Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Le 68e BCC durant la Campagne de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kilkenny
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 47
Age : 43
Localisation : Toulenne, en Gironde (33)
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Ven 24 Jan 2014 - 19:15

Bonsoir à tous,

Dans le cadre du travail de mémoire que j'effectue sur un Frontstalag où mon grand-père a passé quelques semaines après sa capture j'ai été emmené a faire la connaissance d'une personne qui a récemment fêté ses 101 ans. D'après le personnel soignant de la Maison de Retraite de Mirecourt (ville des Vosges où était situé ce camp de prisonniers) m'avait dit (en 2010) qu'il avait toute sa tête. Malheureusement il n'avait rien a me dire car il ne se trouvait pas en France a cette époque. Il n'a jamais été prisonnier en France !

Pourtant, il y a quelques temps, une personne qui s'intéresse à mes recherches sur le Frontstalag 120 m'a donné un document sur lequel le nom du retraité centenaire apparaissait. Mieux encore ! Du coup j'ai ressorti mes documents sur mon grand-père. Sur une liste de prisonniers d'un autre Frontstalag (celui d’Épinal), le nom de ce même monsieur apparaissait dans le même Bloc.

Mon collègue de recherches avait récemment téléphoné à René (c'est son prénom) mais la réponse était la même : "Je n'ai jamais été prisonnier à Mirecourt".

Je suis parvenu a obtenir sa fiche matricule. L'Etat civil est identique tout comme l'identité des parents. Mais il apparaît quelques problèmes. Aucune information de la fiche ne renseigne une quelconque capture. Et le 01 novembre 1939 il est dit être affecté à la 3e Compagnie du 68e BCC. Il aurait embarqué le 23 novembre 1939 à Marseille pour rejoindre Beyrouth (Liban) puis Homs. En octobre 1940 il est affecté à la Compagnie d'échelon du 68e BCC. Il n'aurait débarqué à Marseille que le 06 novembre 1940. La partie "Campagnes" mentionne bien les dates des périodes "en mer" et "Levant".

Pourtant les documents allemands indiquent bien qu'il a été capturé le 28 juin 1940 à Darnieulles (Vosges, très près d'Épinal) faisant partie du 68e BCC, qu'il était prisonnier du Bloc n° 11 du Frontstalag 121 avec mon grand-père en juillet 1940 et qu'il a été transféré dans un Bau B... le 09 mai 1942. Les grades aussi sont cohérents.

Je vous demande pardon d'avoir été un peu long dans mon exposé mais je pense que c'était nécessaire. Si René se trompe dans ses souvenirs je pense qu'il est très excusable mais l'Armée, elle, a-t-elle pu se tromper autant ? Peut-être a-t-elle confondu le JMO du 68e BCC avec les déplacements de René ? De ce que j'ai pu lire sur Internet les soldats du 68e BCC sont restés en Syrie et en Palestine.

Sauriez-vous m'aider ? Quelques effectifs du 68e BCC sont-ils revenus en France pour la Campagne de France ?

En vous remerciant par avance pour votre précieuse aide.

Bien cordialement

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 25 Jan 2014 - 7:43

Bonjour Stéphane,  Very Happy 

Logiquement, votre homme serait revenu en France à l'occasion de la campagne et ses pièces n'auraient peut être pas été mises à jour du fait des événements...

Reste à savoir d'où provient la fiche matricule que vous mentionnez : d'un établissement officiel d'archivage ?

Dans la liste des prisonniers de guerre, avez-vous trouvé d'autres soldats capturés en France et appartenant au 68e BCC ?

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilkenny
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 47
Age : 43
Localisation : Toulenne, en Gironde (33)
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 25 Jan 2014 - 9:26

Bonjour Thierry,

Merci de ton aide Smile Les (je dis bien "les") fiches matricules de René m'ont été envoyé par les Archives Départementales des Vosges après une demande de dérogation.

J'ai effectivement reçu deux fiches matricules. Mais, pourtant, hormis la partie "Détail des Services et mutations diverses" qui est vide sur l'une, elles semblent totalement identiques. Sur celle où cet emplacement est vide (on peut quand même lire les nom et prénom du soldat ainsi que son numéro matricule qui occupent une grosse partie de l'espace, et deux tampons sur lesquels je crois pouvoir lire une partie du mot "RECTIFICATION") il y a deux nouvelles parties qui n'apparaissent donc pas sur l'autre fiche; "Campagnes" et "Blessures, Citations...". Cette dernière n'est pas renseignée. Aussi sur les deux fiches plusieurs parties ne sont pas renseignées : "Classe de mobilisation", "Périodes d'exercices", "Epoque à laquelle l'homme..." et "Corps d'affectation".
Toute la fiche est écrite avec la même écriture. La désignation des diverses adresses ne renseignent que deux dates : 1951 et 1960. La partie "Numéro matricule de recrutement" comprend deux numéros; un sous la forme "XX-XXX" séparé du second (sous la forme "XXXX") par un tiret.
Tout en haut à droite de la page on peut lire, apparemment écrit au crayon à papier les lettres "FM.LM."
Si la partie "Décision du conseil de révision..." indique qu'il était classé dans la liste de 1932 (il est né en 1912), l'historique se termine ainsi "Rattaché à la classe 1928 de mobilisation".

Il pourrait sembler que cette fiche n'appartienne pas à la personne qu'elle est censée concerner ou bien qu'elle a été renseignée bien plus tard après la guerre.

Je vais suivre votre conseil et consulter les listes de prisonniers.

Merci beaucoup Thierry Smile

Bien cordialement

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilkenny
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 47
Age : 43
Localisation : Toulenne, en Gironde (33)
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Ven 31 Jan 2014 - 14:45

Bonjour à tous

Je ne sais pas si je me suis mal débrouillé mais je n'ai trouvé aucun soldat du 68e BCC dans les listes de prisonniers publiées sur le site Gallica. Toutefois la recherche n'est pas évidente sur ce site; la reconnaissance de caractères n'étant pas toujours évidente.

La description de la fiche matricule que j'ai énoncée dans mon message précédent peut-elle permettre d'identifier une ou plusieurs erreurs du rédacteur ?

Sinon un spécialiste de ce régiment se trouverait-il sur ce forum ?

Merci encore pour votre aide.

Bien cordialement

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gascogne
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Ven 31 Jan 2014 - 18:52

Bonsoir,
Curieux destin et curieux parcours !
Mon père, 99 ans !! - a eu le parcours inverse ; au 63e BCC à Beyrouth depuis le 04/03/38 puis à la section de commandement au 16/06/1938 de ce même BCC, il débarqua le 22/08/39 à Marseille pour être affecté à la 3e Cie du 32e BCC le 02/09/39, partir à l'instruction et au front, pour être fait prisonnier à saint Michel en Thiérache le 17/05/40.
Je ne sais si le 68e BCC a vraiment été opérationnel, au contraire du 63e BCC (d'après mon père, certains de ses camarades restés au Liban eurent à se battre conte les anglais avant de rejoindre la France libre, dans une campagne de Syrie homérique où beaucoup rejoignirent les rangs du général Catroux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2318
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 1 Fév 2014 - 7:12

Bonjour à tous,

Intéressants destins individuels.

S'agissant des unités citées :

— le 63e et le 68e BCC (bataillons de chars de combat) du Levant ont exactement le même statut. Tous deux sont opérationnels, avec la même organisation, et servant sur le même matériel en 1940 (chars légers Renault R 35). La différence entre les deux est que le 63e existe de longue date tandis que le 68e est de formation récente : il a été constitué avec le matériel, complet et neuf, d'un 2e bataillon de chars primitivement destiné à la Pologne mais qui n'a pu lui être livré, faute de temps.

— stricto sensu, aucun de ces deux bataillons n'a combattu, et ils n'ont pas participé à la campagne de Syrie de 1941 pour l'excellente raison qu'ils n'existaient plus à ce moment en tant que BCC. Leurs éléments avaient été versés fin 1940 pour constituer, au sein de la cavalerie, les 1er et 2e RDC (régiments de découverte et de combat), eux mêmes rapidement devenus 6e et 7e RCA (régiments de chasseurs d'Afrique).

Ainsi, comme en Afrique du Nord, la fusion chars-cavalerie était réalisée dans les faits, deux ans avant qu'elle ne le soit formellement sur le papier, par la création de l'arme blindée-cavalerie.

Excellent week-end à tous

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 1 Fév 2014 - 7:50

Gascogne a écrit:
Bonsoir,
Je ne sais si le 68e BCC a vraiment été opérationnel, au contraire du 63e BCC (d'après mon père, certains de ses camarades restés au Liban eurent à se battre conte les anglais avant de rejoindre la France libre, dans une campagne de Syrie homérique où beaucoup rejoignirent les rangs du général Catroux).

Bonjour à tous,  Very Happy 

Je ne sais pas si la campagne de Syrie fut vraiment "épique, héroïque ou fabuleuse" (homérique) et je ne suis pas certain que "beaucoup rejoignirent les rangs du général Catroux"...

Ces considérations mises à part, les chars en question (ayant pour origine les BCC et fondus dans les RCA comme cela a été rappelé ci-avant) ont bien été engagés dans un combat "dynamique", en particulier du 14 au 19 juin 1941.

A cette période se déroule la défense sud de Damas et deux groupements sont constitués pour agir, l'un sur la direction générale Damas-Kuneïtra (Groupement Le Coutreulx), l'autre sur la direction générale Damas-Ezraa-Cheikh Meskine en passant par l'est de la zone des laves du Léja (Groupement [Robert] Simon).

Les deux groupement mènent un raid "de cavalerie blindée", comme l'indique leur composition :

- Groupement Le Couteulx avec 35 engins blindés (automitrailleuses White-Dodge et chars), de l'artillerie, 200 hommes, un peloton porté sur camionnettes du 1er Régiment de Spahis Marocains (régiment à cheval), etc. ;

- Groupement Simon (Le Ces Robert Simon était alors le chef d'état-major de la Cavalerie du Levant) avec 15 engins blindés, 100 hommes, le 5e Escadron porté sur camionnettes du 1er RSM (moins 1 Pon détaché à l'autre groupement) avec 2 canons antichars de 25 mm, 3 mortiers, etc.

Ces raids de Cavalerie sèmeront un petit vent de panique au sein des unités britanniques pendant deux ou trois jours car les deux groupement réussirent à atteindre leurs objectifs. Mais le général de Verdillac rappela ces deux groupements qui avaient épuisé toutes leurs possibilités (ils ne précédaient pas une contre-offensive mais agissaient simplement en avant d'une ligne de défense). Eu égard au déroulement ultérieur des opérations, on peut dire que ces raids n'ont pas véritablement mis en péril la manœuvre britannique sur Damas.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 1 Fév 2014 - 8:17

Suite et fin...

Une petite carte pour mieux comprendre, page 49 tirée de l'ouvrage suivant :

Moné Thierry et Moné Mary, Les burnous bleus sur les chemins du devoir: les spahis du 1er Marocains de 1939 à 1947, Valence, la Gandoura, 2007, vol. 1/, 205 p.
ISBN 978-2-902935-75-8

Cordialement,

Thierry Moné

" />
Copyright Thierry Moné 2007
'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gascogne
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 1 Fév 2014 - 14:06

Thierry Moné a écrit:


Je ne sais pas si la campagne de Syrie fut vraiment "épique, héroïque ou fabuleuse" (homérique) et je ne suis pas certain que "beaucoup rejoignirent les rangs du général Catroux"...
Bonjour à vous,
J'aurais du ajouter : beaucoup des anciens camarades de mon père ; ce dernier, détaché au commandement, était le secrétaire du lieutenant Buis qui connut une sacrée carrière après 1941 ; et les hommes qui l'entouraient lui ont été fidèles pour rejoindre les troupes de Catroux ou des FFL
Mon père eut le malheur de prendre une permission qui lui valut, sitôt débarqué à Marseille, d'être consigné (la guerre éclata quelques jours à peine après son débarquement) puis incorporé à ce qui deviendra le GBC 518 et le 32e BCC.
Petit, j'ai connu certains de ces hommes qui se retrouvaient chez mon père pour évoquer leurs souvenirs de Syrie (l'un d'eux fit partie de Normandie-Niemen, à l'origine basé à Rayak).
Deux photos du Liban :
mon père, à droite, dans le désert en février 1939 et (croix) au QG du 63e BCC à Beyrouth, toujours en 1939, (où il pouvait y travailler en civil !) dans le bureau du lieutenant Buis.


[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   Sam 1 Fév 2014 - 15:45

Bonjour à tous,  Very Happy 

Effectivement, la nuance était de taille et méritait ce développement...

http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/166.html

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 68e BCC durant la Campagne de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 68e BCC durant la Campagne de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie des combats et des batailles de 1809 (Autriche)
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie
» Campagne de 1805
» Campagne du Mexique (1863-1867)
» Demi-brigade campagne d'égypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Chars de combat-
Sauter vers: