Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 le mystérieux 37 mm automatique mle 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pachy
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 183
Age : 45
Localisation : La Ville Lumière
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   Sam 12 Avr 2008 - 22:49

J'ai une question toutes bête sur le canon automatique 37 mm mle 35 qui se fit longtemps desirer et équipa fort peu de nos navires. Voici une des rares photos de la pièce en question, sur affût double, montée sur l'aviso Amiens:



Est-ce une évolution du canon automatique Hotchkiss présenté, je suppose, au début des années 30? Ou bien de son concurrent Schneider dont une petite vingtaine furent péniblement livrés à l'Armée? Ou bien est-ce une pièce totalement différente des deux précitées?

Merci
Gaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Klamerek
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 276
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Le mysterieux 37 mm Mle 1935   Lun 21 Avr 2008 - 0:45

Bonjour,

Je n'ai évidemment pas la réponse à ce questionnement, en revanche je dispose de la munition de cette arme uniquement embarquée semble-t-il sur le AMIENS. Il s'agit de la munition de 37 x 219 R mle 1935. L'obus inerte est au tracé de l'obus mle 1925 (il a été trouvé ainsi ! )


MAI : Société de fabrication de Materiels d'Artillerie à Issy.

Bien cordialement

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   Dim 1 Juin 2008 - 9:22

Il y a eu une discussion à ce sujet sur la liste de discussion France1940.

Avec ce que je sais de l'équipement anti-aérien de la Marine on remplirait un post-it petit format (à condition d'écrire suffisamment gros), mais voici quand même les éléments de réflexion suivants:

1. Il n'y a pas 50.000 constructeurs possibles pour un canon anti-aérien de 37mm moderne en 1940. A priori, il n'y en a même que deux dont seul le Schneider est en production de série (700 commandés, 20 livrés au 30 avril d'après "L'Armement terrestre").

2. En 1940, il semble n'y avoir que l'Amiens qui soit équipé de ce canon. On voit mention de tourelles identiques sur les plans des Mogador / Volta disponibles en ligne sur le site du SHD mais a priori ça indique qu'il était prévu que ces canons soient installés, pas qu'ils l'ont vraiment été.

3. Ces canons sont visibles sur d'autres navires, d'après des photos datant de 1942. Rien ne prouve donc qu'il ne s'agisse pas d'une modernisation opérée sous Vichy.

4. A l'appui de cette supposition, il y a le fait que dans les contrats que j'ai relevés (pour la Guerre et l'Air, pas la Marine) les commandes d'armement anti-aérien après l'armistice concernent uniquement les matériels de 25mm pour la DCA légère, sachant que l'activité de Schneider continue par ailleurs. Donc il ne serait pas illogique que ce matériel moderne, assez facilement disponible (chaîne de production en activité au moment de l'attaque allemande), ait été réservé pour la Marine.

Donc mon hypothèse est qu'il s'agit de canons Schneider, que la Marine va récupérer après l'armistice, soit dans des stocks existants soit avec reprise limitée de la production (ou encore une mixture des deux). Evidemment, ce n'est qu'une supposition basée sur les points ci-dessus: je suis bien incapable d'identifier le canon à partir d'une photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   Dim 1 Juin 2008 - 9:43

Ma brillante théorie vient de prendre du plomb dans l'aile:

D'après un historique de la DCA rédigé en 1941 par l'ICA Aubert, ce serait un développement indépendant ? Je cite au chapitre des 37mm:

L'étude de la société Schneider a abouti, de son côté, à la présentation de plusieurs prototypes à Bourges et à Toulon, de 1931 à 1939, sans arriver à une mise au point satisfaisante. Cette étude a été abandonnée.

Par ailleurs, la Marine avait mis au point un matériel de 37 CA automatique, destiné à être monté en tourelle double pour l'armement des croiseurs.

Les services de l'Artillerie Navale ont offert dans le courant de la Guerre de réaliser pour ce matériel un affût terrestre monotube de D.A.T. Une commande de principe de ces matériels, sur lequel on ne possédait aucun renseignement précis, aucun prototype n'ayant été réalisé, a été passée en 1940. Rien n'a été exécuté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pachy
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 183
Age : 45
Localisation : La Ville Lumière
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   Dim 1 Juin 2008 - 20:20

Merci pour toutes ces infos... Je m'étais procuré cet historique de la DCA, mais il faut croire que je l'ai vraiment lu beaucoup trop vite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   Dim 31 Aoû 2008 - 9:56

Je devrais venir plus souvent sur le fil MNF 40, l'air du large y est excellent. Bon, merci Pachy pour les plans et la photo de cette fameuse tourelle. Je connaissais la bête mais je ne l'avais vue! Il s'agit en fait du prototype d'une tourelle télécommandée CAD de 37 mm installé effectivement sur l'Amiens à titre expérimentale. Cette étude est très certainement de Ruelle (à vérifier tour de même). La MNF c'était beaucoup intéressée aux tourelles télécommandées (notion de poste de tir central) mais aussi les Chars. L'Amiens devait expérimenter cette tourelle en conditions opérationnelles lors de Dunkerque avec des résultats jugés satisfaisants. Pour la bouche à feu (X 2), le déflecteur et le cache lueur me font penser au Pom-Pom britannique (40 mm). Dispositif appliqué à un tube de 37 mm? C'est effectivement peut-être une BàF Schneider mais il serait intéressant de connaître son système d'approvisionnement en continu car une alimentation par chargeur ne colle guère avec une tourelle télécommandée et donc, a priori, sans personnel.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le mystérieux 37 mm automatique mle 35   

Revenir en haut Aller en bas
 
le mystérieux 37 mm automatique mle 35
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est le lieux qui vous parais le plus mystérieux ?
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» texte mystérieux de mitxo (info de philippe)
» Mystérieux objet tombé du ciel en Avril 2010
» Mystérieux objet tombé du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: