Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Section de discipline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Francois Althaus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Section de discipline   Sam 08 Mar 2014, 18:55

Bonjour,

En lisant mes archives je suis tombé sur cette phrase.
"('janvier 1940) la section de discipline de l'armée s'installe à Budenheim sous les ordres du lieutenant Dickle."

archives SHD 8eme bataillon de mitrailleurs 34N235

L'unité et la localisation ne me pose aucun problème.
Il est question de la 8ème armée dans le SF Mulhouse. Le lieu est Butenheim. C'est une ancienne motte castrale.

Je me demande quelles sont les missions de cette section? Est-ce que les condamnés (?) étaient soumis à un régime de travail?
Pourquoi placer une telle section à moins de 1 km à l'ouest du Rhin, la ligne de front?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 723
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Section de discipline   Mar 18 Mar 2014, 21:53

Jean-François,
Voici des pages sur les sanctions disciplinaires, pages tirées du Manuel du gradé d'infanterie, révision de février 1940 (ce n'est pas le règlement mais c'est très proche) :









Voilà, ce n'est pas complet et cela ne répond pas à tout mais si cela peux aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Jean-Francois Althaus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Section de discipline   Mar 25 Mar 2014, 21:10

Merci beaucoup.
J'ai trouvé une réponse en utilisant un moteur de recherche.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/section-disciplinaire-sujet_10703_1.htm

je pense que le règlement militaire de 14-18 ne diffère pas beaucoup de celui de 1940.

En conséquence, il est normal que la section de discipline de la 8eme armée soit proche du front pour participer aux travaux de renforcements au bord du Rhin pour meubler les intervalles entre les blocs Garchery, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 723
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Section de discipline   Mar 25 Mar 2014, 21:42

Jean-François,

Merci pour la référence de 14-18. Elle permet déjà de mieux comprendre mais je ne suis pas sûr de bien replacer les sections de discipline dans le dispositif réglementaire disciplinaire ou pénal de l'ATF.

Elles n'apparaissent pas dans les punitions disciplinaires (voir les pages photographiées du manuel du gradé).
Sur le site 14-18, elles ne semblent pas exister dans toutes les unités. Étaient-elles une initiative de chefs locaux extra-réglementaires? Ce serait bizarre.
Était-ce une mesure pour achever une peine (de droit pénal donc et plus disciplinaire)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Jean-Francois Althaus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Section de discipline   Jeu 03 Déc 2015, 00:01

Bonsoir,

J'ai du neuf. En farfouillant dans les catalogues du SHD je suis tombé sur cette référence du SHD 34N326. j'ai demandé la reproduction des archives concernant la 8eme armée.

En date du 01/01/1940 il est créé des sections de discipline dans chaque armée (instruction n°9399 I/F.T.du 6/12/39 du G.Q.G.). Elles sont rattachées administrativement au 4ème bataillon d'un régiment de pionniers de l'armée en question. Elle est organisé sur le type des sections de F.V. d'infanterie.

Elle est composée de 50 soldats encadrés par 1 officier subalterne, 1 adjudant, 5 sergents ou maréchaux des logis, 5 caporaux ou brigadiers. Si l'effectif excède 50 l'encadrement est augmenté comme suit : 1 caporal pour 6 hommes, 1 sergent pour 12 hommes et 1 officier ou adjudant pour 50 hommes.
Les cadres sont issus des corps de troupe de l'armée en question.

Les soldats arrivent en tenue de campagne complète sans armes, sans vivres de réserves, sans munitions, sans outils portatifs. Les cadres et les disciplinaires doivent porter les insignes du régiment de pionniers. Les concernés font l'objet d'une mutation pour la section.
Les dotations de la compagnie sont augmentées de l'armement collectif, de l'armement individuel, d'outils portatifs, de matériel de campement, du matériel d'optique correspondant à deux sections afin de couvrir les besoins si il y a plus de 50 disciplinaires.

A la 8ème armée la section est rattaché administrativement au 418ème Pionniers, au 8ème bataillon de mitrailleurs pour les subsistances et au 44eme R.I. pour ce qui est de combattre ou travailler. Ceci n'est valable que pour les européens.
Les disciplinaires sont accompagnés par un officier au bureau de la section, à la ferme de Hombourg (pseudo-château médiéval) https://fr.wikipedia.org/wiki/Hombourg_%28Haut-Rhin%29#/media/File:Hombourg,_Ch%C3%A2teau_Burrus.jpg, appelé aussi faussement château de Budenheim car la motte castrale est distante de 500 mètres.

Les disciplinaires indigènes de la 8ème armée sont versés à la section à un des régiments de la grande unité coloniale la plus proche.


Dernière édition par Jean-Francois Althaus le Jeu 03 Déc 2015, 00:03, édité 1 fois (Raison : corrections)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1969
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Section de discipline   Mer 28 Déc 2016, 23:44

bonjour

en complément

l'ouvrage de Dominique Kalifa publié en 2009 Biribi les bagnes coloniaux de l'Armée Française se concentre naturellement sur les compagnies de fusiliers et pionniers de Discipline et les Bataillons d'Infanterie Légère d'Afrique néanmoins il évoque en un court passage ces Sections de Discipline d'Armée de 1939-1940

en décembre 1939 est également organisé en métropole un ample réseau de sections de discipline destinées à isoler les éléments «démoralisateurs» ainsi que tous ceux qui, devant être normalement envoyés sur les sections spéciales, ne peuvent l'être du fait de la dissolution de la section spéciale métropolitaine d'Oléron*.


Le 25 décembre 1939 chacune des Armées possède sa section, les motifs d'envoi sont ceux qui menaient déjà en compagnies de discipline ou en section spéciale, «l'inconduite» et le «mauvais exemple» au premier chef mais la procédure est simplifiée puisqu'une simple proposition du commandant d'unité remplace, après validation du chef de corps, le conseil de discipline. 
D'où les abus que certains officiers soulignent d'emblée. En janvier 1940 le lieutenant-colonel Peyris qui commande le Train de la 9ème Armée, s'insurge contre certains envois : avoir commis des actes d'indiscipline ou reçu des condamnations civiles ne suffit pas. Il demande la constitution de dossiers sérieux sur le modèle des anciens conseils de discipline.

Les Archives ne disent pas le nombre total de soldats qui y sont dirigés mais toutes les Sections sont créées, celle de la 7ème Armée cantonnée dans les fermes à l'ouest de Bissezele rassemble 54 soldats. Parqués dans un cantonnement séparé ces nouveaux disciplinaires sont soumis à un régime sévère et à 7 heures de travail quotidien «des travaux pénibles réclame un officier (construction des routes, exploitation des carrières, terrassements) qui les réunissent dans un chantier commun où la discipline pourra s'exercer rigoureusement».

Des sections analogues sont créées en février 1940 pour les indigènes nord-africains et les soldats coloniaux [Lee Sharp Volume III page 106 : une Section par DINA et DIC composée d'éléments Sénégalais]


*l'île d'Oléron ayant une longue vocation de garnison d'unités disciplinaires, en 1939-1940 elle est le dépôt commun des unités «d'Exclus», d'autres formations dans l'archipel des unités disciplinaires de l'Armée Française
http://atf40.forumculture.net/t9654-compagnies-speciales-de-travailleurs-militaires

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Section de discipline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» établissement difficile et discipline : tous vos trucs et astuces qui marchent
» Discipline, lycée
» L’octuple sentier, de la sagesse à la discipline (1 et 2/2)
» Conseil de discipline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Vie militaire-
Sauter vers: