Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Un sapeur du 8e Génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joldan
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Localisation : Eancé (35)
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Un sapeur du 8e Génie   Lun 12 Jan 2015 - 18:21

Bonsoir,

Dans un vide-grenier, j'ai découvert un élément de gamelle militaire comportant de nombreuses inscriptions gravées au poinçon.

Du côté des poignées, apparaît le nom du détenteur : Charles SAUVEE
Sur la partie arrondie supérieure (non visible) et sur la face photographiée ci-dessous, il est écrit : "Fait prisonnier le 23 juin 1940 à Etreval Meurthe-et-Moselle Camp de Ceintrey puis au fort de St-Vincent où j'ai beaucoup souffert de la faim". Sur l'autre face, figurent des inscriptions sentimentales à l'adresse de sa femme.

Nota : Il s'agit certainement du fort de Pont-Saint-Vincent, en périphérie de Nancy.

Avec le concours de la Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains (DAVCC) à Caen, j'ai pu identifier Charles SAUVEE né le 4 octobre 1914 à Thorigné-sur-Vilaine (35) - (Aujourd'hui Thorigné-Fouillard) domicilié à Rennes - Sapeur au 8e Génie - 121/80 C - Sur sa Personalkarte : fait prisonnier le 23 juin à Vaudémont (Commune située à quelques km au sud d'Etreval - 54). Il a été transféré au Frontstalag 204 à Péronne (80), matricule 22 568, puis a été employé dans les kommandos de Rethonvillers (N.E. de Roye) et de Beuvraignes (Sud de Roye) jusqu'à son rapatriement en mars 1944. Il a été démobilisé le 30 mars 1944 par le centre de démobilisation de Limoges.

Transmis à toutes fins utiles.

Joldan

" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Un sapeur du 8e Génie   Lun 12 Jan 2015 - 18:43

Bonjour,

Il serait intéressant de vérifier l'indication 121/80.

En effet, les unités de transmission du 21 corps d'armée sont numérotées 121/81 (compagnie télégraphique), 121/82 (compagnie radio) et 121/83 (détachement colombophile).

Elles ont toutes trois été mises sur pied par le 8e Génie, et le 21e Corps d'armée a terminé sa campagne du côté de Vaudémont vers le 22 - 23 juin.

Cordialement,

DH

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un sapeur du 8e Génie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sapeur 2ème partie
» Question: Sergent-Sapeur-Tambours.
» BOUSSARD - Sapeur - 1er Grenadiers à pied - GARDE IMPERIALE
» BARAULT Sapeur 1er Rgt de Grenadiers à pied GARDE IMPÉRIALE
» sapeur de chasseur de la garde - metal Modeles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: