Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Concours de Noël de l'Alliance Francophone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis_48
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Concours de Noël de l'Alliance Francophone   Lun 9 Déc 2013 - 23:44

Bonjour à tous,

Comme l'année passée, l'Alliance Francophone Sudden-Strike organise un concours de Noël.

Nous avons voulu mêler 3 types de jeux pour 3 niveaux de lecture et donc 3 types de lots :

-> 1er : le jeu vidéo de simulation
-> 2ème :  l'intérêt pour l'histoire, au-delà de l'aspect uniquement militaire
-> 3ème : Les maquettes et l'aspect fédérateur du modélisme :


Certaines questions « historiques » sont volontairement difficiles, car l'idée est de forcer la recherche : les lots se méritent !.
Grâce à internet, chacun peut rechercher mais cela nécessite d’aller plus loin que les connaissances communes : tout le monde connaît (ou peut trouver) le blindage ou l'armement de tel ou tel char, avion ou autre. Les questions englobent plutôt des éléments méconnus, certains importants, d'autres moins, mais de nature à en apprendre à ceux qui n'ont jamais dépassé l'aspect « guerrier » des guerres mondiales : comparer le nombre de livres sur les opérations militaires du peu d'éléments disponibles sur le financement de Hitler est un exemple intéressant pour comprendre notre intention : apprendre, au-delà de l’aspect strictement ludique.

-> 1e aspect : le jeu vidéo de simulation à deux échelle :
- microgestion : commander/ gérer un char uniquement – World of Tank est un bon exemple,
- macrogestion : commander / gérer plusieurs unités en même temps.  – Hidden Stroke 2 (HS2) est certainement le meilleur exemple.

Pour les questions « de commandement », nous vous présentons des visuels de notre jeu phare, Hidden Stroke 2, facile à comprendre sans interface de jeu « envahissante ».
Dérivé de la série des Sudden Strike (au début des années 2000), il ne rivalise évidemment pas avec les jeux récents au niveau graphique. Il a d’ailleurs été abandonné depuis car obsolète et à la durée de vie trop longue (infinie, pourrions nous dire…), il ne sera plus développé (sauf par des moddeurs, il y a eu une communauté de fans très importante qui subsiste encore). Du coup pour bien faire les choses, nous sommes en train d'en racheter les droits restants, et vous êtes invités à venir le découvrir sur notre forum.
http://hs2france.forumprod.com/parties-multi-sur-hs2-fusion-f4.html

Car ce jeu mérite d'être connu : son plus grand intérêt est d'avoir su mêler mieux qu'aucun autre jeu postérieur un équilibre entre micro-gestion et macro-gestion :
-> on peut défendre un village héroïquement avec 10 hommes et 3 chars contre des effectifs triples, reproduisant ainsi des faits d'armes dont la littérature militaire regorge…
-> mais on peut tout autant manier un bataillon entier de Chars lourds dans une offensive de grande ampleur, en gérant simultanément la logistique, l'artillerie, l'infanterie, etc…
Avec plus de 700 unités réelles et réalistes, plusieurs milliers d’unités évoluant simultanément, c'est un jeu « oublié » qui mérite d'être connu.
Et grâce aux améliorations des moddeurs successifs à travers l’Europe, l’Intelligence Artificielle (IA) du jeu permet en outre un comportement réellement réaliste (les canons antichars tirent les chars en ignorant l'infanterie…) limitant les tactiques « abusives » de la part de joueurs (exploitant les faiblesses du jeu, par exemple le fait de distraire un canon antichar avec une autre unité mineure…)

L’idée est d’assumer ici l’aspect « simulation » dans les jeux vidéos, par opposition à l’aspect « arcade » : de la même manière que les gentilshommes des siècles passés devaient apprendre le métier des armes, s’adonnaient aux échecs ou au Kriegspiel, comme on a pu jouer plus récemment à Risk, les jeux vidéos réalistes peuvent avoir un aspect intéressant, et nous osons le mot : « éducatif » : spécialement auprès de jeunes (ou de moins jeunes) n’ayant connu que l’absence de service militaire et baigné dans un « effroi sans connaissance » face au rôle des armes dans l’histoire humaine (« c’est pas bien ça tue des gens »), alors que l’actualité démontre que les armes ne se sont pas tues de par le monde.
Comme le constatait Charles de Gaulle, dans le « fil de l’épée »(1932) : aucune civilisation n’aurait existé sans les moyens de la défendre… Et si la violence peut être blâmable selon son dessein, la Force demeure une vertu qui doit être comprise à sa juste valeur.
http://hs2france.forumprod.com/citations-beaux-textes-amp-quot-lecons-de-vie-quot-t214-120.html#p34376
« En temps de paix, l’homme sage ne se sépare pas de son épée »… Sun Tzé
« Ceux qui oublient le passé se condamnent à le revivre » George Santayana.
« Les civilisations ne meurent pas d’assassinat mais de suicide » Arnold Toynbee.

Nous promouvons donc des jeux de simulation, en estimant qu’ils peuvent apprendre un minimum de culture des armes. C’est du reste une école de l’humilité car, même si il n’y a pas de sous-officier pour gueuler dans les oreilles des joueurs, les mauvais réflexes se payent par le sang, et sont rapidement sanctionnés dans une partie sur un jeu « réaliste ».

Outre HS2, notre choix des lots s’est porté sur différents jeux et notamment World of Tank, en hommage « spécial »  au fait que les développeurs (russes et biélorusses) aient fait la part belle aux matériels français (notamment ceux ayant été éconduits à la suite des standardisations aux normes « OTAN »). Nous avons par contre choisi un char qui n’est pas français, pour son aspect spécifique : le chasseur de char E-25, méconnu, sous blindé mais très manœuvrant, et à la silhouette particulièrement basse.

Ce qui n’empêchera pas les joueurs WOT de pouvoir nous rejoindre sur d’autres jeux de simulation, terrestres ou pas. Notamment la série des IL2 Sturmovik, un autre jeu à la durée de vie infinie (simulation aérienne en partenariat avec les FAFLV – Forces Aériennes Françaises Libres Virtuelles, en hommage à Pierre Clostermann, l’auteur du Grand Cirque, qui leur avait laissé une dédicace avant sa mort en 2005!)

-> 2e aspect : l’intérêt pour l’Histoire, au-delà de l’aspect uniquement militaire
La biographie du Maréchal Joukov, 4e livre de Jean Lopez après ses excellents Stalingrad, Koursk et Berlin, des livres hautement intéressants car allant bien au-delà des considérations convenues se limitant aux armées engagées.
Des centaines de biographies ont été écrites sur Eisenhower,  von Manstein, Rommel Patton, alors qu’en tout seulement 6 sur Joukov, toutes par des auteurs anglophones et à de sépoques où toutes les archives n’étaient pas accessibles. Or, si après guerre le mot d’ordre était que « les américains avaient libéré l’Europe », c’était en occultant que 85% des pertes allemandes l’ont été sur le front de l’Est. L’importance de Joukov est donc très peu connue dans les pays occidentaux, et c’est vraiment dans l’idée de faire connaître ces aspects, tant aux joueurs de jeux vidéos, qu’aux maquettistes et autres passionnés d’Histoire.  
3 liens pour comprendre que cet ouvrage va bien au-delà de l’aspect opératif de la 2e GM :
(Lire les commentaires) http://www.amazon.fr/Joukov-Lhomme-qui-vaincu-Hitler/dp/2262039224
(article de presse) http://www.lefigaro.fr/livres/2013/09/18/03005-20130918ARTFIG00489--joukov-l-homme-qui-fit-tomber-hitler.php
(article sur le très sérieux site Theatrum belli , avec interview de l’auteur)
http://theatrum-belli.org/a-lire-joukov-lhomme-qui-a-vaincu-hitler-vient-de-paraitre/

->3e aspect :  Les maquettes et l’aspect fédérateur du modélisme :
La maquette d’un SOMUA S-35 de la marque française Heller, pour un double cocorico patriotique et surtout, un hommage au monde du modélisme, apprécié par de nombreux joueurs de simulation virtuelles.
De nombreux joueurs ont fait des maquettes ou du modélisme, et ont appris tant la difficulté et l’application à produire un travail bien fait de ses mains…. Là encore, il y a un aspect « socialisant », fédérateur : fascinant pour les enfants, gratifiant pour les adultes, ne peuvent comprendre que ceux qui l’ont vécu… http://www.youtube.com/watch?v=LCPQgQmSACo
Il y a en tout cas une toute autre saveur, un aspect gratifiant que n’égaleront jamais les faux jouets « peints par des petits chinois en cage » que l’on peut acheter tout prêts…
Sur l’aspect « kriegspiel »/jeu de plateau, outre certains jeux au réalisme aléatoire (exemple ceux de Games Workshop), des petits essais ont été menés pour créer des systèmes de jeux mêlant simulation et modélisme.
Un exemple ? http://www.librairie-ac.com/PBSCProduct.asp?ItmID=8295076
Un autre exemple, plus technologique, chez nos amis teutons : http://www.youtube.com/watch?v=8JoSCFeAZ68

Il se trouve aussi que notre dernière « LAN », c'est-à-dire notre dernière rencontre entre joueurs dans la vie réelle, le fut dans un petit musée où maquettes et modélisme ferroviaire avaient la part belle.  SI nous faisons une prochaine LAN, il sera d’ailleurs bon d’essayer de peaufiner un système de jeu de simulation avec des maquettes. Qui sait si nous n’en ferons pas quelque chose de crédible ?
N’importe qui pouvant visiter des musées militaires (par exemple le célèbre musée des blindés à Saumur) trouvera en tout cas nombre de maquettes exposées, et une étroite connexion entre les passionnés de modélisme et d’Histoire militaire.

Nous pourrions d’ailleurs en dire autant du modélisme ferroviaire… http://www.youtube.com/watch?v=kriWZVaZBXg

… avec l’idée historique le rail ayant été l’un des plus puissants ferments pour rapprocher les peuples… ce que Sergueï Witte (Premier ministre russe déposé en 1905, première Révolution Bolchevique, en fait Menchevik, ses successeurs ayant souvent été assassinés comme Stolypine) résumera le mieux, dans le cadre des grands projets de transformation de la Russie grâce au rail :

Citation :
« Le chemin de fer est comme un levain qui crée une fermentation culturelle de la population. Même s’il passe à travers un peuple absolument sauvage sur son chemin, il l’élève en peu de temps jusqu’au niveau requis pour son fonctionnement »

en même temps que le rail a été en soi un casus belli d’importance dans le cadre des deux guerres mondiales.
Exemple : le Transsibérien bouleversant le commerce britannique par la mer, ou le Bagdad-Bahn, chemin de fer de Berlin à Bagdad, menaçant de procurer aux Empires centraux du pétrole sans passer par les monopoles pétroliers anglo-américains… (L’une des raisons majeures du premier conflit mondial, et dans une moindre mesure du second).



Voilà, vous savez tout! Nous vous invitons...

-à compter sur votre participation au concours...

- à vous voir vérifier les réponses finales (qui seront mises en ligne début janvier 2014) et seront riches d'enseignements...
- si vous êtes inspirés, venez jouer en ligne avec nous et tester HS2 pour des parties réellement intéressantes..
- et qui sait si à terme, nous ne nous reverrons pas en vrai pour une rencontre autour des simulations historiques...


D'ailleurs, l'anniversaire de Waterloo (1815-2015)  pourrait donner lieu à un évènement de l'Alliance Francophone en Belgique.

Affaire à suivre :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Concours de Noël de l'Alliance Francophone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: Pour élargir le thème... :: Médias-
Sauter vers: