Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 44e RICMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: 44e RICMS   Jeu 30 Oct 2014 - 0:22

Régiment de réserve du 24e RTS de Perpignan. Mis sur pied en 1939 au camp de Souge à partir du 2e bataillon et d'éléments prélevés sur le 3/24 RTS et de réserviste, il sera "noirci" en mai 1940. C'est ainsi que j'ai pu connaître mon grand-père. Un de ses chefs de bataillon le commandant Salan  sera, à sa prise de commandement  surpris de la médiocrité des troupes qu'il aura à commander. Mais l'instruction donnée fera du RIC puis  RICMS une unité qui n'a en rien à rougir des autres

Salan(Raoul), chef de bataillon au 44ème RICMS :

Officier supérieur d'une bravoure et d'un courage remarquables, a assuré d'une manière brillante, les 5 et 6 juin 1940, la défense du centre de résistance qui lui était confié contre un ennemi très supérieur en nombre organisant un réduit qu'il a tenu jusqu'au bout après l'enlèvement de ses points d'appui avancés. Ne s'est replié que sur ordre en combattant.
A participé au combat en retraite du 9 juin en couvrant le passage d'un pont sur le fleuve et en organisant la défense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Jeu 30 Oct 2014 - 0:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Jeu 30 Oct 2014 - 6:52

Bonjour à tous !
Bonjour Avz94,

Deux citations à l'ordre du régiment et une à l'ordre de l'armée pour le chef de bataillon Salan pour la période qui nous intéresse.
Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
somme40
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 49
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Lun 3 Nov 2014 - 15:56

Les deux photos de Mouragues me sont illisibles, est ce normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Lun 3 Nov 2014 - 17:15

Bonjour à tous
Les deux photos n'apparaissent pas, effectivement ... !
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Dim 16 Nov 2014 - 19:46

bonjour
personnellement je vois les deux documents Claude Girod et Somme40
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Dim 16 Nov 2014 - 20:28

Bonsoir à tous

Effectivement, je les vois ce soir ! ...
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5654
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Dim 16 Nov 2014 - 20:32

Il y a eu un problème avec l'hébergeur il y a quelques jours. Beaucoup d'images avaient disparu...
C'est rentré dans l'ordre.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pmb13
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/06/2015

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Mer 3 Juin 2015 - 13:14

Bonjour,

Je suis à la recherche d'informations concernant le 44 éme R.I.C.M.S dans la période Mai-Juin 40 pour retracer les derniers jours de mon grand-père maternelle. J'ai déjà pas mal d'informations mais il reste pour moi quelques zones d'ombres dans la chronologie de ses derniers jours.

Merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Mer 17 Juin 2015 - 18:51

bonjour

Raoul Salan que vous citez dans ce fil consacre finalement assez peu de place à son passage dans ce régiment dans ses Mémoires, 5 petites pages et encore

début janvier 1940 il quitte le Ministère des Colonies pour le camp de Souge pour commander un bataillon de Tirailleurs Sénégalais

c'est une troupe informe arrivée de Dakar qu'il faut constituer en bataillon normal d'infanterie (...) avec le sous-lieutenant Cissé originaire des Quatre Communes qui sera tué sur la Somme je suis le seul Saint-Cyrien. L'ensemble des officiers est saint-maixentais ou de la réserve; tous se révéleront de grande qualité au feu.

Le 1er avril nous quittons le camp pour entrer dans la composition du 44ème Régiment d'Infanterie Coloniale (...) Nous devenons le 1er Bataillon du 44ème RICMS quelques cadres et spécialistes de l'ancien bataillon demeurent. 
Basé à Cerre-lès-Norroy prés de Vesoul, je poursuis l'instruction avec les chars; lorsque le 10 mai nous serons réveillés par les bombes, je n'aurai pas d'appréhension pour l'avenir;

Et pourtant nos déboires commencent. Le 15 mai à 20 heures nous levons la camp pour Arthesan, longue étape de nuit allègrement enlevée. Le 16 mai toujours de nuit nous nous portons sur Héricourt près de Belfort, étape harassante. A l'arrivée on nous indique que le front de l'Est nous attend, puis contrordre et ce sera l'embarquement par voie ferrée le 18 pour la direction opposée. (...)
Là commence un voyage pour le moins bizarre. Nous voyons apparaître le 20 les gares de Vierzon, de Bourges, du Mans. Le 21, nous sommes dans le nord de la banlieue parisienne, puis arrêtés en fin de soirée à Gournay-en-Bray, où nous débarquons. Ensuite à pied c'est Bonnières, Thoix le 24, trajet Thoix Avricourt par camions le 25. Arrivés à Avricourt nous sommes informés d'une erreur : le train des équipages (sic) devait enlever la 5ème DI et non la 5ème DIC. Nous remontons en camion pour aboutir le 28 à Esquenoy devant Amiens. Là jusqu'au 1er juin j'ai la charge d'installer un centre de résistance pour boucher la route de Paris.
Tout le monde s'active et nous sommes parés lorsque le 3 juin à 20h15 nous partons pour Cavillon où nous arrivons fatigués et sous la pluie le 4 à 3h30. Mes Sénégalais me disent "pourquoi toutes ces marches puisqu'on voit passer tous ces camions vides? Pour se battre il faut de bonnes jambes"
Je suis informé que le 4 à 20h00 j'opérerai la reléve du 6ème Dragons qui tient le secteur entre Cavillon et la rive gauche de la Somme. De retour au P.C. la relève est reportée, je reçois finalement l'ordre de prendre de nouveaux emplacements sur la Somme. Dés 2 heures le 5 juin bombardement dense de l'artillerie allemande (...) mon P.C. reçoit des obus, malgré une action massive des stukas nous tenons bon. Mais au fur et à mesure que les heures passent nos munitions commencent à s'épuiser. L'infiltration des allemands rend tout ravitaillement en cours de combat impossible. A bout de cartouches les hommes mettent baïonnette au canon et se font tuer sur les chars allemands mêmes.
Encerclé moi aussi à 18 heures dans un coin de bois j'ai la chance de tenir et de pouvoir regagner Cavillon en passant au travers des lignes ennemies.
Avec les éléments du 6ème Dragons qui sont demeurés nous ferons le coup de feu jusqu'à 21 heures, je rejoins Bougainville dans la nuit, le lendemain 6 juin l'ordre de repli est ordonné à midi.

Toujours à pied avec l'effectif d'une grosse compagnie, tout ce qui reste de mon bataillon et du bataillon Filippi (II/44ème RICMS), nous gagnons Vernon en passant par Marseille-en-Beauvaisis et Gisors. A peine avons-nous franchi le pont que les allemands apparaissent poussant devant eux la pauvre colonne de civils avec toutes sortes de chariots : femmes, enfants avec leurs jouets, volailles, petits agneaux, spectacle pénible. Devant l'obligation de faire sauter ce pont de pierre datant de Napoléon je fais passer tout ce que je peux de cette colonne sur la rive gauche.
Tout l'après-midi nous interdisons le passage du fleuve à l'adversaire. A 20 heures sur ordre nous quittons Vernon pour Pacy-sur-Eure réduits par nos pertes de ce jour 9 juin.
 Ce sera une marche incohérente d'abord vers l'ouest - le réduit breton - puis vers Angoulême, (suit le détail de l'itinéraire) enfin le 27 juin nous aboutissons à Saint Projet dans le Tarn-et-Garonne, j'ai même reçu l'ordre de faire sauter le pont Valentré à Cahors, le contrordre en est presque aussitôt arrivé, à Mansle sur la Charente le 24 les allemands nous rejoignent mais trop occupés à filer sur Bordeaux ils ne s'intéressent pas à nous.

Je ramènerai la valeur de 200 hommes à Perpignan. Peu de ceux qui étaient partis en 1939 ont revu le Castillet...mon unité s'est remarquablement comportée et nos soldats issus de l'Empire jamais ne nous ont lâchés;
Les pertes pour mon seul bataillon furent lourdes, sur 30, 23 officiers et chefs de section, le régiment se retrouvait avec 20 officiers sur 80, sur plus de 3000 hommes à peine 600 sont revenus. Les cimetières d'Hangest-sur-Somme, de Saint Pierre à Gouy, du Gard reçurent les dépouilles de nos braves tirailleurs et marsouins.


Mémoires - Fin d'un Empire (1) le sens d'un engagement  juin 1899-septembre 1946
Raoul Salan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pmb13
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/06/2015

MessageSujet: Re: 44e RICMS   Mer 17 Juin 2015 - 20:53

Merci pour toutes ces informations fortes intéressantes pour bien comprendre l'improvisation qui devaient régner dans le commandement des troupes françaises. Le 44eme RICMS étaient composés de 3 bataillons au soir du 4 Juin. Un était commandé par Salan l'autre par Filippi et le 3eme ? Où se situait il ce même jour ?
Mon Grand Père a été blessé à Lamaronde (somme), très loin (30 km), de Cavillon le 4 Juin suite à un éclat d'obus (aérien à mon avis) puis il est décédé le 5 Juin à Beauvais des suites de ses blessures. Je cherche à comprendre ce qu'il faisait à Lamaronde ce jour là. Comme cela se situe entre Aumale et Poix zone de "stationnement" de la 5eme DIC je me demandais s'il n'était pas en réserve à ce moment là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 44e RICMS   

Revenir en haut Aller en bas
 
44e RICMS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Coloniaux-
Sauter vers: