Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 309e RATTT

Aller en bas 
AuteurMessage
philippe
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: 309e RATTT   Ven 18 Avr 2008 - 22:47

Durant la campagne de France 1939/1940,mon père a servi en qualité de lieutenant orienteur au 309ème RATTT. Il a participé en particulier à la bataille d'Abbeville, au sein de la 2ème DCR. Il évoquait souvent, et avec respect, le courage des artilleurs anglais du Général Fortune.
Auriez vous plus de renseignements sur le 309ème RATT ?
Où pourrais-je trouver des éléments sur ce régiment ? des photos ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5343
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Sam 19 Avr 2008 - 23:38

Bonjour,

En ce qui concerne les photos, il est toujours difficile de trouver de l’iconographie sur l’ATF 40, je n’ai donc rien à proposer.

Pour le 309e RATTT, c’est plus facile, vous pouvez déjà consulter l’OdB théorique de ce type d’unité ici : http://www.atf40.fr/ATF40/divers/fran%E7ais4.html#RATTTtypeDCR

Il fut commandé par le lieutenant-colonel de Morin et se composait de deux groupes de 105 courts tractés tous terrains (24 pièces en tout). Le régiment fut mis sur pied à Strasbourg par le centre mobilisateur n° 40. C’est une unité active.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5429
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 2 Fév 2018 - 0:10

Bonsoir,

l'étendard du 309ème RATTT fut décoré de la Croix de Guerre le 08 novembre 1941. La citation à l'ordre de l'Armée est la suivante :

"Régiment d'artillerie de la 2ème Division Cuirassée, a, sous l'impulsion intelligente et éclairée de son chef, le Lieutenant-Colonel De MORIN, donné de magnifiques témoignages de son habileté manoeuvrière et de son ardeur combattive. Après avoir puissamment étayé les engagements sur les ponts de la Somme, les 24, 25 et 26 mai 1940, a assuré le 4 juin, pour l'attaque de la tête de pont d'ABBEVILLE, l'appui direct du Groupement mixte chargé de la conquête du Mont CAUBERT et forcé l'admiration et la crainte de l'ennemi par la précision et l'efficacité de ses tirs. C'est par la suite montré aussi manoeuvrier dans la défense que dans l'attaque.
Le 8 juin, il a pu assurer, malgré 5 déplacements et remises en batterie, en moins de 14 heures, l'appui continu des points d'appui articulés de la 2ème Division Cuirassée et a ainsi puissamment contribué à la résistance magnifique qui a permis à cette Division d'assurer la retraite des grandes unités voisines.
A ramené du combat toutes ses pièces."

La cérémonie terminée, le Colonel PERRE fit une allocution d'où sont tirés les passages suivants :

"N'est-ce-pas vous, artilleurs, qui les premiers de la 2ème Division Cuirassée reçutes le baptême du feu, puisque, lors de son embarquement à Villiers-Dancourt, votre 1er Groupe perdit, par bombardement aérien, 21 morts et 23 blessés ?
 Affectés à une division cuirassée, vous vous attendiez bien à ce que vos positions de batteries ne fussent pas toujours très efficacement couvertes, mais la forme de la bataille a dépassé toutes prévisions à ce point de vue."

"J'entends que les batteries de 105, piquées au jeu, voulurent montrer qu'elles savaient, elles aussi, braver la mort de près.
Cela commence dès cette tragique première semaine du 13 au 20 mai durant laquelle les éléments dispersés de la Division se battent héroïquement partout où le sort les a jetés. C'est le Groupe FALLOTIN qui, devant VERVINS, couvre le Quartier Général de la IX° Armée et qui, pour démontrer que quand on a envie de se battre, tout est bon, fait de l'anti-char avec ses canons courts. C'est cet étonnant Lieutenant RAZY dont, durant toute la bataille, on ne savait jamais quand il était chez l'Allemand ou chez vous, qui récupère en territoire ennemi des canons de 47, des F.M., des hommes, en organise une batterie anti-chars et vient me l'offrir sur le canal Crozat.
3 mais vous entendiez me montrer aussi que, pour être braves soldats, vous n'en étiez pas moins fins artilleurs et capables de porter la mort au loin. Ce que vous fites les 24, 25 et 26 mai, à la prise des ponts Sud de Péronne et surtout les 4 et 5 juin, sous Abbeville. Quelle admirable, précise et massive préparation vous assénâtes ce jour là; si j'en crois le témoignage des prisonniers, nos adversaires en ont conservé un souvenir inoubliable. Dans la cour du Chateau de Zalleux où était mon P.C., tandis que vos obus sifflaient au dessus de nos têtes, un Lieutenant Allemand me disait : Mon père, qui a fait la guerre 14-18 racontait que l'artillerie française était la première du monde... elle est encore la première". Bel hommage que vous rendait là un homme qui arrivait tout droit de la zone de vos points de chute.
3 mais, avec le début de juin, voici notre front à nouveau enfoncé et les occasions renaissent de braver la mort de près. C'est d'abord cette magnifique journée du 8 juin; la plus belle de notre campagne à mon sens. ce qui reste de la Division est assailli de front par une panzerdivision et, durant toute la journée, nous menons un combat en retraite orchestré comme un ballet,sans faute, sans un raté, ne lâchant le terrain que pied à pied, freinant l'avance ennemie sur 8 kilomètres tandis qu'à notre gauche et à notre droite se creusent des poches profondes de 40. Durant cette journée, vous vous décrochez cilq fois sous les balles; vos observateurs ne se replient qu'avec le dernier chasseur ou le dernier char et vos obus arrivent mathématiquement, immédiatement là où il faut. Puis c'est le 16 juin; nous sommes encerclés; il faut passer à travers les colonnes ennemies et vous, vous n'êtes pas blindés; là encore, on va regarder l'adversaire dans les yeux. Et le Capitaine DELOSTE, commandant le groupe des batteries anti-chars, tombe le fusil-mitrailleur au poing, après avoir reçu une balle en pleine face.
Et le 2ème canonnier LELEU, motocycliste, fait prisonnier, s'échappe en récupérant naturellement sa moto.
Car, au 309, on n'aime pas abandonner du matériel. On l'aime si peu que la dernière phrase de votre Citation vous rend l'hommage qui est, pour un artilleurs, l'honneur suprême : "a ramené toutes ses pièces" . Chez vous, artilleurs, au moment du combat, l'âme du régiment passe de l'étendard dans le canon."

 Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Sam 3 Fév 2018 - 20:04

C'est exact, mon père était à la 10ème batterie anti-chars. Après combat une pièce a cependant été détruite par le feu d'un char allemand qui l'a prise à environ 45° et placé ses obus à la jonction du tube et du bouclier. Le bouclier de la pièce de 47 a vibré sous les impacts puis s'est plié, laissant passer les éclats qui ont blessé une partie de l'équipe... Ce fut le seul canon sans doute abandonné détruit sous le feu de l'ennemi...

Mon père était ce bas officier qui, le 15 mai vers 17 heures, en tête de colonne, sur la route de Liart, au carrefour de Blanchefosse, s'était retrouvé de façon imprévue face à l'infanterie allemande... Il était parvenu, Fusil mitrailleur à la hanche à dégager ses véhicules et leur faire faire demi tour, après avoir envoyé "ad patres" une paire de "schutzen" trop audacieux qui étaient parvenus à lui trouer sa capote... Citation et croix de guerre.

Les seules photos en ma possession : les équipes de pièces et une partie de l'encadrement. Il était interdit de photographier le matériel...

A Abbeville, il vit l'attaque des highlanders, baïonnette au canon... Ils se firent décimer, mais quel héroïsme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RHONBUC
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Jeu 2 Aoû 2018 - 19:05

Bonsoir Philippe et Alfred,
Pourriez-vous me communiquer le nom de famille de vos pères respectifs, afin que je puisse enrichir mon fichier de tous les hommes ayant combattu à Abbeville.
Si vous ne souhaitez pas le communiquer officiellement, je peux vous donner mon adresse mail perso.
Merci d'avance,
Cordialement,
Rhonbuc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Jeu 2 Aoû 2018 - 23:44

Rhonbuc, oui, j'ai peut être mieux à vous proposer, si je le retrouve : un listing de noms de ceux (de sa batterie ???...) qui avaient accepté de se "retrouver" en "Amicale"... (je pense que ça voulait dire davantage... le lien entre eux devait perdurer... Tout n'était pas terminé... Comme mon père a disparu durant 15 jours pendant le raid de Dieppe en août 1942 et qu'il s'est retrouvé en zone doublement interdite sans papier ni autorisation, mais aidé par des gens des cheminots  et d'anciens sous/offs du 110ème RI à Dunkerque, je me suis toujours demandé s'il n'y avait pas eu l'esquisse de quelque tentative de "retrouvailles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RHONBUC
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 1:22

Bien volontiers, si vous retrouvez le listing, je suis preneur.
Bien à vous,
Rhonbuc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 11:58

Bonjour
 j'ai retrouvé  ce que je pense être le dernier bulletin de liaison de la BAC donc 10ème batterie en date de mai 1944, mais,je dois en avoir d'autres... Celui ci est en mauvais état : papier tiré sur Ronéo, resté trop longtemps plié en huit... le rédacteur se plaint du manque de papier, mais, il n'utilise pas le verso. J'ai cependant un premier listing de 62 noms sans prénoms pour la majorité... Il est fait état de quelques prisonniers... alors ceux là, il n'est pas sûr qu'ils étaient sur la Somme début juin...
   J'ai aussi le brouillon de compte rendu des opérations de la batterie, très raturé mais en gros lisible sauf pour certains noms... J'ai aussi le parcours effectué par le groupe de pièces de mon père...
   Découverte aussi en lisant l'invitation à la messe du 20juillet 1941 à la mémoire des tués de la division,le listing des unités de la 2ème DCr est augmenté entre autres d'une batterie antichars 10/305 ??? et d''une 53ème batterie de canons antichars automoteurs ??? Pour les chars :6 bataillons de chars de combat plus 5 compagnies indépendantes.......????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nicolas Palmier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 13:56

Alfred,

La 10/305 et la 53e batterie sont deux unités équipées de Laffly W15 TCC.

Très cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france1940.fr
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 15:01

Merci,Je pense alors que les compagnies indépendantes  de chars devaient être équipées de R40 (enfin des trains de roulement robustes qui ne tombent pas en panne !), c'était le dernier matériel sorti d'usine qui remplaçait les pertes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6037
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 15:19

Bonjour

La 10/305 était la batterie antichars de la 1re DCr. Je ne pense pas qu'elle ait été équipée de W15 TCC.

Auriez-vous les numéros des bataillons de chars et des compagnies autonomes ?

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 17:07

Je vous donne l'intégralité:
A la mémoire des camarades de la 2ème Division Cuirassée tombés au champ d'honneur,une messe sera célébrée ledimanche 20 juillet 1941 à 10 heures en la chapelle des Capucins 26 Rue Boissonnade,Paris 14ème.
2  éme DIVISION CUIRASSEE
-Etat major et quartier général de la division.
-8ème et 15éme BCC
-14ème et 27ème BCC
-40ème et48ème BCC-Compagnies 347-348-349-350-351
-17ème bataillon de chasseurs portés
-309ème régiment d'artillerie,Batterie antichars 10/305,53ème Batterie de canons antichars 
  automoteurs
-Force aérienne 31
-Compagnie du génie133/1
-Compagnie mixte des transmissions132/84
-Compagnies du Train 248 et 348
-Groupe d'Exploitation Divisionnaire 432
-Prévôté de la Division
-Trésor et Postes dela Division
    
  Une trouvaille sur l'ordre d'opérations  pour la journée du 15 juin 1940 de mon père.......au bas le la feuille : destinataires :10/309 - 10/305
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6037
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 17:28

Bonsoir,

Voici la nature de l'équipement des compagnies autonomes de chars de combat (rapidement, d'autres corrigeront si nécessaire):

347 : B1 et B1bis
348 : B1 bis
349 : B1 bis
350 : D2
351 : H39

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Palmier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 22:40

dhouliez a écrit:

La 10/305 était la batterie antichars de la 1re DCr. Je ne pense pas qu'elle ait été équipée de W15 TCC.

La 10/305 était effectivement la batterie antichars de la 1re DCr. Cependant, elle perçoit le 12 juin au moins 6 Laffly W15TCC.
A partir du 13 juin un Groupement anti-char (GAC) est constitué sous le commandement du CNE Deloste. Celui ci est composé de :
- 10/309 (LTT Thiefin), composée de 3 sections de canons de 47 (1 : 3X47 AC, 2 : 2x47 AC)
- 10/305 (CNE Mathieu), composée de 4 sections (1 : 3x47 AC ; 2 : 2x47 AC ; 3 : 3x 47 automoteur ; 4 : 3x47 automoteur)
- 53e BACA (SLT Verspieren), composée de 2 sections de 47 automoteurs (1 : 3x47 automoteur ; 2 : 3x47 automoteur)

Bien cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france1940.fr
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6037
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 22:48

Merci de cette précision.

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 913
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: 309e RATTT   Ven 3 Aoû 2018 - 23:09

Voici le listing de quelques membres de la 10ème batterie qui comportait 5 officiers et 157 hommes à l'arrivée en gare de Wassigny le 14 mai à 14h25 pour une rame de 57 wagons.. A la dissolution le 26 août 1940.123 personnes furent volontaires pour l'Amicale........19 prisonniers étaient recensés au total...Je n'ai pas le nombre de tués.......


Alexandre (originaire de la Somme)
Baré
Beaucourt
Biloe
Blanche
Blondeau
Brette Motocycliste
Capron
Colson
Decrop
Devismes
Dombrage
Dourni
Douville
Dumont
Dussart brigadier
Dutilloy
Dutriez
Eberl
Fiolet Prisonnier originaire de Wizernes (PdC)
Forzy
Fournel
Fusch
Gabet
Gervais
Gueudit
Gosse
Guilleret
Grasmuck
Hagard
Hedin
Hennebelle originaire de La Madeleine lez Lille - Prisonnier
Henry
Kosmider
Larmuziaux
Larnoux Marcel originaire de Roubaix- Prisonnier
Laurent Leclerc Aspirant
Lecerf
Ledain
Ledieu
Lenotte
Lepron
Lo Vellec
Marmignon
Mathoré MDL
Mestdagh tué à l’ennemi-bombardement aérien-originaire de Wormhout (Nord)
Michel
Millauriaux
Mineboo
Molin
Moulin originaire de ST Quentin
Péru
Poilbois
Potier Eugène originaire de Maison Alfort-Prisonnier
Richard Jean
Rigaux
Rousseau
Sebet
Sénécaille
Sombart
Talbot
Thieffin  Lieutenant
Trouillet
Vasseur
Voisin Originaire de Rouen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 309e RATTT   

Revenir en haut Aller en bas
 
309e RATTT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie :: RA par numéro-
Sauter vers: