Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 14e Compagnie de Ponts Lourds - Historique 39/40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sinagot34
Sergent ADL
Sergent ADL


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: 14e Compagnie de Ponts Lourds - Historique 39/40   Dim 1 Mar 2015 - 10:21

Bonjour à tous,



Désignation de l’Unité :
326/14  COMPAGNIE DE PONTS LOURDS  DU GÉNIE     (numérotation en mars 40)

Description de l’insigne :
La table de l’insigne est un rond plein sur fond bleu, bleu ciel comme celui d’Avignon ou de Roquemaure où la compagnie fut mise sur pied.
Le pont de pierre représenterait le pont de Saint Bénezet sur le Rhône devant le palais des Papes d'Avignon stylisé dans les nuages.
Pas de n° de bataillon, pas de couleurs de l’arme ni d’attributs du génie, juste un pont métallique rouge et noir tout de même pour rétablir l’itinéraire sur la coupure du Rhône.

Détails de fabrication de l’insigne :
Fabrication émaillée, SMF (AUGIS), dos lisse et doré, fixation par  épingle horizontale sous pastille lisse. Diamètre 00 mm.
Commande de 200 ex le 29/3/40 par le Cne PIGRENET Commandant la 14° Bataillon de Ponts Lourds SP 6154.
Livraison 200 ex le 31/5/40

 Essai héraldique :
Insigne sous forme  d'une rondache à un paysage au ciel d'azur aux nuages stylisés d'un trait d'or et une rivière de sinople aux vagues d'or; Posé en bande sur la rivière, un pont de pierre d’or  surmonté en filigrane blanc de la silhouette  d’un palais et prolongé d'un pont métallique au treillis de gueules et de sable.
 
Ce que dit le bon de commande de l’insigne du fabricant
Commande de 200 ex le 29/3/40 par le Cne PIGRENET Commandant la 14° Cie   de Ponts Lourds SP 6154.
Livraison
200 ex le 31/5/40



Historique de l’Unité :

A la vue de plusieurs documents on peut établir un historique équivalent à ce qui suit :
 
Référence S H D carton n° 34 N 852
14e Compagnie de Ponts Lourds puis le 1/3/40   326/14
 
A la mobilisation les Régiments sont dissous et transformé en Dépôt de Guerre, le 7e RG  est transformé en DGG n° 7 qui donnera naissance à beaucoup d’unités autonomes, comme tous les DGG.
La 14e CPL et ensuite la 326/14 est donc rattachée au DGG  n° 7.
Toutes les CPL sont des unités appartenant à la réserve générale du Génie puis rattachées suivant les besoins à une Grande Unité. La 326/14 sera détachée à partir du 10 mai 1940 au 20e CA de la IVe Armée.

Début/9/39    Appel du noyau actif à Avignon (Vaucluse 84)
15/9/39         Mise sur pieds de la 14e C P L à Roquemaure (Gard 30)

11/11/39       A destination 16e CA, la 14e CPL, stationne à Sommervillers (Meurthe-et-Moselle 54) prête à
                embarquer à Varangéville (Meurthe-et-Moselle 54) à disposition du régulateur général de Nancy (Meurthe-et-Moselle 54).
12/11/39        Déplacement vers Arques (Pas-de-Calais 62)
20/11/39        Effectif : total 273  soit 246 réservistes + 27 actives soit 3 / 16 / 219
                      Effectif aptes : 3 / 16 / 213
 
21/12/39      au SP 6154, Etat récapitulatif des résultats de la visite médicale des réservistes mobilisés appartenant à la 14e CPL. SP 6154.

ARMEES :    GQG IVe       13/9/39
                  GQG VIIe      12/11/39        Arques
                  GQG IVe       18/3/40
 
22/2/40        Dès achèvement des travaux Arques (Pas-de-Calais 62), dirigée par Voies Ferrée sur 4e Armée
                    pour travaux faisant objet lettre du 22/2/40 – 29/2/40.
 
1/3/40          Changement de dénomination, la 14e CPL devient 326/14e CPL
7/3/40          Etat des effectifs Officiers de la compagnie :
                           PIGRENET   Henri                       Réserve         Capitaine      a/c      25/12/31
                           LAJOUX        Marcel Charles        Réserve         Lieutenant    a/c       29/4/29
                           MAUREL       Joseph Germain      Réserve         Sous-Lt          a/c     16/7/38
                           BRIAULT       Bernard Georges Emanuel Appelé Sous-Lt        a/c       10/10/39

Secteur Postal 6154 le 6 mars 1940 Signé Capitaine PIGRENET                                                                                    Commandant la 14e CPL

16/3/40          La 14e CPL de Réserve Générale, provenance Réserve Générale d’Amiens, mise à la
                    disposition du Général Cdt le Génie de la 4e Armée débarquera à Lening (Moselle 57) le 16/3/40
                     à 14h 56. 12/3/40.
Mars 40          en position en avant de la ligne Anti-char de la ligne Maginot à Macheren (Mosel 57) près de
              Saint Avold (Mosel 57) pour exécuter des travaux de construction de barrages sur la Nied allemande.
19/3/40          Visite de Capitaine PIGRENET chez Augis
29/3/40          Prise de commande d’un insigne pour la 14e CPL

10/5/40          Détachement de la 326/14 au 20e CA de la 4e Armée
15/5/40        La Compagnie est annoncée, après le repliement des autres unités, à Feschviller (57) sur la ligne
                   anti-char.
31/5/40          Livraison de la maison Augis au Capitaine PIGRENET de 200 insignes de sa compagnie.
 
Début/6/40    2 sections dans la région de Toul (Meurthe-et-Moselle 54) ou jusqu’au 15 juin nous avons sur un
                      front de 15 km de part et d’autre de cette ville, Lay St Rémi (Meurthe-et-Moselle 54) à Frouard
                    (Meurthe-et-Moselle 54), procédé à la mise en place des destructions de 23 ponts.
16/6/40          Les 2 Sections rejoignent la Compagnie à Saint Nicolas du Port (Meurthe-et-Moselle 54).
Juin 40          Le Lieutenant LASSERRE chef de section prend le commandement en second de la 326/14 CPL.
17/6/40     La Compagnie est mise à la disposition du 156e RI, notamment comme détachement
            d’arrière-garde et ce jusqu’à l’armistice, (reddition avec le 20e (CA ?) dans la forêt de Mortagne
            (Vosges 88).
 
Reste prisonnière jusqu’en mai 1945.
 
Bureau liquidateur administratif n°7 stationné à Avignon (Vaucluse 84) 15e Division Militaire, pas de procédure de dissolution.
.
 

Lettre :
Jean C.                                                                               Marseille le 20 mai 1952
32 Bd Longchamp
Marseille (1°)                                   Lettre envoyée au S H A T (SHD)
                        Unité non retrouvée dans la liste des unités combattantes
-      Formée à Roquemaure (Aude 30) après appel à Avignon (Vaucluse 84) début 9/39
-      Montée à Sommervillers (Meurthe-et-Moselle 54) près de Nancy, jusqu’au 11/11/39
-      De là, et jusqu’en mars 40 : travail à Arques (Pas-de-Calais 62)
-      De mars 40 jusqu’à la reddition en juin 40, en position en avant de la ligne Maginot à Macheren (Mosel 57) près de Saint Avold (Mosel 57) pour exécution de travaux sur la Nied allemande.
-      Compagnie entièrement faite prisonnière par la reddition de l’Armée des Vosges, sont resté prisonniers jusqu’en mai 45.
 

Lettre :
L. Georges   68 rue du Général Gallieni
                                               Boulogne sur Seine
Capitaine (CR) du Génie, Chevalier de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre 39/45
 

Lieutenant chef de section a pris le commandement en second de la 326/14 CPL qui se trouvait depuis longtemps à Macheren (Moselle 57) près de St Avold (Moselle 57) en avant de la ligne anti-char pour exécuter des travaux de construction de barrages.
Le 15 mai 40, après le repliement des autres unités, la 14e CPL a été annoncée à Feschviller (57) sur la ligne anti-char.
Au début de juin, j’ai reçu l’ordre de me rendre avec deux sections dans la région de Toul (Meurthe-et-Moselle 54) ou jusqu’au 15 juin nous avons sur un front de 15 km de part et d’autre de cette ville, Lay St Rémi (Meurthe-et-Moselle 54) à Frouard (Meurthe-et-Moselle 54), procédé à la mise en place des destructions de 23 ponts.
Reprise de contact avec la Compagnie le 16 juin à Saint Nicolas du Port (Meurthe-et-Moselle 54), ou après cette date nous avons été mis à disposition du 156e RI, notamment comme détachement d’arrière-garde et ce jusqu’à l’armistice, (reddition avec le 20e ( ?) dans la forêt de Mortagne (Vosges 88).
Ci-joint une feuille de prime….Prime à laquelle a eu droit la Compagnie depuis sa position devant la ligne anti-char. Pour valoir ce que de droit…..
 

 

Photographie du pont métallique sur la Nied, détruit en 1940 par la 326/14e compagnie
(Le Miroir n° 37, 12 mai 1940)  (Source ATF 40)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
14e Compagnie de Ponts Lourds - Historique 39/40
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sergent Germain VanderCruyssen - Compagnie de Mortier Lourds de la Legion Etrangere (CMLLE - II/3REI) - Laos
» 1re compagnie étrangère parachutiste de mortiers lourds
» Les bienfaits des animaux de compagnie
» Avoir un animal de compagnie: un choix égoïste?
» 67eme de Ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: