Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Observateur aérien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Observateur aérien   Sam 24 Oct 2015 - 20:40

Bonjour/Bonsoir,

Dans l'optique de reproduire un uniforme d'observateur détaché dans un GAO, je souhaiterais savoir si cette spécialité était ouverte à tous les officiers ou seulement à certaines armes.
Par ailleurs, un apsirant, bien qu'étant sous-officier, peut-il prétendre à passer cette qualification ? De mémoire, j'ai surtout vu des (sous-)lieutenants et des capitaines à ces postes.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Lun 26 Oct 2015 - 18:37

Bonjour
Dans l'immense majorité des cas (en fait dans tous les cas), les observateurs sont des officiers.
Ne serait-ce que parcequ'ils sont chef de bord.
De ce que j'ai pu constaté, c'était ouvert à toutes les armes.

Vous trouverez par exemple un certains nombre de photos dans l'article que j'ai consacré au GAO 548 dans le dernier numéros d'Avions.

Amitiés

Matt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Mar 27 Oct 2015 - 11:06

Bonjour,

Merci pour ces précisions, je pense qu'une visite à mon libraire s'impose... surtout si je veux recréer une tenue d'observateur aérien car les photos risquent d'être utiles (j'ai déjà celles du n°175 où il y avait un article sur le GAO 509).
En tout cas c'est une bonne chose de faire la lumière sur ces unités qui, me semble-t-il, ont travaillé dans l'ombre par rapport aux groupes de chasse ou de bombardement.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
Flahaut
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Ven 30 Oct 2015 - 17:00

Un officier du 5eme Marocain a été envoyé à Tours fin mai 40. Ce stage s'est bien déroulé et a évité à cet officier d'être fait prisonnier ; son régiment ayant été "englouti" à la trouée de Trelon. Cette qualification ne lui a jamais servi par la suite...
Il est à noter que même fin mai, les formations et stages prévus s’exécutent sans panique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Dim 1 Nov 2015 - 17:48

Merci pour cette précision. Il y a des GAO qui ont été renvoyés à "l'arrière" pour être reconstitués et qui n'ont, de mémoire, pas forcément repris du service. Cherchant d'autres renseignements à l'époque, je n'ai pas pris la peine de savoir si c'était par manque d'avions et/ou de personnel.
Il est étonnant de voir que les stage de mai 40 ont été effectués "sans panique", la situation se détériorant tout de même pour nos armées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
Flahaut
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Dim 1 Nov 2015 - 21:29

C'est un témoignage... cet officier fera par la suite toutes les campagnes de l'Armée d'Afrique. Pour les stages, on se demande si le commandement réalisait bien la situation !!! Le 5 RTM était en réserve lot Belgique : on devait penser que la réserve pouvait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 32
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Dim 1 Nov 2015 - 21:41

salut. 

Ca peut étonner car nous avons le recul, la chronologie totale des événements, le "dénouement". Il est difficile de se représenter l'état d'esprit à une époque donnée à des jours précis, ici la confiance que l'on pouvait encore avoir à ce moment et du coup le fait que ce qui va suivre était encore à ce moment là inimaginable pour beaucoup, qui plus est à l'arrière.
Fin mai... Meme tout début juin, ce n'est pas encore aprés la première semaine... Et pire, la seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Lun 2 Nov 2015 - 19:51

Je suis bien d'accord avec vous, la "panique" a dû survenir au dernier moment, lorsqu'on s'est aperçu que vraiment rien n'arrêtait les allemands et que nous n'avions plus grand-chose pour tenter quoique ce soit en ce sens. Mais tout de même, il y avait des pertes à combler fin mai et la logique - ma logique - voudrait qu'on le fît le plus rapidement possible, car nous étions tout de même en temps de guerre ; je suis d'accords qu'il y avait aussi des priorités mais ont-elles été prises en compte, vaste débat.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Jeu 12 Nov 2015 - 14:30

Hello messieurs
Il convient de remettre les choses dans leur contexte.
L'officier dont parle Flahaut devait sans aucune doute être au CIR de Tours. Oui, ces écoles ont fonctionné jusqu'au dernier moment justement parceque c'était leur rôle. Casser un organisation fonctionnant aurait justement été faire preuve de panique.
L'ensemble des écoles (dont Tours) se replient justement en ordres et dans la plupart des cas avec leurs appareils (dans le cadre du CIR de Tours, plusieurs Potez 63.11 sont rapatriés par des moniteurs et des élèves vers l'Afrique du Nord). Dans beaucoup de cas, par contre, le manque de personnel fait que beaucoup d'appareils doivent être abandonnées (avec priorité au matériel ancien naturellement).

Romogulus, sur le dernier point évoqué, tout cela répond à une obligation plus large. Renvoyer les quelques observateurs en stage ou en service venant de l'ATF n'aurait pas changé grand chose vu le volume. Par contre, vu de l'autre côté, cela posait un sérieux problème en matière de personnel naviguant observateur....

Bonne journée à tous

Matt

PS : Flahaut, la petite histoire de votre officier du 5ème MArocain m'intéresse beaucoup dans le cadre de mes recherches passées et en cours sur le CIR. Savez-vous comment il a rejoints l'AFN ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flahaut
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Ven 13 Nov 2015 - 14:50

En fait il sort de Tours mi juin cad au moment de l'Armistice, retourne dans sa famille en région non occupée. Il rejoint en AFN en fin d'année 40 au Maroc dans le cadre de l'Armée de transition. Le 5e RTM est reconstitué à Meknès dans cette période. Après il changera de régiment passant au 1er puis 4e RTM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Ven 13 Nov 2015 - 15:49

Merci !

MAtt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Ven 13 Nov 2015 - 17:22

Bonjour,

Une question subsidiaire m'est venue : comment étaient affectés les officiers brevetés observateurs dans les GAO ? Jusque là je pensais qu'ils étaient nommé au GAO dévolu à leur corps d'armée ou division (de cavalerie). Mais était-ce vraiment le cas ?

Cordia@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Ven 13 Nov 2015 - 17:25

C'est une bonne question
J'ai pas de réponse directe, mais je pense que c'était sur la base du volontariat et des capacités.
Ne monte pas dans la pointe avant d'un Potez 63.11 quelqu'un qui ne l'a pas choisi ! Very Happy

Matt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 182
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Observateur aérien   Dim 15 Nov 2015 - 14:37

Bonjour,

J'ai sans doute retrouvé une partie de la réponse dans mes notes (je n'y croyais plus) : une lettre de 1936, du ministre d'air au ministre de la défense nationale.

Pour les officiers d'active, il est dit qu'ils s'entraînent dans le GAR le plus proche, géographiquement, de leur unité ou qu'ils feront des stages dans les escadres les plus proches (ces stages sont valables pour les brevetés d'état-major et observateurs) ; les stages sont prévus pour durer 1 à 2 années. La lettre demande aussi que les officiers observateurs d'actives soient déployés dans les unités de façon à être dans la même garnison que le GAR où ils seront affectés en cas de mobilisation (il en faut 2 par GAR dont 1 pour la section autogyre quand elle existe).
En revanche, les réservistes (1 S/Lt en fin de période) s'entraînent dans le GAR où ils sont affectés à la mobilisation.

J'ignore hélas dans quelle mesure ces directives ont été appliquées et si elles étaient toujours d'actualités en 1939-1940. Je n'ai, en outre, pas trouver la réponse, ni une quelconque directive "expliquant" le mode de recrutement ("recrutés et formés dans les conditions actuellement réglementaire"). L'appel à candidature me parait également le plus plausible.

Cordi@lement


Dernière édition par Romogolus le Dim 15 Nov 2015 - 14:42, édité 2 fois (Raison : complément)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
 
Observateur aérien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte du trafic aérien français
» Classe qui ne veut rien faire pas même écouter!!
» rien ne correspond besoin d'aide
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» Angoisse ( pour rien de grave ) et conseil de médicament :).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Idées générales-
Sauter vers: