Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Défense du Maroc en 1940, après l'Armistice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SALIOU P
Invité



MessageSujet: Défense du Maroc en 1940, après l'Armistice.   Mar 19 Aoû 2008 - 15:51

Bonjour,
Est-ce le bon endroit pour ce sujet? Je tente.
Je lis dans divers témoignages et documents que les conditions d'armistice fixées pour l'armée, au Maroc, n'ont pas été respectées ou ont été renégociées par les autorités locales tant françaises que marocaines au cours des mois qui ont suivi.
Exemples:
-la commission d'armistice prévoit 30 000 hommes, renégocié à 100 000 + quelques "combines administratives" pour dissimuler 20 000 hommes.....
-Dissimulation d'armes et munitions dans les campagnes reculées....
-Pour les batteries cotières de la marine, utilisation lors de l'Opération Torch, en 42, de munitions enterrées à l'insu de la commission d'armistice...Etc
Y-a-t-il parmi vous des intervenants ayant des infos(références de documents ou liens internet) sur cette question (....si je suis au bon endroit) .
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Défense du Maroc en 1940, après l'Armistice.   Jeu 21 Aoû 2008 - 21:15

Bonjour,

Tout d'abord, je déplace ce fil dans un endroit plus approprié à mon avis.

En ce qui concerne les conditions d'armistice fixées pour l'AFN, il y a deux choses. D'une part les violations par les Français (dissimulation de matériel, personnel militaire conservé sous des emplois "civils") et d'autre part les aménagements autorisés par l'Axe.

La différence entre les effectifs prévus par l'armistice et les effectifs réellement atteints proviennent essentiellement de la seconde catégorie. A partir de Mers el-Kébir, la France fait la preuve de sa volonté de se défendre contre toute agression britannique. Il faut donc lui en donner les moyens, et Vichy obtient de l'Axe qu'il soit sursit à certaines clauses, comme par exemple la dissolution de l'armée de l'Air. Les renforts autorisés en AFN font également l'objet d'autorisations "pour la défense de l'Empire", en particulier après que Vichy a fait la preuve, non seulement de son intention mais de sa capacité à se défendre contre les Britanniques, à Dakar.

Une deuxième raison de ces aménagements provient des divers accords de collaboration passés avec l'Allemagne. Je ne rentre pas dans les détails, mais à diverses reprises Vichy s'engage dans une collaboration avec l'Axe en échange d'un assouplissement des conditions d'armistice. Les assouplissements demandés par Vichy portent sur les points suivants:
1. Fin de l'occupation de tout ou partie du territoire français
2. Réduction des frais d'occupation exigés par l'Allemagne
3. Libération d'au moins une partie des prisonniers français
4. Réarmement français.

Les trois premiers points sont bien évidemment inacceptables pour l'Allemagne, qui retire le plus grand bénéfice, militaire et économique, de la situation. En revanche, le réarmement - limité - de Vichy ne pose pas de problème a priori: pour les Allemands, il s'agit de débloquer du matériel militaire français qui est stocké dans des dépôts d'armistice afin que Vichy l'utilise contre les Anglais. Evidemment, ces "concessions" n'ont lieu qu'au compte-gouttes parce que l'Axe ne fait pas confiance aux Français, mais fondamentalement c'est tout bénéfice pour les Allemands et ça ne leur coûte rien (un peu comme les alliés vont plus tard ravitailler Tito sur les stocks d'armes capturées aux Allemands et aux Italiens et dont ils n'ont par ailleurs que faire). Comme Vichy est dirigé par des badernes réactionnaires imbéciles militaires défendant les valeurs traditionnelles pour qui avoir une armée, même croupion, est une fin en soi, la France paie fort cher ces "arrangements" qui ne serviront finalement pas à grand-chose.

Certes, certains des Somuas seront utilisés contre l'Axe en Tunisie et ils avaient été autorisés par l'Allemagne pour défendre l'Empire, exemple parmi d'autres qui sera cité à corps et à cris par les défenseurs de Vichy. Mais au regard de ce que ça a coûté au pays, les résultats de la collaboration sont très décevants et le réarmement plus apparent que réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Défense du Maroc en 1940, après l'Armistice.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage au Maroc - paiement avant / après service fait?
» Diaporama de Berlin après l'armistice
» Liste des écoles de Commerce au Maroc
» médecine après une année de MPSI
» Comment aller à l'étranger après EMSI 2ème année?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Courrier des lecteurs-
Sauter vers: