Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Prisonniers du 41e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MIKAËL
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Prisonniers du 41e RI   Mer 27 Fév 2013 - 15:23

Bonjour,
Je suis nouveau sur ce forum et voici ce qui m'amène.
J'effectue actuellement des recherches sur le parcours militaire de mon père ( guerre et captivité). J'obtiens des informations en consultant internet et j'essaie d'assembler tout cela. J'attends par ailleurs quelques infos des organismes officiels .
Mon père a été mobilisé le 3/9/1939 au 41e RI, il a été fait prisonnier le 12/6/1940 pour être interné au stalag VIIIC jusqu'en 1945.
Je ne sais pas (encore) où il a été fait prisonnier .
A la lecture de ce forum , je constate que AVZ94 semble bien connaître le parcours du 41e RI , notamment dans cette période de juin 1940.
Ma question est la suivante:
Est-t-il possible de savoir où ont été fait prisonniers les combattants du 41e RI pendant cette période ?
et dernière question
Pendant cette période de juin 1940, le 41e RI était- t-il exclusivement en Picardie ?
Merci de votre concours à tous
MIKAËL
nota : suis je bien dans la bonne file ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Mer 27 Fév 2013 - 18:51

Bonjour

voici des éléments d'information sur la période du 7 juin au 12 juin retraçant le parcourt du 41ème RI :

"Le 8 juin à 1h30 du matin le 41ème RI s'installe aux points suivants :

- PCRI, CDT CDAC et BDAC à Quinquempoix
- Section de mitrailleuse de 20 mm du 1er Bataillon et la section Le Moal de la 9ème Cie du 3ème Bataillon à Ansauvillers
- Le 2ème Bataillon à Sains
- Le 3ème Bataillon à Gannes.

A 20h00 le régiment se porte légèrement en arrière pour tenir une position défensive intermédiaire à Erquinvilliers et Lieuvillers. PCRI à la ferme de la Folie, au sud-est de Saint-Just. Un bouchon solide sera installé sur la route nationale Amiens-Paris, au carrefour de la route de Valescourt à 4 km au sud de Saint-Just-en-Chaussée.
Chaque bataillon part isolément suivant l'itinéraire fixé (Brunvillers, Ravenel, Angivillers) : Compagnie régimentaires, 2ème Bataillon, les sections restantes et le PC du 3ème Bataillon.

Des éléments se trouvant à Ansauvillers, pourront rejoindre plus tard quelques hommes, mais les pièces et les trois quart des effectifs sont restés à Ansauvillers, tués ou blessés suite à une attaque par plusieurs auto-mitrailleuses et chars légers allemands.

Au cours du déplacement le régiment reçoit des nouveaux ordres. Tous les éléments de la 19ème DI et du Corps d'Armée doivent se replier aussi vite que possible en direction du sud-est pour atteindre l'Oise qu'ils doivent franchir à Pont-Sainte-Maxence. Tous éléments qui n'auront pas franchis la rivière le 9 juin à 16h00 seront considérés comme perdus.

plus de 35 km vont s'ajouter aux 15 km déjà fait depuis Gannes, Sains ou Quinquempoix, 50 km à ajouter aux 60 km de la veille.

Le 9 juin - Véhicules et colonnes à pied passent sans arrêt à Angivillers. Les diverses unités du 41ème RI, prisent dans cette immense enchevêtrement d'hommes atteignent ce village à de longs intervalles. A 2h45, les restes du 3ème Bataillon arrivent enfin, suivant de loin les Compagnie régimentaires passées vers 22h00 et le 2ème Bataillon vers minuit 30. Tous sont dirigés sur le même itinéraire :
Pronleroy, Gernoy, Fouilleuse, Epineuse, Sacy-le-Grand, Tourteaucourt et Pont-Sainte-Maxence.
Les éléments du 41ème RI passent à Sacy-le-Grand, à 10 km de Pont-Sainte-Maxence, entre 7 et 9h00.
A 12h30 le 3ème Bataillon, dernier élément du 41ème RI, passe l'Oise à Pont-Sainte-Maxence. A 15h30 le pont est détruit par un bombardement de l'aviation allemande.

Après un pareil effort physique les hommes s'effondrent dans la forêt de Halatte, sur la route de Saint-Maxence à Creil. Il faut qu'ils reprennent des forces avant d'atteindre, à 10 km encore de Pont-Sainte-Maxence, Mont-la-Ville, lieu de regroupement du régiment.
Le 41ème RI est réduit au tiers de son effectif : un millier d'hommes à peine. outre les tués et blessés des combats des 19 mai au 7 juin, tout le 1er Bataillon et 2 compagnie du 3ème Bataillon sont restées dans la Somme; une section de mitrailleurs et une section de voltigeurs sont restées presque entières à Ansauvillers. Enfin, une centaine d'hommes égarés durant le repli n'ont pas rejoint.

Le 10 juin - Le régiment s'embarque entre 4h30 et 5h30 dans des autobus de la TCRP qui, au fur et à mesure de l'embarquement de chaque unité, filent à pleins gaz pour éviter les avions qui depuis le début du jour ronronnent dans le ciel direction Chantilly par Senlis. Le débarquement s'effectue dans la forêt de Chantilly, aux abords de Lys-Chantilly. Le 2ème Bataillon du 41ème RI a pour mission d'interdire le passage dans la région du pont de Boran. Le 3ème Bataillon du 41ème RI a pour mission d'interdire le passage du pont de Précy-sur-Oise.
Le 3ème Bataillon s'installe sur ses positions dans l'après-midi. il ne comprend plus d'ailleurs que trois sections de la 9ème Compagnie, la 4ème section étant restée à Ansauvillers, la 10ème Compagnie ayant été laisée encerclée à Fay et la 11ème Compagnie à Soyécourt. La section Payen s'installe face à l'ouest, moulin de Précy, la section Le Denmat avec le PC Bataillon dans la ferme de Précy, face au pont, et la section Mauduit à Toutevoie, en liaison avec les cavaliers qui occupent le camp Romain.
A 22h00 le 2ème Bataillon s'installe sur ses positions reconnues dans l'après-midi : la 7ème Compagnie à la plage de Boran, la 6ème Compagnie au Pont, la 5ème Compagnie au nord, en liaison avec le 3ème Bataillon. Le PCRI est installé à Lys-Chantilly, au carrefour des routes Précy-Viarmes et Boran-la-Morlaye.

Le 11 juin - Le régiment reçoit l'ordre de faire sauter les ponts de l'Oise à 11h15. Celui de Boran s'écroule d'abord puis à 11h50, c'est le pont suspendu de Prècy qui s'abime dans l'Oise.

Vers 14h30 le 2ème Bataillon signale des éléments ennemis sur les hauteurs bordant l'Oise. Vers 15h15 un violent bombardement de minen et de 105 s'abat sur Boran plage et les abords du pont. Puis le tir s'allonge jusqu'aux lisières ouest du bois de Lys et des éléments ennemis tentent de franchir l'Oise sur de petits bateaux en caoutchouc, mais les tirs nourris de fusils et d'armes automatiques les repoussent. L'ennemi a profité de cet essai pour repérer avec précision les emplacements de mitrailleuses et de FM. Vers 17h00, les tirs d'artillerie qui avaient fortement diminué reprennent avec une grande violence. Chacun des emplacements d'armes est soigneusement arrosé de minen. Cela dure près d'une demi-heure à forte cadence. Puis, soudain, de nombreux éléments ennemis tentent le passage. Ils sont repoussés presque partout, sauf à Boran plage où le bombardement a rendu inutilisable plus de la moitié des armes automatiques.
A 17h45 l'ennemi a pris pied armés de nombreuses mitraillettes et appuyés par des tirs nourris d'artillerie. La confusion est à son comble. une trentaine de permissionnaires du 2ème bataillon qui, après avoir erré depuis le 12 mai, venaient de retrouver (par quel hasard !) le régiment et avaient été dirigés vers 17h00 sur leur unité, accueillis sans armes par le violent tir d'artillerie, se sont repliés en désordre sur Lys-Chantilly, surpris de ce premier contact avec la réalités de la guerre.
des groupes isolés d'ennemis s'avancent dans la partie sud du bois de Lys. Le PCRI augmente rapidement ses moyens de défense. les barricades sont renforcées. un canon de 25 du 2ème Bataillon qui s'est replié sur le PC vient s'ajouter aux deux canons de la CRE déjà en batterie. Les maisons et les jardins de la partie est du PC sont aménagés rapidement. Vers 18h15 des rafales de mitraillettes sifflent dans les rues. Le Colonel fait brûler le Drapeau. Les heures passent. A aprt quelques rafalent de mitraillettes rien ne bouge. Deux patrouilles sont envoyées, l'une en direction de l'Abbaye de Royaumont, et ne signale rien, l'autre , en parcourant le bois de Lys, en direction de Boran plage, reçoit des coups de feu.

Vers 21h00, le Lieutenant LUCAS reprend la liaison avec le 2ème Bataillon. La situation, bien que confuse, ne semble pas très bonne. La 5ème Compagnie, au nord, se dit submergée par l'ennemi; la 6ème Compagnie, au centre, résiste encore avec peine; la 7ème Compagnie, au sud, s'est repliée dans le bois de Lys où elle résiste. Mais le brutal bombardement si précis n'a pas causé que des pertes; il a aussi atteint le moral des hommes dont l'état de fatigue est extrème. une section de la 7ème Compagnie qui était chargée de la garde du PCRI est envoyée en renfort.

A 23h00 le Colonel donne l'ordre au 2ème Bataillon de se replier sur la route de Précy-sur-oise à Viarmes. Pendant cette fin de journée, le 3ème Bataillon n'avait eu à subir aucune action de la part de l'ennemi.

Le 12 juin à 1h00 - Le 2ème Bataillon est installé sur ses nouvelles positions, face à l'ouest. Le décrochage s'est fait sans grandes difficultés, et une fois le regroupement terminé, on s'aperçoit que les pertes sont moins fortes qu'on ne l'avait craint. L'ennemi ne semble pas vouloir exploiter cette nuit son avantage, mais il est indispensable de le repousser au plus tôt de l'autre côté de l'Oise. en effet, cette percée menace dangereusement les arrières du 3ème Bataillon et du GRD qui bordent l'Oise, face au nord.

dès 3h30 cinq chars d'assaut et un peloton de cavaliers portés sont mis à la disposition du régiment. A 3h45, le 2ème Bataillon repart en avant, appuyé par ce nouveau renfort. surpris, les Allemands n'offrent que quelques résistances isolées. en peu de temps l'ennemi est rejeté dans l'Oise et le 2ème Bataillon s'installe aux lisières ouest du bois de Lys. Puis matinée assez calme.
Au début de l'après-midi, le 3ème bataillon signale des éléments ennemis sur l'autre rive de l'Oise; des coups de feu s'échangent de part et d'autre sans grands résultats.

Vers 18h00 bombardement par minen des maisons proches du pont de Précy. A 18h15 la situation devient mauvaise. La division informe que l'ennemi que l'ennemi a franchi l'Oise en amont de Creil et qu'il se trouve dans la forêt de halatte. un repli probable est envisagé pour la nuit.
A 20h10 un ordre arrive de la division : repli à partir de 21h00. Mission : atteindre la région de Noisy-le-Grand-Noisiel pour défendre les passages de la Marne. Itinéraire : Viarmes, Belloy, le Mesnil-Aubry, ecouen, Gonesse, le Bourget, Bondy, Rosny, Neuilly-sur-Marne; encore 56 km. L'ordre de repli est aussitôt transmis aux divers éléments. Le décrochage se fait sans difficultés.
"

Si votre père ne faisait pas partie des éléments isolés après les combats de la Somme et des replis des 8 et 9 juin, il a du être fait prisonnier dans la région de Creil dans l'Oise.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
MIKAËL
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Merci    Jeu 28 Fév 2013 - 8:43

Bonjour
Merci , c'est tout a fait ce que recherchais.
Bonne journée
MIKAËL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Sam 19 Avr 2014 - 23:43

Bonsoir à tous,

Je suis moi aussi une nouvelle "recrue". Et je souhaitais en tout premier lieu vous remercier de toute cette expertise que vous partagez avec plaisir, d'après ce que j'ai vu et lu. J'ai beaucoup navigué sur ATF 40 et trouvé énormément d'informations. Mais il m'en manque.

Je suis sur la trace de René Guillemot, dit José, Sergent du 41ème RI, tué à Flesquières le 19 mai 1940. 16 autres soldats furent tués  avec lui (dont Olivier Roignaut, du 41ème aussi), un fut fait prisonnier : Lieutenant Marconnet, un survivant : Marcel Hallier. 

J'ai beaucoup de mal à retracer le parcours de mon grand-père, envoyé en éclaireur. Avec combien d'hommes, d'où ?  Qui était en face ? La 7. Panzer Division ?

Merci de votre aide !
Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 6:55

Bonjour Catherine,  Very Happy 

Quelles sont les pistes que vous avez déjà explorées ? Avec quels résultats ? (JMO, Caen, etc. ?)

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 11:20

Bonjour,

Archives de Vannes uniquement, anciens combattants, bulletin de l'amicale du 41ème RI. Je ne suis pas assez familiarisée avec la recherche d'archives à Vincennes....De ce fait, je n'ai rien entamer à Vincennes, n'ayant pas la cote. La période que je cherche s'arrête à fin mai 40. J'ai beaucoup de documents concernant les jours et mois après sa mort. En effet, les 17 soldats tués à Flesquières ont été enterrés par la secrétaire de Mairie de l'époque, le garde-champêtre et le conseiller municipal. Il y a eu beaucoup de correspondance échangée, que j'ai. Puis ce sont les échanges entre le Lieutenant Marconnet et la Croix-rouge. 

Ce qui me manque : le RI en mars, avril et mai 40 et ce groupe d'hommes envoyés en éclaireurs. 

Cordialement,

Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier libre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Jolimetz (59 - Nord)
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 11:43

Catherine Guillemot a écrit:

Je suis sur la trace de René Guillemot, dit José, Sergent du 41ème RI, tué à Flesquières le 19 mai 1940. 16 autres soldats furent tués  avec lui (dont Olivier Roignaut, du 41ème aussi) , un fut fait prisonnier : Lieutenant Marconnet, un survivant : Marcel Hallier. 

J'ai beaucoup de mal à retracer le parcours de mon grand-père, envoyé en éclaireur. Avec combien d'hommes, d'où ?  Qui était en face ? La 7th Panzer Division ?

Pour la 7. Panzer-Division, c'est possible, mais je penche plutôt pour la 6. Panzer-Division

Je pense qu'il s'agit plutôt de cette dernière, plus précisément de la Kampfgruppe Esebeck qui tente de s'emparer du pont de Flesquières sur le canal du Nord mais celui-ci est déjà détruit.

Reste également à considérer la 8. Panzer-Division qui essaye de s'insérer entre ses deux voisines… Quelques-uns de ses éléments sont poussés jusqu'à Marcoing ce jour là. Sans doute trop tard pour prendre part aux combats dans cette région.

Par contre je ne comprends pas ce que faisait des éléments du 41e RI dans ce coin là ? Une reconnaissance, aussi loin scratch


Dernière édition par Chevalier libre le Dim 20 Avr 2014 - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 12:04

Catherine Guillemot a écrit:
Bonjour,

Archives de Vannes uniquement, anciens combattants, bulletin de l'amicale du 41ème RI. Je ne suis pas assez familiarisée avec la recherche d'archives à Vincennes....De ce fait, je n'ai rien entamer à Vincennes, n'ayant pas la cote. La période que je cherche s'arrête à fin mai 40. J'ai beaucoup de documents concernant les jours et mois après sa mort. En effet, les 17 soldats tués à Flesquières ont été enterrés par la secrétaire de Mairie de l'époque, le garde-champêtre et le conseiller municipal. Il y a eu beaucoup de correspondance échangée, que j'ai. Puis ce sont les échanges entre le Lieutenant Marconnet et la Croix-rouge. 

Ce qui me manque : le RI en mars, avril et mai 40 et ce groupe d'hommes envoyés en éclaireurs. 

Cordialement,

Catherine

Bonjour Catherine,  Very Happy 

Cote du 41e RI au Service historique de la défense à Vincennes : Série 34 N, carton 69.

1. Historique de 1919 à 1934

2. JMO 3e Bataillon sept. 39 juillet 40.

3. PV de dissolution 7 juin 40.

4. Rapports d'officiers, propositions de citation, etc.

5. Ordres de bataille entre le sept. 39 et le 1er juin 40.

6. Listes nominatives d'officiers, état des pertes entre sept. 39 et avril 40.

7. Compte rendus quotidiens, mouvements, stationnements, sept. 39 à mai 40.

8. Cahier d'ordres et d'opération du 3e Bataillon mai juin 40.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 17:52

Bonjour Thierry et merci, voilà les références qu'il me manquait pour aller à Vincennes. 

Bonjour et merci aussi à Chevalier libre. En ce qui concerne la présence du 41ème RI à Flesquières, tout le monde a la même réaction. Voire même nie leur présence. Il n'était pas censé se trouver là, certes.  Et pourtant, quelques hommes ont été envoyés en éclaireurs. Quand ils arrivent aux abords de Flesquières, quelques hommes du 16ème RA originaires du Massifs central sont pris avec eux dans les combats. 11 soldats du 41ème sont blessés et soignés à l'Aérium, transformé en hôpital militaire. Les Archives de la ville de Marcoing m'ont appris les noms des blessés et tués (les tués pour le 41ème sont Roignault, Délépine, Caduc, Le Clainche, Guillemot, Meuro, Lemoine, Lannuzel, Le Rougic, , 2 allemands (Grefreiter Labatski et Hesse), pour le 16ème RA, Faure, Barré, Reulin, un motocycliste inconnu du 7ème RI. J'ai beau avoir la liste,  je ne sais pas comment m'y prendre. Les Archives du 16ème RA m'en diraient peut-être plus. Qu'en pensez-vous ?

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 20:16

Bonsoir Catherine, bonsoir à tous,

Effectivement la présence du 41ème RI à Flesquières près de Cambrai le 19 mai est a priori très surprenante lorsque l'on sait que le 41ème RI appartient à la 19ème DI qui le 19 mai est en cours d'installation en dessous de la Somme...

A mon avis, il faut abandonner la piste du 41ème RI lui-même, et s'intéresser à une unité qui y est rattachée administrativement, mais sans aucun lien de subordination tactique : le bataillon d'instruction, XXI/41ème RI, appartenant au Groupe d'Unités d'Instruction 17, qui est reconnu unité combattante du 15 au 25 mai, ce qui évoque fortement une participation aux combats du Nord...

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Dim 20 Avr 2014 - 23:20

Bonsoir

le site mémoire des hommes donne effectivement 13 noms de militaires Morts pour la France à Flesquières : 9 du 41ème RI, 2 du 16ème RA (RAMONDA et FAURE) et 2 du 8ème Rég de Cuirs (CHAUVIN et LALAY).

Le 19 mai le 41ème Régiment d'Infanterie arrive dans les environs de Compiègne en provenance de Dannemarie (embarquement effectué le 17 mai).

Avez-vous des renseignements sur la compagnie d'affectation de votre Grand-Père au sein du 41ème RI ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Lun 21 Avr 2014 - 0:45

Bonsoir,

Je suis en train de pointer les soldats du 41ème RI tombés à Flesquières sur le site Mémoires des hommes. 

Il était affecté au 21ème bataillon, 2ème Compagnie.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Lun 21 Avr 2014 - 1:22

Pour plus de précisions, voici mes infos :

Tués au combat à Flesquières le 19 mai 1940

41ème RI, 21ème Bataillon, 2ème Compagnie.
-André Joseph CADUC (cote AC 21 P 36690=
-René Joseph Marie GUILLEMOT (Cote AC 21 P 201551)
-Emile Jean Mathurin DELEPINE (corps carbonisé, cote AC 21 P 115626)
-Hervé François KERGOAT, Cote AC 21 P 63992
-François MEURO, Le Château, champ de Richard DUMONT, Cote AC 21 P 100756
-Olivier ROIGNANT, Cote AC 21 P 146147
-Emile Jean Mathurin DELEPINE, Cote AC 21 P 115626
-Prosper Marie LE CLAINCHE, Cote AC 21 P 72183
-André LEMOINE, Cote AC 21 P 79035


8e régiment de cuirassiers (8e RC)
-Marcel CHAUVIN, Cote AC 21 P 43477

16e régiment d'artillerie (16e RA)
-Roger Georges Annet FAURE, Cote AC 21 P 182568

8ème RC FHR
-André LALAY, Cote AC 21 P 61519

Affectation inconnue
Edouard Joseph Marie LE ROUZIC, Cote AC 21 P 79163
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Lun 21 Avr 2014 - 2:52

dhouliez a écrit:
Bonsoir Catherine, bonsoir à tous,

Effectivement la présence du 41ème RI à Flesquières près de Cambrai le 19 mai est a priori très surprenante lorsque l'on sait que le 41ème RI appartient à la 19ème DI qui le 19 mai est en cours d'installation en dessous de la Somme...

A mon avis, il faut abandonner la piste du 41ème RI lui-même, et s'intéresser à une unité qui y est rattachée administrativement, mais sans aucun lien de subordination tactique : le bataillon d'instruction, XXI/41ème RI, appartenant au Groupe d'Unités d'Instruction 17, qui est reconnu unité combattante du 15 au 25 mai, ce qui évoque fortement une participation aux combats du Nord...

Cordialement,

DH

Bonsoir

donc Didier était sur la bonne piste.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Jeu 24 Avr 2014 - 22:06

Bonsoir,

Merci encore de votre aide, le SHD de Vincennes vient de me confirmer la mise à dispo de la Série 34 N, carton 69 le 9/5.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Jeu 24 Avr 2014 - 22:45

Bonsoir,

Les références que Thierry Moné avait fournies correspondent au 41e RI lui même. Si il avait eu l'information complète, il aurait sans aucun doute fourni les références du carton qui contient les archives du GUI 17, auquel appartenait le 21e bataillon.

Nous sommes quelques uns à insister régulièrement sur l'importance de donner d'emblée l'ensemble des renseignements disponibles. Ca prend un tout petit peu plus de temps pour le demandeur, mais c'est beaucoup plus enrichissant pour tous, cela évite des recherches inutiles, et permet d'être beaucoup plus pertinent.

La présente demande en est une très bonne illustration.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 25 Avr 2014 - 8:41

Bonjour à tous, bonjour Didier, bonjour Catherine,  Very Happy 

Inutile de dire que je suis tout à fait d'accord avec ce qu'a écrit Didier...

@ Catherine,

Bravo pour votre consultation au SHD, prévue le 9 mai prochain !

Il n'est peut-être pas trop tard pour commander un autre carton, sans doute encore plus intéressant :

Série 34N, carton 396

Dans ce carton rassemblant plusieurs GUI, vous trouverez le dossier n° 2 consacré au GUI 17 qui vous intéresse au premier chef.

Dans ledit dossier 2, le sous-dossier 1 est consacré au 21e Bataillon du 41e Régiment d'Infanterie, avec : rapports d'officiers, propositions de citations, listes nominatives et comptes rendus des opérations d'octobre 1939 à juin 1940.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 25 Avr 2014 - 23:47

Merci à vous deux !

Je vous tiendrai au courant de mes trouvailles !

Bon week-end

Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 17:47

Bonjour Messieurs et merci à vous tous de vos informations,

La journée passée au SHD de Vincennes aujourd'hui, m'a permis de trouver les informations que je recherchais sur le 21ème Bataillon du 41ème. J'ai pu consulter les journaux et tous les rapports concernant la bataille de Cambrai dans le carton d'archives du GUI n°17. 

Cordialement,

Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 18:01

Catherine Guillemot a écrit:
Bonjour Messieurs et merci à vous tous de vos informations,

La journée passée au SHD de Vincennes aujourd'hui, m'a permis de trouver les informations que je recherchais sur le 21ème Bataillon du 41ème. J'ai pu consulter les journaux et tous les rapports concernant la bataille de Cambrai dans le carton d'archives du GUI n°17. 

Cordialement,

Catherine

Bonsoir Catherine,  Very Happy 

Bravo et merci pour le petit compte rendu bien sympathique !

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Guillemot
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 51
Localisation : Champigny sur marne
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 18:30

Je vous en prie Thierry, c'est normal. Je regrette toutefois de n'avoir trouvé aucune piste quant aux allemands : aucune info ! 6 ou 7th Panser division ?  

Cette année, des allemands assistent à la cérémonie du souvenir le 19 mai à Flesquières. Peut-être aurai-je des réponses.....

A bientôt !

Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 19:12

Pour ce qui concerne la grande unité d'appartenance des Allemands, ce n'est pas facile à dire... Sachant que Rommel, pour tromper l'ennemi a contourné Cambrai par le Nord avec sa 7e Panzer-Division. Mais il ne faudrait pas en conclure trop vite qu'au Sud, la 6e Panzer-Division serait venue "combler le vide". La tactique allemande du moment ne cherche pas l'alignement des grandes unités mais des espaces de manœuvre et la progression rapide vers les objectifs assignés.

Dans le cas présent, il faudrait consulter les "JMO" allemands pour savoir quelle unité était en charge de la zone de Flesquières le 19 mai. J'aurais tendance à penser à la 7e Pz-Div, mais il se pourrait également qu'une unité de deuxième échelon se soit chargée du travail (il me semble qu'il y a une unité SS pas très loin ou bien la 8e Pz-Div ; à vérifier cependant).

Bon courage pour la suite !

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 19:50

Catherine,

Finalement, après quelques recherches en anglais, il semble bien que votre ennemi était composé d'unités de la 6.Panzer-Division !

Voir ce fascicule en ligne (Osprey) consacré à la 6. Pz-Div, en particulier le texte de la page 13 (pas très explicite en l'occurrence) et surtout la carte de la page 14 avec le trajet qui ne laisse que peu de doutes quant on sait que Rommel est passé par le Nord de Cambrai.

http://fr.scribd.com/doc/14697266/Osprey-Vanguard-028-German-6th-Panzer-Division-193745 
On peut ouvrir la version intégrale en pdf en allant en bas des pages de présentation.

Ne connaissant pas les sources exactes de cette publication, je conseille toutefois de recouper le renseignement - dans la mesure du possible - avec d'autres publications ou mieux, avec des sources primaires.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Ven 9 Mai 2014 - 20:18

Suite...

Vous pouvez également consulter ce Forum :

http://www.feldgrau.net/forum/viewtopic.php?f=66&t=31676

Sur ce fil, vous suivez la progression de la 6.Panzer-Division ; allez aux billets des 18 et 19 mai 1940.

On trouve également le même croquis auquel je faisais référence précédemment.

" />

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier libre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Jolimetz (59 - Nord)
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Prisonniers du 41e RI   Lun 12 Mai 2014 - 11:47

Oui j'avais déjà dit plus haut qu'il s'agissait probablement de la 6. Panzer-Division et plus précisément de la Kampfgruppe Esebeck qui cherche à s'emparer du pont de Flesquières sur le canal du Nord mais peine perdue celui-ci est détruit.

Difficile de dire la composition exacte de la KG Esebeck, une Kampfgruppe est un groupement formé ad hoc avec des unités de la division, il n'a pas d'existence organique : pas de KTB (JMO) il faut aller voir ceux de la division.


Si je me rappelle bien la 7. Panzer-Division passe également au sud de Cambrai mais pas aussi loin. Quant à la 8. Panzer-Division ses éléments de tête n'auraient pas dépassé Marcoing (village un peu plus à l'est) ce jour là.


Source : Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers, t. II., 2010.


Mary n'en dit pas plus. Sachant qu'il a fouillé les KTB / JMO des différentes unités — mais il n'a sans doute pas pensé à la votre ! — et n'hésite souvent pas à mentionner les combats au niveau des bataillons, je crains donc que vous n'en découvrirez pas plus en allant voir les KTB de la 6. Panzer-Division… Mais si vous avez l'occasion d'essayer, on ne sait jamais.


Par contre concernant la carte de Thierry, attention : pour le passage à Cambrai même, il s'agit du retour de la division (après les combats, vers fin mai), qui gagne ses positions de départ pour l'offensive de juin. Sur le trajet aller, on voit bien par contre qu'elle passe au sud de Cambrai (le front sur laquelle elle avance ayant une largeur supérieure à celle du trait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prisonniers du 41e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Léonard Ermite, Patron des Prisonniers et commentaire du jour "Faites-vous des amis avec l'argent trompeur"
» Prisonniers et martyrs de Bailén
» Les Prisonniers.
» Prisonniers de guerre
» SAINT LÉONARD Ermite, Patron des Prisonniers (+ 559)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Par N° de RI-
Sauter vers: