Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 GBM - les Radios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chef Chaudard
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: GBM - les Radios   Lun 16 Juin 2008 - 18:56

Je tiens à remercier GBM pour les articles concernant les Emetteurs et Récepteurs de l'Armée Française.

Un petit souhait, simplement: l'auteur donne souvent des détails techniques sur le fonctionnement de ces appareils (modes A1, A2, A3, postes "à étincelles", etc...). Détails pas toujours simples à comprendre. Connaissant pourtant bien le métier, j'ai dû me replonger dans des livres anciens, et je n'ai pas tout trouvé.

Serait-il possible d'avoir des explications "simples" sur le fonctionnement des radios de l'époque, des limitations et avantages des technologies, des comparatifs avec d'autres pays?

Sinon, encore merci à GBM: c'est très, très intéressant... et rare!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4860
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 16 Juin 2008 - 19:16

Bonjour,

Votre message a été transmis à l'auteur, qui je l'espère vous répondra prochainement.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
foxbob
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 16 Juin 2008 - 23:44

Egalement, pour les gens en manque d'imagination visuelle comme moi, disposeriez vous d'un schéma des systèmes d'antennes du dispositif (hexagones et espacements)?

Excellent article au demeurant, précis et complet Smile

Merci pour ce partage d'information sur ce système plutôt hors du commun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Ven 10 Oct 2008 - 18:05

Bonjour

C'est d'accord, je vais faire à l'avenir un peu plus attention à éviter des termes trop techniques ou alors les expliquer.

J'aimerais de mon côté un peu plus de retours. Certes quelques félicitations flatteraient mon égo, mais j'accepte volontiers des critiques qui me permettraient de mieux répondre à l'attente des lecteurs

Bien Cordialement

L'auteur: Aimé Salles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 13 Oct 2008 - 15:07

J'ai les mêmes critiques que le "Chef Chaudard" du début de fil. Les explications techniques me passent un peu au-dessus de la tête, non pas que je m'attende à ce qu'un cours de physique tienne dans un article de GBM mais il serait utile de rappeler, même brièvement, la hiérarchie sommaire entre les technologies.

Par exemple, poste à étincelles, ondes entretenues, ondes continues, etc. Comme en plus on lit l'histoire d'un nouveau poste tous les 2 mois (et désormais ce sera tous les trimestres) on a d'autant plus de mal à retracer l'évolution sur quelques numéros.

Dans le dernier article en date, il y avait un schéma montrant la filiation de l'ER26bis (enfin, je crois que c'était celui-là !), c'était très bien. Ce qu'il faudrait, en tout cas pour le non-spécialiste que je suis, ce serait qu'à la place d'un des prochains articles sur le V-ER 2ter il y ait une sorte de grand récapitulatif montrant l'articulation des transmissions par type d'appareils avec l'évolution entre la Grande Guerre et 1940 (pour commencer !). Le genre de trucs qu'on trouve pour la production dans les articles idoines de GBM: une vision synthétique et facile à comprendre. C'est une réelle valeur ajoutée, faute de quoi beaucoup de détails entrent par un oeil et sortent par l'autre à la lecture.

Une comparaison avec les autres pays, par exemple Royaume-Uni et Allemagne, au même moment serait bien aussi. Au fil des articles, j'ai compris que les Français étaient en avance sur les Allemands en 1918 (quid des Anglais ?), qu'ils étaient en retard par rapport à tout le monde en 1940 (de combien ?), mais que ce qu'ils avaient dans leurs cartons soutenait la comparaison avec certains postes utilisés par l'US Army (c'est grave, docteur ?).

Autre demande: qu'on fasse le point sur la situation, par exemple en 1918, en 1925, en 1935 et en 1940 du point de vue des utilisateurs. Par exemple - je l'avais signalé dans un autre fil, celui sur le GBM du numéro en question je crois - l'article sur un des postes (l'ER 13 ?) racontait comment le bidule était en retard parce que ci et ça, mais je n'ai vraiment compris le handicap que ça représentait que lorsqu'il y a eu quelques lignes expliquant qu'une fois installé il fallait à nouveau synchroniser tous les postes du nouveau réseau, ce qui était long et pas discret du tout. Il manque d'une dimension humaine et utilisatrice pour ceux que la partie technique ne passionne pas forcément. Ce n'est pas spécifique aux radios, mais comme c'est un sujet rarement abordé le lectorat (en tout cas le lecteur que je suis !) ne dispose pas de la culture nécessaire pour comprendre tous les tenants et aboutissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5385
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 13 Oct 2008 - 18:49

Bonsoir,

Je trouve les suggestions de Louis très intéressantes.

Les spécifications techniques précises ont certainement leur place dans une revue comme GBM, qui se veut une revue de référence, mais un peu de pédagogie apporterait un plus assurément.

Une possibilité serait - sous forme d'encadrés ou de fiches - de préciser les principaux points techniques sur 4 ou 5 numéros par exemple. Autrement dit, même si on ne comprend pas tout tout de suite, on sait que d'ici quelques numéros, on aura à peu près tout en main ou en tête pour relire et comprendre...

Cordialement

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Chaudard
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Mer 22 Oct 2008 - 18:07

Je précise:

J'ai fait mon service comme radiographiste. L'ANGRC9 ne devrait plus avoir de secrets pour moi.. Sauf que je ne me souviens même plus comment on réglait cette radio. Je me souviens juste comment on faisait pour l'alimenter: assis à califourchon à tourner la "gégène". Comme quoi, soit c'était plus simple à comprendre, soit on comprend mieux quand on souffre un peu.

Je suis électronicien. Sauf que les radios de 40 datent du temps "de l'électronique en bois": on apprenait déjà plus ces montages quand j'étais à l'école.

Pour résumer mon sentiment, l'histoire des encadrés, c'est une excellente idée, mais il faudrait peut-être un démarrage "à blanc", c'est à dire un (ou deux) article tourné vers les bases de la radio militaire: le réseau, les réglages, les procédures, les modulations (morse, phonie...), les antennes, les montages électroniques: leurs défauts, leurs qualités. Simplement pour fixer un cadre aux "non initiés" et leur faire comprendre les difficultés de l'époque. Les encadrés reprendraient, au fur et à mesure des articles les explications et des détails.

De la vulgarisation, quoi...

Mais qu'on ne me retire pas les excellents articles de fond de M. Salles de GBM! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Mer 22 Oct 2008 - 18:30

100% d'accord, et comme tout le monde je veux la vulgarisation en plus des bons articles actuels, pas à leur place !

Moi quand j'ai fait mon service, les radios étaient déjà réglées par le service trans (ou bien on se débrouillait soi-même, mais les fréquences étaient attribuées, enfin il n'y avait rien à faire de spécial, quoi !), et aujourd'hui je suppose que c'est encore plus convivial. Je suppose qu'un lecteur de moins de 30 ans qui a toujours connu internet et les téléphones portables sera encore plus d'accord sur la nécessité d'un cours de rattrapage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Ven 24 Oct 2008 - 19:16

Cher Aimé
Vos articles sont extras et lève un pan du voile sur cette problématique...
Faisant de la recherche aéro j'aurais juste une question. Partout, tout le temps (dans les rapports, témoignages...) les pilotes français se plaignent en permanence du mauvais fonctionnement des Radios... et dire que cela a couté la vie a plusieurs de nos pilote n'est q'une cruelle vérité...
Mais pourquoi, comment... ? le sujet n'a jamais été exploré...
Est-ce que vous prévoyiez un truc la dessus ? sur le RI 537 par exemple... je dois dire que ma curiosité serait plus que comblé...

Très amicalement

Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Jeu 30 Oct 2008 - 20:55

Mathieu

GBM n'a pas vocation à traiter le matériel radio de bord aviation. Vous trouverez par contre ces matériels largement documentés, en particulier le RI 537, dans mes 2 DVD de données (photos, spécifications, schémas) IRMA. C'est une approche par contre plus technique que GBM.

Pour plus d'infos, vous reporter à la rubrique "films et documentaires" de ce même forum ("un bible pour les transmissions").

Je reste bien sûr très intéressé de discutter avec vous de ce volet de la radio.

Bien Cordialement

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: ça bouge enfin!   Jeu 30 Oct 2008 - 21:02

Bonsoir à tous

J'ai bien noté vos remarques à tous. Les propositions et suggestions ont été bien trop rares jusqu'à présent pour que j'y réponde trop vite. Je n'ai pris connaissance de vos messages qu'aujourd'hui, j'y répondrai dans les 48 h

Encore merci

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Jeu 30 Oct 2008 - 21:57

Pendant que je vois le rappel de ce fil, j'ai une question totalement hors-sujet. Ma seule excuse, et la raison pour laquelle je me permets de la poser ici, c'est qu'elle ne devrait pas prendre trop de temps pour des cognoscenti.

J'ai écrit, en traduisant un texte en anglais: "A son retour, il travailla dans les ateliers de maintenance. Là, il ajouta à ses compétences la connaissance de la TSF et fabriqua un poste à cristaux."

Ce que je voudrais savoir:
- est-ce que "poste à cristaux" est un terme correct ou bien est-ce du charabia ? Nous sommes en 1930-31.
- est-ce que j'ai raison d'écrire TSF ou bien est-ce que je ferais mieux de ne pas chercher à faire typique et d'écrire tout simplement "radio" ?

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: poste à cristaux   Jeu 30 Oct 2008 - 22:39

il serait plus précis de dire poste à détecteur cristal (il y a d'autres types de détecteurs, détecteurs électrolytiques, des détecteurs à lampe) et encore plus simplement, si je comprend bien le contexte (1930), un "poste à galène".

Le terme TSF pour télégraphie sans fil est devenu ambigu quand il a couvert aussi la téléphonie sans fil. Les termes radiotélégraphie et radiotéléphonie sont apparu en gros dans les années 30 pour se fondre dans le terme radio en retrouvant l'ambiguité d'origine

Pour simplifier quand on parle du matériel de 14 on parlera de TSF, quand on traite celui de 40 on parle de radio. Entre les deux c'est selon! vous voilà bien avançé!

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Jeu 30 Oct 2008 - 23:36

Poste à galène... Bon sang, mais c'est bien sûr !

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Dim 2 Nov 2008 - 19:56

Bonjour à tous



D’abord un grand merci pour vos commentaires et suggestions. A part quelques copains plutôt techniciens et dans l’ensemble satisfaits (ils voudraient néanmoins des schémas), je n’ai eu recueilli que peu de retours et j’en apprécie d’autant plus les vôtres.



Si j’ai bien compris, vous êtes satisfaits mais vous souhaiteriez :



a) des synthèses sur les évolutions des matériels et des procédures, une filiation des matériels,

b) plus de vulgarisation

c) une comparaison avec les matériels des autres belligérants

d) une plus grande dimension humaine et utilisatrice



a) le démarrage de ces articles, il y a tout juste 2 ans, s’est fait sans aucun recul et sans pouvoir s’appuyer sur une expérience comparable sur le sujet. On aurait pu se lancer dans une présentation de haut niveau en « pompant » quelques articles généralistes sur le sujet et colporter à notre tour quelques erreurs criardes puis daigner s’intéresser au matériel. J’ai préféré, la jouer modeste en tentant de partir de briques élémentaires c'est-à-dire un poste ou une famille, mais de traiter cette brique le plus à fond possible. Cette approche inédite répondait d’ailleurs parfaitement à l’objectif de GBM.



Pour être honnête cette stratégie, m’a personnellement permis d’apprendre beaucoup de choses alors que je croyais initialement bien connaître le sujet, au moins celui du matériel. Elle a cependant plusieurs défauts dont en particulier le fait d’avoir à répéter entre certains articles des informations qui auraient pu faire partie d’un tronc commun, alors qu’un article ou un encadré plus généraliste aurait peut être permis de traiter le sujet plus à fond en évitant d’y revenir. Une synthèse sur l’évolution des matériels sur toute la période est en particulier à faire, mais on ne fait de bonnes synthèses que lorsque l’on maîtrise l’ensemble des briques sur laquelle elle s’appuie



Aujourd’hui cependant, un matériel est rarement présenté seul mais dans le cadre d’une saga de la famille qui permet au moins pour celle-ci d’évoquer les évolutions et de positionner un appareil. Ce choix sera poursuivi. Par contre le vaste sujet sur les matériels radio pour chars pourrait être précédé d’une introduction sur les difficultés spécifiques de la radio sur les chars et l’évolution des techniques qui ont permis de les surmonter. Les appareils seront et uniquement ensuite décrits



Alors rassurez vous, le liant manquant va progressivement se mettre en place. Mais quand celui-ci sera complètement en place, cela voudra peut être dire que l’aventure arrive à son terme.



b) le problème de la vulgarisation est particulièrement délicat. Le lecteur de GBM est aussi bien un néophyte en radio ou un technicien expérimenté. Vouloir expliquer à un complet néophyte ce qu’est un superhétérodyne ou expliquer la différence entre un émetteur à étincelle à excitation indirecte classique et un émetteur à excitation indirecte par choc, ne peut se faire en quelques lignes et pourtant cela est fondamental pour comprendre l’évolution de la radio militaire. Par contre expliquer ce qu’est un émetteur à étincelle et ce qui le distingue d’un «émetteur à ondes entretenues ou éviter les sigles sans en préciser la signification reste du domaine du possible. Mais il ne faut pas se leurrer quelque soient les efforts de vulgarisation faits, des informations resteront obscurs pour certains. GBM ne peut pas se transformer en cours de physique.



c) Une comparaison avec le matériel des autres belligérants serait, il est vrai, intéressant. Cependant ceci se heurterait à 2 difficultés. D’abord ce n’est pas dans la ligne rédactionnelle de GBM, mais cela pourrait peut être évoluer si la demande était plus insistante. Ensuite, c’est un vrai problème de compétence au moins pour moi. Si je connais assez bien les matériels des autres belligérants (j’ai été un collectionneur fou !), je ne sais rien ou presque sur la position de ces matériels dans l’organisation correspondante, sur l’histoire technique de ces matériels. Bref je veux bien comparer un ER 40 mais à quoi ? un FeldFu ?



d) Plus de dimension humaine ! ce point me touche plus particulièrement car il me semble que j’avais tenté de faire vivre au lecteur le stress du sapeur devant son poste à régler avec des tics et des tocs ou l’inconfort du servant assis sur la machine à main. Vous me croirez si vous voulez mais il m’est arrivé de monter une mini reconstitution avec tel ou tel appareil. Pour le reste les témoignages restent très rares. Alors les idées pour rendre ces articles encore plus vivants sont les bienvenues.



Je compte sur vous tous pour continuer à animer cette réflexion sur l’amélioration de ces articles



Bien Cordialement



L’auteur



Aimé



Note : Pour info, il existe un autre projet nommé IRMA pour Inventaire Radios Militaires Anciennes françaises qui donne une vision plus technique mais aussi plus complète puisque couvrant, outre la matériel terrestre, le matériel Aviation et Marine. Les deux projets se nourrissent l’un l’autre. GBM donne pour le matériel terrestre une vision sans doute moins technique mais plus « histoire » des matériels. Pour les DVD issus du projet IRMA voir dans ce forum la rubrique films et documentaires « une bible pour les trans françaises » (le titre n’est pas de moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Chaudard
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 3 Nov 2008 - 12:26

Citation :
le
démarrage de ces articles, il y a tout juste 2 ans, s’est fait sans
aucun recul et sans pouvoir s’appuyer sur une expérience comparable sur
le sujet. On aurait pu se lancer dans une présentation de haut niveau
en « pompant »...

Eh oui M. Salles, vous êtes victime de votre succès! Vous avez mis le doigt dans un engrenage. Vous possédez maintenant un auditoire captivé par votre sujet!

Merci encore pour votre travail Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouak
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Variable
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Dim 18 Jan 2009 - 20:28

Je rebondis sur le thème de la vulgarisation, peut être de petits encarts dans GBM, mais des développements plus complets sur un fichier pdf par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amr33
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 69
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Ven 13 Mar 2009 - 16:59

Very Happy Bonjour, bien que le sujet ne soit plus d'actualité, il y a un autre point qui, j'en suis sûr, satisferait plus d'un maquettiste, dont je suis, il s'agit de croquis côtés de tout ces matériels. Car jusqu'à présent je n'ai vu que des éclatés ou des vues cavalières qui ne permettent qu'une approche et non une reproduction à l'échelle. Si donc cette doc existe, il serait peut-être judicieux d'en glisser de temps en temps dans vos articles.
Cordialement Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Dimensions pour maquettes   Lun 30 Mar 2009 - 14:15

Bonjour

ces dimensions sont généralement données quand elles sont connues dans les tabeaux de spécifications techniques, je ferai plus attention à l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aime.salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Encart technique dans GBM 87   Lun 30 Mar 2009 - 14:22

J'espère que le petit encart technique sur les postes à étincelles, qui accompagne mon dernier article sur les postes portatifs, répond au moins en partie à la demande initiale sur le sujet. Il a fallu en effet discutter "rudement" avec le rédacteur en chef! Laughing

Dans tous les cas, j'aimerais avoir votre avis.

Cordialement

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Lun 30 Mar 2009 - 18:38

Pour l'instant, je n'ai pas encore eu le temps de lire jusque là: j'ai encore le nez dans le guidon Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Jeu 2 Avr 2009 - 22:48

J'ai maintenant eu le temps de lire l'article en question. En attendant de voir ce qu'en diront d'autres lecteurs, personnellement je suis très heureux de l'insertion d'un petit encart explicatif et je reste toujours aussi intéressé par les descriptions "pratiques" (celles que je comprends le mieux !) sur les moustaches, la nature de l'étincelle, le fait que l'émission dépende de la hauteur à laquelle on met le fil d'antenne, etc.

Deux remarques ou questions, de mémoire:

1. p.34 (je crois) il est marqué que la longueur d'ondes est du quart de la longueur de l'antenne, mais compte tenu des dimensions données est-ce que ça ne devrait pas être le contraire ?

2. Sauf erreur de ma part, dans le petit encadré "la radio pour les nuls" (dont je suis) le schéma sur le poste à excitation indirecte correspond à la description du machin à excitation directe et réciproquement. Ou alors est-ce que ça veut dire qu'il faut un encadré "la radio pour les vraiment obtus" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef Chaudard
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Mer 29 Avr 2009 - 17:16

J'avais fait une longue réponse et ce $£§%µ de PC m'a tout mis en l'air! Sad

C'est une excellente idée de profiter de la présentation des PP, appareils très basiques, pour parler technique radio Very Happy

Je confirme que les points 1 et 2 de Louis sont bien des erreurs.

Pour répondre un peu:

Le générateur radio du PP est basé sur une étincelle qui produit un large spectre de signal électromagnétique, comme un allume gaz ou un éclair d'orage perturbent les radios.

La "sélection" d'une fréquence d'émission radio parmi ce spectre est faite par l'antenne elle même (excitation directe) ou un circuit interne (indirect). Dans le premier cas, la fréquence est liée à la longueur de l'antenne, à la distance entre elle et la terre (comme la capacité d'un condensateur est liée à la distance séparant ses plaques). Elle est plus répétitive dans le second, car basée sur des composants internes aux caractéristiques "fixes".

Le choix d'utiliser un système simplissime fait que l'émission se fait avec peu de sélectivité: l'antenne rayonne largement autour de la fréquence fondamentale, éminemment variable, mais également dans d'autres, les fameuses "moustaches".

Cela permet à un récepteur de trouver facilement l'émetteur, parce qu'il "bave" de partout, sans que l'on ait ainsi réellement à se préoccuper de régler la fréquence d'émission à une valeur fixe connue.

Le prix à payer est alors de deux ordres: n'importe quel récepteur va se régler aisément sur cet émetteur, y compris ceux de l'adversaire, ce qui signifie que l'on n'a aucune discrétion. L'autre est la perte d'énergie engendrée par la diffusion dans ces moustaches et autre inutiles fréquences générées. D'où l'imposante batterie de 11kg...

Mais, ce qui est bien souligné par M. Salles, c'est que les PP étaient des appareils émetteurs voulus simples et robustes.

Vivement la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5385
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: GBM - les Radios   Sam 9 Mai 2009 - 12:15

Bonjour,

Je réponds tardivement, mais oui, l'encart technique apporte un plus indéniable, et a réveillé chez moi des réminiscences de circuits RLC...

Continuez comme ça, c'est un plaisir.

D.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GBM - les Radios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel Annuaire des Radios et TV Catholiques.
» AED Emissions radios tres tres interessantes
» Ecouter les radios étrangères en voiture - help informatique
» RADIOS DE LOUANGES
» Ondes radios deja détectées?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: GBM - Histoire de Guerre, Blindés & Matériel :: La revue et les articles :: Autour des articles ...-
Sauter vers: