Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1822
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Ven 27 Déc 2013 - 19:19


Réuni sous la présidence du ministre de la défense nationale et de la guerre le conseil supérieur de la guerre a essentiellement pour rôle la préparation à la guerre de l'armée de terre : le ministre doit prendre ses avis sur les problèmes de mobilisation, concentration, organisation général de l'armée, établissement de nouvelles positions stratégiques, méthode générale d'instruction, adoption de nouveaux matériels.


AVERTISSEMENT
Ce fil est ouvert uniquement afin de déterminer les ressources militaires humaines  utilisées  avant la mobilisation par le conseil supérieur de la guerre
Il n’est pas question d’entamer dans ce fil une discussion sur le rôle joué par le conseil supérieur de la guerre.
Merci d'avance


Quelques règles d'abord
Les membres du conseil supérieur de la guerre sont désignés en temps de paix pour exercer le commandement d'une grande unité à la mobilisation (armée, groupe d'armées, théâtre d'opérations …..)
Ils ont à leur disposition pour préparer ce commandement un état major réduit.
Certains de ses membres occupent en temps de paix un poste (inspecteur généraux, gouverneur militaire , …..)

Composition du Conseil supérieur à la veille de la guerre.
Par décret du 18 janvier 1939 (paru au journal officiel n° 16  du 19 janvier 1939), rendu sur la proposition du président du conseil, ministre de la défense nationale et de la guerre, le conseil des ministres entendu, ont été nommés membres du conseil supérieur de la guerre pour l'année 1939 :

Les Maréchaux de France :
M Pétain
M Franchet d'Espèrey
Les généraux de division :
Gamelin (Vice Président), Georges, Billote, Pretelat (jusqu'au 14 novembre 1939),  Hering (jusqu'au 23 mars 39), Dosse (jusqu'au 03 juin 1939), Nogues, Colson, Condé, Besson, Blanchard, Huntziger, Bührer, Garchery, Requin, Bourret (à partir du 23 mars 1939), Giraud (à partir du 3 juin 1039)

Soit
Président :
Le ministre de la défense nationale et de la guerre : DALADIER Edouard

Vice Président
Depuis le 21/05/35 Le Général de division ayant rang et appellation de général d'Armée GAMELIN Maurice Gustave , Chef d'état major Général de la Défense Nationale, Chef d'état major Général de l'Armée depuis le 21/01/38, prendra en plus à la mobilisation le commandement en chef des forces terrestres, le commandement en chef des armées alliées en France et le Commandement de l'ensemble des théâtres d'opérations.

Les Maréchaux de France :

PETAIN Henri Philippe Benoît Omer Joseph
Ambassadeur de France en Espagne
Pour son cabinet voir le fil maréchaux de France 1939- 1940

FRANCHET d'ESPEREY Louis Félix Marie François
Pour son cabinet voir le fil maréchaux de France 1939- 1940

Autres membres par ordre alphabétique

Depuis le 08/07/37, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée BESSON Antoine Marie Benoît, commandant désigné de la 6eme armée.
=Le général de brigade ROBERT de SAINT VINCENT Louis Albert Pierre est  son chef d'état major depuis le 05/07/38. A la mobilisation il deviendra chef d'état major de la 6eme armée.

Depuis le 17/11/37, le général de division des troupes coloniales ayant rang et appellation de général d'armée BILLOTTE Gaston Henri Gustave, gouverneur militaire de Paris depuis le 17/11/37, commandant désigné du théâtre d'opérations du sud ouest.
= Le général de brigade ETCHEBERRIGARAY Jean Marie Léon est son chef d'état major depuis le 16/04/39. A la mobilisation il deviendra chef d'état Major du théâtre d'opérations du Sud Ouest

Depuis le 11/02/38, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée BLANCHARD George Maurice Jean, directeur du centre des hautes études militaires et inspecteur général des centres d'enseignement militaire supérieur depuis le 11/02/38, commandant désigné de la 1ere Armée.
=Le colonel ALOMBERT-COGET Pierre Paul Etienne est son chef d'état major depuis le ??/??/??. A la mobilisation il deviendra chef d'état major de la 1ere armée.

Depuis le 23/03/39, en remplacement du général HERING,  le général de division ayant rang et appellation de général d'armée BOURRET Victor,  commandant désigné de la 5eme Armée.
=Le général de brigade de LATTRE de TASSIGNY Jean Joseph Marie Gabriel est son chef d'état major depuis le 23/03/39. A la mobilisation il deviendra chef d'état major de la 5eme armée.

Depuis le 17/05/38, le général de division des troupes coloniales ayant rang et appellation de général d'armée BÜHRER Jules Antoine, Inspecteur général des troupes coloniale et président du comité consultatif de défense  des Colonies depuis le 16/12/37 et chef d'état major des colonies depuis le 19/05/38. A la mobilisation il conserve ces postes.
= Le général de brigade des troupes coloniales DESLAURENS Marcel Emile qui était commandant de la brigade Cambodge Annam entre en France en juillet 1939 ou il avait été désigné comme chef d'état major du général Bührer à partir du 05/05/39  n'a pas rejoint, en congé de fin de campagne depuis le 21/07/39. A la mobilisation il est mis en disponibilité.

Depuis le 21/07/36, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée COLSON Louis Antoine, chef d'état major de l'armée depuis le 18/01/35. Il devient à la mobilisation premier chef d''état major général de l'armée à l'intérieur.

Depuis le 17/11/36, Le général de division ayant rang et appellation de général d'armée CONDE Charles Marie, inspecteur général de l'artillerie depuis le 01/08/36, commandant désigné de la 3eme Armée.
= Le général de brigade VOISIN Jean-Baptiste-François est son chef d'état major depuis le 22/12/38. A la mobilisation, il deviendra chef d'état major de la 3eme armée.

Depuis le 04/09/38, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée GARCHERY Jeanny Jules Marcel, inspecteur général de l'infanterie depuis le 04/09/38, commandant désigné de la 8eme armée.
=Le général de brigade KOELTZ Marie Louis est son chef d'état major depuis le 10/03.39. A la mobilisation, il devient chef d'état major de la 8eme armée

Depuis la 19/11/32, Le général de division ayant rang et appellation de général d'armée GEORGES Alphonse Joseph, commandant désigné du théâtre d'opération du Nord Est.
=Le général de brigade ROTON Gaston René Eugène est son chef d'état major depuis le ??/??/??. A la mobilisation, il devient chef d'état major du théâtre d'opérations du Nord Est.

Depuis le 03/06/39 en remplacement du général DOSSE, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée GIRAUD Henri Honoré, commandant désigné de la 7eme Armée.
= Le colonel PARVY Maurice René Pierre est son chef d'état major depuis le 03/06/39. A la mobilisation, il devient chef d'état major de la 7eme armée.

Depuis le 17/05/ 38, le général de division des troupes coloniales ayant rang et appellation de général d'armée HUNTZIGER Charles Léon Clément, commandant désigné de la 2eme armée .
=Le général de brigade LANGLOIS Jean Léon Albert est son chef d'état major depuis le 07/07/38. A la mobilisation il sera chef d'état major de la 2eme armée.

Depuis le 17/03/36, le général de division ayant rang et appellation de général d'armée NOGUES Auguste Paul, résident général de France au Maroc et commandant supérieur des troupes du Maroc,  commandant désigné du théâtre d'opération d'Afrique du Nord.
= Le général de brigade JUIN Alphonse Pierre est son chef d'état major depuis le 22/01/37. A la mobilisation il sera chef d'état major du théâtre d'opérations d'Afrique du Nord.

Depuis le 05/09/34, Le général de division ayant rang de général  d'armée PRETELAT André Gaston, commandant désigné du 2eme groupe d'Armées
=Le colonel BERARD Louis Gustave est son chef d'état major depuis le ??/?? ??. A la mobilisation il devient chef d’état major du 2eme groupe d'armées.

Depuis le 04/09/38, Le général de division ayant rang et appellation d'armée REQUIN Edouard Jean, directeur du collège des Hautes études de défense nationale, commandant désigné de la 4eme Armée.
=Le général de brigade DAME Pierre est son chef d'état major depuis le 10/03/39. A la mobilisation il devient chef d'état major de la 4eme Armée


Dernière édition par Crosnier le Sam 28 Déc 2013 - 10:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1822
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Ven 27 Déc 2013 - 19:20

Bonsoir

Dans les journaux officiels de l'époque en dehors des membres du conseil,  lorsqu'un officier est muté au conseil supérieur de la guerre, il est écrit  ' M'le général de brigade (ou le colonel, ....) X est nommé à un état major du conseil supérieur de la guerre'
(sans plus de précision).
Donc j'ai attribué les généraux de brigade et colonels cités dans le message précédent à un membre du conseil supérieur de la guerre par déduction du poste qu'il occuperont à la mobilisation. Il y a donc peut être quelques erreurs.

J'ai en réserve un certain nombre d'officiers mutés à un état major du conseil sans plus de précisions.
Ceux ci feront l'objet d'une communication ultérieure dès que j'aurai suffisamment de détails, mais rien ne vous empêche de me faire part de vos connaissance en la matière.

Merci d'avance

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1124
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Dim 29 Déc 2013 - 0:01

Bonsoir,


Un question : le général DOUMENC n'était pas membre du Conseil supérieur de la Guerre dans
1939 ???


Cordialement,


Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1822
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Dim 29 Déc 2013 - 10:52

Bonjour

A ma connaissance le général DOUMENC n'était pas membre du Conseil supérieur de la guerre.

1) il n'apparait pas dans le décret du 18 janvier 1939
2) il n'avait pas vocation à l'époque a y entrer (Seulement général de corps d'armée à l'entrée en guerre
ne devant pas recevoir à la mobilisation le commandement d'une armée ou d'un groupe d'qarmées)

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1124
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Dim 29 Déc 2013 - 11:15

Bonjour,

Dans l'annuaire militarie français, vieux site web.genealogie.free.fr, en vigueur le général DOUMENC

membre du Conseil supérieur de la guerre sur 03/09/1939.
Qui sait notre ami ALBOUY la résout ce doute.


Cordialement,


Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1822
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939   Dim 29 Déc 2013 - 15:42

Bonjour

Un petit rappel : le fil traite uniquement de la composition du conseil supérieur de la guerre à la veille de la mobilisation.
Pourquoi ce choix : Il semblerait que le conseil a été mis en "suspend" de la mobilisation à l'armistice.

Mais rien n'interdit de parler du cas du général DOUMENC qui a été élevé au rang et appellation de général d'armée  à compter du 9 septembre 1939.
Effectivement web genealogie dans la fiche du général le donne comme membre du conseil à partir du 14 novembre 1939 jusqu'en 1942. (certainement en remplacement du général Prételat mis en 2eme section à cette même date).

Pour l'instant je ne retrouve pas trace dans les journaux officiels de cette nomination au conseil (mais j'ai peut être mal cherché) 

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Encadrement Conseil supérieur de la guerre 1939
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseil Supérieur des Programmes : Claude Lelièvre insiste sur la "très forte présente d'enseignants" en son sein.
» Conseil supérieur des programmes : qui est en train d'écrire vos futurs programmes ?
» Supérieur : calculatrice
» Le gouvernement veut réduire de 40 % d'ici à 2015 le budget de l'enseignement supérieur. Les universités pourront tripler les frais de scolarité (heureusement, c'est en Angleterre !!!)
» Master Recherche, Doctorat et enseignement supérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Encadrement des Grandes Unités-
Sauter vers: