Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les chiens dans l'armée française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 358
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 13:39

Bonjour à tous,

Ne sachant pas où réellement poster ma question, que les modos me pardonnent d'avance si ce n'est pas le  bon endroit.
Ma question porte donc sur les chiens dans l' atf 40, voire la marine et l'armée de l'air. Aprés avoir lu une anecdote amusante à propos de l'utilisation de 200 chiens de l'armée francaise en gare de Lille en février 1919 pour le transport des bagages des passagers, je me suis demandé si à cette époque et a fortiori en 1940 il existait des unités que l'on nomme cynophiles maintenant et quelles étaient leurs attributions, missions, organisation etc...

En espérant que quelque membre de cette docte assemblée pourra éclairer ma lanterne...

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 2251
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 14:00

Bonjour

Le sujet a déjà été abordé ... mais où ... ? ..
Me semble (de mémoire) qu'il n'y avait pas eu de réponse bien précise sur ce que nous appellerions aujourd'hui des équipes cynophiles constituées ... plutôt l'utilisation de chiens de façon "informelle" en premières lignes (patrouilles, guet ?)

A suivre donc !
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5146
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 14:02

Bonjour,

Le sujet a fait l'objet d'un quizz qui est archivé dans "drôle de guerre etc", sauf erreur

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 2251
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 14:03

Exact
Quizz du 16 octobre 2010 Eric Denis

Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Sarre, drôle de guerre et campagne de Norvège

"En 1939, la création d’un service de chiens de guerre dépendant de l’infanterie ne permit pas pour autant la mise sur pied d’unités cynophiles."

source : site : http://historique-chien.e-monsite.com/rubrique,la-guerre,361077.html

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 18:20

Bonjour,

Un peu HS, mais voilà un site sympa sur les mascottes de soums:

http://www.sous-mama.org/les-chiens-mascottes-des-sous-marins-blog-280.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 358
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 19:09

bonsoir à tous,

merci pour vos réponses rapides et éclairées. Aprés quelques recherches rapides, l'inexistence d"unites cynophiles est avéré. Elles prendront leurs essors dans les conflits coloniaux et la période moderne mais cela est une autre histoire...
Donc les chiens étaient surtout des mascottes et certaines d'aprés henri amouroux connurent des morts cruelles a leur a arrivee dans les camps de prisonniers qui étaient leur maitres, mais cela aussi est une autre facette de l'histoire avec le plus fidéle ami de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5146
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 2 Mar 2013 - 20:00

Bonjour,

Dans les manuels de l'époque, on rencontre surtout le chien estafette, qui porte les messages dans une petite boîte fixée au collier...

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1722
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 17:20

Bonsoir
Tiré du livre
Les animaux soldats: Histoire militaire des animaux des origines à nos jours
Henri MONESTIER
Le cherche midi Editeur Mai 1996

le passage suivant:

Le bilan des services rendus durant le conlit de 1914-1918 est si positif, que peu à peu les nations européennes, dans le cadre de leurs réorganisation militaires d'après guerre, se remettent à dresser des chiens de guerre.
La France, elle, se distingue, malgré l'expérience passée, par un scepticisme coupable vis-à-vis des chiens de guerre, et l'on continue en haut lieu à douter de l'utilité, pourtant démontrée, desunités canines. Sur quelques points du territoire survivent quelques chenils sans moyens financiers ni personnel approprié. Ainsi, les troupes alpines possèdent quelques chiens saint bernard, des bergers des Pyrénées et quelques attelages de chiens de traîneaux. A Versailles, on s'efforce de faire survivre une unité de chiens de transmission. Toutefois, en 1925, le ministère de la Défensenationale édite une brochure intitulée Manuel de dressage et d'utilisation des chiens de guerre. Les militaires cynophiles reprennent espoir mais sont très vite déçus, aucun service n'étant créén ni aucun budget alloué à la suite de cette publication. Plus de dix ans plus tard, en 1936, le ministère de la Défense nationale, poussée par les rapports continuels des attachés militaires en poste àl'étranger, ordonne une enquête sur les chiens de guerre auprès des principales puissances étrangères qui n'ont jamais cessé de s'interresser à la question. Les conclusions de cette enquête sont sanséquivoque et confirment que toutes les grandes nations européennes ont incorporé à leur armée des unités canines assujetties à un dressage et un entraînement méthodiques.
Entre 1937 et 1939, de nombreux officiers français adressent aux services compétents du ministère de la Défense nationale un ensemble d'études et de rapports dans le but d'infléchir le ministère à leur vue. L'immobilisme gouvernemental reste toutefois total. Cette fois encore l'initiative vient des Sociétés civiles canines qui, face à l'inertie des autorités, décident d'encourager l'élevage et le dressage des chiens de guerre par des démonstrations, des concours, des publications, allant jusqu'à faire don à l'armée de quelques sujets dressés.
Certaines de ces sociétés civiles vont plus loin, et avec l'accord de quelques chefs de corps d'armée, créent à leurs frais des chenils militaires dans un certain nombre de régiments. Ces initiatives font l'objet de félicitions de la part du ministère de la Défense nationale, mais ne poussent en aucun cas celui ci à se saisir du problème qui reste à ses yeux une question secondaire. Aussi, au déclenchement des hostilités en 1939, la France ne peut opposer qu'une petite centaine de chiens aux dizaines de milliers des Allemands. La tournure des événements va hélas donner immédiatement raison à tous ceux qui estimaient indispensable la création d'une véritable organisation de chenils militaires aux armées.
Les rapports en provenance des premières lignes ne cessent de mentionner des coups de main de l'ennemi contre nos postes avancés, dont le succès est en partie dû à l'action des chiens. Parallèlementces rapports constatent que nos propres actions sont souvent déjouées par les chiens sentinelles allemands. Finalement, ébranlé par le nombre et la concordance des témoignages, le ministère de la Défense nationale décide enfin, en octobre 1939, la création d'un service de chiens de guerre affectés à des missions de guet, de patrouille, de traîneaux et de bât.
L'organisation en est confiée à la direction de l'infanterie, mais ce sont des civils spécialistes des questions cynophiles, des éléveurs, et des sociétés canines que l'on charge du recrutement dans toutes les régions de France, comme de sélectionner les animaux présentant des aptitudes nécessaires à leur enrôlement. Les bêtes sélectionnées doivent alors être dirigées depuis les chenils régionaux vers des chenils centraux militaires, pour un dressage préliminaire puis vers les chenils mobiles afin d'y subir un dressage définitif selon leur spécialité, pour ensuite prendre du service dans un corps de troupe déterminé.
Cette mobilisation canine est une tâche immense qui nécessiterait des mois pour être remplie correctement. Face à la situation, elle doit être réalisée en quelques semaines. l'improvisation, l'incurie et l'incompétence règnent donc en maîtres. On retrouve à l'identique les mêmes erreurs, les mêmes faiblesses que lors du conflit de 1914. Cette fois encore, la France se trouve, sur la question du chien de guerre, en état d'inférorité criante face à un adversaire qui, au contraire, a poussé l'application à son plus haut degré. Malgré cet ensemble d'avatars, les troupes françaises reçoivent quelques centaines de chiens.
Sous la poussée allemande, nombre de ces chiens tombent entre les mains ennemies. A ce propos, le marquis de Cherville, dans son ouvrage intitulé Histoire naturelle en action, "écrit: "...Je n'exagérerai point en affirmant que les quatre ou cent mille hommes que nous avons vus défiler pendant ces tristes mois traînaient en remorque une trentaine de mille de chiens de toutes les paroisses et que les neuf dixièmes de ces chiens étaient français."

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 2251
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 17:27

Bonsoir à tous !

Merci pour cet extrait, Crosnier ...
" .../... le ministère de la Défense nationale décide enfin, en octobre 1939, la création d'un service de chiens de guerre .../..." ... /... "
.../ ... On retrouve à l'identique les mêmes erreurs, les mêmes faiblesses que lors du conflit de 1914 .../..

Cela se passe de commentaires ...
Cordialement !


Dernière édition par Claude Girod le Dim 3 Mar 2013 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5146
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 17:41

Bonsoir,

Ne s'agit-il pas plutôt de Martin Monestier ?

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bernrd Dodne
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 18:02

Bonsoir
Le développement posté par M. Crosnier a le mérite d'être clair et vraisemblable, mais le défaut d'être basé sur des sources secondaires, dont les témoignages se contredisent:
Crosnier a écrit:

Tiré du livre
Les animaux soldats: Histoire militaire des animaux des origines à nos jours
Henri MONESTIER
Le cherche midi
. .............Malgré cet ensemble d'avatars, les troupes françaises reçoivent quelques centaines de chiens.
Sous la poussée allemande, nombre de ces chiens tombent entre les mains ennemies.
A ce propos, le marquis de Cherville, dans son ouvrage intitulé Histoire naturelle en action, "écrit: "...Je n'exagérerai point en affirmant que les quatre ou cent mille hommes que nous avons vus défiler pendant ces tristes mois traînaient en remorque une trentaine de mille de chiens de toutes les paroisses et que les neuf dixièmes de ces chiens étaient français."

Crosnier

Entre quelques centaines et les neuf dixièmes de 30.000 soit 27.000, il y a une différence notable, même si le marquis de Cherville ne précise pas si ces chiens étaient dressés pour la guerre ou des cabots suivant la gamelle.
Pour illustrer la question, on pourrait chercher et retrouver deux photos assez connues du SCPA, dont une en gros plan, datant de la Drôle de Guerre, où l'on voit des patrouilleurs français accompagnés de chiens bergers (belges ou allemands, la légende ne le dit pas).
Quant aux "quatre ou (cinq?) cent mille hommes que nous avons vus défiler pendant ces tristes mois..." , je n'ai jamais fait personnellement le compte, mais je me permets de douter de l'exactitude ou même de la vraisemblance du chiffre. Et s'il y avait 1 chien pour 17 soldats allemands, on devrait en voir un peu plus sur les photos de l'époque.

Cordialement
Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin


Nombre de messages : 5146
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 18:25

Bonsoir,

Le deuxième édition de l'Histoire naturelle en action, du marquis de Cherville, datant de 1879, il est douteux qu'il y aborde la deuxième guerre mondiale...

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bernrd Dodne
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 19:17

Merci !!!
On voit un peu plus clair. L'information ne figurant pas dans le texte, et le marquis de Cherville n'étant pas de mes relations, je me posais des questions. Je m'en pose encore une: est-il nécessaire de faire appel à une édition de 1879 pour illustrer un fait de 1940?
Ca me donne tout de même une idée de la population canine du nord de la France en 1870/71 si la référence est bonne. On est encore loin des "60 millions d'amis" .

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin


Nombre de messages : 4705
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 19:29

Bonjour,

Je ne peux pas dire ce qui a été réalisé à ce sujet, mais je peux en revanche préciser ce qui était prévu, selon une note du 3 novembre 1939 que je vous livre dans son ensemble :











Je n'ai aucune trace d'une réalisation éventuelle de cette note. Le suspens reste entier.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1722
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Dim 3 Mar 2013 - 19:35

Bonsoir
Oui, il s'agit bien de Martin Monestier (je ne sais pas pourquoi j'ai tapé Henri. La fatigue certainement ???)
Bon, il semblerait que le documentaliste de monsieur Martin Monestier n'a pas fait sérieusement son travail. (quelque stagiaire certainement).
Je cherche sur la toile un moyen de joindre monsieur Monestier pour tirer au clair cette affaire (il pourra ainsi demander des comptes à ce stagiaire en espérant que celui ci ne soit pas devenu son rédacteur en chef).
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40


Nombre de messages : 1812
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Les chiens dans l'armée française   Sam 14 Jan 2017 - 23:05

Bonjour

traduction dans la presse de l'époque de l'embryonnaire service des chiens de guerre avec ses chenils de recrutement et de dressage

en octobre 1939 se faisant l'écho des projets



puis en février 1940 la concrétisation 
ainsi le correspondant du Matin le 18 février 1940 rédige un article 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k586608g.item
des bergers allemands et français, dogues, dobermans, briards, beaucerons, pyrénéens,


ou encore



les Sections d'Eclaireurs Skieurs disposant d'une centaine de chiens de traîneau de type nordique
http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=467
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les chiens dans l'armée française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Groupe de 40 Bofors dans l'Armée Française
» ceinturon armée française dans l'armée allemande
» Intégration des FFI dans la 1er armée Française
» L'Armée Française de Libération
» groupe de reconstitution armée française 1962 - 1990.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Idées générales-
Sauter vers: