Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Ven 2 Mai 2008 - 19:43

Bonjour/soir
aprés la Grande Guerre il y'avait un BOA par région militaire, réduits aux 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 13e 14e 15e 20e 22e Bataillon (12 Bat. + 8 Cies dans les régions restantes)
puis seulement 7 en 1939 : 4e 6e 7e 8e 14e 20e 22e
Lee Sharp livre des détails seulement dans les annexes du Volume IV, à la lecture j'en retire que TOUTES les Régions Militaires auraient remis sur pied leur BOA ?
autre point obscur, la numérotation le 13e BOA passe de la "1ere 2e 3e 4e 5e Cie" à la "14e" (?) scratch


Cordialement
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Ven 2 Mai 2008 - 23:02

Salut Loïc,
on dirait bien, en effet, qu'il n'y avait plus que 7x BOA du temps de paix en 1939.
Ce qui s'est produit à la mobilisation, c'est que ces mêmes 7x BOA ont servi, au même titre que les CMA, à former la multitude de Cies d'ouvriers d'artillerie de tous types (parcs, réparation, entrepôt, gare régulatrice, etc), de Cies d'essence et de Cies de munitions du plan de mobilisation. Après la période de mobilisation, ces BOA sont devenus les Dépôts de Guerre des 4e, 6e, 7e, 8e, 14e, 20e et 22e BOA.

Les BOA et COA mentionnés dans les annexes de Lee Sharp étaient des unités régionales (formations du Territoire). Les Régions Militaires disposaient d'un nombre variable de COA, selon leurs besoins. J'ignore comment ces COA avaient été formées exactement, ou leur système de numérotage (séquentiel avec lacunes?), mais les COA territoriales d'une même Région Militaire étaient rattachées administrativement à un BOA portant le numéro de la Région. Artifice de désignation ou QG réel? Je ne sais. Question

Cordialement,
Jean-Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 3 Mai 2008 - 0:38

Bonjour,

La règle de numérotation des COA est assez simple, elle n'a rien à voir avec son bataillon d'origine :
Il existe une COA par division d'infanterie qui prends le n° de la dite division. C'est à dire que la 20e DI reçoit une 20e COA, intégrée au PAD n° 20 (parc d'artillerie divisionnaire). Cette règle est valable de la 1e à la 70e DI. Il y a donc des trous dans cette numérotation puisque on trouve des numéros vaquant dans les DI françaises.

A partir de la 71e COA et jusqu'à la 97e, les attributions ne correspondent plus puisque celles-ci sont intégrées aux DIC, DM, DIA, DINA, et quelques DI mises sur pied tardivement comme la 40e.

Il existe ensuite un trou jusqu'à la 101e COA qui se voit rattachée aux PACA (parc d'artillerie de corps d'armée). La 101e au 1e CA, et ainsi de suite. La COA prend donc le numéro du CA élevé d'une centaine. Nous trouvons également la 121e pour le CAC, la 125e pour le CC. La règle reste la même pour les CAF, et donc le 41e CAF reçoit la 141e COA. Il y a donc encore un trou de numérotation entre les CA classiques et les CAF.

Quelques exceptions supplémentaires, la 100e COA est attribuée à la réserve générale, mais est en fait l'ex CE Scandinavie. et puis les 296e et 297e COA qui sont attribuées respectivement aux 1e et 2e DIP.

En ce qui concerne la mobilisation, je pense que les BOA fournirent les COA des divisions actives, ou mobilisées fin août 39. Mais leur numérotation correspond aux règles que j'ai rappelées ci-dessus, il n'y a donc pas de mystère dans les trous constatés. Bien évidement, les BOA ne suffisent pas pour l’ensemble des PAD et PACA, et chaque RM se voit donc dans l'obligation d'en mobiliser.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 3 Mai 2008 - 3:32

Bonsoir Éric,
bien sûr, ta description du système de numérotage des COA mobilisées aux armées est tout à fait juste.

Mais ce ne sont pas ces unités qui intriguent Loïc et qui font l'objet de mon commentaire, du moins dans le second paragraphe. J'aurais pu être plus clair en précisant que les COA régionales n'avaient rien à voir avec celles formées à la mobilisation par les CMA (et les BOA du temps de paix).

Prenons les COA de la XIIIe Région Militaire évoquées par Loïc; elles étaient affectées au établissements du Service de l'Artillerie. On avait ainsi:

  • À Clermont-Ferrand: les 1re, 3e, 4e et 5e COA du 13e BOA, y desservant le PRREM, l'ERG de matériel d'artillerie et ferrures, et la Commission de réception de munitions.
  • À La Ferté-Hauterive: la 2e COA du 13e BOA, renforcée d'une autre COA de numéro incertain à partir de janvier 1940, servant à l'ERG de munitions.
  • À Moulins: la 14e COA du 13e BOA, au PAREM et à la Commission de réception de munitions.

On pourrait aussi examiner la situation des autres Régions Militaires, mais ce qui en ressortirait c'est que chacune comptait un nombre variable de Cies numérotées séquentiellement à partir de 1, mais avec de fréquentes lacunes, et rattachées à un BOA portant le numéro de la Région. Outre des COA, on y trouve à l'occasion des Cies d'artificiers ou de munitions.

Cordialement,
Jean-Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 3 Mai 2008 - 15:56

Bonjour,

Désolé de ma méprise, je vais voir ce que j'ai à l'échelon régional.

Cordialement
Eric DENIS

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 3 Mai 2008 - 18:24

bonjour,
oui c'est completement erratique comme numérotation, d'autres exemples
RMP : 1ere 2e 6e 7e 10e 11e 12e 13e Cie
XIVe RM : 1ére à 7e puis 15e 17e 18e 19e Cie
IXe RM : deux 1ere Cie, deux 2e Cie, 4e, 6e à 9e, 12e Cie
peut être que certains n° correspondent à des spécialités, hypothèse que je soulève sans grande conviction car il n'y a qu'une Cie "15, 17, 18, 19" (dans la XIVe RM)
mystère et boule de gomme

Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 4 Mai 2008 - 18:57

Bonjour Éric,
il est toujours utile d'élucider les règles de numérotage. Alors merci pour cette méprise qui ne peut qu'aider à mieux comprendre la place des COA dans l'ATF. Smile

Cordialement,
Jean-Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 4 Mai 2008 - 20:15

Loïc a écrit:

oui c'est completement erratique comme numérotation,

Salut Loïc,
il y a sans doute une explication assez simple, mais il faudrait retouver le plan de mobilisation de ces unités pour la vérifier.
Si, comme il semble, ça se faisait à l'échelon régional, alors on peut comprendre que les COA prévues pour les établissements du service de l'artillerie ne furent pas toutes constituées, présumément par manque de personnel qualifié. En suspendant ou en supprimant la création de certaines compagnies, on obtenait une séquence incomplète de numéros.

Ce qui milite en faveur de cette solution, c'est que toutes les compagnies d'une même région semblent bien s'inscrire dans une séquence unique, indépendamment du type annoncé de ces compagnies (cie de parc, cie d'artificiers, cie de munitions). Bref, c'étaient toutes génériquement des COA. Exclamation
Et si on croit déceler une duplication de numéro à l'occasion, ce sera simplement parce que la même compagnie fournissait le personnel à ces deux endroits. C'est déjà une situation manifeste dans certains cas (comme pour toutes les annexes de parcs), et implicite dans beaucoup d'autres où aucune COA n'est spécifiquement affectée à un établissement.

Pour reprendre ton exemple de la IXe RMil, il n'y aurait là qu'une seule 1re COA, mais avec ses éléments présents aux deux PRREM de Poitiers et d'Angoulême. De même, une seule 2e COA existerait administrativement, mais avec des sections travaillant au PAREM de Bergerac ET à l'ERG de munitions de Thouars, où ses personnels exerceraient plus exactement le rôle d'artificiers.

Cordialement,
Jean-Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 4 Mai 2008 - 22:13

evidemment ce serait l'explication la plus cartesienne mais on pourrait presque penser qu'il y'a là un 12e BOA reconstitué (dans une région qui a fusionné les IXe et XIIe RM)

9e BOA : 1ere Cie (Poitiers) 2e Cie (Thouars) garnisons implantées dans la IXe RM "historique" tandis que
1ere Cie "bis" à Angoulême et la 2e Cie "bis" à Bergerac se trouvent, ô coïncidence, dans l' ex-XIIe RM
c'est un peu curieux que Lee passe sur le sujet sans s'y attarder avec ces 4 pages sur les BOA qui occupent seulement l'annexe de son volume IV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 352
Age : 48
Localisation : La Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 4 Mai 2008 - 22:23

Bonsoir,

Histoire d'ajouter un peu d'infos quant aux BOA et COA, les Parcs d'Essences et d'Ingrédients d'Armées (PEIA) et les Parcs d'Essences et d'Ingrédients de Réserve Générale (PEIRG) étaient également constitués d'ouvriers d'artillerie.

@+

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourceuxde14.monsite.orange.fr/index.jhtml
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 4 Mai 2008 - 23:02

Loïc a écrit:
evidemment ce serait l'explication la plus cartesienne mais on pourrait presque penser qu'il y'a là un 12e BOA reconstitué (dans une région qui a fusionné les IXe et XIIe RM)

Oui, c'est pas bête du tout! Idea
Et... comme par hasard, l'autre région où il y a pas mal de duplication c'est la IVe, qui s'est justement trouvée à absorber la Xe RMil avant-guerre Alors, je crois que tu as mis le doigt sur une explication encore plus simple pour expliquer les duplications. Smile

Jean-Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Mer 14 Mai 2008 - 22:21

une belle page sur l'Arme du Matériel où ils ont mis en ligne des informations sur l'Historique de certains ERGM, Leyment, Châteaudun, La Ferté-Hauterive, Aubigné-Racan
celui de Thouars est tout à fait intéressant sur le parcours de l'Etablissement en 1940
http://site.voila.fr/artificiers/pages/histo/histhouars.htm
on y apprend que Thouars concentrait une garnison de quelques 1760 hommes
2e Cie d'Artificiers (185) 5e 7e 8e Cie (d'Ouvriers) d'Artillerie (de 240 hommes) du 9e BOA
2e Cie de Travailleurs Espagnols (500)
3e Cie d'Annamites (300)
Section Anti-Aérienne (30)




What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabrice78
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 21 Fév 2009 - 12:08

Bonjour

Je cherche à reconstituer le parcours d'un combattant de 1940 : André Malvaut, qui appartenait en 39-45 au 22e BOA. Le JMO conservé à VIncennes s'arrête en 1939, l'un d'entre vous aurait-il des éléments ou un historique du 22e pour la période mai-juin 1940 ?
Merci d'avance
Amicalement

Fabrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 21 Fév 2009 - 14:51

Selon les informations de Lee Sharp qui ont initié ce fil, et selon mes connaissances en géographie il faut bien le dire car ce n'est pas toujours explicite dans son appendice sur les BOA j'en ai deduit que le 22e BOA assurait le soutien des parcs et établissements de région Parisienne selon la repartition suivante :
1ere 6e 7e Cie Parc Régional de Réparation et d'Entretien du Matériel Vincennes
2e Cie ERG de Matériel Auto Héricy
3e 5e Cie Commission de Reception d'Artillerie d'Auvers (sur-Oise ?)
10e Cie Magasin Central Automobile Issy les Moulineaux
11e 12e 13e Cie ERG de Matériel Z (=Guerre Chimique) & Atelier de Chargement Aubervilliers


4e 8e 9e Cie vacantes ?

et ô coïncidence je voulais justement poster l'info dans le fil, une unité des plus insolites et discrétes, et pour cause, la compagnie chimiste a été formée en fait comme la 104e Compagnie Chimiste du 22e BOA, avec un Centre Chimique à Beni Ounif dans le Sud Oranais pudiquement designé comme Magasin Annexe d'Artillerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 21 Fév 2009 - 15:59

Bonjour,

Des recherches difficiles,

J'en profite pour remercier Loïc et Jean Guy pour leur participation assidue et précise dans nos pages.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Dim 22 Fév 2009 - 1:21

merci Eric, je ne suis qu'un dilettante What a Face et ton intervention me fait penser qu'il y'a aussi l'eventualité que cet homme "du 22e BOA" soit versé dans la multitude de Compagnies d'Ouvriers d'Artillerie de Parcs d'Artillerie Divisionnaires, de Corps d'Armée, de Réserve Générale mises sur pied par les BOA...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocram
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: 22e BOA   Lun 3 Mai 2010 - 8:04

fabrice78 a écrit:
Bonjour

Je cherche à reconstituer le parcours d'un combattant de 1940 : André Malvaut, qui appartenait en 39-45 au 22e BOA. Le JMO conservé à VIncennes s'arrête en 1939, l'un d'entre vous aurait-il des éléments ou un historique du 22e pour la période mai-juin 1940 ?
Merci d'avance
Amicalement

Fabrice

Bonjour,

Mon oncle à fait partie du 22e BOA incorporé à ce régiment le 27 aout 1939 et démobilisé le 13 aout 1940.Durant cette pèriode militaire mon oncle a tenu un journal intime qu'il remplissait presque tous les jours donc si vous etes toujours intéressé je peux vous donner quelques renseignements sur le parcour de ce 22e régiment qui a commencé à bouger de Metz le 3 juin 1940 à 9h.
Marco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: 22e BOA   Lun 3 Mai 2010 - 16:08

bonjour,
en fait la probabilité que vous parliez de la même unité est assez mince, il faut bien comprendre que le 22e Bataillon d'Ouvriers d'Artillerie n'est pas destiné à partir sur le front, il devient un depôt de guerre de l'Interieur qui met sur pied de nombreuses petites unités en particulier des Compagnies d'Ouvriers d'Artillerie, de Munitions etc...(voir nos échanges précédents) ce qui expliquerait la présence de ce combattant à Metz, sans nul doute mobilisé par le 22e BOA en septembre 1939, mais qui doit appartenir à une de ces petites formations...
j'adresse la même mise en garde à Fabrice78 au cas où nous n' aurions pas été assez explicites sur cet aspect des choses
donc attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ocram
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Lun 3 Mai 2010 - 21:50

Bonsoir,

Vous avez surement raison,d'aprés ce que j'ai lu de ce carnet si passionant et qui m'a donné envie dans savoir plus d'ou ma venu sur votre site.
C'était vraiment pour mon oncle et ses camarades prés de la frontiere une drôle de guerre :''pas vu un ennemi ,la tsf leur donnaient des nouvelles du front eux qui étaient à seulement quelques kilométres de la frontiere allemande''.leur fuite en juin 40 dans le sud de la france a leur trousse les allemands seulement distant d'une quinzaine de kilométres.
Cordialement.
Marco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanclaudefrol
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: 22ème BOA (et aussi 25ème BOA)   Jeu 24 Juin 2010 - 15:34

Bonjour

A propos de ces BOA; quelques éléments dont me parlait mon père.
Je suis en train de trier les papiers militaires de mon père (ancien du 25ème puis du 22ème).
1. Service militaire
Il existait un 25ème BOA ( 1ère compagnie) stationné en Rhénanie Palatinat (région de Bingen sur le Rhin) et dissous en juin 1930 lorsque les troupes d'occupation françaises ont quitté ce territoire .
Affecté ensuite au 22ème BOA à Vincennes jusqu'à la fin de son service.

2. Guerre de 1939-1940
Mobilisé le 2 septembre 1939 au 22ème (503ème compagnie), s'est retrouvé dans la région de Conflans -Jarny pendant la drôle de guerre.
Après le "repli stratégique et élastique", autrement dit la débâcle a été affecté au 16ème COMA le 13 juillet 1940 par le gl commandant le département de l'Aveyron, démobilisé à Carcassonne le 5 août 1940

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: 503e Cie d'Ouvriers - 3e PRAA   Sam 26 Juin 2010 - 21:11

petite précision, cette 503e Compagnie d'Ouvriers de Parc est en fait l'unité élémentaire du 3e PRAA, c'est à dire la Compagnie d'Ouvriers du Parc de Réparation d'Artillerie de la 3e Armée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Sam 26 Juin 2010 - 22:52

Bonjour à tous,
Loïc m'a devancé sur ce sujet, mais je voulais confirmer/compléter les renseignements sur la carrière militaire du père de J.-C. Frol (???).

Le 25e BOA qui servait à l'Armée Française du Rhin est effectivement mentionné à quelques reprises dans le tome III de Paoli, en dernier lieu (p. 300) à la date du 15 décembre 1929 alors qu'il stationnait à Mayence (Bingen est tout près). Le 25e BOA n'existe plus dans l'OdB suivant (15 août 1930), donc après évacuation de la Rhénanie.

En temps de paix, je crois que le 22e BOA avait son EM et la 1re Cie à Vincennes, la 2e Cie à Satory-Versailles et une 3e Cie à Aubervilliers. À la mobilisation, le 22e BOA à Vincennes agit comme un centre de mobilisation d'artillerie et sert à former une pléthore d'unités diverses, dont la 503e COA. Le 22e BOA disparaît pratiquement dans le processus et se transforme en Dépôt de Guerre d'Artillerie (DGA) du 22e BOA, toujours à Vincennes.

Comme Loïc le précise, la 503e COA est du type "Cie de Parc de Réparation d'Artillerie" et elle servait au PRA No 3 de la 3e Armée, dont l'élément principal pouvait très bien stationner à Conflans-Jarny.
Le répertoire Kauffer indique que la 503e COA est une unité de série C mobilisée le 2/9/39 par le 22e BOA de Vincennes, affectée au PRAA No 3 et rattachée au DGA du 22e BOA.

On peut retrouver dans Sharp, vol. IV, le TEG et l'organisation d'un Parc de Réparation d'Artillerie d'Armée (PRAA), ce qui permet de constater qu'outre un petit EM de parc, l'effectif y était essentiellement fourni par la COA.

Cordialement,
Jean-Guy Rathé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanclaudefrol
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: 25 ème BOA   Dim 27 Juin 2010 - 14:10

Merci à Loïc et Jean-Guy Rathé pour ces précisions.

Le 25ème BOA a été dissous le 20 mai 1930. Je peux vous envoyer (en pdf ou JPEG, si cela vous interesse) les copies des pages correspondantes de son livret militaire (contient les références des prescriptions)

Cordialement

Jean-Claude Frölich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Ven 2 Juil 2010 - 9:41

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus sur le 6ème B.O.A.

En effet, la revue " L'Epopée " journal des Anciens de Flandres - Dunkerque (*) signale un ancien de ce bataillon lors de la Manoeuvre de la Dyle en Belgique ...

(*) Amicale dissoute dans les années 1990 !


Merci d'avance

Bruxellement vôtre

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie   Ven 2 Juil 2010 - 14:23

Même mise en garde que pour les autres cas soumis à l'examen de ce fil : le 6e BOA comme tous les BOA est une unité du temps de paix (de la VIe Région Militaire) qui est transformé en depôt de guerre et de mobilisation, ce n'est donc pas le 6e BOA en tant que tel qui a pu atteindre la Belgique mais une des nombreuses Compagnies d'Ouvriers et autres unités de Parc provenant du 6e BOA où a été versé cet homme.

A brûle pourpoint je ne vois pas trés bien de quelle unité il peut s'agir car les ni les Eléments Organiques de la 7e Armée ni les Grandes Unités de la manoeuvre Dyle ne sont originaires de la VIe Région théoriquement et par conséquent n'offrent pas un éventail d'unités de parcs mises sur pied par le 6e BOA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ouvriers d'Artillerie
» La 9° Compagnie des Ouvriers d'Artillerie
» Bataillons du Train des Equipages
» Régiments d'artillerie
» Identification uniforme second empire artillerie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie :: Service (parcs, BOA...), centres de mobilisation et dépôts-
Sauter vers: