Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 GBM 114 - L'éditorial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2268
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: GBM 114 - L'éditorial   Ven 9 Oct 2015 - 18:22

Bonsoir à tous,

J'ouvre ici, pour les raisons expliquées sur le fil de présentation d'ensemble de GBM 114 ("GBM 114 - La Couverture…") et dupliquées ci-dessous, ce nouveau fil spécifiquement dédié à l'éditorial.

Voici la totalité des interventions postées à ce jour sur le sujet :

————————
Alain Verwicht (le 29 septembre à 14 h 32)
Bonjour à tous
Reçu aujourd'hui et avant de lire les différents sujets je m'empresse de '' boire '' l'éditorial...
Nous voici revenus sur le champ de bataille d'Eylau. Où Louis Lepic, Commandant le Régiment des '' Gros talons '' ( les Grenadiers à cheval de la Garde ) avait hurlé à ses soldats qui courbaient l'échine sous les volées de boulets russes et peut-être aussi ( un peu ) les bourrasques de neige : Haut les têtes Messieurs ! La mitraille n'est pas de la merde !
Ce '' type '' de guerrier existe encore ? Du moins dans nos rangs ?
J'adhère bien sûr au contenu de cet éditorial et à sa conclusion...Mais n'est-il pas déjà trop tard ?
Une excellente nouvelle : l'ouvrage de Stéphane Bonnaud.
Bon je vais me faire '' incendier '' mais c'est une réaction à chaud. Tant pis pour moi.
Maintenant je me souhaite une bonne lecture... Wink

————————
ajtrad (le 29 septembre à 17 h 01)
Dire qu'il va falloir que je patiente encore 2 jours pour découvrir non seulement le contenu, mais également l'éditorial. Car bien sûr, nous sommes tous bien d'accord, l'objet de ce forum est la passion historique qui nous anime pour cette période, et rien d'autre (et c'est très bien comme ça). Mais nous n'en sommes pas moins hommes, et comme l'un des membres l'a souligné il y a quelques temps dans la rubrique GBM du présent forum, un éditorial peut très souvent être un "coup de gueule" de son auteur, qui a tout à fait sa place dans la publication. Et je dois avouer que les derniers éditoriaux de François m'ont quelque peu permis de me sentir moins seul... Vivement le 01, donc, pour tout un tas de raisons. Fermeture de la parenthèse, recentrage sur le contenu historique, rompez les rangs, vous pouvez fumer...

————————
ajtrad (le 1er octobre à 18 h 55)
Ça y est, je l'ai ! Et, tout comme Alain précédemment, je me souhaite également une bonne lecture. Un numéro de plus qui s'annonce passionnant. 
Et effectivement, encore un éditorial "de combat", qui trouve selon moi toute sa place dans la revue, étant donné le contexte tout de même particulier que nous vivons maintenant depuis quelques temps et l'instauration progressive d'une "pensée unique", imposée à longueur de journée dans les médias... Il n'est pas là question de faire de la politique (ce n'est pas l'objet de la revue), ni de déclencher des polémiques, encore moins d'exprimer ce que d'aucuns qualifieraient de "relents nauséeux", mais, tout simplement d'exprimer de ci de là, à des fins de réflexion, une vision personnelle, empreinte de simple bon sens, afin de contribuer à enrichir les débats...

————————
Dragon (le 1er octobre à 21 h 40)
Bonsoir,
Encore un numéro riche en études passionnantes, et un édito, selon moi, très perspicace.
Cordialement,
Nicolas

————————
BRH (le 2 octobre à 14 h 06, citant in extenso le message d'ajtrad du 1er octobre, 18 h 55)
Ce n'est pas l'officier de réserve que je fus qui vous contredira ! pirat

————————
jerome35 (le 2 octobre à 19 h 50)
Comme beaucoup, j’attendais avec impatience « mon » GBM ! Et je ne suis pas déçu : l’annonce de sortie du nouveau livre de M. Bonnaud (qui nous donne tant de plaisir à lire et voir sur nos fiers BCC !), l’annonce d’un nouvel Hors Serie fort intéressant et de superbes articles comme d’habitude en soi….mais en fait, de mieux en mieux à chaque numéro. Merci à tous nos auteurs.

Je vais sans doute être une voix discordante sur le sujet de l’editorial… Mon cher M. Vauvillier, je me souviens de vous, quand jeune ado, je vous ai vu et entendu à Mourmelon (il y a maintenant bien longtemps). Mon 1er militaria Magazine acheté en sortant du college était le 58, en Juin 90, je lisais vos mots comme d’autres auraient eu une révélation mystique. Depuis, de livres en magazines, j’ai toujours eu un immense plaisir à vous lire. Je suis fort surpris de vous entendre aujourd’hui prononcer des mots, tels qu’on en lit sur tant et tant de blogs, sites etc de la mouvance identitaire actuelle. M. Vauvillier hurlerait-il avec les loups ? Surpris et attristé. Le patriotisme ne peut-il mener que là, dans l’auge des crânes et cerveaux rasés ? Je me refuse à le croire. Tout ce qui a fait la Force et la Beauté de notre pays n’est pas mort et n’est pas menacé par des évènements conjoncturels. 

Revenez au souffle porteur de vos éditoriaux passés ( ceux des gbm 91, 92 et tous ceux d’avant) !    Ne sombrez pas M. Vauvillier !

————————
SiVielSto (le 6 octobre à 15 h 58)
Mr Vauvillier,

Citation :

  • En matière journalistique, l'éditorial constitue une tribune d'opinions qui reflète la position, les convictions ou l'orientation générale de l'équipe éditoriale, quant aux questions qui y sont traitées.


A quand un éditorial sur les déboires de l'équipe de France? Pourquoi ne lancez-vous pas une tirade sur la mal-bouffe ou alors je vous conseille la chasse, un sujet toujours explosif... Pas une fois, votre prose ne fait allusion au thème de votre revue.

Quant à son contenu, au contraire de la plupart de ceux qui se sont exprimé (à l'exception notoire de jerome35), je ne me joindrai pas à votre analyse simpliste de la situation actuelle.

"Ne sombrez pas M. Vauvillier !"

Olivier Voets

————————

CHARLES 40 (le 6 octobre à 22 h 20)
Bonsoir à tous.

Eh bien moi j'enfonce le clou...et je dis bravo à François pour assumer et éditer, à l'heure actuelle, ces propos de bon sens et particulièrement réalistes! L'"analyse simpliste de la situation actuelle" est plutôt le fait d'une pseudo intelligentsia bien pensante qui vit loin de ce que bon nombre de citoyens vivent au quotidien. 
Mais la situation est probablement différente en Belgique!!!

Sinon comme toujours ce numéro à l'image de tout ceux déja parus est un véritable régal!
La parution du livre sur le char D est une très belle surprise...j'ai hâte de le découvrir.

Bonne soirée.
Rémi.

————————
ajtrad (le 9 octobre à 16 h 29, citant le message de jerome35 du 2 octobre, 19 h 50)
Ah, heureusement que jerome35 est là pour distribuer les certificats de bonne pensée, d'orthodoxie et de longueur des cheveux... Car apparemment, quiconque ne partage pas son analyse de la situation actuelle a le cheveu fort court, voire qui pousse à l'intérieur du crâne. N'en déplaise à certains, la plus grande menace pour la démocratie est de répéter à longueur d'émissions, d'articles et de blogs que ceux qui pensent différemment sont une menace et doivent se voir refuser l'application du jeu démocratique. Or, je ne pense pas que Mr Vauvillier ait le crâne spécialement rasé, au propre comme au figuré, pas plus que les autres membres lui apportant son soutien à propos de ses derniers éditoriaux... De grâce, suffisamment de "leçons d'orthodoxie et de bienpensance" nous sont assénées depuis quelques temps à longueur de journée, laissez s'exprimer ceux qui ont une analyse différente de la vôtre sans avoir l'outrecuidance d'estimer qu'ils "sombrent" et que vous êtes le détenteur et le défenseur de "ce qui a fait la force et la beauté de ce pays"... Tout le monde ne se promène pas dans la rue avec le crâne rasé, une batte de base-ball à la main, à la recherche d'individus à stigmatiser ou à agresser (notamment pas les contributeurs de ce forum). Le danger est plutôt ailleurs ces temps-ci, et Mr Vauvillier est parfaitement dans son rôle quand il cherche au travers de ses éditoriaux à attirer l'attention sur des situations ubuesques... Alors, oui, Mr Vauvillier, ne sombrez pas : ne sombrez pas dans l'apathie et continuez à vous exprimer librement, tant que cela reste associé de près ou de loin au sujet commun qui nous passionne.

————————
Laurent Deneu  (le 9 octobre, 17 h 07)
Bonjour,

Je regrette que cette rubrique se transforme en ring.
GBM n°114, comme les autres numéros de GBM est la source d'informations incontournable pour les objets de notre passion.
Je ne pense pas qu'il soit opportun de discuter dans ce forum destiné, lui aussi aux objets de notre passion,  de l'opinion exprimée par l'éditeur dans son.. éditorial.

Il a parfaitement le droit d'y traiter tel sujet même sans rapport direct avec le contenu de sa revue.

Et l'on a parfaitement le droit de n'être pas d'accord avec lui sur ce sujet.

Mais ATF 40 n'est pas un forum dédié aux opinions.

Sauf à créer une rubrique idoine du genre GBM 1xx - "L'éditorial", ce que je trouverai superflu certes, mais au moins, chacun pourrait s'y exprimer à l'aise,  et surtout j'aurai, moi, la liberté d'échapper à ces échanges acerbes en zappant la rubrique.

Cordialement

Laurent

————————
ajtrad (le 9 octobre à 17 h 22)
Bonjour Laurent.
Il n'y a rien à regretter car ce forum ne se transformera pas en ring. Effectivement, seul le sujet historique qui nous passionne tous ici doit en être le cœur. Je n'ai donc pas l'intention de m'en écarter, et le message est parfaitement reçu.
Ceci étant, quand je lis certains échanges dans d'autres rubriques (comme ceux relatifs à l'utilisation de la sirène du Stuka durant la campagne de 1940, par exemple), je me dis que le ring n'est pas forcément dans cette rubrique. La remarque "Ne sombrez pas, Mr Vauvillier" et l'allusion aux "crânes et aux cerveaux rasés" me semblaient inutilement blessantes et justifiaient à mes yeux une petite mise au point, et c'est tout. Ceci étant, Mr Vauvillier est sûrement assez grand pour se défendre tout seul.
Donc, fin de la séquence, pas de souci en ce qui me concerne. Very Happy Le contenu du GBM 114, excellent comme d'habitude, mérite effectivement mieux que de s'arrêter à son éditorial. Very Happy Very Happy Very Happy

————————

françois vauvillier (le 9 octobre à 17 h 37)
Bonsoir à tous,

Je n'ai pas souhaité m'exprimer sur mon éditorial car :
— d'une part ce que j'ai à dire est publié, justement, dans l'édito en question ;
— d'autre part je ne veux pas risquer, en m'exprimant à nouveau sur le fond, de couper court à des discussions que je trouve fort intéressantes ;
— et enfin parce que, hôte ici d'ATF40, je ne veux aucunement engager le forum ou ses administrateurs, Eric et Didier qui font un travail fantastique pour la communauté des passionnés, dans un débat qu'ils n'ont pas souhaité.

Mes écrits, mûrement réfléchis et soupesés, sont sous ma responsabilité, dans les colonnes du magazine GBM dont je suis le représentant légal.

Cela dit, l'idée de Laurent est la bonne : que chacun puisse commenter mon édito, s'il le désire, dans un fil dédié.

Je m'occupe de mettre cela en place, d'ici une heure environ. Merci de ne plus intervenir, dans un sens ou un autre, à ce sujet, avant que ledit fil soit ouvert.

Bien cordialement à tous,
à ceux qui partagent mon avis,
à ceux qui ne le partagent pas.

Je ne suis pas inquiet. Notre même amour de la France nous rassemblera de toutes manières, lorsque le moment sera venu.

François

Edit : une coquille corrigée


Dernière édition par françois vauvillier le Ven 9 Oct 2015 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Ven 9 Oct 2015 - 18:24

Bonsoir à tous,
Bonsoir François,
Juste ces quelques mots pour dire que je partage le point de vue exprimé par Laurent mais l'idée d'ouvrir un fil dédié sur ce forum d'histoire ne me paraît pas une bonne chose ...
Bien amicalement à tous ...


Dernière édition par Claude Girod le Ven 9 Oct 2015 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 305
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Ven 9 Oct 2015 - 18:44

Bonsoir à tous,

Comme Laurent et Claude, je pense que ce fil et les discussions relatives à l'éditorial du GBM114 n'ont pas leur place au sein notre passion commune pour l'armée française de nos aïeux et le site ATF40.

ajtrad a écrit:
Ceci étant, quand je lis certains échanges dans d'autres rubriques (comme ceux relatifs à l'utilisation de la sirène du Stuka durant la campagne de 1940, par exemple), je me dis que le ring n'est pas forcément dans cette rubrique

De même les échanges injurieux sont à bannir, et c'est tout à l'honneur de l'équipe d'ATF40 d'y parvenir le plus souvent.

Cordialement,
Nicolas T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jerome35
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Ven 9 Oct 2015 - 18:47

Voila, le mot est lancé : tous ceux qui ne pensent pas comme nous sont les « bien pensants », les « politiquement corrects », bref ce qu’on se plait à dénigrer de nos jours car, c’est très à la mode de tirer à boulet rouge sur ces deux groupes aux contours assez flous d’ailleurs. On sent ici l’impact sur les esprits de polémistes à la mode que d’aucun appellent les sauveurs de notre Culture.

Pour remettre un peu les choses en perspective,  que disait l’extreme droite française entre 1934 et 1940 ? Elle dénonçait l’invasion de notre pays par des personnes de cultures non assimilables par la France, que tout était pourri dans notre pays et qu’il fallait un renouveau. On a vu ce qu’a donné le renouveau après la défaite…mais il est intéressant de voir comment les personnes d’origine étrangère « non assimilables » ont fait leur devoir durant la campagne de 1940.

La situation de notre pays peut paraitre difficile, tout dépend des choix que l’on fait. Je viens de passer les 12 dernières années à enseigner l’Histoire dans un établissement qu’on appellera pudiquement « sensible » selon la logique « bien pensante ». Nul besoin d’expliquer ici en détail l’amour de la Patrie qui y règne…et pourtant. Il suffit de poser la campagne de 40 en exemple perpétuel, livre de Paul Gaujac en main : « vous crachez sur la France ? ok, vous crachez sur vos aïeux ! » Par cette introduction propre à susciter l’émeute, je leur faisais patiemment découvrir d’où ils venaient et comme leurs aïeux avaient aimé la France. Message néo-colonialiste ? Surement pas. Amener par l’exemple à se reconnaitre dans les valeurs de notre pays ? Un peu oui.

Il y a des efforts à entreprendre. Convaincre, personne par personne s’il le faut…un travail long, à contre courant de tout. Mais l’enjeu n’en vaut-il pas la peine ?

Nos valeurs, notre pays méritent plus qu’un repli sur soi. Il faut réaffirmer cette foi et amener l’autre à s’y rallier, par l’envie. Utopiste, sans doute. Renoncer, jamais.
Je suis tout à fait d'accord avec François, l'amour de notre pays saura, le moment venu, guider nos actions.

J'ajoute que je suis convaincu que ce qui nous unit ici est bien plus grand que ce qui nous divise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Ven 9 Oct 2015 - 20:21

J'ai déjà dénoncé les raisonnements contenus dans d'autres éditoriaux et je continuerai de le faire. Effectivement ce forum n'est pas l'espace pour ce genre de discussion comme GBM n'est pas plus une revue à thème politique.

Rien de plus à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Bourdon
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 4:20

Bonjour

Je ne doute pas de la passion de François sur ce sujet, mais je me demande comment cet éditorial a une place dans une revue consacrée à reseach historique. Laissant de côté la validité ou non de ces points de vue je pense qu'il est plus approprié de se concentrer sur editiorials pertinentes à la période historique de la revue. Il ya assez de controverse dans ce domaine sans l'ajout de questions modernes.

Cordialement

Bourdon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 940
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 10:46

jerome35 a écrit:


Pour remettre un peu les choses en perspective,  que disait l’extreme droite française entre 1934 et 1940 ? Elle dénonçait l’invasion de notre pays par des personnes de cultures non assimilables par la France, que tout était pourri dans notre pays et qu’il fallait un renouveau. On a vu ce qu’a donné le renouveau après la défaite…mais il est intéressant de voir comment les personnes d’origine étrangère « non assimilables » ont fait leur devoir durant la campagne de 1940.

Aucun rapport !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
jerome35
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 11:25

BRH a écrit:
jerome35 a écrit:


Pour remettre un peu les choses en perspective,  que disait l’extreme droite française entre 1934 et 1940 ? Elle dénonçait l’invasion de notre pays par des personnes de cultures non assimilables par la France, que tout était pourri dans notre pays et qu’il fallait un renouveau. On a vu ce qu’a donné le renouveau après la défaite…mais il est intéressant de voir comment les personnes d’origine étrangère « non assimilables » ont fait leur devoir durant la campagne de 1940.

Aucun rapport !



Ah oui...bien sur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 940
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 11:42

Ce n'est pas l'extrême-droite qui a laissé Hitler réoccuper la Rhénanie en mars 1936, mais bel et bien la gauche, des Radicaux aux communistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
jerome35
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 11:50

BRH a écrit:
Ce n'est pas l'extrême-droite qui a laissé Hitler réoccuper la Rhénanie en mars 1936, mais bel et bien la gauche, des Radicaux aux communistes...



Là, par contre, il n'y a aucun rapport avec ce que je disais. En Mars 36, suis pas sûr que les communistes et la Gauche étaient au pouvoir, mais bon...l'Histoire...


Je complete afin d'etre plus précis, le gouvernement Sarraut était un gouvernement centriste: alliance des radicaux et du centre droit d'Alliance Democratique, aucun sfio au gouvernement, et aucun communiste non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 940
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 12:02

En mars 1936, les Radicaux appuyaient un gouvernement "modéré", présidé par Albert Sarraut. Il faut savoir que la gauche était déjà majoritaire dans la chambre de 1932. Mais les radicaux avaient refusé de s'entendre avec Léon Blum. Ils changèrent d'avis dès le début de l'année 1936.

Une fois parvenu au pouvoir, après la victoire du Front populaire en mai 1936, Léon Blum ne fit rien de concret pour revenir sur la politique du fait accompli. Evidemment, il était difficile de mobiliser les gens contre le fascisme, après avoir promis "le pain, la paix et la liberté"...

http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=12&t=819
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
jerome35
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 12:10

Sur l'inaction post Juin 36, on est d'accord, et ce jusqu'en 39. Wink Le renoncement avait commencé avant, et se poursuivra après avec les conséquences que nous connaissons bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu-Military
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Sam 10 Oct 2015 - 18:58

Je me demande bien quelle peut-être l'utilité d'avoir ouvert un tel fil sur ATF40?
Il était certain avant même de l'avoir ouvert que cela allait partir en vrille avec frittage de museau virtuel.
Je n'y vois là que de la vindicte et opposition de points de vue irréconciliables donc au final de la bavasserie de comptoir sans fin et sans la moindre constructivité qui n'a aucun rapport avec ce forum et sa tenue légendaire.

N'aurait-il pas mieux fallu ouvrir un fil exclusivement dédié aux (rares) errata relevés dans GBM pour constituer une sorte de deuxième source d'infos avec ces correctifs que d'aucun aurait pu à loisir insérer dans chaque n° concerné?
Moi je dis ça, je ne dis rien, je vous laisse vous écharper, je m'éclipse, j'en ai déjà trop dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal Danjou
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 56
Localisation : Eure & Loir
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Dim 11 Oct 2015 - 15:34

Bonjour à tous,

J’ai longuement hésité avant d’intervenir sur ce fil. François est un ami que  j’apprécie et que je respecte profondément. Mais nous savons tous les deux que nous avons quelques divergences d’opinions et non pas d’idées, puisque ce ne sont pas les nôtres…

Bref, vous ne serez pas étonné que j’exprime mon désaccord profond avec cet éditorial. D’abord parce qu’il semble interdire toute réaction sous peine d’avoir forcément tort. Cette phrase  « Le premier a dit la vérité il doit être exécuté » donne forcément raison à l’auteur.  Je ne chercherais donc pas un débat mais juste à préciser mes opinions.

Dire que l’on est pour ou contre est un peu court, je vais donc me permettre de préciser mon avis sur ce manifeste.

Tout d’abord sur le texte :

Lorsque qu’on paraphrase André Tardieux avec cette phrase célèbre « La politique du chien crevé dérivant au fil de l’eau » (certaines sources parlent de rats crevés). Il serait peut-être opportun de préciser que c’était une saillie sur la politique d’Aristide Briand dont la politique étrangère, pour schématiser, tendait vers un rapprochement avec l’Allemagne et que ce personnage politique brillant à ses débuts a dérivé vers une extrême droite antisémite des plus dures…  Et, d’ailleurs comparer des réfugiés qui meurent à des chiens (à demi-mot certes) n’est-ce pas un peu pour le moins tendancieux ?

Oui, j’ai été choqué par des phrases comme celles qui (en généralisant) affirme que « l’écrasante majorité des naissances ne viennent pas de ventres européens et que ces bébés n’auront pas le front aspergé d’eau bénite ».  Sauf erreur de ma part, l’Europe n’a jamais eu  plus de natalité que le reste du monde et encore moins  une majorité de catholique. Certes beaucoup d’entre nous ont été baptisés, mais combien pratiquent  cette religion ?  N’oublions pas que le catholicisme a été une religion imposée, il suffit de penser aux guerres de religions et à l’inquisition pour s’en convaincre. D’ailleurs, de nos jours il y a plus d’athées que de catholique pratiquants… Quant à la France « judéo chrétienne »  laissez-moi douter, la France a de tous temps persécuté les Juifs (sauf à préciser que la religion juive a largement inspiré le catholicisme).

Venons-en aux chiffres ; c’est souvent le procédé utilisé. Comparer les chiffres lors de la révolution ou de l’empire (quelle date au fait ?) à ceux de 2015 (tiens la date est précise sur le coup), deux siècles plus tard donc, ne veulent absolument rien dire sauf à faire croire à une sorte de déclinivisme de notre chère patrie. Ce serait comme comparer les chiffres du chômage sous Vercingétorix et aujourd’hui, et j’exagère à peine…

Nous pourrions tout aussi bien rappeler que notre France est celle des droits de l’homme, de la révolution et des lumières qu’elle a toujours été capable d’accueillir les pauvres gens qui fuient les dictature, la guerre et la mort voire pire. Est-il besoin de rappeler qu’au-delà de quelques T26 notre pays a pu accueillir 500 000 espagnols et les intégrer (parfois de manière maladroite si j’en crois ce que fait notre premier ministre, pointe d’humour hein ?) alors que nous étions en pleine crise, ce qui, si je ne m’abuse représente plus de 8% de la population d’alors.


Est-il besoin de rappeler qu’à l’époque les panneaux « interdit aux espagnols, aux italiens et aux chiens » fleurissaient dans notre beau pays ? Est-il besoin de rappeler ce que « ces vrais résistants encore peu nombreux, du moins aux affaires » ont accomplis par le passé ? Qu’ont-ils amenés à la France ?

Quant à Viktor Orban et à ce qu’il  fait…. C’est cette France-là que vous appelez de vos vœux ?
 
Pour finir, je rajouterais ce que j'ai écris sur mon forum à ce sujet : "Nos divergences politiques, idéologiques, philosophiques ne doivent pas nous empêcher de nous apprécier, même si certaines opinions divergent des nôtres"

« Le deuxième qui dit la vérité doit être lapidé » Wink

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Barbotin.eu
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5528
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: GBM 114 - L'éditorial   Dim 11 Oct 2015 - 16:17

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. »

Nous comprenons bien que certains d'entre vous aient envie de commenter l’éditorial de François Vauvillier dans GBM. Mais notre liberté est de rester dans cet espace à l’écart des débats politiques actuels. C’est notre position depuis le début, à tous les deux, et c’est aussi, un peu, pourquoi certains ont accepté de nous rejoindre dans l’équipe ATF40.

C’est pourquoi, sur notre forum, il n’y a pas, et il n’y aura pas de rubrique dédiée à la politique ou aux faits de sociétés, aux coups de cœur et aux coups de gueule, à l’actualité dans son ensemble, etc.

Et c’est pourquoi nous verrouillons ce sujet, et souhaitons désormais que l’éditorial de François ne soit plus discuté dans nos pages, pas plus que ceux qui ne manqueront pas de suivre dans les prochains numéros de GBM.

Nous en profitons pour préciser quelques points sur les rapports entre GBM et le forum ATF40. L’un de nous, Eric, est devenu un auteur régulier de GBM et d’Histoire et Collections. L’autre, Didier, y participe de façon beaucoup plus discrète (quelques schémas, quelques renseignements fournis…). Nous ne pouvons donc prétendre être totalement indépendants de GBM.

Pour autant, la rubrique GBM a été créée à l’initiative exclusive de l’équipe d’alors, sans aucune demande initiale de François Vauvillier. Malgré son statut de modérateur « spécifique », ce dernier n’est jamais intervenu pour nous demander de retirer une critique, d’éviter de développer un sujet, de garder des documents en attente d’une publication, sauf lorsque l’un de nous lui a spécialement demandé son avis, ce qui n’est arrivé à notre connaissance qu’une fois. Encore s’est-il borné dès lors à ne donner que sa position…

Tout comme le bandeau du forum présent dans GBM n’a jamais fait l’objet d’aucune tractation. C’est ce que nous appelons un partenariat amical, basé sur une passion commune et un respect mutuel.

Bien entendu, le forum, par la rubrique GBM, fait de la publicité gratuite à GBM.

Nous l’assumons parfaitement. D’une part, beaucoup de nous sont venus à l’ATF40 grâce aux travaux de François Vauvillier, d’autre part GBM est la revue dont nous avions rêvé. Et le fait que chacun puisse apporter des renseignements complémentaires, demander une précision, discuter directement avec les auteurs, nous semble, d’abord et avant tout, autant d’occasions d’enrichir par le partage les connaissances communes.

Pour revenir au problème actuel et conclure, puisque cette rubrique a été créée en toute indépendance, nous ne voyons aucune intolérable censure à limiter la discussion au contenu de GBM hors éditorial. Le forum ATF40 est un espace dédié à l'Histoire, et nous voulons qu'il reste exclusivement dédié à ce sujet.

Ainsi, nous invitons ceux qui le souhaitent à débattre des idées politiques qui sont les leurs sur d'autres espaces que le nôtre.

Les administrateurs du forum, et l'équipe ATF40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GBM 114 - L'éditorial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comité éditorial scientifique de l'AIRSS
» Rédiger un éditorial
» Voici ce qu'on lisait dans le Figaro il y a 24 ans
» Le grand Black-out du Nord-Est "l'énergie électrique coupée" (1965)
» Recherche d'un article de presse sportive (procédés de l'écriture épique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: GBM - Histoire de Guerre, Blindés & Matériel :: La revue et les articles :: Autour des articles ...-
Sauter vers: