Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Un sapeur du 8e Génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joldan
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 76
Localisation : Eancé (35)
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Un sapeur du 8e Génie   Lun 12 Jan 2015 - 18:21

Bonsoir,

Dans un vide-grenier, j'ai découvert un élément de gamelle militaire comportant de nombreuses inscriptions gravées au poinçon.

Du côté des poignées, apparaît le nom du détenteur : Charles SAUVEE
Sur la partie arrondie supérieure (non visible) et sur la face photographiée ci-dessous, il est écrit : "Fait prisonnier le 23 juin 1940 à Etreval Meurthe-et-Moselle Camp de Ceintrey puis au fort de St-Vincent où j'ai beaucoup souffert de la faim". Sur l'autre face, figurent des inscriptions sentimentales à l'adresse de sa femme.

Nota : Il s'agit certainement du fort de Pont-Saint-Vincent, en périphérie de Nancy.

Avec le concours de la Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains (DAVCC) à Caen, j'ai pu identifier Charles SAUVEE né le 4 octobre 1914 à Thorigné-sur-Vilaine (35) - (Aujourd'hui Thorigné-Fouillard) domicilié à Rennes - Sapeur au 8e Génie - 121/80 C - Sur sa Personalkarte : fait prisonnier le 23 juin à Vaudémont (Commune située à quelques km au sud d'Etreval - 54). Il a été transféré au Frontstalag 204 à Péronne (80), matricule 22 568, puis a été employé dans les kommandos de Rethonvillers (N.E. de Roye) et de Beuvraignes (Sud de Roye) jusqu'à son rapatriement en mars 1944. Il a été démobilisé le 30 mars 1944 par le centre de démobilisation de Limoges.

Transmis à toutes fins utiles.

Joldan

" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Un sapeur du 8e Génie   Lun 12 Jan 2015 - 18:43

Bonjour,

Il serait intéressant de vérifier l'indication 121/80.

En effet, les unités de transmission du 21 corps d'armée sont numérotées 121/81 (compagnie télégraphique), 121/82 (compagnie radio) et 121/83 (détachement colombophile).

Elles ont toutes trois été mises sur pied par le 8e Génie, et le 21e Corps d'armée a terminé sa campagne du côté de Vaudémont vers le 22 - 23 juin.

Cordialement,

DH

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Un sapeur du 8e Génie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sapeur 2ème partie
» Question: Sergent-Sapeur-Tambours.
» BOUSSARD - Sapeur - 1er Grenadiers à pied - GARDE IMPERIALE
» BARAULT Sapeur 1er Rgt de Grenadiers à pied GARDE IMPÉRIALE
» sapeur de chasseur de la garde - metal Modeles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: