Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Barrage radioélectrique DAVID

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Barrage radioélectrique DAVID   Dim 24 Aoû 2014 - 21:46

Bonsoir

Il a été installé en France avant guerre un "barrage radioélectrique" dit "DAVID" (du nom de son concepteur) qui avait pour but de détecter le passage d'avions ennemis au dessus du territoire. Malheureusement ce dispositif est tombé dans l'oubli après guerre compte tenu de la place prise entre temps par le Radar. Les archives, au moins celles que j'ai pu consulter, ne sont pas bavardes sur le sujet.

Toute information serait donc la bienvenue

Bien Cordialement

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Lun 25 Aoû 2014 - 0:27

Bonsoir,

Avez vous jeté un œil sur ce topic: http://atf40.forumculture.net/t1557-les-radars-dans-l-armee-francaise? Il y a également le site http://www.radar-france.fr/ qui donne des informations sur le sujet.

Un premier "barrage radioélectrique" fut installé fin 1939 par la Marine à Toulon, Je crois que Capu Rossu a plus de détails sur ce sujet.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Lun 25 Aoû 2014 - 10:39

Bonjour

Un grand merci pour votre intervention. J'ai consulté ces documents. En fait ils parlent de l'histoire du radar sur laquelle le France était très en avance avant guerre avec les premiers magnétrons. Le radar est basé au moins dans ses débuts sur une émission du type impulsion dans laquelle toute l'énergie est concentrée. Le système David a été un temps autour des années 30 une autre voie pour la détection à distance d'avions en particulier. L'émission est dans ce cas continue, c'est comme nos radars de détection de vitesse d'aujourd'hui.

J'ai effectivement entendu dire que les barrages David ont été utilisés pour la défense des ports. Je sais aussi qu'ils ont été déployés un peu en arrière de nos frontières de l'est pour la détection de passage des avions allemands. Je connais a peu près le principe on pourra en parler et le type de récepteur utilisé le ER 62 dont je n'ai jamais vu un exemplaire. rien sur l'émetteur, sur la zone précise de déploiement et quand, des résultats, des difficultés, .... bref pas grand chose.

Je ne connais pas Capu Rossu et je ne sais pas comment le joindre. Peut être pouvez vous m'aider?

Bien Cordialement

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Lun 25 Aoû 2014 - 10:55

Bonjour,

Pour résumer ces "barrages radio-électriques" sont constitué d'un émetteur (qui peut être mobile) et d'un récepteur. Ils détectent tous les avions traversant la ligne entre l'émetteur et le récepteur au dessus de 800 m d'altitude (ultérieurement 600 m) mais sans donner le point de traversée. Pour Toulon il y avait ainsi 6 barrages avec 4 émetteurs embarqués, 2 émetteurs fixes et 6 récepteurs.

Pour contacter Capu Rossu il suffit de regarder dans la liste des membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Lun 25 Aoû 2014 - 22:03

/ Bonsoir,

Voici le peu que je sais sur la détection électromagnétique mise en place par la Marine en 1939 / 1940.

Ces renseignements sont tirés de l'ouvrage "Le Théâtre Méditerranéen - Tome I - Du 3 septembre 1939 au 25 juin 1940" édité par le SHM sous la direction du CV Caroff qui était directeur de ce service.





Dans les fait, la situation donnée ci-dessus était la situation à terme suivant l'article de J?J? Moulins consacré à la DCA de Marseille dans 39/45 Magazine. 

Lors de la déclaration de guerre de l'Italie, seul l'émetteur de la batterie Napoléon à Marseille est opérationnel avec ses deux récepteurs du cap Sicié (en face de Toulon) et du sémaphore de Faraman en Camargue.
Un deuxième barrage devait être mis en place durant l'été 1940, émetteur embarqué sur un patrouilleur au point U et récepteurs aux phare de Planier (au large de Marseille) et au phare de l'Espiguette (Le Grau du Roi - Gard). Ce barrage ne sera toujours pas prêt au jour de l'armistice.

Dans "Le Théâtre Méditerranéen - Tome II - Du 25 juin 1940 au 8 novembre 1942", le CV Caroff s'appuyant sur la Note 43 E.M. Dat du 23/04/1942 de P.M 3ème Région donne la présence de 4 barrages permettant de détecter les appareils volant au dessus de 600 mètres :
- barrage Faraman (émetteur) - Croisette (récepteur)
[note : Faraman en Camargue - cap Croisette, cap fermant au sud la rade de Marseille, ce récepteur est en fait installé au Fort Napoléon]

- barrage cap Croisette  (émetteur) - cap Sicié (récepteur)

- barrage Port Cros (émetteur) - cap Sicié (récepteur)

- barrage Port Cros (émetteur) - cap Camarat (récepteur)

Cet ensemble permettait de couvrir la côte entre la Camargue à l'ouest et Ramatuelle à l'est en protection du port de Marseille et de ses annexes Caronte et Port St Louis du Rhône ainsqi que des isntallations pétrolières de Lavéra, La Mède et Berre, de l'arsenal et de la rade de Toulon et de la rede des Salins d'Hyères. Bénéficiaient aussi de cette couvertures, les bases aériennes de Salin de Provence, Istres, Hyères Palyvestre et Cuers ainsi que les poudreries de St CHamas et St Martin de Crau et le dépôt souterrain de munitions de Fontvieille. Les trois chantiers de constructions navales de Port de Bouc (C.A.P.), La Ciotat (S.P.C.N.) et La Seyne (F.C.M.) étaient eux aussi dans la zone protégée.

Dans le Tome I des Forces Maritimes du Nord consacré à la défense du littoral de la Manche et du Pas de Calais, le CV Caroff en s'appuyant sur la note 252 F.M.F. 3 du 11/10/1939 mentionne qu'un barrage électromagnétique reliant lrs côtes françaises et anglaises de la Manche et de la Mer du Nord est ordonné à cette date.

Comme je l'ai écrit plus haut, le CV Caroff était le patron du Service Historique de la Marine et pour réaliser les différents ouvrages consacrés à l'action de la Marine entre septembre 1939 et novembre 1942, il a, avec ses adjoints, épluché les divers documents archivés à Vincennes. Ces deux notes doivent toujours y être conservés mais je ne saurais dire sous quelles côtes.

Je ne puis être d'aucune aide sur le plan technique car j'ignore tout de ce type de matériel et ne sait même pas s'il s'agit des barrages David ou d'un autre type.

@+
Alain

PS : la mention pose de guet dans la première photocopie fait mention des postes des différentes mailles de guet pour la détection visuelle des appareils ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Lun 25 Aoû 2014 - 22:48

L'inventaire série I D des archives du GQGA (http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/contenu/functions/dc/attached/FRSHD_PUB_00000257_dc/FRSHD_PUB_00000257_dc_att-FRSHD_PUB_00000257.pdf) évoque les moyens de détection aérienne, il faudrait peut-être chercher dans cette direction.

Je me souviens également avoir lu, il y a quelques années, des documents indiquant le déploiement de moyens de détection radio-électriques à Bizerte, mais ne saurais dire s'il s'agissait d'un barrage du même type qu'à Toulon ou d'un autre modèle Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Mar 26 Aoû 2014 - 20:03

Bonsoir,


Catalina a écrit:
Je me souviens également avoir lu, il y a quelques années, des documents indiquant le déploiement de moyens de détection radio-électriques à Bizerte, mais ne saurais dire s'il s'agissait d'un barrage du même type qu'à Toulon ou d'un autre modèle

J'ai reconsulté les deux tomes du Théâtre Méditerranée du CV Caroff et le livre "Les Défenses de Bizerte 1881 -1963" de J.J. Mouins. Dans aucun de ces trois ouvrages il n'est fait mention de barrage électromagnétique pour la défense antiaérienne de Bizerte.



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Mer 27 Aoû 2014 - 6:38

Bonjour à tous,

Relevé dans : « Le RADAR 1904-2004 » Histoire d’un siècle d’innovations techniques et opérationnel de Yves BLANCHARD AUBIN imprimeur.
Voici l’extrait essentiel page 179 :
Bilan à la déclaration de la guerre :
« Au moment de la déclaration de guerre, la France dispose ainsi pour la surveillance antiaérienne d'une panoplie de matériels d'origines diverses, qu'on peut résumer de la façon suivante:
La Marine a installé des Barrages David aux abords de Cherbourg, Brest, Toulon et Bizerte."
 Jacques BELLE dans "la défaite française-un désastre évitable" tome 2 en parle aussi.

Cordialement
Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Mer 27 Aoû 2014 - 12:48

Je vois que nous avons les mêmes lectures Smile

Dans "Le Radar 1904-2004" on peut lire un peu plus loin:

"De son côté l'armée de l'Air a créé une Compagnie de détection électromagnétique, basée à Reims sous les ordres du capitaine Contri, chargée de déployer un Barrage David continu de la frontière belge aux Alpes, pour lequel elle dispose des 30 stations commandées en 1938. Mais elle n'aura pas le temps d'assurer ce déploiement: lors de l'invasion allemande, elle se replie à Cavaillon, où elle installe un seul barrage couvrant de Montpezat (Gard) à Valensole (Vaucluse) sur environ 150 km les approches nord de Marseille. Il n'aura pas l'occasion d'être d'une grande utilité."

Lire aussi: http://www.ree.see.asso.fr/IMG/pdf/0692d88bef/pdf01/2000_0001_02.pdf



Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Mer 27 Aoû 2014 - 18:57

Bonsoir,

N'ayant pas d'infos supplémentaires me permettant de trancher sur l'existence ou non des barrages de la Marine pour Brest, Cherbourg et Bizerte, je ne peux que réécrire que les différents ouvrages du SHM sur la campagne 1939 / 1940 ainsi que l'ouvrage de J.J. Moulins sur Dunkerque n'en parlent pas.
Petite rectification géographique pour le barrage Montpezat - Valensole. Si le premier lieu cité est bien un commune du Gard, Valensole par contre est actuellement dans les Alpes de Haute Provence et en 39/40 dans les Basses Alpes.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Jeu 28 Aoû 2014 - 0:12

Merci d'avoir rectifié la localisation de Valensole.

Le "barrage David" est rapidement évoqué dans la "Bible" de l'histoire du radar: "A radar history of World War Two : technical and military imperatives", Institute of Physics Pub., 1999 de Louis Brown, pages 44-45  

qui indique également le déploiement de barrages de ce genre à Brest, Cherbourg, Toulon et Bizerte.


L'idéal serait évidemment de mettre la main sur un exemplaire de l'ouvrage écrit par Pierre David lui même:
David, Pierre; Le Radar, Presses Universitaires de France, 1949
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   Jeu 28 Aoû 2014 - 11:54

Bonjour,

Valensole représentait un bon point pour l'installation de l'émetteur ou du récepteur du barrage car un terrain d'aviation y était installé à proximité de la départementale Valensole - Puimasson.

Ce terrain (piste en herbe), abandonné après l'armistice de juin 1940 mais toujours propriété de l'Armée de l'Air, connu un regain d'activité dans les années soixante quand, sous le commandement du général Rocard (père de l'homme politique) un fort détachement de l'Armée de l'Air est venu installer tout un système de détection sur l'ancienne piste tandis qu'un petit groupe d'hommes pris ses cantonnements dans le bâtiment en dur qui bordait l'ancienne piste et dont les volets étaient clos en permanence. Personnel au demeurant peu sympathique qui sortait du bâtiment pour inviter de façon péremptoire les passants qui allaient faire les champignons dans les bois environnants à stationner plus loin. A la même époque la Marine avait classé le plateau de Valensole "zone d'exercice pour l'observation aérienne à terre" et on voyait régulièrement des vols d'Atlantique ou d'Alizé.
Inutile d'ajouter que les rumeurs courraient dans le village et les environs d'autant plus qu'il y avaient eu un phénomène d'OVNI dans un autre endroit du plateau et que le C.E.A. de Cadarache n'est pas très éloigné.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barrage radioélectrique DAVID   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barrage radioélectrique DAVID
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pollutions électro magnétique
» Continuités radio électriques - audit de contrôle -
» Le Centre de Transmissions de Sainte-Assise de la Force nucléaire Française surveillé par les ovnis
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé
» David [ECS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de l'air française de 1919 à 1940 :: AAF40-
Sauter vers: