Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Plan Mandel et contribution des colonies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Plan Mandel et contribution des colonies   Dim 29 Juil 2012 - 16:22

Note administration - Déviation du fil : http://atf40.forumculture.net/t5112-menaces-italienne-et-espagnole-sur-l-afn

------

Le plan Mandel, du nom de George Mandel alors ministre des Colonies, est le plan de mobilisation des effectifs coloniaux destiné à venir renforcer la métropole datant de 1938 et plusieurs fois révisé. En 1939 Mandel annonçait 2 millions de soldats et 500.000 travailleurs en provenance des colonies...

En avril 1940 il était ainsi prévu l'arrivée de 135.000 nord-africains, 70.000 indochinois, 20.000 malgaches et 20.000 sénégalais rien que pour la main d’œuvre destinées aux usines de métropole. A cette date n'étaient arrivés que 9.500 nord-africains et 18.000 indochinois.

Outre l'apport de main d’œuvre des renforts en troupes étaient également prévus, au moment de l'armistice il y avait par exemple prés de 80.000 sénégalais à l'instruction en AOF, 72.000 soldats coloniaux en attente d'embarquement pour la métropole dans les différentes portions de l'empire, etc.

Mandel avait également prévu dans son plan de développer les capacités de production de matériels de guerre dans les colonies, une usine de construction d'avions pouvant produire 150 appareils par mois était ainsi projetée en Indochine.

Dans l'ensemble les prévisions de Mandel furent jugées très optimistes et se heurtèrent aux résistances locales. Pour l'Indochine par exemple 69.950 soldats mobilisés seulement sur les 100.000 demandés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Dim 29 Juil 2012 - 17:03

merci pour cette explication
donc beaucoup d'hommes pour les travaux (de terrassement et autres travaux dans les usines d'armement) et 72 000 à l'embarquement pour le combat en  métropole... quelles sont les unités  ? Quel était l'apport prévu ? pour quelles unités et groupe d'armée ?
Est-ce que ça aurait changé quelque chose ?
Vincent


Dernière édition par visaval le Dim 29 Juil 2012 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Dim 29 Juil 2012 - 17:17

Il y a une GROSSE différence entre instruire des recrues, ce qui prend six mois, et constituer des grandes unités ex-nihilo, ce qui réclame un an. Les soldats en attente d'embarquement sont les recrues de la classe 1939 ayant terminé leur instruction, ceux à l'instruction sont ceux de la classe 1940 et ne seront disponibles pour être ventilés dans les unités qu'en octobre.

Les travailleurs coloniaux sont prévus pour l'industrie!! C'est à dire les cartoucheries, poudreries, et autres usines requérant une main d’œuvre nombreuse pas nécessairement très instruite. Cela n'a rien à voir avec des travaux de terrassement ou autres qui relèvent pour l'essentiel des pionniers, donc des soldats!

Il est illusoire de vouloir faire entrer en jeu ces forces coloniales en mai-juin 1940 car se pose d'abord le problème des transports auquel s'ajoute à la mi-juin la valse hésitation sur la poursuite des combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Dim 29 Juil 2012 - 17:40

Pour avoir une idée du potentiel humain représenté par les Colonies, et les difficultés de mobiliser ce potentiel,prenons le cas de la Côte d'Ivoire.

Sur les 96.679 appelés de la classe 1940, 73% furent réformés essentiellement en raison de maladies ou d'une mauvaise condition physique. Et sur les 12.000 de la "première portion" incorporés en 1940, 294 seulement savaient lire et écrire...

source: "Soldats d'infortune: Les tirailleurs ivoiriens de la IIe Guerre mondiale" par Nancy Lawler, 2000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 550
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Mar 7 Aoû 2012 - 21:07

Bonsoir

C'est vrai que le fil aborde plusieurs aspects différents, mais il est riche en informations.

Sur le plan Mandel, je ferais remarquer que le problème des troupes coloniales est l'encadrement. En raison du faible taux d'instruction et de "technicité" des populations de colonies, l'encadrement et les spécialistes sont fourni par des métropolitains. Comme une partie des troupes métropolitaines en manquent aussi, au moins sur le plan qualitatif (unités série B), il en résulte qu'a ce moment du conflit les autorités ont à choisir entre quantité (en utilisant les cadres nouvellement formés pour de nouvelles unités) et qualité (en utilisant ces nouveaux cadres pour remplacer ceux qui ne sont pas à la hauteur). Je pense donc qu'il aurait fallu attendre une ou deux années pour pouvoir tirer pleinement profit des ressources démographiques des colonies.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Dim 24 Fév 2013 - 13:41

Catalina a écrit:
Pour avoir une idée du potentiel humain représenté par les Colonies, et les difficultés de mobiliser ce potentiel,prenons le cas de la Côte d'Ivoire.

Bonjour,
Sur les 96.679 appelés de la classe 1940, 73% furent réformés essentiellement en raison de maladies ou d'une mauvaise condition physique. Et sur les 12.000 de la "première portion" incorporés en 1940, 294 seulement savaient lire et écrire...

source: "Soldats d'infortune: Les tirailleurs ivoiriens de la IIe Guerre mondiale" par Nancy Lawler, 2000.

La Russie tsariste avait une population à 80% paysanne dont un tiers au moins était impropre physiquement au service militaire (de mémoire) et elle était comparativement moins arriérée que nos possessions coloniales. On imagine donc les limites du recrutement sur un immense territoire peu peuplé (60 millions pour une superficie infiniment plus grande que la métropole), par des populations rongées par toutes sortes d'infections et de parasitoses. Cela doit forcément poser des problèmes, ne serait-ce que pour rassembler et loger les conscrits qui viennent du fond de l'Atlas ou de l'Asie ou encore de l'Afrique occidentale avec un réseau de communication ténu. Sans compter que prélever en masse des hommes robustes en grand nombre sur une population qui doit en grande partie au dessous de 15 ans (songez à la mortalité infantile) c'est pratiquement condamner à la famine la partie moins productive. Est-ce que les populations locales n'auraient pas tenté de se soustraire à la conscription forcée ? De quel appareil les autorités coloniales disposeraient-elles pour vaincre ces réticences ?

Je pense que la population de la Cote d'Ivoire devait être de 3 millions au maximum en 1940, en faisant un calcul rapide on voit que dans les pays les plus mobilisés on parvient à mettre sous les armes au total un cinquième de la population avec environ un huitième constituant l'effectif permanent.
Vous dites "classe 40", il s'agit des jeunes gens de 20 ans ivoiriens ? On faisant une estimation grossière du potentiel humain (hommes entre 20 et 40 ans) on doit avoir environ 750000 personnes donc le chiffre donné me surprend un peu (750000/20 =37500). Pouvez-vous développer ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Lun 4 Mar 2013 - 12:09

Bonjour,

Concernant le volume de chaque classe dans les colonies il ne faut pas oublier que celles-ci connaissaient (déjà) une croissance démographique liée à l'amélioration des conditions sanitaires (un apport de la colonisation). Les classes les plus jeunes représentaient donc un volume plus important que les plus anciennes. Par contre le nombre d’appelés reste lui très stable: 24.000 par an en deux portions de 12.000.

En ce qui concerne l'appel des recrues indigènes vous avez raison d'évoquer les réticences et tentatives de soustraction à cette conscription. Dans le cas particulier de la Côte d'Ivoire certains ont fait le choix de s'exiler vers la Gold Coast britannique. Cela tient plus aux résistances à l'emprise coloniale (code de l'indigénat) qu'à un rejet de la France. De manière générale ce sont les populations du nord et des savanes Baloué qui furent les plus sollicitées par le recrutement militaire, c'est à dire les populations dans lesquelles il y avait le moins de résistance face à l'administration coloniale. La côte d'ivoire est un bon exemple pour montrer les difficultés de recrutement dans l'Empire car il s'agissait d'une colonie encore très insoumise. Dans d'autres colonies, comme le Sénégal, l'on observe pas une telle résistance.

Pour le recrutement les chefs locaux jouaient un rôle important d'intermédiaire entre l'administration et les administrés. Certains de ceux ci, en Côte d'Ivoire notamment, soutenaient plus ou moins ouvertement l'insoumission et la désobéissance aux autorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Mar 5 Mar 2013 - 14:45

En complément: http://chroniquedutempsquipasse.hautetfort.com/archive/2008/08/04/les-tirailleurs-senegalais-dans-la-seconde-guerre-mondiale.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Mer 18 Juin 2014 - 23:51

bonjour
pour répondre à Catalina
concernant les Sénégalais
on estime à 69000 leur nombre sur le théâtre des opérations en métropole

pour ce qui est des pertes près de 17000 hommes chiffre non encore validé en 2014

en revanche concernant le poste du le livre de Nancy Lawler à toutes fins utiles la colonie de Cote d'Ivoire englobait aussi la Hte Volta l'ensemble constituait une colonie unique qui sera scindée en 1947. Le nombre de conscrits dans cette colonie était très important tout comme en Guinée.

mais ce sujet est loin du thème

bien cordialement

Jef
les problèmes actuels n'en sont que la résultante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5383
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 0:26

Bonsoir,

(Le fil avait déjà été scindé, je referai un tri un peu plus tard.)

Pour ce qui concerne la Côte d'Ivoire, il faut effectivement garder en tête que la Haute-Volta a en partie été rattachée à la Côte d'Ivoire entre 1932 et 1947. En partie seulement, puisqu'une autre partie a été rattachée au Soudan Français (en gros, actuel Mali) et une troisième partie au Niger.

Dans les dénombrements de Nancy Lawler, il faudrait donc retirer les cercles de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et quelques autres, soit environ 5000 conscrits et engagés.

Par ailleurs, la Côte d'Ivoire (stricto sensu) était l'une des colonies où le nombre de "bons absents" était le plus faible, le cas des "bons absents" ne pouvant d'ailleurs pas se résumer à l'insoumission (parfois réelle), puisque des migrations étaient également dues aux récoltes difficiles, à la recherche du travail (navétanes, par exemple), etc. Pour certains même, la conscription ou l'engagement était un moyen d'échapper au travail forcé de la "deuxième portion".

Les causes de l'augmentation du volume des classes sont discutables, l'état sanitaire des classes successives évolue très peu de 33 à 39 au Soudan, par exemple (73 à 70% d'inaptes), mais l'organisation du recrutement s'améliore avec des commissions d'examen mobiles en plus de celles qui sont organisées aux chef-lieu des cercles et des subdivisions.

Voilà quelques petites corrections à ce qui a été écrit précédemment.

Cordialement,

D.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 0:40

mouragues a écrit:

concernant les Sénégalais
on estime à 69000 leur nombre sur le théâtre des opérations en métropole

Bonjour,

Si mes données sont justes, ce chiffre parait quand même élevé par rapport au 134.000 combattants sénégalais enrôles pendant les cinq années du conflit précédent. L'on pourrait y voir un accroissement de la population ou le relèvement de l'état de santé des hommes, voir les deux.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 0:58

Eric Denis a écrit:
mouragues a écrit:

concernant les Sénégalais
on estime à 69000 leur nombre sur le théâtre des opérations en métropole

Bonjour,

Si mes données sont justes, ce chiffre parait quand même élevé par rapport au 134.000 combattants sénégalais enrôles pendant les cinq années du conflit précédent. L'on pourrait y voir un accroissement de la population ou le relèvement de l'état de santé des hommes, voir les deux.

J'ai des chiffres très différents de ces 69.000... ainsi que de ces 134.000 ^^

Entre septembre 1939 et fin mars 1940 les renforts coloniaux en métropoles s'élèvent à 38.170 "indigènes" et 6.215 "créoles". Sur ce nombre 20.250 viennent d'AOF, 8.910 + 3.000 créoles de Madagascar, 9.000 d'Indochine, les 3.215 créoles restant venant des Antilles. Ces arrivées permettent de monter les DIC à leur effectifs de guerre et de fournir des détachements de FTA, protection de bases aériennes, génie etc.

En mai 72.000 indigènes coloniaux étaient en attente d'embarquement pour la France, d'autres étant toujours à l'instruction jusqu'à octobre.

Aux Colonies la mobilisation a porté les effectifs de 65.565 le 1er septembre 1939 à 275.555 (dont 28.400 européens) en mai 1940.

Source: http://www.troupesdemarine.org/traditions/histoire/fiches/p025627.htm

Le site du Ministère de la Défense indique pour sa part 179.000 "tirailleurs sénégalais" mobilisés en 1940 dont 40.000 engagés dans les combat en Métropole. www.defense.gouv.fr/content/download/100721/977869/file/MC10.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 20:47

bonsoir à tous
je mettrai en ligne un état de 1942
mais le chiffe de 69000 hommes présent en métropole provient des étude de Mr Dietrich (héros méconnus) si mes souvenirs sont bon (à confirmer dès mon retour chez moi)

à minima 40000 hommes dans des régiments d'infanterie, plus les artilleurs, les pionniers sans compter les bataillons autonomes 7 à 8 à Rivesaltes ceux de Souges de Fréjus

12e RTS, 14 RTS 16 RTS, 24 RTS, 25 RTS 26 RTS, 27 RICMS 28 RICMS, 33 RICMS, 44 RICMS 53 RICMS, 54 RICMS 5 RICMS 6 RICMS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5383
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 21:01

Bonsoir Mouragues,

Vous parlez des hommes présents en métropole, quand Catalina vous oppose les renforts adressés d'Afrique... Il n'y a aucune raison que les chiffres soient les mêmes, puisqu'il y a déjà en temps de paix 6 régiments de tirailleurs sénégalais stationnés en métropole (je ne précise pas pour vous, bien entendu).

D'après Caroff, il y a 45 000 "sénégalais" à rapatrier de métropole vers l'AOF et l'AEF en août 1940...

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain ADAM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 12/06/2014

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Jeu 19 Juin 2014 - 23:05

Bonsoir a tous ,
Je n'ai pas de chiffres a vous donner , mais il faut faire souvenir qu'en janvier/fevrier 1940 , l'armée française compte créer des masses de bataillons d'origine Africaine , sur prélèvements dans l'empire et a usage dans la métropole . Eric ( ou Didier ) pourra vérifier dans les données qui ont été partagées autrefois , et sur lesquels nous nous sommes posés des questions sur les numérotations et l’enchaînement numérique probable .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Ven 20 Juin 2014 - 8:59

dhouliez a écrit:
Bonsoir Mouragues,

Vous parlez des hommes présents en métropole, quand Catalina vous oppose les renforts adressés d'Afrique... Il n'y a aucune raison que les chiffres soient les mêmes, puisqu'il y a déjà en temps de paix 6 régiments de tirailleurs sénégalais stationnés en métropole (je ne précise pas pour vous, bien entendu).

D'après Caroff, il y a 45 000 "sénégalais" à rapatrier de métropole vers l'AOF et l'AEF en août 1940...

Cordialement,

DH

Bonjour,

Le chiffre de 40.000 tirailleurs sénégalais engagés en 1940 est le chiffre officiel du ministère de la défense, et celui repris par tant par la presse africaine que par les associations d'anciens combattants. Cela correspond aux 20.000 venus renforcer la Métropole entre septembre 1939 et avril 1940 plus ceux déjà présents dans les DIC en France mais il doit manquer ceux qui ne furent pas engagés au combat (?). Le nombre total de soldats indigènes venus de tout l'Empire internés dans des camps de prisonniers après l'armistice s'élève à 70.000. Il n'en reste pas moins que les tirailleurs sénégalais ont subis d'énormes pertes lors de la campagne de France, environ 16.000 morts soit 40% de l'effectif engagé (dont 1.500 à 3.000 abattus par les Allemands après reddition). Je viens de retrouver l'état des effectifs présents au 10 mai 1940: 63.299 sénégalais et 14.675 malgaches (chiffres du Colonel Maurice Rives dans un article de la revue Hommes et migrations n°1158 d'octobre 1992) ce qui pour les Sénégalais collerait avec les 45.000 cités par le Caroff + 16.000 morts + le solde prisonnier (?)

Le Groupement des Forces Mobiles au Levant (GFML) n'est pas une force de souveraineté. Il a été constitué dans la perspective de l'ouverture d'un front dans les Balkans, dans l'optique d'une stratégie de combats périphériques. Il est effectivement prévu que ce corps participe à la défense de l’Égypte même si ce n'est pas sa vocation première.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5383
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Ven 20 Juin 2014 - 11:16

Bonjour,

Pour pouvoir croiser les chiffres, il va falloir être le plus précis possible, notamment sur ce qui est décompté.

Ainsi, les 63 299 sénégalais et 14 675 malgaches cités par M Rives correspondraient aux "tirailleurs africains (...) se trouv[ant] dans la zone des armées".

En supposant que "tirailleurs" soit un terme générique pour désigner tous les soldats d'origine africaine, qu'ils soient pionniers, conducteurs ou servants d'artillerie, etc. (ce qui est probable mais pas certain) il resterait à décompter toutes les unités qui sont "à l'intérieur", notamment dans les divisions en formation et les camps du sud-ouest.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Plan Mandel et contribution des colonies   Ven 20 Juin 2014 - 14:54

bonjour

le chiffre de 16 000 ou 17 000 "morts" pour la campagne de France souvent répété est aussi problématique, il doit s'agir des "pertes" incluant aussi les blessés et le fait que dans les coloniaux on ne distingue pas toujours les indigènes des "marsouins" blancs ou quelque chose dans ce sens
ce bilan a été discuté dans au moins deux fils
http://atf40.forumculture.net/t1233-une-saison-noire-les-massacres-des-tirailleurs-senegalais

Eric Deroo dans un article récent pour le magazine feu Histoire de la Dernière Guerre revoyait à la baisse un tel chiffre, il y'a une certaine confusion entre marsouins, Tirailleurs Sénégalais voire Nord-Africains et autres soldats de "l'Armée d'Afrique" tous plus ou moins associés dans l'esprit des uns et des autres quand ils ne sont pas tous amalgamés sans autre forme de procès dans une armée indigène africaine sans la moindre observation sur leurs véritables origines 

P.S. c'est le 57ème qui est un RICMS et non le 54ème RIC du secteur de Toulon (Défense du Littoral)

Salutations
Loïc  L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5383
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Plan Mandel et contribution des colonies   Ven 20 Juin 2014 - 17:52

Il est possible également que les 16 000 morts regroupent en fait les morts au combat et les morts en captivité. D'après M. Echenberg (Colonial Conscripts), il faudrait compter environ 10 000 morts au combat, et 7 500 morts en captivité.

Encore l'auteur parle-t-il dans le passage dont les chiffres sont tirés d' "Africans"... sans être beaucoup plus précis.

D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plan Mandel et contribution des colonies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le PLIE (plan local pour l'insertion)
» BON PLAN croquettes SANS OGM SANS CONSERVATEUR SANS COLORANT
» pb plan exposé
» P.Q.R : plan Q régulier
» comment noter une copie dont le plan est apparent (EAF) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: AFN et colonies en 1939-1940-
Sauter vers: