Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Colonne Beaulieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Colonne Beaulieu   Ven 9 Mai 2008 - 12:39

En regardant les fils récents sur les B1bis dont il y a des photos récentes ou bien ceux sur lesquels on a retrouvé des précisions, je me suis penché un tout petit peu sur un sujet que jusque là je ne regardais qu'en touriste, et notamment j'ai pris la peine d'enfin comparer ce que j'avais trouvé sur la colonne Beaulieu et ce qui en était publié dans les GBM n°76 et 77. Je ne cherchais pas du tout cette information là, mais si je l'ai photographiée c'est bien parce que j'avais lu quelque chose à ce sujet dans GBM et que je me suis dit que ça servirait peut-être. Comme quoi c'est impressionnant le progrès qui s'opère par conjonction de gens d'horizons divers.

Brèfle, l'histoire de ladite colonne est relatée dans GBM 76. Je la résume en citant le "Rapport du Chef de Bataillon de Beaulieu chargé de ramener du matériel neuf à l'arrière" rédigé à Tarbes le 28 juin:

"Le 12 juin, à Versailles, le Chef de Bataillon de Beaulieu a reçu l'ordre d'évacuer sur Gien par la route 19 chars B1 bis en état de rouler, mais non complètement terminés. Le départ a eu lieu le 13 juin. Entre temps ordre a été donné de remettre 11 chars à la 2e Cie du 46e bataillon de chars; l'opération a eu lieu à proximité de Montlhéry, cette compagnie a reçu les chars qui étaient à peu près terminés." Sur les 8 chars restants, l'un finit par tomber en panne et doit être abandonné après sabotage, les 7 autres arrivent à Albi et Tarbes.

François ne donne pas les numéros de chars, (sauf erreur de ma part, évidemment scratch ) mais a priori sa ventilation est exacte. Qu'on en juge:

A l'arsenal de Tarbes: les n° 747 et 749. Le premier sans tourelle ni lunette de visée et sans armes autre que le 75.

A Albi: les chars 464, 465, 549, 743, 859 dans le même état que les deux premiers sauf le 549 qui a une tourelle. Au passage, ces chars (Albi) sont noté comme étant des chars AMX ce qui corrobore l'hypothèse de François. Zyvas, comment il est trop fort le monsieur ! study

Pour mémoire, les chars suivants se retrouvent aussi à Tarbes:

Hotchkiss: (sans lunette de visée, mitrailleuse, épiscope ou canon sauf le premier qui a son canon de 37 mais pas le reste)
41.013
40.839
40.886
40.898.

Renault:
Sans mitrailleuse, épiscope, avec canon et sans lunette (sauf 51.579: avec lunette)
51.579 *
51.678
51.319
51.671
51.643
51.672
51.686
51.683
51.511
51.680
51.684
51.685
51.667
Sans mitrailleuse, épiscope, lunette:
1687
1688
1689
1690
1691
1692
1693
1694 (sans tourelle)
1695 (sans volet de conduite)
50.126 (sans canon)
50.180

Un des R-39 de la colonne de Beaulieu a été abandonné en route aussi.
[EDIT: phrase téléportée ici pour faire plus net]

22 chenillettes de ravitaillement d'infanterie (c'est ce que dit le rapport, et si vous n'en comptez que 21 c'est comme ça dans le texte clown ):
avec remorque:
63.184
63.372
63.644
63.665
63.720
63.727
63.764
63.772
88.336

Sans remorque:
63.217
63.262
63.621
63.652
63.684
63.762
63.777
63.779
63.780
63.782
97.128
97.195


Dernière édition par Louis Capdeboscq le Mar 13 Mai 2008 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Ven 9 Mai 2008 - 16:32

Bonjour,

Tu es génial Louis. C'est le genre d'info que j'aime trouver sur ATF40.
J'avais entendu parler de cette histoire de convoi de B1, mais je n'avais pas autant d'info.
Aurais-tu des infos sur une colonne similaire comprenant de 30 chars Somua inachevés, enlevés de Saint-Ouen par un mécanicien du 509eRCC (Alexis Milliner) et pilotés par des ouvriers? elle passe par Confolens le 22juin, je perd sa trace ensuite.

Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Ven 9 Mai 2008 - 20:31

A priori non, parce que ma source ce sont les archives des PEB et de l'ERGM de Gien, pas les archives des RCC. J'ai cherché (en vain) des infos sur des matériels difficiles à trouver et qui étaient en dépôt mais les archives ne contiennent que des états de personnels et des récits de faits d'armes.

C'est un peu comme quand j'avais recherché les archives des EAA pour l'armée de l'Air, quoi.

Mais si je trouve un truc du style, je le mettrai ici ou je te l'enverrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2232
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Ven 9 Mai 2008 - 23:22

Louis Capdeboscq a écrit:

François ne donne pas les numéros de chars, (sauf erreur de ma part, évidemment scratch )
Bonsoir Louis,
Si. Ces numéros figurent dans GBM 77 page 33, en bas de page, à leur place, dans la catégorie " Chars neufs des derniers détachements".
La vraie énigme, c'est ce que j'appelle les "colonnes du Centre" pour lesquelles je n'ai retrouvé dans les archives qu'une seule et unique mention (du 16 juin 1940). Tout ce que je sais et que je suppute à leur sujet a été publié pp. 32 et 34 de GBM 77.
Il faudrait donc retrouver des photos de ces chars évacués, en provenance du Creusot et/ou de Saint-Chamond, pour pouvoir avancer un peu plus loin dans notre "poursuite des B disparus".

Cordialement

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Sam 10 Mai 2008 - 8:42

Je me disais bien que j'avais loupé un truc ! GBM devient une vraie encyclopédie, il va falloir que quelque s'y colle pour mettre en ligne un index.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2232
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Sam 10 Mai 2008 - 10:30

Louis Capdeboscq a écrit:
GBM devient une vraie encyclopédie, il va falloir que quelqu'un s'y colle pour mettre en ligne un index.

Bonjour Louis,

J'aime ce mot d'"encylopédie".
En effet, je me suis toujours inscrit, depuis le début de mes publications (c'était alors sur les uniformes), dans une logique encyclopédique.
Je ne dis pas que j'y suis arrivé, je sais trop bien que j'ai entamé pas mal de choses "restées en plan".
Mais c'est, par principe, le sens des travaux que je publie (que j'en sois ou non l'auteur est un point secondaire). J'aime, par construction mentale, les développements qui, partant du point A, ont pour dessein d'arriver au point Z.
Même si, bien souvent, j'atteins péniblement D ou E... Car la tâche est immense et hélas le temps est le pire ennemi.

Cordialement

François

PS : je retrouve cette logique encyclopédique dans ATF 40, avec les listes d'unités, etc. C'est ce qui m'a plu, d'emblée, dans ce site. Une structure globale, une ossature bien charpentée, à partir de laquelle il est possible de développer n'importe quel point, grâce aux fils de discussion, et s'y retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Lun 12 Mai 2008 - 18:55

Louis Capdeboscq a écrit:
Je me disais bien que j'avais loupé un truc ! GBM devient une vraie encyclopédie, il va falloir que quelque s'y colle pour mettre en ligne un index.

Et il n'est pas exclu que tu connaisses la personne en question !
En fait , j'ai débuté cette indexation progressive sur certaines pages du site , ou l'on voit quel numéro de GBM il faut consulter ( cf page sur les unités blindés par exemple ) .
La page du materiel sera mise a jour de la meme façon .
Ainsi , en recherchant une information precise, il suffira de jeter un coup d'oeil au site ATF40 pour savoir quels numéros de GBM il faut avoir sous la main .

Pour plus tard, je prevois un outil un peu plus perfectionné , pour vraiment bien indexer "l'encyclopedie GBM" , mais nous n'en sommes pas encore la .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 13:11

Bonjour à tous,

Quelques infos pour Pontus:
- Un livre sur les "cadets de Saumur" signale le passage de S35 sans tourelles et conduit par des ouvriers le 17 ou le 18 Juin (je n'ai plus le livre).
- 23 S35 ont été envoyé en AOF après l'armistice, ces chars ne peuvent avoir combattu car d'après les clauses de l'armistice les Allemands les auraient saisi. D'ou viennent ces S35?

Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 13:27

Bravo à Louis pour cette colonne Beaulieu.
Quelques précisions :
- Est ce un R-39 ou un H39 qui est tombé en panne ?
- Les Renault sont-ils des R-35 des R-39 ou des R-40 ?
- La numération des Renault n'est pas homogène (51.579 et 1687 par exemple)!

Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 15:09

Armel,

Le char abandonné c'est un Renault pas un Hotchkiss. Je viens de modifier le message pour le rendre plus clair, la phrase n'était pas au bon endroit, merci de m'avoir signalé cette coquille !

Le rapport de Beaulieu parle de "1 char R.39, classé instruction et ayant servi antérieurement à des expériences; en mauvais état mécanique, moteur grippé, sans armement il a été laissé dans le Bois Nord de l'étang de Grandeffe; il avait dû être remorqué précédemment."

Sur la numérologie, je ne veux pas dire de bêtise c'est sûrement marqué quelque part et je suis sûr qu'il y en a plein ici qui n'auront pas comme moi besoin de fouiller dix références pour trouver la réponse. Tout ce que je peux dire c'est que la colonne 2e version part le 17 juin et comporte, outre 8 B1 bis, "21 chars R.40, 4 chars R.35, 4 chars Hotchkiss 22 chenillettes d'infanterie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 15:55

Pour les numeros , je pense qu'il manque juste le 5 devant les nombres 1687 a 1695 .
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 16:53

Pour les Somua de l'escadron Gribius envoyés en AOF, il s'agit d'engins saisis par les Allemands puis rendus à la cavalerie française.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 17:29

Bonjour à tous,

Louis, apparement les Somua dont je parle sortent d'usine, je pense pas qu'il aient été pris en charge par un BCC.
Merci, Armel pour ces précisions sur les S35. Il est fort possible que ces chars soient passés par Saumur.
Les 23 Somua dont tu parles ont été remis à la commission d'armistice, conservés dans un parc fermé en Dordogne, puis destockés et rendus aux autorités françaises pour proteger le Sénégal (de mémoire).
Il faudrait peut-être ouvrir un autre sujet afin de ne pas polluer celui-ci. Very Happy

Amicalement Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 13 Mai 2008 - 18:16

Pour les S 35, effectivement des châssis sans tourelle ont été évacués depuis Saint Denis vers le sud. Pour les S 35 en AOF, il existe l'excellent témoignage du colonel Bailloux qui, je crois, est accessible sur le net.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Mar 19 Aoû 2008 - 15:31

Louis Capdeboscq a écrit:

50.126 (sans canon)
50.180


A noter que ces deux R35 etaient au préalable affectés au 9e BCC , ils ont du probablement etre renvoyés en depot pour réparation , puis se sont vus déplacés avec les autres engins vers Tarbes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Jeu 23 Déc 2010 - 12:05

Louis Capdeboscq a écrit:

"Le 12 juin, à Versailles, le Chef de Bataillon de Beaulieu a reçu l'ordre d'évacuer sur Gien par la route 19 chars B1 bis en état de rouler, mais non complètement terminés. Le départ a eu lieu le 13 juin. Entre temps ordre a été donné de remettre 11 chars à la 2e Cie du 46e bataillon de chars; l'opération a eu lieu à proximité de Montlhéry, cette compagnie a reçu les chars qui étaient à peu près terminés." Sur les 8 chars restants, l'un finit par tomber en panne et doit être abandonné après sabotage, les 7 autres arrivent à Albi et Tarbes.

le char manquant est le 746 . Un rapport indique qu'il etait déjà tombé en panne deux fois :
- le 17 juin par rupture de chaine Sebin
- le 18 juin par demarreur coincé
Il etait piloté par l'adjudant SECUTS et le pilote PANIEL ( tous deux du dépot 511 ) .

Le 746 est tombé en panne une troisieme fois le 19 juin a VOEU ( 15 km NO d'Issoudun ) suite a un probleme de Naeder .
Enfin , 4e panne a 1500m au sud de VINEUIL , cette fois ci definitive .
( joint Naeder "sauté" ).
Devant l'impossibilité de trouver une remorque Coder , ou de deblinder l'arriere du char pour réparer , et les Allemands s'approchant dangereusement de la zone , il fut décidé d'enlever les culasses des canons de 47 et de 75 , ainsi que deux mitrailleuses de tourelle et plancher , qui devaient etre transportés sur une chenillette .
Mais au final , le materiel fut détruit sur place , et on mit le feu au char .

En fait , ce texte nous confirme que le 746 disposait bien d'une tourelle armée , la ou l'on pouvait etre en droit de douter ...

Alain

Revenir en haut Aller en bas
B Rivory
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Ven 31 Déc 2010 - 0:06

Bonjour,

Je vous retranscrit un courrier en ma possession concernant les 23 chars somua de l'AOF, ce courrier de sept 1946 à été écrit par l'Adjudant Chef Carscosa :

"Mon colonel,


Aprés mon déart du dépôt de matériel de Brive la Gaillarde, j'ai été affecté au 5eme Régiment de Dragon à Macon, de là j'ai pu partir en Afrique du Nord. Le 20 Férier j'ai rallié Casablanca, affecté au 12eme Regiment de chasseurs d'Afrique, en partence pour l'Afrique Occidentale Française.

A 80 Kms de Dakar, perdu en plein brousse pendant deux longues années, dans le travail et la patience, formant inlassablement dans les sables arides du désert et dans la brousse torride du Sénégal des éuipages de chars pour les combats à venir et alors.

Ce n'est que le 7 Janvier 1943 que les 23 chars SOMUA, jalousement gardés, soignés et entretenus avec amour par leur équipage pendant deux ans, quittant l'A.E.O.F. pour l'Afrique du Nord.

L'instant de la revanche est proche le 12eme Régiment de chasseurs d'Afrique est engagé à Metlaoui, El Guettar, le Djebel-Asker dans le sud Tunisien, au Pont du Fars, Noghranne, le Zaghouan, Sainte Marie du Zit et Bou Fieha dans le nord Tunisien.

Ces 23 chars ont parcouru plus de deux mille kilométres. De tout cela, il vous revient vous, Mon Colonel et tous ceux qui vous ont aidé à nous envoyer par camouflage des piéces de rechange nécessaires à la vie de nos glorieux 23 chars Somua, dernier Escadron de chars Français, qui ont combattu jusqu'la victoire finale de la Tunisie.

Recevez, mon colonel, mes respectueuses salutations."

Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Colonne Beaulieu   Sam 1 Jan 2011 - 20:18

Cela n'a pas bien de rapports avec la colonne Beaulieu , mais l'information reste intéressante , merci .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
 
Colonne Beaulieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» suite de mes anêtres.de la famille deshorties de beaulieu
» caveau famille TREUILLE de BEAULIEU à Montparnasse (16è div)
» "Fusilier en colonne d'attaque en JUIN 1815"
» têtes de colonne
» Colonne d'Austerlitz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Enigmes-
Sauter vers: