Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Equipement des RALH-Evolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Equipement des RALH-Evolution   Jeu 7 Mar 2013 - 11:18

Bonjour

Travaillant actuellement sur les RALH, je constate que leur équipement était composé de 105L modèle 1913 et de canons de 155L modèle 1877-14, modèle 1917 et modèle 1918. Le remplacement des 105L modèle 1913 était prévu par le 105L modèle 1936 mais quid des pièces de 155 ?

Par ailleurs une question subsidiaire : le 155GPF était-il encore en production en 1939 ou sa production devait-elle être reprise ?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 338
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Jeu 7 Mar 2013 - 23:17

Pour répondre à la 1ière question, moi, j'aurais bien vu les 155 GPF-T.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 11:47

Effectivement, j'avais pensé reprendre la production du 155GPF sous une version améliorée mais à moins que la version améliorée soit plus légère, elle ne pourra être à traction hippomobile.

La quête continue........ . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4993
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 12:33

Bonjour,

Cette reprise de production fut bien réelle, mais pas en France. Elle donna lieu au fameux "long tom" de l'US army.

Les deux pièces sont visibles sur cette photo, prise au musée de l'artillerie de Draguignan :


_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 13:23

A titre indicatif, il était prévu après-guerre de remplacer les GPF et "Long Tom" par un nouveau canon de 175 mm dit d'intervention lointaine portant à 32 km. Projet abandonné suite au développement des premiers missiles tactiques.



D'autre part l'obusier de 155 mm modèle 1950, reprend dans ses grandes lignes l'affût du GPF-T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 19:24

Bonsoir Clausmaster, bonsoir à tous,

Pour les RALH (hippomobiles) dotés de bouche à feu de 155 mm, outre les modèles que vous avez cités, ils étaient équipés essentiellement du 155 mm long Mle 17 S, décomposable en deux voitures (10 chevaux par voiture). Fin avril 1940, il existait 535 exemplaires de ce matériel.

En ce qui concerne le 155 mm GPF, il était essentiellement à tracteur (pouvant éventuellement être à traction hippomobile sur de très courtes distances) du fait de son poids en ordre de route (11 700 kg). Sa vitesse moyenne de traction était de 7 à 8 km/h avec une possibilité d’étape journalière de 50/60 km. Le 155 mm GPFT (pour Touzard) apporta un véritable bond technologique avec, grâce à son train de roulement à quatre roues, la possibilité de se déplacer en tout terrain et avec une vitesse moyenne de traction de 25 km/h sur route pour une possibilité d’étape journalière de 200 km. La portée était aussi améliorée (chambre agrandie) avec 21 km contre 18,5 km pour le modèle d’origine. Le GPFT était obtenu par transformation des matériels GPF existants. La production, tardive, semble avoir été de l’ordre de 24/mois. Vingt quatre existaient au 30 avril 1940 et 24 autres furent livrés en mai.

Pour les fabrications nouvelles, elles étaient pour le moins faibles avec seulement 20 bouches à feu et 20 glissières par mois, c'est-à-dire bien en deçà des besoins nécessaires pour conduire la bataille qui s’annonçait. Ce fut le cas pour tous les matériels d’artillerie (sauf pour le 47 mm AC Mle 47). L’affut Touzard fut repris après guerre pour donner naissance à celui du canon de 155 mm BàF Mle 50.

Cordialement

SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 19:59

Merci de ces réponses

Intéressant ce canon de 175mm je ne connaissais pas.

Une question technique : serait-il possible en s'inspirant du 105 L36 de Schneider appelé à remplacer le 105 L13 d'imaginer un canon de 155mm léger et à longue portée, tractable pour un affût hippomobile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 22:22

Clausmaster a écrit:
Une question technique : serait-il possible en s'inspirant du 105 L36 de Schneider appelé à remplacer le 105 L13 d'imaginer un canon de 155mm léger et à longue portée, tractable pour un affût hippomobile ?

Théoriquement oui, dans la lignée du 4.5-inch Gun M1 (initialement 4.7-inch, le passage au 4.5-inch étant dans un souci d'harmonisation avec les britanniques après la chute de la France)/155 mm Howitzer M1, c'est à dire un affût identique pour deux tubes différends. Cependant il ne me semble pas que Schneider ait eu un nouveau tube de 155 mm en production ou en préparation dans les années trente. D'autre part le 105L modèle 1936 S n'a été adopté que comme solution de secours en raison de retards sur la mise au point du 105L ATS (Tarbes). Le développement de ce dernier n'étant pas abandonné en 1939, il semblerait logique de le voir figurer dans votre uchronie (le 105L mle 1936 S devenant alors juste un modèle intérimaire, à l'image du 105C Mle 1934 S vis à vis du 105C Mle 1935 B). Dès lors une éventuelle nouvelle bouche à feu de 155 mm court serait montée sur l'affût du 105L de Tarbes... enfin là c'est très uchronique... historiquement le 155 "court" d'après-guerre fut monté, comme déjà dit auparavant, sur un affût dérivé de celui du GPF-T.

De plus je ne vois guère l'intérêt de développer de nouveaux matériels hippomobiles alors que votre uchronie voit une motorisation/mécanisation accrue de l'armée française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 22:52

Catalina a écrit:
Clausmaster a écrit:
Une question technique : serait-il possible en s'inspirant du 105 L36 de Schneider appelé à remplacer le 105 L13 d'imaginer un canon de 155mm léger et à longue portée, tractable pour un affût hippomobile ?

Théoriquement oui, dans la lignée du 4.5-inch Gun M1 (initialement 4.7-inch, le passage au 4.5-inch étant dans un souci d'harmonisation avec les britanniques après la chute de la France)/155 mm Howitzer M1, c'est à dire un affût identique pour deux tubes différends. Cependant il ne me semble pas que Schneider ait eu un nouveau tube de 155 mm en production ou en préparation dans les années trente. D'autre part le 105L modèle 1936 S n'a été adopté que comme solution de secours en raison de retards sur la mise au point du 105L ATS (Tarbes). Le développement de ce dernier n'étant pas abandonné en 1939, il semblerait logique de le voir figurer dans votre uchronie (le 105L mle 1936 S devenant alors juste un modèle intérimaire, à l'image du 105C Mle 1934 S vis à vis du 105C Mle 1935 B). Dès lors une éventuelle nouvelle bouche à feu de 155 mm court serait montée sur l'affût du 105L de Tarbes... enfin là c'est très uchronique... historiquement le 155 "court" d'après-guerre fut monté, comme déjà dit auparavant, sur un affût dérivé de celui du GPF-T.

De plus je ne vois guère l'intérêt de développer de nouveaux matériels hippomobiles alors que votre uchronie voit une motorisation/mécanisation accrue de l'armée française.

Merci de la réponse. Si je maintiens l'artillerie hippomobile c'est que même avec la meilleure volonté du monde, j'ai du mal à imaginer mon armée de 1948 totalement mécanisée à l'américaine d'où ma volonté de maintenir une artillerie hippomobile.

Pour ce qui est du canon de Tarbes, je n'ai aucune information à ce sujet, si quelqu'un à une photo et des infos sur ce canon, je suis prenneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 338
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 22:54

Pour compléter le dossier GPF-T, ajoutons que les Allemands appréciaient les qualités de ce canon qu’ils utilisèrent en Afrique du Nord sous la désignation 15,5 cm K419(f). Ils construiront aussi à la fin de la guerre un canon de 128 mm monté sur le châssis du GPF-T pour en faire le 12,8 cm K81/1 (voir ci-dessous). Ce canon était différent du canon antichar de 12,8 cm Pak 44.


http://fotky.com.ua/users/1118/110924/qgo7w_large.jpg

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Ven 8 Mar 2013 - 23:28

Merci pour l'info. Effectivement le nouvel affût est d'une modernité impressionante. Cela me fait encore plus regretter la défaite de 1940, quelle armée nous aurions eu en 1942/43 : char G1, Somua S-40, B1ter, 155GPF-T, canon de 90mm modèle 1939, canon de 75mm modèle 1939........ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Sam 9 Mar 2013 - 1:11

Clausmaster a écrit:
Merci de la réponse. Si je maintiens l'artillerie hippomobile c'est que même avec la meilleure volonté du monde, j'ai du mal à imaginer mon armée de 1948 totalement mécanisée à l'américaine d'où ma volonté de maintenir une artillerie hippomobile.

Le souci c'est que, justement, l'armée américaine, même en 1945 ou durant la guerre de Corée, n'est PAS totalement mécanisée. Loin de là... en 1939 l'armée française a largement plus de véhicules que sa consœur d'outre atlantique et les programmes de motorisation étaient bien plus développés avant guerre à Paris qu'à Washington. Il est bien sur tout à fait envisageable de conserver une artillerie lourde hippomobile à l'horizon 1948, mais plus avec de vieux modèles conservés, faute de mieux (ou fautes de crédits), au sein de la RGA qu'avec de nouvelles pièces conçues pour ce mode de traction.

(avis personnel n'engageant que moi bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Sam 9 Mar 2013 - 9:55

Avis personnel mais pertinent. En même temps, le canon de 155 L18 n'est pas une antiquité en 1948.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Sam 9 Mar 2013 - 13:23

Clausmaster a écrit:
Avis personnel mais pertinent. En même temps, le canon de 155 L18 n'est pas une antiquité en 1948.

Bonjour,

Le 155 L modèle 1918 n'est qu'un tube de 155 Mle 1877 monté sur affût de 155 C Mle 1917 S... certes il est léger mais en terme de portée il est totalement dépassé comme canon long dès 1939 (13.600 mètres seulement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 338
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Sam 9 Mar 2013 - 13:59

Catalina a écrit:

Le souci c'est que, justement, l'armée américaine, même en 1945 ou durant la guerre de Corée, n'est PAS totalement mécanisée.

Pas totalement mécanisée au sens strict, certes (c’est-à-dire infanterie transportée par des engins blindés organiques), mais au moins totalement motorisée. L’Armée US n’avait plus de traction hippomobile en 1945, tout comme l’Armée britannique d’ailleurs. Ce n’est pas le cas de l’Armée allemande bien sûr, ni de l’Armée rouge d’ailleurs.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 45
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Sam 9 Mar 2013 - 15:36

Manuferey a écrit:
Pas totalement mécanisée au sens strict, certes (c’est-à-dire infanterie transportée par des engins blindés organiques), mais au moins totalement motorisée. L’Armée US n’avait plus de traction hippomobile en 1945, tout comme l’Armée britannique d’ailleurs. Ce n’est pas le cas de l’Armée allemande bien sûr, ni de l’Armée rouge d’ailleurs.

Navré d'insister mais l'armée américaine n'était pas totalement motorisée. Il n'y avait plus, en effet, de traction hippomobile (sauf dans les unités de montagne) mais seule l'artillerie, le génie et les unités blindées ou de reconnaissance disposaient de véhicules organiques permettant un déplacement automobile sans avoir à faire appel aux moyens de transport des échelons hiérarchiques supérieurs (corps/armée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 338
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Dim 16 Fév 2014 - 16:23

Stéphane Ferrard a écrit:
[...]
Le 155 mm GPFT (pour Touzard) apporta un véritable bond technologique avec, grâce à son train de roulement à quatre roues, la possibilité de se déplacer en tout terrain et avec une vitesse moyenne de traction de 25 km/h sur route pour une possibilité d’étape journalière de 200 km. La portée était aussi améliorée (chambre agrandie)  avec 21 km contre 18,5 km pour le modèle d’origine. Le GPFT était obtenu par transformation des matériels GPF existants. 
[...]
Cordialement
SF
Les Allemands avaient assigné trois désignations de prise aux canons de 155 GPF :
15,5 cm K418(f) pour le 155 GPF d’origine (1917)
15,5 cm K419(f) pour le 155 GPFT
et
15,5 cm K417(f) pour le « 155 GPF CA » c-à-d « à chambre agrandie ».
L’Armée française utilisait-elle toujours des 155 GPF d’origine en 1940 ou les GPF avaient-ils été tous modifiés avec une chambre agrandie depuis 1918 sans devenir des GPFT? Ou les Allemands se seraient-ils une fois de plus « mélangés les pinceaux » avec les modèles français ?
Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   Lun 17 Fév 2014 - 14:44

Pour compléter, j'ai tranché en faveur d'un canon de 155mm Ll (Long-léger) :

Canon de 155L Schneider modèle 1945

L'équipement des RALT était moderne avec le L36 et le L41 de 105mm ainsi que le 155 GPF/GPFT mais ce n'était pas le cas des RALH. Si le remplacement des canons L13 était prévu par des L36 et des L41, se posait la question du remplacement des canons de 155 modèle 1877-14.

Un temps, on envisagea leur remplacement en récupérant les L17 et L18 des RALT (remplacés ultérieurement par des GPF) mais leur nombre étant réduit, cette solution était impossible.

Fut également rejetée l'idée d'équiper les RALH uniquement de canons de 105mm ce qui aurait affaiblit la capacité des régiments d'artillerie des corps d'armée hippomobiles d'où le lancement d'un nouveau canon.

La firme Schneider se lança dans la construction d'un canon dit Ll (Long-léger) avec l'affût du canon de 105mm modèle 1936 renforcé et un nouveau tube de 155mm de 32 calibres soit un tube de 4.960m. Le prototype est présenté en septembre 1943, testé intensivement entre octobre 1943 et mars 1944. Il est adopté en juillet 1944, les premières pièces étant mises en service en mars 1945 d'où le nom de canon de 155L modèle 1945S.

Ce canon «long léger» va équiper les régiments d'artillerie lourde hippomobile suivants :

-Le 112ème régiment d’artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 113ème régiment d’artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 114ème régiment d'artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 115ème régiment d’artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 116ème régiment d'artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 117ème régiment d’artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 118ème régiment d'artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

-Le 149ème régiment d'artillerie lourde hippomobile dispose de deux groupes équipés de 155L modèle 1945.

Avant la mobilisation de septembre 1948, on trouve seize groupes de trois batteries de quatre canons soit un total de 192 pièces en service.

Lors de la mobilisation, les régiments mis en sommeil à l'été 1940 sont réactivés en l'occurence les 110ème et 111ème RALHC ainsi que les 121ème, 141ème, 142ème, 143ème, 144ème, 145ème, 146ème et 147ème soit dix régiments, vingt groupes et 240 pièces modèle 1945.

On trouve donc en ligne à la fin de la mobilisation un total de 432 pièces plus une centaine en stock à l'arrière.

Caractéristiques du 155L modèle 1945S

Calibre : 155mm Poids de la pièce 4790kg (5300kg avec l'avant train) Poids de l'obus : (modèle 1945) 43kg (modèle 1947) 44.85kg Longueur de la pièce : 4.960m Portée maximale : 15200m Pointage en site : 0° à +35° Pointage en azimut : 60° (30° à gauche et 30° à droite) Cadence de tir : 3 à 4 coups/minute Equipe de pièce : huit hommes


A noter que selon une décision prise le 1er septembre 1948, les nouveaux régiments d'artillerie seront motorisés et non plus hippomobiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipement des RALH-Evolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipement des RALH-Evolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GEIPAN: Evolution de la classification des cas
» Evolution, pourquoi ?
» evolution future des animaux
» Equipement photographique
» Evolution de langage en 60 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La période 1919 - 1940 de nos jours :: Uchronies :: Hypothèses de travail & réflexions-
Sauter vers: