Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Mer 6 Mar 2013 - 2:03

Bonjour à tous, Very Happy

Quelqu'un aurait-il lu cet ouvrage ?

[img][/img]

Cordialement,

Thierry Moné

'


Dernière édition par Thierry Moné le Ven 8 Mar 2013 - 6:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Mer 6 Mar 2013 - 2:09

Suite...

Voici le détail de l'annonce du vendeur sur un site assez connu.

L'auteur de cet ouvrage intitulé «La batterie errante» est Yves Dautun (1903-1973) journaliste et écrivain, qui utilisa également le pseudo de Roland Cluny. Il collabore à plusieurs journaux. Cousin germain de l'ancien Président de la République François Mitterrand. Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l'artillerie, il commande une batterie. L'illustration du livre est de Lucien Guézennec (1914-1980) célèbre illustrateur français.

L'auteur nous raconte ici, la terrible épopée de la batterie hippomobile qu'il commandait durant les premiers mois de 1940. Le texte est rédigé sous la forme d'un carnet de route avec quelques réflexions sur la réalité politique, et les erreurs du commandement militaire Français. Manuscrit terminé au camp de Perleberg en 1940, mis au net et illustré au Stalag III A en 1941...

Dans la Meuse la batterie tire, sur la route les camions allemands sont en feu... l'ordre arrive, il faut stopper le feu : ''...il faut parait-il ménager les munitions. J'aurai vu, en 5 jours de bataille, bien des folies et des crimes. Rien ne m'aura paru plus imbécile que cette grâce faite à un ennemi que nous avions à notre merci...''. Dans le ciel pas un avion contre les Stukas qui sèment la terreur sur les routes. Qui défends l'ensemble de la frontière nord par où arrive l'attaque allemande ? ''… cavalier fantôme, sentinelle perdue, je contemple à mes pieds, avec mélancolie, les tranchées désertes, les blockhaus sans défenseurs. Plus loin, s'étend la terre belge où, d'instant en instant, sur la ligne d'horizon, s'allument des incendies nouveaux...''.

Nombreux noms de lieux cités. Quelques titres des chapitres : Septembre ; Les hommes ; Le sommeil sous la neige ; Aube de mai ; Quand la mort vient du ciel ; Terre Belge ; Une bataille vient de naître ; La Meuse ; Ici, R 55 ; Entre deux mondes ; Honte sur nous ! La citadelle abandonnée ; Attente dans le soir ; La batterie errante ; Des feux dans la nuit ; Angoisses d'un matin ; Séparation ; Comme des bêtes ; Un enfant est mort ; Le périple nocturne ; Bucoliques sanglantes ; La batterie foudroyée.
Edité aux Editions Baudinière sans date mais vers 1941. Couverture carton souple illustré. Nombreuses illustrations inclues dans le texte. 286 pages, table des matières non comprise.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Mer 6 Mar 2013 - 11:31

Bonjour à tous, Very Happy

Je viens tout juste de recevoir l'ouvrage en question...

"Il a été tiré de cet ouvrage un exemplaire sur Japon, spécialement imprimé pour le maréchal Pétain [...]"

En encadré, en tête du préambule :
"A ceux des Ardennes, mes frères d'armes, les vivants et les morts, qui ont sauvé l'honneur."

Fin de rédaction, le 20 août 1940 au camp de Perleberg. Manuscrit mis au net et illustré au Stalag III A, en janvier 1941.

Imprimé 29 bis rue du Moulin-vert, Paris 14e, sans doute en 1941puisque le préambule de l'auteur est daté d'avril 1941 et qu'un avertissement stipule que "La location de ce livre est interdite jusqu'au 1er juillet 1942, sauf accord spécial avec les éditions Baudinière [...]"

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 725
Age : 67
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Mer 6 Mar 2013 - 15:17

Bonjour Thierry,

Citation :
Fin de rédaction, le 20 août 1940 au camp de Perleberg. Manuscrit mis au net et illustré au Stalag III A, en janvier 1941.

Imprimé
29 bis rue du Moulin-vert, Paris 14e, sans doute en 1941 puisque le
préambule de l'auteur est daté d'avril 1941 et qu'un avertissement
stipule que "La location de ce livre est interdite jusqu'au 1er juillet 1942, sauf accord spécial avec les éditions Baudinière [...]"

L'auteur et l'illustrateur sont en stalag au début 1941 et l'ouvrage est imprimé après avril 1941. D'où ma question : comment le manuscrit a-t-il transité vers la France sachant que le courrier des prisonniers était soumis à la censure des Allemands ?

De plus l'auteur commandait une batterie, il était donc officier ? Comment pouvait-il être en relation avec un illustrateur qui n'était donc que soldat ou sous-off puisqu'il se trouvait dans un stalag ?

Une idée peut-être ?

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Mer 6 Mar 2013 - 17:26

Bonjour à tous, bonjour Alain, Very Happy

Hélas, je n'ai pour l'heure aucune réponse à ces légitimes questions...

je verrais si la lecture apporte quelques éclaircissements.

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Sam 9 Mar 2013 - 7:10

Bonjour à tous, Very Happy

J'ai lu la moitié de ce livre et, à ma grande surprise, l'unité n'est pas très clairement identifiée ; peut-être parce que l'ouvrage a été rédigé en captivité ?

Quelques indices font penser à une "7e Batterie du 50e". Il s'agirait de la 7e Bie d'un 50e RA hippo... Je ne sais pas si cela tient la route.

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Sam 9 Mar 2013 - 8:39

Bonjour,

Le 50e RAD est un régiment d'artillerie mixte divisionnaire (3 gpes de 75, 1 gpe de 155) affecté à la 60e DI.

Il est formé à Rennes le 13 septembre et appartient à la série B de mobilisation.

Cordialement,

D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Sam 9 Mar 2013 - 9:09

Bonjour à tous, Very Happy

Merci Didier !

Je vais essayer de scanner un très mauvais croquis du parcours de la batterie en question, que je viens de découvrir étalé sur deux pages dans le livre.

Il montre la position tenue initialement dans le cadre de la défense de la Meuse avec la position de l'observatoire d'artillerie R 55 (à la base du doigt de Givet, à hauteur de Montigny, d'après le croquis). Les spécialistes de l'artillerie et de cette phase du combat sur la Meuse y trouveront peut-être leur compte.

L'auteur n'est pas tendre pour le commandement (PCR et PC du Groupe d'artillerie en particulier) suite aux premiers tirs : deux tirs de réglage par 4 pour encadrer l'objectif puis efficacité par 4 et halte au feu du commandement pour économiser les munitions, malgré les demandes du commandant de batterie qui décrit les objectifs qui se succèdent sur la rive ennemie. Il indique que non seulement il n'a pas pu continuer le tir, mais qu'il a été obligé de laisser à son emplacement de batterie 2 000 obus au moment de l'ordre de décrochage ! Le tir par 4 me fait penser qu'il ne pouvait s'agir de 75 mm mais plutôt d'une batterie de 155 mm... (simple impression, mais peut-être suis-je dans l'erreur ?)

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Sam 9 Mar 2013 - 10:51

Bonjour à tous, Very Happy

Voici le croquis en question.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]
'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Lun 11 Mar 2013 - 8:40

Bonjour à tous, Very Happy

Je viens de terminer ce récit de guerre qui montre le sort d'une batterie hippo d'un régiment d'artillerie entré en Belgique et obligé de retraiter, coupé du commandement et soumis aux attaques aériennes. C'est très instructif car écrit immédiatement après les faits.

D'après les diverses allusions (peu nombreuses) relevées dans le texte, il devrait s'agir de la 7e Batterie du 51e Régiment d'Artillerie de la 61e Division (division "Armor" à la devise "Vaillance et fidélité" précise le texte) de la IXe Armée. Toujours d'après le texte, ladite batterie a été formée dans le cadre d'un Groupe (3e ?), dans la région de Tarbes (Juillan, Ibos) avant d'être acheminée par voie ferrée à Novion-Porcien. Contrairement à ma première impression, il s'agissait d'une batterie de 75 mm à 4 pièces. Lors de son engagement initial, la batterie tire sur le village d'Hargnie où elle traite une colonne de véhicules allemands.

En ayant terminé avec la lecture de cet ouvrage qui semble assez rare et assez coté, ayant relevé tous les passages qui m'intéressent dans le cadre de mes travaux, je le propose aux membres du forum spécialistes de l'artillerie ou/et des combats dans le secteur évoqué ci-dessus (10 euros, port compris, me contacter par MP).Réservé par un membre le 18 mars 2013.

Cordialement,

Thierry Moné

'


Dernière édition par Thierry Moné le Lun 18 Mar 2013 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Lun 11 Mar 2013 - 9:01

Bonjour Thierry,

Effectivement l'engagement de la 61e DI, la division Armor comme indiqué sur son insigne, correspond à la carte qui est fournie.

La seule mention surprenante est la formation de la batterie à Tarbes. En effet, d'après les répertoires Kauffer, le 51e Régiment d'Artillerie Mixte Divisionnaire est formé à Luçon.

Toutefois, une mention retient l'attention : le régiment (3 gpes de 75 et 1 gpe de 155), formé le 2 septembre, n'a que deux groupes de 75 du 30 octobre au 14 décembre. Cela signifierait donc qu'il aurait perdu un groupe, peut-être remplacé par un autre formé à Tarbes ?

Merci de cette note de lecture en tous les cas,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Lun 11 Mar 2013 - 10:31

dhouliez a écrit:
Bonjour Thierry,

Effectivement l'engagement de la 61e DI, la division Armor comme indiqué sur son insigne, correspond à la carte qui est fournie.

La seule mention surprenante est la formation de la batterie à Tarbes. En effet, d'après les répertoires Kauffer, le 51e Régiment d'Artillerie Mixte Divisionnaire est formé à Luçon.

Toutefois, une mention retient l'attention : le régiment (3 gpes de 75 et 1 gpe de 155), formé le 2 septembre, n'a que deux groupes de 75 du 30 octobre au 14 décembre. Cela signifierait donc qu'il aurait perdu un groupe, peut-être remplacé par un autre formé à Tarbes ?

Merci de cette note de lecture en tous les cas,

DH

Bonjour Didier, Very Happy

Je viens de jeter un œil à l'ouvrage... l'auteur précise que c'est au mois de décembre [1939] que le Groupe auquel appartient sa 7e Batterie, est acheminé de Tarbes vers les Ardennes.

Cordialement,

Thierry Moné
'


Dernière édition par Thierry Moné le Lun 11 Mar 2013 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Lun 11 Mar 2013 - 12:08

Eh bien, plus aucun doute alors...

Resterait à déterminer ce qu'est devenu le groupe qui a quitté le régiment fin octobre... Je me pencherai sur mes archives...

Cordialement,

Didier H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Dim 17 Mar 2013 - 2:00

Thierry Moné a écrit:
D'après les diverses allusions (peu nombreuses) relevées dans le texte, il devrait s'agir de la 7e Batterie du 51e Régiment d'Artillerie de la 61e Division (division "Armor" à la devise "Vaillance et fidélité" précise le texte) de la IXe Armée. Toujours d'après le texte, ladite batterie a été formée dans le cadre d'un Groupe (3e ?), dans la région de Tarbes (Juillan, Ibos) avant d'être acheminée par voie ferrée à Novion-Porcien. Contrairement à ma première impression, il s'agissait d'une batterie de 75 mm à 4 pièces. Lors de son engagement initial, la batterie tire sur le village d'Hargnie où elle traite une colonne de véhicules allemands.

Bonjour à tous, Very Happy

Je remercie le lecteur du forum qui m'a fait parvenir les clichés qui suivent et qui se rapportent directement à la "Batterie errante". Voici le sympathique courriel qu'il m'a envoyé :

"Je possède le livre. Après lecture en 2011, au cours d'une marche je me suis rendu sur les hauteurs entre Montigny sur Meuse et Laifour où, en bordure de la colline j'ai trouvé des emplacements que je suppose être pour des observateurs avancés d'artillerie de cette Batterie !" signé Michel M.

Et voici, ci-après, les 8 clichés en question. On comprend bien l'importance de l'observatoire et la nécessité de ne surtout pas se faire repérer. L'auteur de l'ouvrage explique d'ailleurs par le détail les précautions prises pour gagner l'observatoire, l'armer et le faire fonctionner dans la plus grande discrétion.

Merci Michel !

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Dim 17 Mar 2013 - 2:08

Suite...
[img][/img]

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Dim 17 Mar 2013 - 2:11

Suite...

[img][/img]

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Dim 17 Mar 2013 - 2:14

Suite et fin...

[img][/img]

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Dim 17 Mar 2013 - 7:19

Merci de partager ces clichés.

D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.   Ven 20 Sep 2013 - 21:42

Bonjour,

Je relance un peu ce post suite à un contact avec le fils d'Yves Dautun.

Au sujet de l'unité :
il s'agit bien du 51e RAMD, de la 61e DI. Ce régiment a perdu son troisième groupe le 30 octobre, devenu le II/6e RAD. Le IIIe groupe est ensuite reformé en décembre.

Au sujet du poste d'Yves Dautun :
Avant guerre, il était grand reporter et correspondant de guerre pour le "Petit Parisien", pour lequel il a couvert la guerre d'Espagne et en a tiré un livre : "Valence sous la botte rouge".

Pendant la guerre il était sous-officier et commandait une pièce.

Concernant l'édition :
Le manuscrit a bien été envoyé pendant la période de captivité, et a donc passé la censure allemande.

D'autres informations devraient suivre.

Cordialement,

D. H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Batterie errante, Yves Dautun, Ed. Baudinière, 1941.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Batterie nucléaire
» batterie 12v 2Amp minimum
» Vidéo repêchée : Le post-colonialisme par Yves Lacoste
» MANIGAULT-GAULOIS (Joseph-Yves) Général de brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: