Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
robert Charlier
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Lun 3 Nov 2014 - 16:00

Bonjour à tous,

Je recherche les conditions dans lesquelles de nombreux soldats des 3 bataillons du 7ème RI de la 32ème DI ont été fait prisonniers entre Ronquières et Arquennes dans la journée du 17 mai 1940, sur le canal Bruxelles -Charleroi.
Je cherche plus précisément ce qu'a été le destin de mon père, caporal ou adjudant  sur ce terrain d'opérations, sachant qu'il fut fait prisonnier mais s'échappa rapidement pour rejoindre l'Alsace entre fin mai et début octobre 1940. 
Je cherche à savoir dans quelle compagnie de quel bataillon il a été dans un groupe de fusil-mitrailleur, existe-t-il des listes d'affectation des soldats de ce rang et à ce niveau de "détail" 
section, compagnie, bataillon)?
J'arrive sur ce forum et je m'initie à son usage avec ce premier contact!
Merci beaucoup à qui pourra/voudra m'aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5032
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Mar 4 Nov 2014 - 1:22

Bonsoir

Se basant sur l'Ordre d'Opération n° 95 de la 1er Armée, en date du 16 mai, reçu à 16h00, qui prescrit de tenir la position du Canal de Charleroi - position de résistance de l'Armée - et de "la défendre coute que coute, jusqu'à nouvel ordre", le général Commandant la 32ème Division donne l'ordre (Ordre d'Opération n°3) de tenir :
- sur la ligne principale de résistance, les pentes Ouest du Canal de Charleroi, avec barrage sur le Canal.
- sur la ligne d'arrêt, la ligne Virginal - Ferme Sarlain, Côte 113, Ferme l'Escaille, Notre Dame de Walcourt (1 600 mètres Ouest de Seneffe).

Pour le 7° RI voici le récit :

" LA REGION RONQUIERES - FELUY - ARQUENNES :

Le 7ème tient ce sous-secteur. La liaison avec le 143ème RI est assurée par 2 groupes mixte relevant du capitaine CHRETIEN, de la 11ème Compagnie. Ce régiment se trouve au centre du dispositif de la 32° DI sur un front de 9 kilomètre, si l'on suit le Canal, qui décrit dans cet endroit une double courbe, avec deux rentrants; il y a sept ponts ou passerelles, 8 écluses, et l'on signale, dans le canal, des péniches abandonnées, une quarantaine; c'est beaucoup, et tentant pour le passage de l'ennemi, qui aura vite fait de se rendre compte des avantages offerts.

Le Colonel PAQUELIER a disposé, en raison de l'étendue de son front, les trois bataillons en ligne, et dans chacun, dispositif en triangle : deux compagnies en premier échelon, sur la ligne de résistance, une sur la ligne d'arrêt (les compagnies d'engins étant réparties entre ces trois compagnies par le chef de bataillon). Ce qui, au besoin, peut permettre la manoeuvre à l'intérieur du bataillon. Ces mesures se montrent fort judicieuses.

Le PC du régiment est placé à l'ouest du bois d'Horrues et au sud de la ferme Poirier, non loin d'un croisement de chemins qui rend les liaisons plus faciles. Les bataillons se succèdent dans l'ordre suivant du nord au sud 3ème Bataillon, 1er Bataillon et 2ème Bataillon.

Au bataillon nord (3ème Bataillon) alors que des éléments allemands ont été signalés dès le 16 mai, vers 20h00, dans un boqueteau en bordure du canal, le 17, à 6 heures, l'aviation ennemie apparait sur tout le front; à 6 heures 30, un brouillard artificiel monte sur le Canal, et à 7 heures, une vive fusillade s'étend vers la gauche, sur le front du 143ème; de nouveaux éléments ennemis s'infiltrent sous bois, jusqu'au Canal. A 8 heures, une colonne motorisée allemande, de onze véhicules, apparait au nord-est de Ronquières, l'artillerie amie, prévenue aussitôt, déclanche son tir; le matériel est abandonné par les allemands; le tir a été précis. Par petites colonnes, l'infanterie allemande, la valeur d'un bataillon, franchissent la crête est du Canal, en direction du Sud-Est (Arquennes).

Tous les rapports soulignent la violence des combats de l'après-midi.

Au 3ème Bataillon, c'est la 10ème Compagnie (Capitaine DEPIERRE) qui subit le premier choc. Après les bombardements par artillerie et aviation, le Lieutenant TORRACHI, qui commande la section de gauche, en bordure du canal - en liaison avec le 143° - signale que vers 13 heures, les allemands tentent de passer par l'écluse n° 1, en masquant leur mouvement, au moyen de grenades et d'obus fumigènes. nos tirs lui font subir de lourdes pertes, des isolés réussissent à passer, se regroupent, font effort sur la droite du terrain défendu par le Lieutenant TORRACHI, parviennent à isoler les sections de premier échelon, coupent toute liaison avec la 11ème Compagnie. La 10ème Compagnie est déjà en mauvaise posture.

A 14 heures, ordre est donné à la section franche du 3ème Bataillon (Lieutenant LAROCHE) de contre-attaquer. La section arrive à la dernière ligne de haies, environ à 50 mètres de la ferme indiquée comme but de la contre-attaque. En avant et à droite, vive fusillade, explosions. une section allemande progresse dans la vallée, le long des haies. L'Adjudant CREUX ordonne le tir; l'ennemi se replie. La section LAROCHE va s'installer dans la ferme et pâture qui l'entourent; les armes automatiques, qui se rapprochent, tirent par rafales violentes. Vers 15 heures, le Capitaine GABLE, de la 9ème Compagnie, vient étudier la situation, pour prendre toutes mesures utiles. tandis que la 10ème Compagnie se replie, des infiltrations surviennent à la 11ème Compagnie, entre la 2ème section et le PC de la Compagnie; l'Aspirant MICHAUX signale que vers 14 heures 30, 2 chars allemands apparaissent à droite; des groupes allemands arrivent sous couverts, grimpent sur les arbres, de là tirent à la mitraillettes. Vers 16 heures 45, le point d'appui de la 11ème Compagnie est soudain investi.

A 18h10 arrive l'ordre de se replier derrière la ligne Ronquières - Ecaussinnes. L'ordre ne peux, hélas, être reçu des unités déjà dépassées, et qui vont, laissées à leur propre sort, combattre encore dans la soirée, aux premières lignes.
Voici l'ordre reçu par les bataillons :

Ai reçu ordre du Général commandant la Division de replier les éléments du 7ème RI sur la voie ferrée de Ronquières à Ecaussinnes. La tiendront au minimum du Gué de Dimes à Wattriamont jusqu'aux lisières d'Ecaussinnes d'Enghien. Les éléments repliés seront ralliés sur cette ligne :
- 1er Bataillon : Nord d'Ecaussinnes d'Enghien vers le Nord jusqu'à la moitié du secteur;
- 3ème Bataillon : au Nord jusqu'au Gué;
- 2ème Bataillon : en réserve à la ferme Sud-Est de Frieuré.
Le mouvement de repli s'effectuera par échelon et immédiatement".

Cet ordre, reçu à 17 heures 45 au PC du régiment, a pu toucher rapidement le 1er Bataillon, dont le PC est à 200 mètres, seulement du PC du Régiment, à l'ouest du bois d'Horrues. Le 3ème Bataillon (nord) pourra être touché par cet ordre. Le 2ème Bataillon ne l'est pas, le commandant PARGADE s'étant porté à la lisière est du bois situé à l'ouest de la Ferme l'Escaille, son PC, en raison de la poussée de l'ennemi.

A suivre...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
robert Charlier
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Mar 4 Nov 2014 - 9:01

merci pour cette illustration si parlante du rôle du 7 éme RI pour la défense du canal de Charleroi.
J'en avais connaissance et c'est sur cette base que je voulais tenter rebondir pour localiser encore plus précisément l'affectation de mon père sur cette ligne de défense.
Cela supposerait d'accéder à une liste nominative de la composition des bataillons, compagnies...
Je ne sais pas vers quel organisme me tourner...il doit bien exister des archives de listes de mobilisation par régiment.Mon père dépendait du centre CMI 72 de Belfort. 
Bonne journée
Merci beaucoup
Cordialemnt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4982
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Mar 4 Nov 2014 - 12:20

Bonjour,

Si ces listes existent elle ne pourraient se trouver que dans les archives du CMI 72. Vous pouvez aussi poursuivre la piste du dossier militaire de votre père en en demandant une copie aux archives départementales, en mentionnant précisément votre lien de parenté.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Lescure40
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 67
Localisation : Toulouse - Midi-Pyrénées - France
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Dim 4 Jan 2015 - 14:21

Bonjour,

Pour en savoir plus sur la bataille de Ronquière et sur le rôle du 7é R.I., si vous ne l'avez déjà fait,  je vous conseille ce lien :

http://mdmemoireseneffe.blogspot.be/2010_05_01_archive.html

Vous pourrez télécharger un ouvrage de 23 pages sur cette bataille



Il y a aussi un opuscule de l'Abbé Frezouls




Je peux faire parvenir ces documents en MP à ceux que cela intéresse.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 564
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Lun 5 Jan 2015 - 20:38

Bonsoir

Je signale qu'il existe un historique de la campagne de la 32ème DI en deux tomes. Je donnerai les références dès que je les trouve.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 564
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   Mar 3 Fév 2015 - 21:23

Bonjour

L'historique des combats de la 32ème DI a été écrit par l'abbé Frézouls
- le premier paru en 1948 : De la Lorraine à Dunkerque, Lorraine et Belgique
- le deuxième paru en 1962 : Les derniers combats pour la défense de Dunkerque Mai-Juin 1940
Dans le tome 2, l'auteur signale "Une plaquette spéciale, éditée en 1952, reprenant le détail de la bataille du 17 mai".

Je suppose que récit figurant au bout du lien donné par Lescure40 est celui de la "plaquette spéciale".

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières   

Revenir en haut Aller en bas
 
le 7e RI de la 32e DI sur le front belge vers Ronquières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magasin de musique
» Ouh la ça va faire mal (ou pas)
» En Cette Journée du 31 Mai: "Prions Marie" Consécration à la Sainte Trinité par Marie.
» LA CROIX GLORIEUSE
» Pastiche de fables de Jean de La Fontaine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Campagne de France :: Mai 1940-
Sauter vers: