Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4983
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967   Mar 29 Juil 2008 - 0:42

Bonjour,



Voici un ouvrage d’un auteur encore absent de nos pages, mais qui mérite amplement de s’y trouver. L’ingénieur général Molinié est un technicien passé maitre en matière de chars et de blindés. Son expérience, après de brillantes études que je ne détaillerai pas ici, l’entraine d’abord comme officier au 502e RCC puis au 51e BCC et enfin à l’atelier de fabrication de Vincennes avec ses brevets de pilote, de mécanicien et de chef de char en poche. Il y participe aux études de nombreux véhicules blindés français.

Puis en 1936, il rentre à l’AMX et y dirige la fabrication des R35 et des chenillettes UE. Il participe enfin à de nombreux projets de véhicules blindés jusqu’en juin 1940. A cette époque, il part aux USA ou il est missionné pour y faire produire 20.000 S35. Sa mission tourne court, en fonction des évènements, mais il acquiert néanmoins un relationnel de qualité avec l’administration US à qui il conseille la fabrication d’un char équipé d’une pièce de 75 en tourelle et d’un chasseur de char armée d’un tube de même calibre. Ses conseils seront suivis et donneront à terme naissance aux matériels américains que nous connaissons tous.

En 1941, il revient en France et prend la direction à Albi d’un service d’étude clandestin. Fuyant l’occupation de la zone sud de la France, il se retrouve en AFN en 1942 puis aux USA ou il retourne comme membre de la mission militaire Béthouart. Il est chargé de liaison avec le Pentagone et peut ainsi augmenter son expérience en étudiant les blindés US ainsi que les documents relatifs au matériel allemand. Il participe aussi au réarmement de la nouvelle armée française.

En1945, il est nommé ingénieur militaire en chef, et prend la direction de l’AMX jusqu’en 1961. Il supervise la conception et la construction des AMX 13, AMX 30, AMX 50, ELC et AMX 10. Cette fonction se double de la présidence du groupe de travail « Chars » de l’OTAN ainsi que de la conduite de la délégation française au sein des groupes tripartites franco-germano-italiens.

En 1961 il termine sa carrière à la DEFA (Direction des Etudes et Fabrications d'Armement) ou il dirige pendant six ans le service des armements conventionnels de l’armée de terre. Parti en retraite en 1967, il garde un rôle d’ingénieur conseil auprès de sociétés d’armement et s’oriente vers l’écriture et une participation active à des conférences sur le sujet.

Autant dire que lorsque le personnage s’exprime en matière de blindés, il connait son sujet. Cet ouvrage est probablement le premier qu’il écrivit. Il y retrace l’histoire des blindés de 1917 à 1967 en additionnant les données techniques, historiques et doctrinales. Une analyse pertinente et minutieuse. A conseiller vivement.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4983
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967   Mar 29 Juil 2008 - 1:56

Bonjour,

A noter qu'une version allégée de cet ouvrage fut édité en numéro spécial de la "Gazette des Armes". Elle comporte beaucoup plus de photos et se lit plus facilement.



A noter également qu'a cette époque nous trouvions dans ce périodique S. Ferrard comme rédacteur en chef et F. Vauvillier comme conseiller à la rédaction...

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967   Jeu 21 Aoû 2008 - 20:58

Dans un livre par ailleurs plutôt oubliable, paru chez Economica et écrit par un général qui détaillait les armes utilisées pendant la 2e GM ("la fonction agression, la fonction mobilité, etc") il est fait mention d'un décompte par l'I.G. Molinié des tourelles mises en ligne en juin 1940, entre les chars armés d'un 47, ceux armés d'un vieux 37 et ceux d'un "vrai" 37. Est-ce que cette information figure dans ces bouquins avec des détails ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967   Ven 22 Aoû 2008 - 12:06

Merci Eric pour ce rappel de la mémoire de l’IGA Joseph Molinié que j’ai très bien connu. Trente ans déjà et que de souvenirs, d’émotions, d’anecdotes!



Derrière l’ingénieur général de l’armement, père de l’AMX 13 et qui défendit, avec succès, l’AMX 30 devant le général de Gaulle en personne, se cachait un homme profondément humain. Aussi, en exclusivité pour tous nos amis qui visitent ce site, je vais vous raconter la relation qui existe entre l’étude de l’IGA J. Molinié et le numéro hors série de la Gazette des Armes « Les engins blindés du monde ».

A la fin des années 1970, lors de mes recherches au CAA de Châtellerault, j’ai découvert l’étude dont vous avez semble t-il un exemplaire et c’est heureux. A l’époque, j’étais journaliste à la Gazette des Armes mais aussi, chargé de la collection des numéros hors série de la revue. Après le succès du HS de Pierre Touzin sur « Les engins blindés français 1920-1945 » publié en 1976, j’ai proposé à J.J. Buigné alors directeur de la publication, de reprendre l’étude de l’IGA J. Molinié pour en faire un nouveau HS, consacré aux engins blindés du monde. L’idée fut acceptée et je pris donc contact avec l’IGA via le Mindef. Bien entendu, lors du premier contact téléphonique j’étais « au garde à vous et à six pas », raide comme un piquet devant le grand ancien qui avait bien connu le général Estienne alors qu’il était jeune ingénieur de l’armement. Après un court exposé de mes intentions, le bonhomme (au sens noble du terme), détendit l’atmosphère en me disant : « Venez me voir ». Il habitait Versailles. Comme le texte de son étude était trop long par rapport à notre pagination, je lui ai demandé si il pouvait le couper. Ce qu’il fit très simplement et je garde pieusement dans mes archives l’exemplaire de l’étude coupé de sa propre main. Pour ma part, je pris en charge l’iconographie et les légendes. Mais ma relation avec l’IGA J. Molinié ne s’arrêta pas à ce numéro HS. En effet, liés par une sympathie réciproque (je ne l’ai toutefois jamais appelé autrement que : mon général), il me confia ses souvenirs d’ingénieur de l’armement parlant librement et oubliant mon magnétophone. Là se situe une anecdote qui illustre bien la dimension du bonhomme : Fin 1979, au CAA on m’apporte un dossier sur la « question chars » entre 1938 et 1940. Dans ce dossier, je découvre nombre de courriers signés par l’IPA J. Molinié. Comme nous étions à deux mois de Noël, l’idée me vînt d’en offrir des photocopies à J. Molinié. Ce qui fut fait. Quelques semaines plus tard, J.M. me téléphona pour me dire : « Pouvez-vous venir me voir et surtout n’oubliez pas votre magnétophone ! » Bien entendu, je déboulais à Versailles ventre à terre. C’est alors, qu’avec simplicité et une grande modestie J.M. me dit : « Ces courriers m’ont rafraîchi la mémoire ». Pendant deux heures, j’enregistrais ses corrections par rapport à ses témoignages antérieurs. Enfin, et pour finir, la photo de couverture des « Engins blindés du monde » représente un Somua avec chef de char en tourelle. Le Somua est celui de Saumur et le chef de char n’est autre que moi en silhouette « lumière » ceci pour garder les proportions et faciliter le travail de l’illustrateur P. Conrad.

Voilà, vous savez tout ou presque.

Cordialement

Stéphane Ferrard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les matériels blindés de combat de 1917 à 1967
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels matériels pédagogiques pour les maths?
» Infirmerie et Matériels
» Fin de marché non récupération de matériels
» Centre d'intérêts matériels et moraux, comment le justifier ?
» Vente de matériels désaffectés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: