Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Longwy et le 334e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 18:50

Bonjour à tous. Après être passé par la case présentation je poste mon premier sujet
Mon arrière cousin le sous-lieutenant ROMPION Jean, Lucien appartenait au 334ème RI, basé à Chalons sur Saône (71) qui était le régiment de réserve du 134ème RI.
Il est décédé le 13 mai 1940 à Longwy Le Haut, en tête de sa section en allant à l'assaut grenade à la main. Son corps a été enseveli et lorsqu'on l'a déterré quelques jours après il tenait encore dans sa main la grenade qu'il n'avait pas eu le temps de lancer. Son corps a rejoint sa terre natale en 1945. Le maire du village ou il est tombé avait pris le soin de le mettre dans son propre caveau de famille en attendant qu'il soit récupéré. Aujourd'hui une rue porte son nom à Chalons sur Saône.
Concernant cette bataille à Longwy, et sur les circonstances de sa mort j'ai pratiquement aucun élément. Je n'ai également aucune photo de lui ni de son bataillon, compagnie ou section. Je sais juste qu'il était au 2ème Bataillon, 7ème Compagnie.
Je ne trouve pas non plus le JMO du 334ème RI pour la période 39/40.
Donc je m'adresse au spécialiste du forum, je suis preneur de tout renseignement.
Voila j'ai fini
Cordialement
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 19:38

Bonsoir Jean-Luc, Very Happy 

334e RI

34 N 179

1. JMO sept 1939 - juin 1940

2. Rapports d'officiers, propositions de citations sept 39 - juin 40

3. Avis de mutations janvier et mai 1940

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 20:29

Bonsoir Thierry
Merci d'avoir répondu mais à quoi correspond le matricule 34 N 179 et que faire avec.
Pardonnez moi de mon manque de connaissance.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 20:32

Bonjour,

La bataille de Longwy fait l'objet de développements dans au moins deux ouvrages :

- Pierre Rocolle, La Guerre de 1940, tome 2, La défaite. Armand Colin, 1990.
- Roger Bruge, Faites sauter la Ligne Maginot, Fayard, 1973

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 20:45

Merci
Je vais essayer de me procurer les ouvrages
Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Klamerek
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 272
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 21:21

Bonjour,

Pour ce qui est de la bataille de Longwy,  Il y a également l'ouvrage de 2012: "La bataille des trois frontières" de JYM







Bien  cordialement

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Jeu 10 Oct 2013 - 22:28

Blaireau a écrit:
Bonsoir Thierry
Merci d'avoir répondu mais à quoi correspond le matricule 34 N 179 et que faire avec.
Pardonnez moi de mon manque de connaissance.
Cordialement
34 N 179 est le numéro du carton à consulter au Service Historique de la Défense à Vincennes (SHD). Vous y trouverez 3 sous-dossiers (1, 2 et 3).

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Ven 11 Oct 2013 - 16:41

Merci
Le site du SHD n'est pas accessible en ce moment. Je vais donc formuler une demande par écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves MARY
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 12 Oct 2013 - 20:11

Bonjour,

Etant l’auteur de « La bataille des Trois Frontières » qu’Eric Klamerek a bien voulu citer et qui relate notamment la bataille de Longwy du 11 au 13 mai 1940, je me fais un plaisir de vous apporter quelques précisions sur les événements au cours desquels votre arrière-cousin a trouvé la mort.

Tout d’abord, il est utile de préciser que le 334° RI occupait Longlaville et le col de Landrivaux, entre Longlaville et Herserange alors que Longwy-Haut était tenu par le 227° RI. Le 12 mai dans la matinée, devant l’évolution défavorable de la situation devant le 227° RI, deux compagnies réservées du II/334° RI du chef de bataillon Faramin (6e et 7e Cies) sont envoyées en renfort à la citadelle que les Allemands menacent directement. Votre arrière-cousin qui appartenait à la 7/334 a vraisemblablement été tué au cours de l’après-midi du 13 mai lors de l’attaque allemande sur la citadelle. Une contre-attaque menée par la compagnie cycliste du lieutenant Simon a bloqué un court instant la progression allemande et permis le repli des derniers éléments du 227° et du 334° qui évacueront la citadelle peu après. Longwy tombe aux mains des Allemands le 13 mai au soir.

Pas plus que Roger Bruge ou Pierre Ordioni, je ne donne de précision sur les circonstances dans lesquelles votre arrière-cousin a été tué. Par contre, j’évoque son nom lors de la montée en ligne de son unité en citant le rapport du capitaine Descaillot qui commande la 7e Cie par intérim en l’absence du capitaine Tenaillon :

« Le colonel Marcouire (cdt le 227° RI NDLA) m’explique que la 7/334 devait occuper des positions situées entre le stade et la cité de la route de Mont-St-Martin. La 6/334 se trouvait à la gauche de la 7/334. Une section de la 6/334 occupait le croisement chemin de la ferme Mercy – route de Mont-St-Martin. Elle sera relevée par la section Rompion lorsque celle-ci aura terminé sa mission sur la route de Longuyon. » (rapport Descaillot)

J’évoque à nouveau son nom au cours des événements de l’après-midi :

Pour la compagnie Descaillot, la situation devient rapidement difficile. Ainsi, alors que le lieutenant Rompion vient de reconnaître le croisement de la route de Mercy qu’il doit occuper avec sa section, un observateur signale que l’ennemi vient précisément d’occuper ce croisement.

Je ne pense que vous puissiez trouver beaucoup plus dans les archives du 334° RI mais qui sait ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 12 Oct 2013 - 20:51

Bonsoir
Je tiens bcp à vous remercier pour ses informations très utiles. Si vous voulez bien me laisser vos coordonnées je me ferais un plaisir de prendre contact avec vous et par la même vous commander le livre:
Ci-joint sa citation: "" Jeune officier plein d'allant, d'un courage à toute épreuve. Après avoir brillamment entraîné sa section à l'assaut d'une position que l'ennemi venait d'occuper est tombé glorieusement tué le 13 mai 1940 à LONGWY alors qu'il luttait avec la dernière énergie pour repousser une contre-attaque qui avait réussi à pénétrer dans la position. A été pour tous un bel exemple de chef"" Cette citation comporte l'attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palmes.
Il a également été fait Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Dim 13 Oct 2013 - 9:22

Blaireau a écrit:
Bonsoir
Je tiens bcp à vous remercier pour ses informations très utiles. Si vous voulez bien me laisser vos coordonnées je me ferais un plaisir de prendre contact avec vous et par la même vous commander le livre:
Ci-joint sa citation: "" Jeune officier plein d'allant, d'un courage à toute épreuve. Après avoir brillamment entraîné sa section à l'assaut d'une position que l'ennemi venait d'occuper est tombé glorieusement tué le 13 mai 1940 à LONGWY alors qu'il luttait avec la dernière énergie pour repousser une contre-attaque qui avait réussi à pénétrer dans la position. A été pour tous un bel exemple de chef"" Cette citation comporte l'attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palmes.
Il a également été fait Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.------------------------
Bonjour Blaireau, Very Happy 

Très belle citation !

A noter : "cette citation comporte l'attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palme" ["palme" au singulier, par référence à la palme de bronze qui orne le ruban de la médaille]

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaireau
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Dim 13 Oct 2013 - 9:43

Oui oui effectivement Palme au singulier, c'est une erreur de ma part. Juste avant je traitais avec un ami sur un autre forum des Palmes Académiques dont je suis titulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves MARY
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Lun 14 Oct 2013 - 20:37

Très belle citation en effet. Dommage que les archives disponibles ne recelaient pas cette information et ne m'ont pas permis de la faire figurer dans mon ouvrage (le capitaine Gain qui commandait la 6e Cie a été tué le matin même et le lieutenant Descaillot de la 7e Cie a été fait prisonnier en fin de matinée. Son rapport s'arrête donc trop tôt. Il y a pourtant quelqu'un qui a rédigé la demande de citation. Peut-être le chef de bataillon Faramin ?  
Pour le livre, vous pouvez le commander directement aux Editions Heimdal ou chez Histoire & Documents (Réf.: 8371).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 20:10

Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum.
Je tiens a féliciter les responsables du site pour la qualité de celui-ci.

Je me permets de relancer le sujet sur le 334° RI car je suis à la recherche d'informations sur mon arrière grand père dont je possède le registre matricule:

Mon arrière grand père a été mobilisé en septembre 1939 au 334° RI, affecté à la 3ème compagnie.
Il a été blessé le 23.05.1940 par éclats d'obus.
Sur son registre matricule, il est mentionné : " Blessé le 23.5.1940 au V....... par E.D."
Je n'arrive pas à déchiffrer le mot, même après de nombreuses recherches sur cartes et documents.
Il a été transporté à l'hopital de Commercy (55) puis transféré à Aurillac (15) en convalescence.
Il a été démobilisé le 16.08.1940 et a vécu jusqu'en 1988.

Je suis donc à la recherche de ce lieu où mon arrière grand père a été blessé le 23.05.1940 au sein de la 3° compagnie du 334° RI.
Je suis également à la recherche de tous renseignements concernant les opérations et combats menés par le 334° RI en 1940, ainsi que sur l’hôpital de Commercy (55) en 1940 et sur l'établissement de convalescence à Aurillac (15).


Je vous joins un extrait du registre matricule.
Je vous remercie par avance.
Très cordialement.
Mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 21:07

Bonjour et merci pour le compliment.

Je pense qu'il faut lire "blessé par EO" = éclat d'obus

Quand au mot précédent : Verhesche ??

Les premières recherches ne donnent rien.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 21:19

Merci pour votre réponse rapide

Effectivement, il doit s'agir du terme E.O.

Le mot "Verhesche" ou "Vuhesche" pose vraiment problème.
Peut-être s'agissait t-il du nom d'un hameau...

Avez-vous connaissance de la zone dans laquelle se battait le 334° RI en mai 1940?

D'après des sources internet, ce régiment appartenait à la 58° DI et était commandé par le LCL Beurville.

Merci d'avance

Mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 21:32

Le 334e RI appartient bien à la 58e DI.

Le 23 mai, la 58e DI est en arrière de Longwy.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 21:36

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 21:58

Il pourrait s'agir de Verbusch, mal orthographié. Il s'agit de deux petits ouvrages de la Ligne Maginot, sur laquelle s'est repliée la 58e DI après l'abandon de la position avancée de Longwy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Sam 30 Avr 2016 - 22:15

Merci beaucoup!

Vous êtes vraiment très fort!

Cela ressemble très fortement au mot marqué sur le registre matricule ! 

Je vous remercie très chaleureusement.

Que savez vous de cette période de repli de la division et de ces ouvrages de Verbusch ?

Comment les combats se sont déroulés après que la division se soit repliée sur la ligne maginot ?

Les soldats français étaient-ils dans les bunkers ?


Encore merci !!

Mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves MARY
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Dim 1 Mai 2016 - 10:12

Bonjour,

Le 334° RI appartient bien à la 58° DI (série B) du lieutenant-colonel Beurville qui elle-même relevait du secteur fortifié de la Crusnes, devenu le XLIIe CAF le 16 mars 1940. Le Ier bataillon était commandé par le capitaine Lecoin et la 3e Cie, par le lieutenant Roland. Après s'être battue dans la position avancée de Longwy (jusqu'au 13 mai 194), la 58° DI a occupé le sous-secteur de Morfontaine, en renforcement du 139° RIF qui tenait les ouvrages du sous-secteur. Elle occupait les intervalles des ouvrages. Le secteur a été souvent en proie à des bombardements (plus des tirs de harcèlement que de destruction), qui ont entraîné régulièrement des pertes parmi les hommes à découvert.

Le mot indiqué est effectivement le bois de Verbusch, entre Villers-la-Montagne et Bréhain-la-Cour, non loin du petit ouvrage du Bois-du-Four. Il y a effectivement deux casemates à la lisière de ce bois mais elles étaient occupées par des soldats du 139° RIF. (tapez villers la montagne viamichelin et agrandissez: c'est le bois à gauche du mot Bourène).

Pour des renseignements sur les combats du 334° RI dans la position avancée de Longwy et le SF Crusnes, se reporter à mon ouvrage précité.

Cordialement
JYM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Longwy et le 334e RI   Dim 1 Mai 2016 - 11:58

Bonjour,

Je vous remercie de tout coeur pour vos réponses rapides et précises.
Je suis très heureux d'avoir trouver des informations sur cette période de la vie de mon arrière grand père.
Vos connaissances sont très pointues et permettent de se replonger dans le quotidien de l'époque.

Je tiens à remercier très chaleureusement les personnes qui m'ont écrit ainsi que les personnes qui ont créés ce site et ce forum. Vous m'avez permis de trouver des réponses à des interrogations familiales qui durent depuis de nombreuses années.

Je vous suis très reconnaissant.

Je suis bien évidemment preneur de tout autres informations concernant le 334° RI, ses combats et opérations vers le 23 mai 1940, de photographies et documents d'époque, ainsi que sur le quotidien des soldats de ce régiment pendant la drôle de guerre.

Encore merci pour tout.

Très chaleureusement.

Mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Longwy et le 334e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Longwy (haut)
» CHASTELLUX (de) (Alfred) Capitaine - Lucy-le- bois (YONNE)
» Les ovnis dans la presse en 1954

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Campagne de France :: Mai 1940-
Sauter vers: