Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merlock
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 146
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Jeu 25 Juin 2015 - 19:07

Je viens de (re)lire l'article et je reviens sur l'encadré de la page 82 à propos des forces terrestres de l'AOF à l'automne 1940.

Outre les bien connus bataillons et batteries... etc, à la composition bien connue, il est fait mention de "Groupes nomades"

Or, je ne crois pas savoir de quoi il s'agit. Sont-ce des méharistes ou autre troupe "d'indigènes" ? En tout état de cause, sait-on quels étaient leurs missions, leur composition, leurs effectifs et leur équipement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Ven 26 Juin 2015 - 6:31

Bonjour,

 Les G.N. étaient l'équivalent des Cie sahariennes pour l'Afrique subsaharienne. C'étaient des unités coloniales encadrés donc par des cadres de la coloniale.
 La composition était variable et interarmes : 1 ou 2 pelotons de méhariste, 1 "goum"  et peut être une section d'artillerie.

Cordialement
Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Ven 26 Juin 2015 - 13:13

Re,

J’ai retrouvé une liste de G.N. présent en AOF et AEF au 11 novembre 1940 :
Mauritanie :
G.N. Atar
G.N. Chinguetti 
Soudan :
G.N. d'Arouane
G.N. du Timétrine
Niger-ouest :
G.N. d'Agadès
G.N. de N'Guigmi
G.N. de Bilma
GN de Zinder ? 
Tchad :
G.N. Ennedi
G.N. Tibesti
G.N. Borkou
G.N. Kanem

 Il y a un doute sur l’existence du GN de Zinder à cette date.
 Si les Cies Sahariennes ont été une réussite, le bilan des GN est plus mitigé. Notamment en  raison de l’antagonisme entre nomades (Touareg par exemple) et sédentaires (tirailleurs) au sein de ces unités.

 Cordialement
Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 146
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Ven 26 Juin 2015 - 13:22

Salut!

Merci pour ces précisions. En somme un GN est une une unité méhariste de la taille d'une compagnie (env. 200 hommes) chargée des missions de "police du désert", c'est bien ça ? 

Quelles étaient/auraient été leur utilité et leur valeur militaire dans un conflit contre une puissance européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Sam 27 Juin 2015 - 6:33

Bonjour,

 Tout à fait.
 Mais l'élément méhariste est assez réduit : 1 ou 2 peloton.

Cordialement
Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Sam 27 Juin 2015 - 8:36

Bonjour,

Dans un Groupe Nomade, l'ensemble des éléments est monté à dromadaire.

Le problème du Sahara colonial était que l'on ne disposait pas d'une tribu nomade parfaitement sûre, comme pouvaient l'être les Chaambas plus au nord, d'où la nécessité d'encadrer les éléments recrutés chez les nomades sahariens (Maures, Touareg, Toubous) par des tirailleurs sénégalais.

C'est la raison de la composition des GN en deux éléments distincts et complémentaires. Les tirailleurs constituent un élément des troupes coloniales, alors que les goumiers ou gardes méharistes sont des supplétifs émargeant au budget civil de la colonie. Les deux éléments se déplacent sur des dromadaires, mais s'il faut réserver le qualificatif de "méhariste", c'est alors clairement le goum qui le mérite.

Au combat, les rôles sont bien répartis, avec les gardes très mobiles, fournissant les guides et chargés d'action de reconnaissance, de harcèlement, de contre-rezzou... et les tirailleurs manœuvrant plus "classiquement", notamment en combat défensif. Ils servent par ailleurs un groupe de mitrailleuses quand les gardes ne disposent d'aucune arme automatique.

En terme d'effectifs :

J Frémeaux (l'Afrique à l'ombre des épées) donne pour composition "2 ou 3 sections de tirailleurs sénégalais (environ 150 hommes), un goum indigène (...) qui comprend une soixantaine de gardes méharistes."
M Carlier (l'armée française au Sahara) indique 600 dromadaires.
L'encadrement européen serait de 3 officiers et 5 sous-officiers.

La mise en place des GN a été beaucoup plus longue et difficile que celle des compagnies sahariennes, et la cohésion des unités un souci constant comme le dit Armel, les deux éléments se méprisant mutuellement. Néanmoins, elles ont joué le rôle qui leur était assigné, et ont à leur actif quelques faits d'armes, le plus célèbre étant probablement le raid du Capitaine Le Cocq, du peloton d'Atar.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 146
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   Dim 19 Juil 2015 - 21:38

Merci beaucoup pour ces information, dhouliez.

De mon côté, j'ai trouvé sur Gallica ce très intéressant document:
Ministère de la guerre. Manuel à l'usage des troupes employées outre-mer. Deuxième partie. Fasc. 2 : Afrique Occidentale et Equatoriale. Antilles et Guyane
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k371970r.r=Manuel+%C3%A0+l%27usage+des+troupes+employ%C3%A9es+outre-mer.langFR

On y trouve un excellent topo sur l'organisation des troupes méharistes et leur doctrine d'emploi: une vrai mine d'informations que je suis heureux de partager avec vous!
Notamment:
Page 77 "Unités méharistes"
Page 240 "Opérations en zone désertique"
Page 254 "Opérations de police en zone désertique"
Page 367 "Conseils aux méharistes"

Pour information, il y a également les documents suivants qui viennent en complément:

Manuel à l'usage des troupes employées outre-mer. Première partie
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k371968f.r=Manuel+%C3%A0+l%27usage+des+troupes+employ%C3%A9es+outre-mer.langFR

Et
Manuel à l'usage des troupes employées outre-mer. Deuxième partie. Fascicule 3. Section I. Indochine. Section II. Madagascar et Pacifique
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3719714.r=Manuel+%C3%A0+l%27usage+des+troupes+employ%C3%A9es+outre-mer.langFR


Qui sont tout aussi intéressants!

Bonne lecture à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF   

Revenir en haut Aller en bas
 
GBM 113 - Les groupes mobiles en AOF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupes mobiles
» Groupes tissulaires
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques
» La da’wah des groupes égarés
» Des groupes d’Anglicans entreront dans l’Eglise catholique à Pâques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: GBM - Histoire de Guerre, Blindés & Matériel :: La revue et les articles :: Autour des articles ...-
Sauter vers: