spécialistes mais dont je ne trouve pas les réponses dans ma bibliothèque, ni sur ce site.

Elles concernent l’engagement de la réserve générale d’artillerie lors des combats de mai juin 1940.

Le 10 mai 40, sont déployés sur le front, en plus évidemment des régiment d’artillerie divisionnaires, une artillerie lourde de corps d’armée (ALCA) en général de 1  à 3 régiments d’artillerie par corps et des régiments d’artillerie de position en soutien de la Ligne Maginot (unité largement statique). Cependant il demeure en Réserve générale plus de 30 régiments hippomobiles ou tractés (l’essentiel des régiments numérotés de 180 à 196 ainsi que de nombreux régiments de la série 300).


Ma première question porte sur la localisation de ces régiments. Sont-ils en dépôts dispersés en arrière du front (éventuellement avec un personnel réduits et un déficit en moyens de transport) ou aptes au combat dans des zones de déploiement (vers Reims ou Paris).


Deuxième question, mis à part de rares régiments, je ne trouve trace d’aucun engagement de cette Réserve. Cela peut s’expliquer par la rapidité de la bataille de mai (Cette réserve devant être déployée normallement derrière un front statique en prévision d'offensives) mais c’est davantage surprenant le 5 juin quand les Français ont eu 15j pour renforcer le front de la Somme. Ces régiments sont-ils restés hors des combats jusqu’à l’armistice (si oui pourquoi) ou ces régiments ont-il été engagés sans pour autant apparaitre dans les ordres de bataille généraux (si oui dans quel cadre ou sous quel commandement). Peut-être certains régiments équipés de 75 ont-ils été démembrés pour renforcer les points d’appuis sur la ligne de front de la Somme. Si vous connaissez un ouvrage ou un lien permettant d’avoir un historique de ces régiments, je suis bien sûr preneur. Est-ce que dans les ouvrages de Lee Sharp, j’aurai réponse à ces questions ?


La supériorité en artillerie est l’un des rares avantages de l’armée française en 1940, mais on ne trouve que très rarement des références à des bombardements massifs en particulier le 5 juin (seule vraie date où les Français ont eu le temps de préparer leurs défenses). L’impossibilité ou l’incapacité à déployer la Réserve générale d’artillerie du fait d’un manque de moyens de transports ou d’un défaut de la chaîne de commandement expliqueraient ce fait troublant. Cela expliquerait également l’importante quantité de pièces saisies par les Allemands après l’Armistice.

Merci
Nicolas Aubin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Sam 11 Oct 2008 - 15:11

Bonjour,

vous pouvez voir sur ce site dans l'onglet organigramme général la situation des unités de l'armée de terre au 10 mai 1940
vous y trouverez évidemment les unités d'artillerie que vous citez ci dessus.

Si vous regardez le bandeau avec la tourelle ce trouvant sur la partie haute de votre écran, vous devais cliquer sur le "veuillez sélectionner" de gauche et vous trouverez dans le menu déroulant "organnigramme général".

J'ajouterais à votre liste de régiment d'artillerie (180-190 et 300) ceux de la série "140" qui ont également place dans la réserve.

David Delporte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5334
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Sam 11 Oct 2008 - 20:50

Bonsoir,

Organiquement, un corps d'armée ne dispose que d'un régiment d'artillerie lourde, l'armée d'aucun.
Donc, lorsqu'un CA dispose de plus d'un RA, ils proviennent de la réserve générale. De la même façon, certaines DI sont renforcées par des RA de réserve générale.

Par exemple, on trouve à la Ière armée, les 188°, 189° RALT, 318° RAP
à la VIIème armée, les 181° et 187° RALT, 304° et 321° RAP, 351°RALP
à la IXème armée, le 190° RALT et le 355° RALP.

Le 364°RALP est mis à disposition de l'ALCA 5 le 14 mai.

Etc.

Dans la RG, il n'y a plus de régiments hippo (série 140) : ils ont tous été affectés.

Il reste donc assez peu de régiments en RG disponibles au 10 mai, (j'en compte 18 mais c'est peut-être moins, dont 5 portés, 2 sur chenilles - je ne compte pas l'ALVF) comme vous pouvez le voir en détaillant le document que David indique dans le post précédent, dont il oublie de préciser que c'est lui qui l'a réalisé...

Il faudrait voir les GUF, corps d'armée par CA et DI par DI pour retrouver la trace de ces régiments...

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Dim 12 Oct 2008 - 18:12

Bonsoir,
Merci pour ces renseignements mais qui sont malheureusement contradictoires. A l’aide de l’organigramme général, j’ai recensé les régiments d’artillerie de la RG rattachés à une unité du front . Cet organigramme n’indique pas les unités de la RG non détachées sur le front, j’ai alors recensé à l’aide des inventaires d’unité du site, les unités d’artillerie série, 140, 170, 180 et 190 et 300 non endivisionnés et j’ai bâti le tableau suivant...

bon problème.. j'arrive pas à poster le message si j'ajoute mon tableau word (je ne suis pas un habitué des forums)...Et si je transforme le tableau en texte, il devient illisible....
Faudra faire sans.

En résumé ce que je constate c'est qu'il s’avère que sauf erreur de ma part, les régiments dont M Houliez parle n’apparaissent pas dans l’organigramme général de David Delporte. L’ordre de bataille n’indique pas que les 188e, 189e RALT et 318e RAP soient rattachés à des unités de la 1ere armée. Il en est de même pour les 181e, 187e RALT (qui selon l’OdB est rattaché pour deux batteries au XIIe CA de la 5e armée), 304e RAP (une batterie rattaché à la 11e DI du IXe CA de la 4e armée), 321e RAP et 351e RALP de la VIIe armée où seul le 307e RAP est affecté aux 68e et 60e DI. L’OdB n’indique pas plus le rattachement des 190e RALT et 355e RALP à la IX armée.

(Note, j’ai également repéré sur l’organigramme un 124e RA noté appartenant à la RG et rattaché à la 51e DI du XXIVe CA, ms cela doit être une erreur de frappe, le 124e étant l’ALCA du XXIVe CA)

Je me retrouve donc en pleine mayonnaise. Parce que moi je compte 31 régiments encore en réserve au sein de la RG et non 18.

Aucun régiment de la série 140

Les 171e, 172e , 173e et 174e RALGP

Les 181e, 182, 183e, 184e, 186e, 188e et 189e RALT

Les 190e, 192e, 193e, 194e, 195e, 196e RALT

Les 302e, 303e, et 306e RAT

Les 313e et 314e RAT, 317e et 318e, 320e et 321e, 351e et 355e, 361e et 363e, 364e RAT



Même si on met de côté les régiments extrêmement peu mobiles de 220 ou 280 inaptes à une guerre de mouvement (série 170 et 190), cela laisse encore une force de frappe non négligeable.

Sans doute mes données sont-elles fausses, le problème c’est qu’elles proviennent du site ATF 40 qui est ma Bible à l’heure actuelle.

M Houliez pouvez vous me dire quelle est la source affectant autant de régiments de la RG aux unités destinés à la manœuvre en Belgique. Cela me parait d’ailleurs assez logique et rassurant que l’on ait pas laissé dormir autant de régiments.

La seule chose qui est sûr c’est que mon ordre de bataille pour l’instant est faux… c’est gênant pour un wargame qui se prétend sérieux.
Merci beaucoup
Nicolas Aubin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Dim 12 Oct 2008 - 18:55

Et bien il faut peut etre utiliser d'autres bibles pour comparer les informations ... Smile

Je crois que la réponse est en fait toute simple : au 10 mai , les unités de reserve generale dependaient de la reserve generale ( en majeure partie ) et n'etaient pas affectées a des grandes unités ou des armées . Par contre , durant la bataille , elles furent assignées au commandement de diverses unités . C'est ce qu'expliquait Didier dans son post : il faut regarder les historiques succincts , jour par jour et corps par corps pour determiner ou sont "passés" les regiments .
Et n'allez pas imaginer qu'une affectation ne change pas dans le temps , c'est une veritable sinécure de "suivre" certains régiments, qui ont parfois changé une dizaine de fois d'affectation durant la campagne de 1940 .
Pour ce qui est de la localisation physique des unités au 10 mai , c'est encore plus complexe , car il faut analyser les cartes de positions une par une , et reperer les regiments d'artillerie qui ne sont pas directement rattachés aux armées , corps et divisions du secteur .

Enfin , un exemple , un extrait du repertoire kauffer sur l'artillerie , precisant les affecations des regiments de la serie 180 /190 : Un seul est localisé , en corse , le 186e , pour les autres, il faut chercher ...

Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5334
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Dim 12 Oct 2008 - 20:21

Bonsoir,

Mes sources complémentaires : Lee Sharp, volume IV, De la meuse à la mer, éditions Lavauzelle, le site France 40 de N. Leulliot

Ainsi, j'ai encore :
173° : 8ème CA
302°, 303°, 317° : commandement de la DCA? d'après Lee Sharp
314 : sans doute 11°DI à la place de 304°

En résumé, j'ai en RG :
306, 313, 316, 320, 363°
171, 172, 174, 182, 183, 184, 190, 192 à 197

Le problème d'un organigramme aussi précis que celui de David est qu'il peut varier d'un jour à l'autre, voire d'une heure à l'autre. D'autant qu'il peut se passer un certain délai entre le moment où un régiment reçoit une affectation et le moment où la grande unité de rattachement reçoit l'avis de cette affectation.

D'où la nécessité d'un travail de bénédictin...

(Les cas du 304 et du 187° nécessiteraient un approfondissement)

Ce qui semble se dégager, c'est que la réserve d'artillerie a bien été employée, et même assez tôt dans la campagne.

D.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Lun 13 Oct 2008 - 16:38

Merci pour ces renseignements précieux qui me permettent d'y voir un peu plus clair.
Je pense que commander les Lee Sharp au père Noël est indispensable et cela ne me dispensera pas d'une visite à Vincennes pour les localisations.

Je découvre vraiment l'organisation de l'armée française en ce moment, étant plutôt spécialisé dans les combats de 1944, et je constate qu'il parait bien plus difficile de reconstruire les OdB français que ceux des allemands ou des américains. Ces deux armées établissaient des tableaux de synthèse quasi-quotidiens recensant et localisant les unités rattachées aux GU tout en donnant leur état de forme ce qui permet de retrouver la moindre compagnie facilement. Visiblement ce n'est pas le cas pour les Français. En outre, la débacle a pu entraîner des destructions d'archives ou rendu impossible l'établissement de ces tableaux.

La Réserve générale a donc été employée d'une manière rationnelle par rapport à la stratégie d'ensemble et était une force opérationnelle le 10 mai 1940.
C'est curieux ce rattachement de trois régiments à la DCA . Ces régiments doivent être équipés de 75 ms il ne me semble pas que les affuts permettaient un quelconque emploi anti-aérien même en tirs de barrage.

Nicolas Aubin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Lun 13 Oct 2008 - 16:46

Si , si , c'est le cas ,on a les affectations et detachements jour par jour des GU dans " les historiques succincts des grandes unités françaises" , tomes I,II et III .
Mais chaque tome fait un bon millier de pages !
Pour en revenir a ce que peuvent apporter des cartes de situations , en voici un exemple au 1/200.000 , situé a l'arriere de la 4e armée , le 5 mai 1940 .
On y distingue bien les unités d'artillerie de reserve generale ( cerclées de vert ) .
Il devient alors un peu plus facile de les positionner geographiquement dans un wargame ...



Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5334
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Lun 13 Oct 2008 - 17:15

Bonsoir,

Pour ce qui est de l'utilisation des 75 en DCA, elle a été effective pendant la 1ère guerre, par exemple en surélevant fortement l'essieu de façon à pouvoir pointer le canon sous des angles élevés. Kauffer indique : "instruit[s] spécialement pour le tir contre avions volant bas" pour les 302 et 303° RA

Selon LSharp, les 2 premiers régiments (302 et 303) ont perdu une partie de leur personnel ("stripped of personnel and equipment in early 1940") au profit des 2 suivants (312 et 317)...
Mais Kauffer indique seulement :
303° passe un groupe au 322° le 21-5-40


Concernant Lee Sharp, les volumes déjà publiés ne relatent pas l'histoire opérationnelle des unités. Autrement dit, on y trouve des renseignements sur leur composition et leur mobilisation, mais pas sur leurs affectations successives. D'ailleurs, l'extrait des répertoires Kauffer mis en ligne donne une idée des renseignements que l'on trouve chez Lee Sharp. (en plus bien entendu des tableaux d'effectifs théoriques).

Cordialement

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Escaut
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : Flines les Mortagne
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Mer 15 Oct 2008 - 17:12

Alain et David ont raison; on trouve bien dans les 3 tomes des "historiques succints des grandes unités" les affectations et détachements des plus petites unités dans les plus grandes et c'est un travail de bénédictin de tout classer, vérifier....

J'ai commencé à faire ça pour le 1er tome (le plus petit 750 pages!) qui concerne les Corps d'Armées;après, il faut prendre le tome 2 pour vérifier dans les divisions affectées à ces Corps...etc

Ainsi pour les 3 RA302°, 303°, 317° : commandement de la DCA? d'après Lee Sharp, ca donne
-302e Affecté le 19/5 au 17e CA jusque juin
-303e affecté au 7e CA à partir du 25 mai et ventilé par groupe entre les 44e, 45e ,42e et 20e DI de ce C.A (beaucoup de changement, par groupe seul, par EtatMajor de groupe avec 1 ou 2 groupes...)
-317e depend du 41e CA de forteresse du 14 au 21 mai (C.A dissous)
on trouve ensuite le I/317 au 7e C.A (42e DI puis 45e DI)

Laurent DELPLACE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.escaut1940.com
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4841
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Mer 15 Oct 2008 - 21:39

Bonjour,

C'est là que se trouve une des faiblesses des historiques succincts. Parfois, une unité est citée comme détachée d'une division dans les pages qui la concernent. Mais lorsque l'on se réfère à la division censée la recevoir, on en trouve pas la trace!

D'autre part, lorsqu'un JMO montre le rattachement d'une unité à une division, on en trouve pas obligatoirement la trace dans les historiques succincts.

Ce genre de "broutille" est heureusement rare. Mais il est néanmoins nécessaire de vérrifier avant d'affirmer. Or les trois tomes sur l'ATF40 représentent 3.000 pages!

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
nicolas75
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Mer 16 Déc 2009 - 9:21

Bonjour,

Merci d'avoir posé cette question, je me suis posé exactement la meme et ceci m'a permis de localiser un RAP que je cherchai

A tous, Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Mer 1 Juin 2011 - 16:30

Bonsoir

Je reviens sur ce vieux forum pour essayer de comprendre l'organisation de la Réserve Générale de l'Artillerie.

Je trouve au niveau du Grand Quartier Général une inspection générale de l'artillerie aux armées et un état Major de la réserve générale d'artillerie.
Les titulaires de cette inspection seraient le général de corps d'armée CARENCE Jean Jacques du 03/09/39 au 15/01/40 et le général de corps d'armée BORIS Pierre du 15/01/40 au 25/06/40. Le Général de Brigade puis de division (25/06/40) RACT MADOUS René serait adjoint à l'inspecteur du 03/09/39 au 25/06/40)
La RGA était composée de 5 subdivisions.

Les questions que je me pose sont les suivantes:

1) L'inspection générale de l'artillerie du ministère de la défense et l'inspection générale de l'artillerie aux armées sont elles une seule et même entité???
Si non, qui étaient l'inspecteur Général de l'artillerie au ministère de la défense??

2) L'inspecteur général de l'artillerie aux armées était il aussi commandant de la RGA????
Si non qui était le commandant de la RGA???

3) Quel est la mission de chacune des cinq subdivisions de la RGA (j'ai cru deviné que la 5eme subdivision s'occupait des unités de DCA)

4)Les subdivisions avaient elles à leur tête un officier général ou un officier supérieur (Nom des titulaires si possible)

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Jeu 2 Juin 2011 - 7:15

Bonjour,

Voilà véritablement une "bonne" question!
Je suis frappé par le manque d'intérêt apparent relatif à l'organisation de l'Artillerie.
Je travaille sur ce sujet depuis très (trop?) longtemps sur la période 1870-1940, mais je n'en suis véritablement arrivé qu'à l'année 1930!
A titre d'exemple, l'organisation de l'Artillerie en 1914-1918 n'a jamais été véritablement étudiée , c'était pourtant une Arme (et aussi des "Services") qui comptait en 1918 plus de UN MILLION d'hommes.Excusez du peu!
La seule étude sérieuse est constituée de deux gros articles du capitaine Basset parus dans la Revue d'Artillerie en 1931.
Pour lancer le sujet, quelques éléments à compléter:

Réserve Générale d'Artillerie (R.G.A) en 1940:

-1ère Subdivision: Artillerie Lourde sur Voie Ferrée: Régiments 370 à 374° R.A.L.V.F.
Son chef est le Général Maurin Joseph Léon Marie (issu de l'Artillerie Coloniale, a commandé des unités A.L.V.F en 1914-1918), à ne pas confondre avec son célèbre homonyme commandant de la R.G.A en 1918 et futur Ministre de la Guerre en 1934 et 1936 (sans lien de parenté à ma connaissance?).

-2ème Subdivision: Artillerie Lourde à Tracteurs (Portée, à Tracteurs et Chenillée): Régiments séries 361, 171, 181, 190 et suivants.

-3ème Subdivision: Artillerie Lourde Hippomobile, Artillerie de Position et Artillerie de Forteresse: Régiments numérotés entre 141 et 170.

-4ème Subdivision: anciennement Artillerie de Tranchée, je n'ai pas approfondi la situation en 1940.

-5ème Subdivision: Artillerie de D.C.A: Régiments 401 et suivants.

Je vais chercher les "noms" dans mes archives manuscrites car j'ai commencé mes recherches à l'époque du stylo et du cahier!
Cordialement,
Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1941
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Jeu 2 Juin 2011 - 14:03

Bonjour

en effet c'est tout à fait impressionant la place prise par l'Artillerie dans l'Armée en 1918 avec 1 035 500 hommes au détriment de la Cavalerie qui était traditionnellement la 2e Arme

sur 1939-1940 en complément, voici ce que l'on trouve en feuilletant le Lee Sharp

la 1ére Subdivision embrasse aussi les Batteries de Repérage (6e GAA) et naturellement le Parc d'ALVF et le Parc Annexe

la 2e Subdivision en plus : les Batteries Antichars de série 650-660, les 10 Sections de Caterpillars et les 2 Parcs de Révision Automobile dont un sera dissous

la 3e Subdivision en plus : l'unique et dernier représentant de son espèce 391e Régiment d'Artillerie de Tranchée et les Batteries Antichars hippomobiles (601e-610e)

la 4e Subdivision reprend les 101e-105e Parcs de Réparation Automobile, 3 Parcs-Entrepôts de Matériel, les 161e 162e Parcs d'Essence et d'Ingrédients de RG et le Service d'Artillerie de Gare Régulatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Jeu 2 Juin 2011 - 20:53

Bonsoir

parmis les unités de RGA voici la liste de celles répertoriées comme unités combattantes pour la campagne de mai-juin 1940 :




















Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 549
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Jeu 2 Juin 2011 - 21:11

Bonsoir

Je découvre ce fil. J'espère donc que vous m'escuserez de faire un retour à la question du départ, mais comme j'ai compilé une partie des informations, je vous en fait part.

J'avais fait cet inventaire pour reporter la distribution de la RGA au 10 Mai 1940 et resté inachevé. Pour le nombre et le type de régiment, je m'était basé sur Jacques Minart PC Vincennes Secteur 4 plus des informations tirées de L'automobile sous l'uniforme.

Quelques éclaircissements, les armées et les corps sont désignés respectivement par un A et un C suivit de leur numéro. Les D désigne les divisions suivit de leur numéro de grande unité (ou des éléments organiques si vous préférez) donc la D93 est la 3ème DINA, la D71, la 1ère DIC, la D37, la 1ère DLM, la D46, la 1ère DLC, la D80, la 1ère DMarocaine, ...

Réserve générale de l'artillerie au 10 mai 1940 :

Artillerie lourde hippomobile : six ou neuf groupes de 105mm modèle 13, neuf ou douze groupes de 155mm modèle 17, six groupes de 155mm modèle 18

141ème RA : Canon de 155mm modèle 17 (A3), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
142ème RA : Canon de 105mm modèle 13 (A3), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
143ème RA : Canon de 155mm modèle 17 (A3), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
(plus Xème et XIème groupes de 105mm modèle 13 au Levant qui forment avec un groupe de 105mm modèle 36, le 352ème RA qui n'appartient pas à la RGA)
144ème RA : Canon de 155mm modèle 17 (A5), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
145ème RA : Canon de 105mm modèle 13 ou 155mm modèle 17 (A2, C10, D93), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
146ème RA : Canon de 105mm modèle 13 (A9, C41), régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
147ème RA : Canon de 155mm modèle 18, régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces
149ème RA : Canon de 155mm modèle 18, régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces

Artillerie lourde tractée :

181ème RA : Canon de 155mm GPF modèle 17, régiment à quatre groupes/douze batteries/quarante-huit pièces
182ème RA : idem
183ème RA : idem
185ème RA : Canon de 155mm modèle 16, régiment à quatre groupes/douze batteries/quarante-huit pièces (A2, C10)
186ème RA : ?
187ème RA : Canon de 155mm GPF modèle 17, régiment à quatre groupes/douze batteries/quarante-huit pièces
188ème RA : idem
189ème RA : Canons de 145mm modèle 16, régiment à quatre groupes/douze batteries/quarante-huit pièces

190ème RA : Mortiers de 220mm modèle 16, régiment à quatre groupes/douze batteries/quarante-huit pièces
191ème RA : idem
192ème RA : idem
194ème RA : idem
195ème RA : idem
196ème RA : idem
197ème RA : idem (A9)

Artillerie à grande puissance tractée :

171ème RA : Mortiers de 280mm modèle 14 PF, régiment à trois groupes/six batteries/vingt-quatre pièces
172ème RA : idem
173ème RA : Canons de 220mm modèle 17, régiment à trois groupes/six batteries/vingt-quatre pièces
174ème RA : idem

Artillerie à grande puissance automotrice :

184ème RA : Canons de 194mm GPF sur carterpillar, régiment à trois groupes/six batteries/vingt-quatre pièces
193ème RA : Mortiers de 280mmm sur carterpillar, régiment à trois groupes/six batteries/vingt-quatre pièces

Artillerie portée (ou tractée tout-terrain) :
En septembre 39, 33 groupes sont portés et 21 tractés tout-terrain avec des P17E? (dotations réduites par rapport à celle des RADttt?)

301ème RA : Canon de 75mm modèle 97, régiment à trois groupes/neuf batteries/trente-six pièces (A4)
302ème RA : idem
303ème RA : idem
304ème RA : idem (A4)
306ème RA : idem
307ème RA : idem (A7)
308ème RA : idem (A9)
310ème RA : idem (A4)
311ème RA : idem (tracté) (A2)
312ème RA : idem
313ème RA : idem
314ème RA : idem (A2)
315ème RA : idem
316ème RA : idem
317ème RA : idem (A9)
318ème RA : idem
320ème RA : idem
321ème RA : idem

351ème RA : Canon de 105mm modèle 13, régiment à 3 groupes/neuf batteries/trente-six pièces
355ème RA : idem (A9)

361ème RA : Obusier de 155mm modèle 17, régiment à deux groupes/six batteries/vingt-quatre pièces (A9)
363ème RA : idem (A2)
364ème RA : idem (A1, C5)

Artillerie lourde sur voie ferrée :

370ème RA régiment de service
371ème RA
372ème RA
373ème RA
374ème RA

Artillerie légère puissante :

391ème RA : Mortier de 150 T modèle 17, régiment à trois groupes/neuf batteries/cinquante-quatre pièces (A9, C41, D61 et D102)

Artillerie antichar :
Batteries hippomobiles :
601ème BAC (A3, C24)
602ème BAC (A3, C42, D20)
603ème BAC (A9, C41, D102)
604ème BAC (A9, C11, D18)
605ème BAC
606ème BAC (A2, C18)
607ème BAC

Batteries tractées :
653ème BAC (A1, C3, D92)
654ème BAC (A1, C4, D80)
655ème BAC
plus deux BDAC à tracteurs non encore affectées (seront versées à la 4ème DCr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1941
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: 186e RA   Jeu 2 Juin 2011 - 21:59

au sujet du 186e RA mentionné en Corse chez Kauffer (un projet de reconstitution sans doute) et repris dans la liste, en fait le n° reste vacant, il n'existe plus en 1939-1940 : c'était un régiment en garnison à Dijon durant l'Entre Deux Guerres dissous pour reformer le 108e RAL

Point de 186e RA donc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Sam 4 Juin 2011 - 13:12

Loïc Lilian a écrit:
en effet c'est tout à fait impressionant la place prise par l'Artillerie dans l'Armée en 1918 avec 1 035 500 hommes au détriment de la Cavalerie qui était traditionnellement la 2e Arme

La situation au 15 mars 1940 était la suivante, pour les troupes situées en France Métropolitaine, non compris la Gendarmerie, les troupes du littoral, les postes, etc. Le gros déficit en personnel de santé s'explique notamment par l'importance du nombre de gens réaffectés provisoirement à l'intérieur. Donc les chiffres sont surtout intéressants pour les proportions, et pas à prendre au pied de la lettre en comparaison avec le million de 1918.

Arme
Effectifs théoriques
Existants dans les corps
Infanterie
1 063 400
985 143
Chars
26 685
27 006
Cavalerie
115 900
112 589
Train
180 091
162 289
Artillerie
556 357
523 898
Génie et Trans.
238 947
212 185
Infanterie colo.
99 800
88 839
Artillerie colo.
45 002
35 861
Intendance
27 218
25 034
Santé
60 595
51 492
TOTAL
2 413 995
2 224 336
EDIT: je ne comprends pas pourquoi l'alignement des chiffres dans le tableau se passe bien sur ma fenêtre mais n'est pas affiché. Tant pis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1941
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Sam 4 Juin 2011 - 13:38

Formidable ce tableau Louis alien , la télépathie doit exister parce que je recherchais celà depuis un bon moment, dommage qu'il n'y ait pas les formations de l'Intérieur incluses qui devraient augmenter significativement les totaux de chaque arme, l'Intendance semble avoir eu prés de 70 000 hommes à l'Intérieur

j'avais photocopié celui de Goyet sans ventilation par armes hélas qui donne le 1er mai 1940
2 651 802 aux Armées auxquels il faut ajouter
529 028 des formations du territoire
675 386 Depôts et Centres d'Organisation
75 638 Etrangers (RMVE & Légion en Métropole) Armées Polonaise & Tchecoslovaque
53 466 dans les hôpitaux

plus Outre-Mer, Armée de l'Air, Marine on arrive à 5 096 629 hommes sans les Cies de Renforcement et peut être la Gendarmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Sam 4 Juin 2011 - 14:24

C'est le seul tableau que j'aie d'où ressorte clairement une comparaison entre les différentes armes (et oui, je sais, les chars c'est l'infanterie, etc). Tous les autres donnent des chiffres équivalents à ceux que tu cites, mais avec des effectifs globaux.

Le gros des efforts statistiques dont je dispose a trois buts:
- rendre compte de l'utilisation de la main d'oeuvre mobilisée par les forces armées, afin d'une part de répondre à la propagande sur les "planqués" (en montrant que la France a mobilisé beaucoup de monde), d'autre part à montrer à quel point l'armée est grande est force,
- montrer que les besoins de la troupe interdisent tout prélèvement supplémentaire, à une époque, la drôle de guerre, où les soldats ne font pas grand-chose et où la demande d'affectés spéciaux est grande. Gamelin utilise à de nombreuses reprises et sous diverses formes un tableau comparant la situation de 1940 avec celle de 1917.
- rendre compte de l'utilisation de la main d'oeuvre indigène et de ses limites: oui la France se sert davantage des étrangers qu'en 14-18, non ce n'est pas un réservoir de main d'oeuvre permettant de se passer de mobilisés français.

On n'y trouve donc pas de ventilation par armes. Je ne vais pas davantage m'éloigner du sujet de ce fil: mon tableau ne visait qu'à illustrer l'importance que gardait l'artillerie en 1940, rien de plus. Je ne sais pas s'il existe un fil sur les effectifs, si tu veux en créer un je serai heureux d'y contribuer (envoie-moi un MP avec l'adresse, je risque de le rater sinon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Dim 5 Juin 2011 - 21:44

Bonsoir

De retour d'un long week end sans internet, je suis surpris par le flot de réponses que ma relance du Forum a suscitée?
Merci pour les précisions apportées à mes questions. Je vais les étudier de près et je ne manquerai pas de demander des explications complémentaires.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Lun 15 Aoû 2011 - 13:57

Bonjour,



Je relance ce sujet pour compléter la liste des officiers généraux, commandants de Subdivisions de la Réserve Générale d'Artillerie en 1940.

Je trouve dans un manuscrit d'un livre à paraître que la 2e Subdivision de la R.G.A était commandée depuis janvier 1940 par le Général Jean Regnault de Prémesnil, auparavant commandant de l'artillerie du 12e Corps d'Armée.

Cordialement,

Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Ven 2 Sep 2011 - 18:59

Bonsoir

De retour à la civilisation, je vais essayer de résorber mon retard sur le Forum.

Je commence par la Réserve Générale d'Artillerie

ALVF me signale

le Général MAURIN Joseph Léon Marie comme commandant de la 1ere subdivision. Peut on me préciser si Général de Brigade ou de Division ou autres ????.

Le Général Jean REGNAULT de PREMESNIL comme commandant de la 2eme Subdivision après avoir commandé l'Artillerie du 12eme CA. En effet le général de Brigade REGNAULT de PREMESNIL à commandé l'Artillerie du 12eme CA de la mobilisation au 04/01/40.

Dans un document concernant le 193eme RA, je trouve "une Inspection le 20 novembre 1939 du général PEGNY de la RGA, accompagné du général FOULLON qui commande la deuxième subdivision"

Donc il semblerait que le général de Brigade REGNAULT de PREMESNIL ait succédé au Général (de Brigade ou de division ???) FOULON.

Peut savoir l'occupation du Général (de Brigade ou division ???) PEGNY dans la RGA ?????

Voila pour l'instant sur la RGA. Je reviendrais ultérieurement sur le reste des informations.

Cordialement
Crosnier

Message aux Administrateurs

Lors de la reprise de mes consultations sur le Forum, je viens de m'apercevoir que je suis passé de Brigadier à Adjudant Chef. Merci, mais je ne sais pas si la promotion est méritée, ne connaissant pas les critères qui président à l'attribution d'un tel grade.

Pour la petite histoire avant de commencer mon service militaire dans l'armée de l'air, j'étais lieutenant des Douanes. J'ai terminé mon service comme Caporal Chef pour réintégrer les Douanes comme Capitaine. J'ai terminé ma carrière douanère comme Lieutenant Colonel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Réserve Générale d'Artillerie   Ven 2 Sep 2011 - 19:12

Les grades sur le forum correspondent uniquement au nombre de messages postés. Rien de particulièrement important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réserve Générale d'Artillerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Antony C. Sutton - Le complot de la réserve fédérale
» Antony C. Sutton - Le complot de la réserve fédérale
» Qui controle le Monde aujourd'hui
» Le Cartel de la Réserve fédérale américaine et les huit familles
» La scandale de la Réserve Fédérale Américaine – Le contrôle de l’argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie-
Sauter vers: