Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 225e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: 225e RI   Mer 18 Juin 2008 - 20:49

Bonsoir,

Le soldat Raoul Joly de la 11e compagnie du 225e RI a été fait prisonnier à Wiscott le 4 juin 1940.
N'ayant aucun renseignement, qui peut m'aider à retracer son parcours du 1er mai 1940 jusqu'à sa capture ?
Merci ! Cordialement, Hervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 225e RI   Mer 18 Juin 2008 - 23:33

Bonjour,

Le 225e RI est une unité organique de la 68e DI. Celle-ci est une division particulière, car elle est créée le 16/01 à partir d’éléments provenant du Groupement Littoral Nord (GLN) dissous, et complétée d’éléments mis sur pied ou provenant de l’intérieur. Elle est aux ordres de l’Amiral Nord (amiral Abrial), et n’est donc rattachée à aucun CA jusqu’au 18/05.

Le 225e RI est formé le 16/01/40 avec des éléments du GLN. Il se compose des anciens IV, V et VII/310e RI. L’ensemble de la division occupe le secteur fortifié des Flandres, situé entre la mer du Nord et le casino au sud (au nord-est de Moeres).

Le 10 mai, la division est mise en alerte et se prépare au départ en fonction de la manœuvre Breda. Le 225e RI est divisé par bataillons :
Vers 11h00, le III/225e est transporté en car avec d’autres unités de la division (détachement aux ordres du colonel Maillot) vers la Belgique et doit occuper et tenir les point sensibles de Nieuport, Ostende et Zeebrugge ainsi qu’en préparer la destruction. Il arrive dans l’après-midi à Knocke, Westcappelle et sur le canal Léopold et s’y installe..
Le I/225e RI fait partie du détachement Durand est embarqué par cars vers 20h00 vers la région de Knocke.

Les 11 et 12, le reste de la division suit le mouvement. Le 13 l’ensemble de la grande unité est en position défensive sur la côte, de la région de Nieuport au sud à Knocke au nord. La position est séparée en 2 sous-secteurs (Ostende et Blankenberghe). Le 14, Le GR de la division passe la frontière hollandaise et relève des éléments de la 60e DI à Breskens. Le III/225e RI vient le renforcer au court de la nuit (groupement Maillot).

Le 16, le III/225e RI est relevé par le II/341e RI. Il se déplace ensuite vers Cadzand Plage et s’y installe défensivement, en liaison avec l’armée hollandaise. A cette date la division subit de lourdes pertes (I/224e RI au complet) capturé à Beveland-sud ou d’autres unités de la grande unité sont positionnées. Le 17 la bataille s’y poursuit violement entraînant le rembarquement vers 20h30. Le 224e RI est pratiquement anéanti.

Le 18 la DI passe sous commandement du XVIe CA, l’ennemi continue son action sur l’ile de Walcheren. La DI s’organise défensivement sur la rive sud de l’Escaut. Le II/225e RI tient Zeebrugge. Le 19 le dispositif est modifié car une partie est maintenant tenue par la 60e DI. LA ligne de la 68e DI s’étend au Sud-Ouest de la frontière hollando-belge à l’Est par Breskens, Oostburg, Sche Brug, Houcke. Le 20, les unités améliorent leurs positions. Les 21 et 22, la DI est relevée par l’armée belge (2e DC). Les unités sont transportées par des cars belges vers le canal de dérivation de la Lys. Elles s’installent défensivement face au Nord-Est entre le canal de Bruges à l’Ecluse à l’Ouest et le pont de la route Aardenbourg Magdeghem à l’Est.

Le 23 la 68e DI est relevée par la 60e DI et la 2e DC belge. Elle se regroupe autour de Bruges, puis est transporté à partir de 19h00 par des cars belges vers l’Aa. Mais le 24 à 1h00, en fonction de l’avance allemande sur Calais et Saint-Omer, les colonnes s’arrêtent vers Dixmude, Thourout. Puis, vers 15h00, le mouvement reprend et les troupes sont débarquées vers 21h00 dans la région de Dunkerque, Ghyvelde, Teteghem, Malo-Terminus.

Le 25, la DI occupe les positions suivant la ligne Bergues, canal de la Haute-Colme, Spycker, canal de Mardyck en relève de la 21e DI. Le 26, le III/225e RI relève des éléments du SF Flandres sur l’Aa entre Graveline et la mer. Le 27 l’ensemble des troupes commence à relever celles du SFF sur la ligne de la Haute-Colme, Bourbourg, Aa, mais l’opération est interrompue à 23h00 a cause de l’avance allemande. Finalement le 28 la DI réoccupe ses anciennes positions d’origine sauf Bergues qui passe au SFF. Le 29 la position est bombardée, puis attaquée dans l’après-midi dans la zone de Spycker mais l’ennemi est repoussé. Le 30, nouvelle attaque, soutenue par des chars et la Luftwaffe, nouveau succès défensif français. Une partie de la division est relevée par la 32e DI entre Bergues et l’Afgand (1.200 m de Spycker). Le 31 l’attaque allemande sur Spycker se poursuit en fin de journée et l’ennemi s’infiltre vers Bergues.

Le 1/06, les Anglais retraitent de Bergues, la position n’est plus que faiblement défendue par le SFF, et remetent en cause la défense de la zone. Le 2, l’attaque allemande reprend au centre de la position de la DI. Elle est repoussée au nord du canal de Bourbourg, mais au sud, Spycker est perdue. Le SFF perd Berghes et le flanc de la division est découvert. Le 3, sous la pression ennemie au nord de Spycker et au nord de Bergues, la DI réduit son front et recule sur la ligne du canal de Bourbourg et l’ancien canal de MArdyck. Les dernières réserves sont engagées. En fin de journée, les Allemands sont dans la position défensive mais sont contenus. La DI reçoit l’ordre d’embarquement. Quelques troupes sont laissées sur la position, et le gros de la division se replie en ordre après avoir détruit son matériel et ses munitions.

Enfin dans la nuit du 3 au 4, la DI se regroupe à l’Embecquetage (jetée ouest de Dunkerque), mais l’embarquement est impossible faute de bateaux, suf pour quelques hommes qui embarquent isolément. Au lever du jour, la DI se disperse sur ordre dans les dunes. 07h00 le général commandant est capturé dans Dunkerque. A 9h00 les Allemands arrivent sur les plage et les troupes sont capturées.

Je ne sais pas ou est « Wiscott », je ne trouve ce nom ni sur une carte de l’époque, ni sur une carte d’aujourd’hui, mais si le soldat Raoul Joly de la 11e compagnie du 225e RI a été fait prisonnier à Wiscott le 4 juin 1940, ce doit être a proximité de Dunkerque, sur une plage ou dans les dunes.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: 225e RI   Jeu 19 Juin 2008 - 20:45

Bonsoir Eric,

Un grand merci pour ces renseignements ! Je vais rechercher ce lieu et vous tiens informé !
Je vous confirme que sur le document prêté, il est bien écrit Wiscott.
Bien cordialement, Hervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
takata
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: 225e RI   Ven 20 Juin 2008 - 4:16

Wiscott : c'est probablement la retranscription (dislexique) de 'West Houck', un hameau près des dunes de Mardyck.
S~
Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: 225e RI   Ven 20 Juin 2008 - 7:31

Bonjour Olivier,

Merci de l'info, je vais tenter d'en savoir encore un peu plus.
Cordialement, Hervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 225e RI   Mar 13 Jan 2015 - 16:42

Bonjour,

je reviens sur cet ancien message pour vous informer que le JMO de cette unité est accessible sur le site Ancestramil.

Voici le lien : http://www.ancestramil.fr/uploads/01_doc/terre/infanterie/1939-1945/225_ri_jmo_mai-juin_1940.pdf

Bonne lecture, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
225e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Par N° de RI-
Sauter vers: