Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Canon automoteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 534
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Canon automoteur   Mar 30 Avr 2013 - 23:02

Bonjour

Une question que je me pose : le canon de 105L Schneider modèle 1936 pourrait-il être monté sur un châssis chenillé pour créer un canon automoteur puissant ? (par exemple le châssis du G1)

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Canon automoteur   Mer 1 Mai 2013 - 0:03

Rien de techniquement impossible, les Allemands ont monté le 10,5-cm K18 sur châssis de PzKpfw IV en 1941 pour donner naissance aux prototypes Dickermax. Par contre l'intérêt de la formule dans le cadre de l'armée française m'échappe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 534
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Canon automoteur   Mer 1 Mai 2013 - 0:43

Juste par simple curiosité, d'imaginer un canon automoteur puissant plus
que celui en service dans mon uchronie en 1948 avec l'obusier de
Bourges modèle 1935. J'ai eu cette idée en voyant dans le Trackstory sur
le S-35, un projet de canon automoteur avec un canon de 16 livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Canon automoteur   Mer 1 Mai 2013 - 3:07

Il n'y a que deux utilisations possibles à l'époque pour ce genre d'engin:

1- blindé de rupture pour l'attaque de fortifications, pour ce rôle il y a déjà le programme de char de forteresse armé d'un 90 ou d'un 105. Les M12 Gun Motor Carriage américains, armés d'un 155 GPF, rendront de grands services dans ce rôle;

2- chasseur de chars lourd, pour lequel un canon de 75 ou de 90 est amplement suffisant. Dans votre uchronie, les allemands, en l'absence de combats, s'en tiennent probablement à des chars relativement peu protégés (VK3601 (H) et VK6501 (H) blindés à 100 mm mais sans inclinaison du blindage au mieux).

Pour l'appui direct des obusiers de 75 ou de 105 sont plus judicieux (cadence de tir plus importante et moindre encombrement des munitions), quand à l'appui indirect il est quasiment impossible sur cibles mobiles à l'époque en raison de l'absence de conduite de tir adaptée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 534
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Canon automoteur   Mer 1 Mai 2013 - 13:15

Merci pour les précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Canon automoteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sturmtiger
» Sturmgeschutz III B
» Les chars à canons doubles
» Questions élémentaires de Droit Canon
» Canon de campagne type Gribeauval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La période 1919 - 1940 de nos jours :: Uchronies :: Hypothèses de travail & réflexions-
Sauter vers: