Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mer 13 Aoû 2014 - 16:33

Bonjour à tous,  Very Happy 

Voici la troisième livraison.

Cordialement,

Thierry Moné













'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mer 13 Aoû 2014 - 16:37

Suite...









'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mer 13 Aoû 2014 - 17:04

Suite et fin...













'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mer 13 Aoû 2014 - 17:43

Bonjour à tous,  Very Happy 

Pour la quatrième livraison, je voulais initialement reporter ici l'annexe "Répertoire de Condensation" de l'Instruction. Mais sa lecture est difficile car le texte est manuscrit. Je lui préfère le texte qui figure dans le Manuel du personnel des Transmissions des corps de troupe.

En attendant de scanner les parties complémentaires dudit manuel, voici les pages de l'annexes à l'Instruction de 1936, relatives à la désignation des distances et des points du terrain. J'ai déjà fait figurer ces 3 pages plus haut dans ce fil mais je pense utile de regrouper toutes les "bases" au même endroit. Cette petite répétition est donc intentionnelle.

Cordialement,

Thierry Moné











'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 6:32

Bonjour à tous,  Very Happy 

La cinquième livraison nous amène à la seconde référence bibliographique signalée en début de fil.

A la fin de l'exploitation de ce manuel, nous devrions logiquement disposer des outils nécessaires et suffisants à la compréhension des liaisons entre la "Troupe au sol" (infanterie, cavalerie, artillerie) et "l'Avion".

Il sera alors temps de reprendre le déroulé de l'exercice proposé par Bertrand et d'en amender la première explication.

Nota 1 : chaque nouvelle livraison sera, comme pour les extraits de l'Instruction de 1936, précédée par un petit visuel de la couverture du manuel utilisé. Ce système permettra, dans l'explication amendée de l'exercice étudié, de justifier la solution retenue en citant la référence du manuel et le paragraphe concerné.

Nota 2 : la cadence des livraisons sera sans doute plus faible car le manuel présente un format, sans doute pratique pour la poche de l'utilisateur, mais plus difficile à scanner que l'Instruction.

Cordialement,

Thierry Moné










'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:45

Bonjour à tous,  Very Happy 

Voici la sixième livraison.

Cordialement,

Thierry Moné

" />


" />

" />

" />

" />

" />

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:56

Suite et fin...

" />

[img][/img]


" />

" />

" />

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 11:57

Bonjour à tous,

En guise de septième livraison, je vous propose un exemple (le plus récent pour l'époque) d'appareil de signalisation optique de 10, du modèle 1928 modifié, à magnéto.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 14:49

Bonjour à tous,  Very Happy 

Je suis en train de reprendre le compte rendu de mission en tenant compte de toutes les remarques.

En attendant, voici 3 incidents similaires rapportés sur des CR de mission du même GAO. L'un des CR indique le type de l'appareil : un Mureaux 117. Dans les trois cas, avec des pilotes et des observateurs différents, le plomb d'antenne filaire s'est détaché... En effet, l'antenne est déroulée après le décollage et, suivant le type d'appareil radio, 50 ou 100 mètres d'antenne filaire pendent sous l'avion !

" />

" />

" />

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Jeu 14 Aoû 2014 - 16:18

Thierry Moné a écrit:
en 1929, les transmetteurs du 184e RAL de Valence s'entraînent au camp de Chambaran dans l'Isère ;


Bien que présentant un "air de famille" avec l'ER10, ce poste me posait problème...

C'est en fait un E10bis !
Voir GBM n°80.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Francois Althaus
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: théorie de la transmission artillerie-aviation   Ven 15 Aoû 2014 - 21:59

Bonjour,

J'ai trouvé dans ce manuel la théorie avec un exemple à l'appui.
En espérant que cela peut aider.
























Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Sam 16 Aoû 2014 - 3:12

Bonjour Jean-François,  Very Happy 

Merci beaucoup pour ces documents très intéressants. Je venais de rédiger une longue réponse mais au moment où j'ai appuyé sur "envoyer", la machine m'a demandé d'entrer à nouveau mon code de connexion et... j'ai perdu mon travail !  Rolling Eyes

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Sam 16 Aoû 2014 - 10:46

Bonjour à tous,  Very Happy 

Dans un premier temps, je viens de transcrire le tapuscrit du sous-lieutenant Roche, observateur du GAO 1 / 514. On notera la fin du compte rendu, dont je ne disposais pas initialement, qui donne d'utiles renseignements sur l'efficacité de l'équipe de manutention des panneaux et sur l'efficacité de la liaison en fonction de la puissance utilisée.

Il aurait été intéressant de pouvoir consulter les minutes de la réunion critique de cet exercice, réunion qui eut lieu deux jours plus tard, le 8 février 1940.

Cordialement,

Thierry Moné

" />

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Dim 17 Aoû 2014 - 9:17

Bonjour,

La page 109 fournie par Jean-François nous permet de comprendre la prise de contact de l'avion :

GRGR 350 GRGR 350 correspond à la répétition de l'indicatif du poste récepteur (GR) suivie de la longueur d'onde utilisée, 350 m dans l'exercice du 184e RAL. (X2X2-410.X2X2-410. dans l'exemple ci-dessus pour lambda = 410 m)

De même, lorsque l'avion répond à l'invitation de passer en phonie, les panneaux indiquent "1", et l'avion reprend "GR compris" soit l'indicatif + la traduction du code 1. (Les panneaux ne peuvent pas indiquer "1 GR".)

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Dim 17 Aoû 2014 - 9:28

Bonjour à tous,  Very Happy 

Parmi les "outils", voici un tableau des Panneaux de signalisation utilisés pour les chiffres et les nombres à deux chiffres. A la différence de la représentation de certains manuels, ce tableau présente les panneaux à l'échelle et surtout l'écartement réglementaire entre les panneaux (en fonction des chiffres formés).



Les panneaux de signalisation sont des rectangles de :

- 3 m x 0,7 m pour tous les Postes de Commandement, sauf ceux de l'Artillerie,

- 5 m x 1 m pour les unités d'Artillerie utilisant un panneau d'arme de 5 m de côté,

- 9 m x 2 m pour les unités d'Artillerie utilisant un panneau d'arme de 9 m de côté [c'est le cas du Groupe du 184e RALP dans l'exemple étudié].

Les panneaux constituant les chiffres 2, 7, 5 et 0 sont écartés d'environ deux fois et demie leur largeur.

Les panneaux constituant les chiffres 3, 8, 4 et 9 sont écartés d'une fois leur largeur.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 8:03

dhouliez a écrit:
Bonjour,

La page 109 fournie par Jean-François nous permet de comprendre la prise de contact de l'avion :

GRGR 350 GRGR 350 correspond à la répétition de l'indicatif du poste récepteur (GR) suivie de la longueur d'onde utilisée, 350 m dans l'exercice du 184e RAL. (X2X2-410.X2X2-410. dans l'exemple ci-dessus pour lambda = 410 m)

De même, lorsque l'avion répond à l'invitation de passer en phonie, les panneaux indiquent "1", et l'avion reprend "GR compris" soit l'indicatif + la traduction du code 1. (Les panneaux ne peuvent pas indiquer "1 GR".)

Cordialement,

DH

Bonjour à tous, bonjour Didier,  Very Happy 

Oui, tout à fait d'accord, c'est bien pris en compte.

Pour la dernière remarque, je n'avais jamais pensé que "1 GR" était écrit au sol... c'était bien dans le sens que vous indiquez que j'avais compris le compte rendu, même si ma transcription prêtait sans doute à confusion.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 8:13

Bonjour à tous,  Very Happy 

A suivre en parallèle, ce fil sur les postes radio embarqués par les ANF les Mureaux 117 R2 et les Potez 63-11 :

http://atf40.forumculture.net/t8087-anf-les-mureaux-177-r2-et-potez-63-11-bibliographie

Pour l'instant, peu de renseignements sur l'émetteur "en situation" dans l'habitacle. A terme, il serait intéressant de pouvoir comparer les performances et la praticabilité des systèmes français et allemand de mai 1940 en matière de liaisons Air-Sol.

On notera que les deux avions français et l'avion allemand évoqués, ont été mis en service à peu près dans la même période : ANF les Mureaux 117 R2 (1937-38), Potez 63-11 (1938-39) et Henschel He-126 (1938, plus de 900 construits jusqu'à 1942).

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 10:18

Bonjour à tous,  Very Happy 

Voila ce que donne le manuel de 1940 sur l'Emetteur E. 34.

On notera en fin de seconde page quelques données intéressantes relatives à l'emploi.
 
Cordialement,
 
Thierry Moné
 
" />


 [img][/img]

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 10:51

Bonjour à tous,  Very Happy 

Voici ce que donne le même manuel pour le Récepteur R 11.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 13:47

Bonjour à tous,  Very Happy 

En reprenant le déroulé de l'exercice du 6 février 1940, j'en viens à me poser des questions sur mon interprétation de la courte "séquence Morse"...

En effet, en farfouillant dans divers règlements, je ne trouve aucune mention de signaux Morse effectués de jour par appareil optique, du sol vers l'avion.

Dès lors, on pourrait penser que le signal "0" [zéro] au sol était en effet un signal convenu avant la mission pour passer en Morse (remarque de Didier suite à ma première hypothèse d'un "O" [3 traits]).

Mais ensuite, il se pourrait fort bien que le PC du Groupe d'Artillerie ait mis en œuvre de la radiotélégraphie à partir de son ER 10 Artillerie (poste de 400 kg, gamme de 550 m à 750 m) avec celui de l'avion. Dans cette hypothèse, le poste de l'avion ne serait pas un E 34 (gamme de 200 m à 500 m) mais peut-être un ER 10 avion (gamme de 550 m à 610 m, antenne pendante de 80 à 100 mètres de longueur).... Mystère !  Shocked  

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 14:59

Bonjour à tous,  Very Happy 

Pour ceux qui, comme moi, se demandaient quelle était la méthode employée par l'observateur aérien pour renseigner sur le tir de l'artillerie, voici la réponse extraite d'un règlement provisoire de mai 1925, édition 1934 Charles-Lavauzelle & Cie.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Lun 18 Aoû 2014 - 15:45

Bonjour,

Citation :
Dès lors, on pourrait penser que le signal "0" [zéro] au sol était en effet un signal convenu avant la mission pour passer en Morse (remarque de Didier suite à ma première hypothèse d'un "O" [3 traits]).

Mais ensuite, il se pourrait fort bien que le PC du Groupe d'Artillerie ait mis en œuvre de la radiotélégraphie à partir de son ER 10 Artillerie (poste de 400 kg, gamme de 550 m à 750 m) avec celui de l'avion. Dans cette hypothèse, le poste de l'avion ne serait pas un E 34 (gamme de 200 m à 500 m) mais peut-être un ER 10 avion (gamme de 550 m à 610 m, antenne pendante de 80 à 100 mètres de longueur).... Mystère !

Plusieurs arguments :

1° Comme déjà dit, le signal initial pour commencer une émission en morse est AAAA (sans séparation). Je ne vois pas pourquoi le signal deviendrait O.

2° Lorsque l'observateur commence à décrypter les signaux morse, il demande "pouvez-vous émettre" et le sol répond "non" par panneaux. Or, l'ER10 peut émettre, en graphie et en phonie.

3° La prise de contact GRGR 350 GRGR 350 indiquerait que la longueur d'onde utilisée est de 350m, ce qui n'est pas compatible avec un ER10.

4° Je pense plus simplement que les signaleurs utilisent le morse à bras.

5° Par contre, si l'avion demande si le sol peut émettre, c'est que logiquement, il peut, lui, recevoir, ce qui supposerait effectivement soit un poste ER compatible avec la longueur d'onde utilisée, soit un poste récepteur en plus... Et d'ailleurs, info que je ne trouve pas... l'E34 peut il émettre en phonie ?

6° Indice non exploité, et que je ne suis pas en mesure d'exploiter. Dans le "II/ Equipage" du rapport, après le numéro de l'avion,  on trouve "SARAM n°94". Or SARAM est un concepteur de postes radio (Société d'Applications Radioélectriques à l'Aéronautique et à la Marine). Détenait-il la licence des E34 (hypothèse privilégiée si l'E34 travaille en phonie) ? Est-on dans le cadre d'un essai de nouveau matériel ?

Voilà mes suggestions et mes interrogations...

Cordialement

D.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mar 19 Aoû 2014 - 6:51

Bonjour à tous, bonjour Didier,  Very Happy 

Merci Didier pour ces éléments que je "verse au dossier en cours".

Il est clair que la question de l'équipement en postes radio des appareils est cruciale et que pour l'instant je n'ai pas non plus trouvé une notice digne de ce nom de l'E34... Je suis quasiment certain que ce poste permet l'utilisation en phonie mais je n'en ai pas trouvé la preuve. Comme toujours, on trouve soit des notices "constructeur" soit des textes plus modernes de "transmetteurs" qui s'attardent sur la genèse des équipements radio, sur les techniques utilisées pour les construire, sur ce qu'ils auraient pu être si... et qui bâclent en quelques lignes la partie dédiée à leur emploi sur le terrain et aux réseaux dans lesquels ces matériels s'intègrent.

En octobre prochain, j'irai faire un tour du côté du SHD/Air pour tenter de combler bon nombre de lacunes et essayer d'apporter des réponses à certaines questions. N'étant pas un familier du monde des passionnés de l'aviation de 1940, j'ai bien du mal à dénicher le ou les auteurs qui se seraient intéressés au détail de l'emploi des machines et au détail de leurs équipements de transmissions...

De mon côté, j'ai mis au point un petit système sur "Corel Draw", qui permet de représenter pour le PC du Ier Groupe du 184e RALP, la corne, le panneau d'arme, la zone des chiffres ou des nombres codes, ainsi que la zone des nombres "non-codes" utilisée pour indiquer des coordonnées géographiques ou des heures. Les proportions sont respectées puisque je suis parti d'un losange de 9 mètres de côté, de panneaux de 3 mètres de long sur 0,70 2 mètres de large, etc.

Pour le numéro affecté au I/184e RALP, j'ai pris arbitrairement le numéro "359", sachant que ce numéro (comme l'avait souligné Didier) devait être pris dans la tranche 300-800. La corne a été débarrassée de son "point" puisque celui-ci n'était pas employé dans le cas qui nous occupe (un numéro étant affecté à chacun des Groupes du 184e RALP).

Comme il s'agit d'une démarche pédagogique, je compte montrer les différentes manœuvres des panneaux en ajoutant leur traduction brute (par exemple, telle figure de panneaux se lit "06") ainsi que leur signification (en l'occurrence, "06" signifie "observez le tir sur l'objectif n°...").

En attendant, voici ma planche "Corel Draw" de base. D'un clic on peut changer le numéro du panneau d'arme ou faire glisser un "panneau-chiffre" dans les emplacements prévus à gauche et à droite du panneau d'arme, ainsi que sous le panneau d'arme.

Cordialement,

Thierry Moné

" />

[19 août 2014 : planche modifiée pour mise des panneaux à l'échelle 1:500.]


Dernière édition par Thierry Moné le Mar 19 Aoû 2014 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mar 19 Aoû 2014 - 8:43

Bonjour,

Comme vous l'aviez noté précédemment, les panneaux de signalisation font 9m x 2m quand le panneau d'arme a 9m de côté.

Ce qui me fait douter de la phonie sur l'E34 :
- pas de microphone dans la description de la composition du poste sur les deux documents proposés ;
- pas de code "passer en phonie" fixe pour les panneaux, c'est un code qui a été prévu pour la manoeuvre ;
- pas de phonie même évoquée dans les descriptifs de procédure ;
- l'E34 est classé dans les postes de radiotélégraphie et pas de radiotéléphonie dans quelques publications.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   Mar 19 Aoû 2014 - 9:45

dhouliez a écrit:
Bonjour,

Comme vous l'aviez noté précédemment, les panneaux de signalisation font 9m x 2m quand le panneau d'arme a 9m de côté.

Ce qui me fait douter de la phonie sur l'E34 :
- pas de microphone dans la description de la composition du poste sur les deux documents proposés ;
- pas de code "passer en phonie" fixe pour les panneaux, c'est un code qui a été prévu pour la manoeuvre ;
- pas de phonie même évoquée dans les descriptifs de procédure ;
- l'E34 est classé dans les postes de radiotélégraphie et pas de radiotéléphonie dans quelques publications.

Cordialement,

DH

Bonjour,

1. Effectivement, je n'ai pas pris en compte le changement de dimension des panneaux avec le losange de 9 mètres de côté...  Embarassed  Je vais modifier cela aujourd'hui.

2. Je crois pourtant bien que l'E34 peut émettre en phonie mais je n'ai toujours pas trouvé de document le confirmant. Dans les version du début des années 30, le poste de l'avion est un E10 qui n'utilise en effet que la graphie ; il me semble que dans l'immédiat avant-guerre on est passé à la possibilité d'émettre en phonie... à vérifier.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Liaisons entre troupes au sol et "arme aérienne" en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» écriture d'invention liaisons dangereuses
» protection entre TGBT et TD
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Quizz idenfication de l'Arme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de l'air française de 1919 à 1940 :: AAF40 :: Les combats-
Sauter vers: