Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Compagnie de Cipayes - Corps des Cipahis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Compagnie de Cipayes - Corps des Cipahis   Ven 3 Mai 2013 - 1:02

Bonjour

l'unité doyenne/senior des troupes indigènes au service de la France se trouve dans les Etablissements Français de l'Inde dans ces fameux cinq comptoirs mythiques Pondichéry, Chandernagor, Karikal, Yanaon, Mahé éparpillés le long du littoral du sous-continent Indien (520 km² au total depuis la côte sud-ouest jusqu'au Bengale au nord-est) confettis d'Empire survivants miraculés des luttes franco-britanniques.

Bien loin du temps où l'autorité de la France par l'action de Dupleix embrassait une bonne partie de l'Inde les Cipayes "Français" subsisteront pendant 200 ans dans ces enclaves bien que leur nombre sera proportionné aux ambitions militaires Françaises lesquelles par la géographie et la proximité Britannique seront souvent contrariées puisque nos pauvres Cipayes seront même "délocalisés" à la Réunion sous Napoléon Ier à la suite d'une énième prise de Pondichéry par Perfide Albion.

L'antériorité et la longévité des compagnies de Cipayes n'immunise pas le Corps Militaire des Cipahis contre une certaine précarité institutionnelle. Le XIXe siècle leur a en effet trouvé un ennemi qui faillit leur être plus fatal que les Anglais : la froide mesquinerie bureaucratique comptable Française qui n'a cessé de remettre en cause la pérennité des Cipayes.

Dés 1867 on réduit les cipayes à 2 compagnies (332 hommes) puis une seule en 1889 (158 cipayes), trés vif émoi dans la colonie car il est aussi question de supprimer le corps qui rend d'inestimables services, la mesure est reportée puis un décret effectivement vient concrétiser cette crainte quelques années plus tard mais celui-ci restera lettre morte, on les supprime donc à nouveau au détour du Siécle...pour les rétablir, les Cipayes défendus becs et ongles par Pondichéry ayant continué à être entretenus localement, puis en 1907 les Cipayes cessant d'appartenir aux Troupes Coloniales (ex-de Marine) deviennent la "Gendarmerie indigène des Cipahis"... jusqu'en 1921

A cette date les Cipayes retrouvent leur famille naturelle d'origine et sont à nouveau encadrés par les Troupes Coloniales avec un effectif tournant autour de 148 à 156 hommes dans les années 30 la portion principale concentrée à Pondichéry

en septembre 1936 le detachement de Chandernagor est dissous...pour être rétabli en avril 1937, le Corps Militaire des Cipahis étant renforcé :

1 capitaine, 2 lieutenants
1 adjudant, 2 sergents-chefs, 1 sergent
soient 7 cadres Français pour

1 adjudant, 3 sergents-chefs, 8 sergents
13 caporaux
61 cipayes de 1ére classe
115 cipayes de 2éme classe

208 hommes au total------dont 1 lieutenant 1 sergent-chef 1 sergent 3 caporaux 33 cipayes pour la section détachée à Chandernagor

les Cipayes constituent une force supplétive locale de maintien de l'ordre, et sans faiblesse parfois comme en 1936 où ils auraient ouvert le feu sur des grévistes incendiaires faisant une vingtaine de morts

enfin en 1938 nos Cipayes retombent à nouveau dans le giron de la Gendarmerie


le Capitaine Morizon commandant le Corps Militaire des Cipahis entre 1927 et 1932 sera le plus jeune chef de bataillon de l'Armée Française et aussi l'objet de critiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compagnie de Cipayes - Corps des Cipahis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corps des Pompiers.
» les Gardes du Corps
» Les Gardes du Corps du Roi
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Coloniaux-
Sauter vers: