Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Généraux prisonniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Jeu 21 Fév 2013 - 10:30

Bonjour
Pour Marcos
Malheureusement je pense qu'on ne peut retenir les deux officiers suivants (sauf indication contraire)
Le général de brigade (23/12/36) DUMONTIER Maurice Henri, commandant de l'école polytechnique du 02/01/37 au 02/09/39, prend à la mobilisation le commandement du génie de la 5eme armée. Il abandonne en principe ce poste le 03/11/39 pour devenir ????.
Il sera nommé général de division le ??/06/40. Il ne semble pas avoir été fait prisonnier puisqu'on le retrouve inspecteur général du Génie (11/40-03/42), puis 03/42 en réserve.
Le colonel FORTIN Louis Alexandre, commandant du génie du 16eme corps d'armée à remplacé du 01/01/40 au 25/06/40, le général de brigade de Lattre de Tassigny à la tête de l'état major de la 5eme armée.
Il est effectivement fait prisonnier le 25/06/40 mais en qualité de colonel (Il finira sa carrière comme général de division et vu son âge en 1940 = 51 ans je ne pense pas qu'il ait été nommé général de brigade même à titre temporaire avant l'armistice)

Pour le nombre de généraux prisonniers 102 ou 80, pour l'instant on en est à 87 sur. On verra par la suite si on se rapproche plus de 102 que de 80.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steen Ammentorp
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Jeu 21 Fév 2013 - 11:37

Bonjour,

Général Fortin a été promu Général de Brigade le 26 décembre 1944, mais avec effet rétroactif au 20 décembre 1942.

Je suis désolé pour mon mauvais français Embarassed

Cordialment,
Steen Ammentorp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.generals.dk
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Jeu 21 Fév 2013 - 11:59

Bonjour
Pour Steen Ammentorp, ne vous inquiétez pas pour votre français, il n'est pas si mal que cela (je ne suis pas certain de manier votre langue aussi bien).
Merci pour vos précisions sur le général FORTIN. Pour l'instant je ne le retient pas comme officier général prisonnier mais comme officier supérieur.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Jeu 21 Fév 2013 - 20:10


Bonjour Crosnier,

Autres 2 généraux ajouter à la liste:
Général de brigade Henry-Joseph-Gaston Choderlos de Laclos,
commandant du Groupe de subdivision de Clermont-Ferrand
Général de brigade Henry-François Vernillat commandant de la
43e division d'infanterie.

Permettez-moi une petite correction dans sa liste très élaborée
le général de division Henri-Nicolas François n'était pas le commandant
de la 7eme division et oui de la division 70eme division.

Cordialement,

Marcos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 0:15

Bonsoir
Merci Marcos, le général François est bien commandant de la 70eme division d'infanterie. Il s'agit d'une "coquille" dans le texte.
D'accord pour le général Vernillat, commandant la 43eme division d'infanterie (ce sera donc le 88eme général prisonnier)
Le général de division d'Humières, commandant la 13eme région militaire et le général de brigade Choderlos de Laclos, commandant le groupe de subdivisions de Clermont Ferrand ont certainement été faits prisonniers à Clermont Ferrand (Ce seront donc les 89eme et 90eme prisonniers). Cependant je me demande si ces deux généraux le sont restés longtemps (Help Loïc Lilian)
Cordialement
Crosnier
MAJ ce matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 9:58


Bonjour,

Une curiosité:
Contrairement à l'armée, qui a pris près d'une centaine de généraux
arrêtés et de La Royale avec un douzaine de amiraux détenus,
l'Armée de l'Air manquée aucun de ses généraux détenus par
les Allemands.

Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 10:02

Bonjour
Un point sur les quatre divisions d’infanterie d’Afrique et la 1ere division marocaine qui ont participé à la campagne de France, en ce qui concerne les officiers généraux prisonniers
82eme DIA
Le général de brigade (Général de division le 25/12/39) ARMINGEAT Gustave Marcelin, commandant de la division d'Oran depuis le 02/02/39 devient commandant de la 82eme Division d'Infanterie d'Afrique du 02/09/39 au 14/06/40. Il est fait prisonnier le 14/06/40.
84eme DIA
Le général de division des troupes coloniales ARDANT du PIC Charles Pierre Martial, commandant la division de Sousse et la subdivision de Sousse depuis le 21/10/38 prend le commandement de la 84eme Division d'Infanterie d'Afrique du 03/09/39 au 08/06/40, date à laquelle il est tué.
Le général de brigade GOUBAUX Paul Amédée Marie en provenance de ???, a remplacé le 09/06/40 le général de division ARDANT du Pic Charles Pierre Martial tué le 08/06/40. Il semblerait avoir échappé à la capture.
85eme DIA
Le général de division WEMAERE Maurice-Arthur-Alphonse, commandant de la cavalerie en Algérie depuis le 19/06/39 (effectif 01/08/39) devient commandant de la 85eme division d'infanterie d'Afrique du 03/09/39 au ??/07/40, date à laquelle il est mis en disponibilité. Il semblerait avoir échappé à la capture.
Le colonel puis général de brigade (10/12/39) NORMAND Hector Louis Ferdinand, commandant de la subdivision d'Alger devient commandant de l'infanterie de la 85eme division d'infanterie d'Afrique du 03/09/39 au ??/ ??/40, date à laquelle il devient commandant de la subdivision d'Alger. Il semblerait avoir échappé à la capture.

87eme DIA
Le général de brigade BARBEYRAC de SAINT MAURICE Marie Paul Raoul est chef d'état major du 19eme corps d'armée depuis le 22/06/36 (effectif 26/07/36). Le 26/08/39 il est nommé commandant du Sud Tunisien mais n’a pas rejoint. Il prend le commandement de la 87eme division d'infanterie d'Afrique du 03/09/39 au 25/05/40. Il sera mis en disponibilité du 25/05/40 au 01/06/40, et mis en 2eme Section le 01/06/40.
Il est remplacé du 25/05/40 au 29/06/40 par le colonel puis général de brigade à titre temporaire (01/06/40) puis général de brigade (25/06/40) MARTIN Henry Jules Jean Maurice , commandant de l'infanterie de la 63eme division d'infanterie. Il deviendra commandant de la subdivision de région de Châteauroux le 29/06/40 Il semble avoir échappé à la capture.


1ere DIVISION MAROCAINE
Le général de division AUDET Sylvestre Gérard est le commandant de la Région et de la Division Territoriale de Meknes depuis le 21/10/38. A la mobilisation il prend le commandement de la 1ere division marocaine du 03/09/39 au 18/02/40, date à laquelle il prendra le commandement du groupement A.
Il sera replacé du 21/02/40 au 31/05/40 par le général de brigade MELLIER Albert Raymond, commandant de la 81eme division d'infanterie d'Afrique. Il est fait prisonnier le 31/05/40.

En conclusion pour ces cinq divisions, il semblerait que seuls les généraux ARMINGEAT et MELLIER, respectivement commandant de la 82eme DIA et de la 1ere DM, ont été faits prisonniers.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 10:57

Bonjour
Je voudrais revenir sur le cas des généraux d'Humières et Choderlos de Laclos "prisonniers" à Clermont Ferrand.
J'ai l'impression que ceux ci n'ont pas été considérés avoir été faits prisonniers dans la mesure ou Clermont Ferrand a été déclarée "Ville Ouverte".
Ce qui me fait penser cela est l'exemple du général Dentz, détenteur de l'autorité de la ville de Paris déclaré "Ville ouverte" et qui a attendu les autorités allemandes pour une transmission des pouvoirs.
Après une entrevue qui partaît il fut assez "houleuse", il semblerait que le général Dentz n'ait pas été considéré comme prisonnier puisqu'on le retrouve le 01/07/40 en qualité de commandant de la 15eme région militaire à Marseille.
Alors Ville ouverte = immunité des militaires se trouvant encore dans cette ville ou examen au cas par cas ???
Y a t il à cette époque un droit international de la Ville ouverte????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier b
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 64
Localisation : Pays de Gex (Ain)
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 11:32

Bonjour,

merci à Crosnier pour le point sur les généraux des DIA et la DM, Je suis ce fil avec intérêt et n'ai nullement l'intention de le polluer avec une question hors sujet.
Cette question m'était venue suite à votre remarque disant que les DINA avaient payées un lourd tribut quand à leur généraux prisonniers.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2256
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 12:01

Bonjour à tous
Pour répondre à Crosnier, je pense que dans d'autres villes déclarées "ouvertes", les officiers "restant" ont été faits prisonniers (A Rennes, par exemple) ...
Peut être autant de situations, autant de traitements différents ... mais je n'ai pas le sentiment, pour l'heure, et pour reprendre votre expression, que "ville ouverte" = "immunité des militaires" ...
A suivre donc !
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 12:10

Bonjour didier b

je retire le mot "polluer" qui me semble un peu excessif, j'aurais du employer le mot "encombrer". Mille excuses!!!
Reste qu'il y a peut être un intérêt à ouvrir un fil sur la manière d'encadrer les troupes nord africaines et indigènes en général (A moins qu'un fil existe déjà sur ce forum si riche ???)
Cordialement
Crosnie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 19:17

Bonsoir
Poursuivons notre travail de recherche en évoquant les divisions d’infanterie coloniales et le corps d’armée colonial.
1ere DIC
Le 01/04/40, le général de brigade (général de division le 25/06/40) ROUCAUD Guillaume-Charles, commandant supérieur des troupes du « Groupe de l’Afrique Orientale Française (En permission de fin de campagne) a remplacé le général de division GERMAN Maxime Jean Vincent a la tête de la 1ere DIC. Il est fait prisonnier le 23/06/40.
Le général de Brigade CRUCIANI Alphonse Louis est commandant de l'Artillerie de la 1ere division d'infanterie du 03/09/39 au 23/06/40. A t il été fait prisonnier ?????
2eme DIC et 2eme DLIC
Le général de division MAIGNAN Gustave est commandant de la 2eme division d'infanterie coloniale depuis le 05/05/39. A la mobilisation, il conserve ce poste jusqu'au 08/06/40, date à laquelle il prend le commandement de la 2eme division légère d'infanterie coloniale. Il semble avoir échappé à la capture puisqu’on le retrouve commandant du département du Tarn et Garonne.
Le général de brigade ALIOTTI Antoine Dominique Frédéric devient commandant de l’artillerie de la 2eme division légère d'infanterie coloniale du 08/06/40 au 25/06/40. Il semblerait avoir échappé à la capture.
3eme DIC
Le 01/04/4 le général de brigade FALVY Maurice Emile, directeur des troupes coloniales au ministère de la guerre remplace le général de division BARREAU à la tête de la 3eme DIC. I l est fait prisonnier le 23/06/40.
4eme DIC
Le général de division BAZELAIRE de RUPPIERRE Marie Joseph Maurice est le commandant de la 4eme division d'Infanterie coloniale depuis le ??/ ??/ ??. Il conservera ce poste à la mobilisation jusqu'au 25/06/40. Il sera aussi commandant du groupement de Bazelaire du 15/06/40 au 25/06/40. Il semble avoir échappé à la capture.

Le général de brigade QUILICHINI Jean Dominique est le commandant de l'infanterie de la 4eme division d'infanterie Coloniale du 03/09/39 au 20/05/40. Il semble avoir échappé à la capture. Il est remplacé du 20/05/40 au 25/06/40 par le général de brigade TRANCHANT André Georges Louis, adjoint au préfet maritime de Brest et commandant du groupe de subdivisions de région de Brest. Il semble avoir échappé à la capture.
5eme DIC
Le général de Brigade puis général de division (à titre temporaire 10/12/30) SECHET Félix Pierre Marie, devient à la mobilisation commandant de la 5eme division d'Infanterie coloniale jusqu'au 25/06/40. Il semble avoir échappé à la capture.

6eme DIC
Le général de brigade GIBERT Pierre Marius Ernest, commandant la 182eme Division d'Infanterie d'Afrique. prend le commandement de la 6eme DIC le 06/06/40 (effectif 11/06/40). Il est fait prisonnier le 23/06/40.
Le général de brigade CHAULARD Lucien Jean Baptiste Isidore est commandant de l'artillerie de la 6eme division d'infanterie coloniale du 02/09/39 au 23/06/40. A-t-il été fait prisonnier ????.

7eme DIC
Le général de division NOIRET Louis Emile, membre du comité consultatif de défense des colonies depuis le 01/08/39 prend le commandement de la 7eme division d'infanterie coloniale du 03/09/39 au 10/07/40, date à laquelle il devient Adjoint au commandant de la 17eme région militaire. (Echappe à la captivité)

8eme DIC et DLIC
Le général de brigade de GILLIER Louis Ernest, commandant de la 8eme division d'infanterie coloniale du 12/04/40 au 06/06/40, prend le commandement de la 8eme division légère d'infanterie coloniale à cette date. Il prend le commandement du 10eme corps d'armée le 01/07/40 (donc échappe à la capture).
En conclusion, jusqu’à présent seuls les généraux ROUCAUD, FALVY et GIBERT, commandants respectifs des 1ere, 3eme et 6eme DIC ont été faits prisonniers.
Un doute subsiste pour les généraux CRUCIANI commandant l’artillerie de la 1ere DIC et CHAULARD commandant l’artillerie de la 6eme DI.

Pour le CORPS D'ARMEE COLONIAL, on semble être complet (doute sur le directeur du service de santé)
Le général de corps d'armée des troupes coloniales de la 2eme section FREYDENBERG Henry est réactivé et devient commandant du corps d'armée Colonial du 03/09/39 au 04/06/40, date à laquelle il deviendra commandant de la 2eme armée.
Le 05/06/40, le général de division CARLES Emile Jean Gabriel, commandant la 6eme division d'infanterie Coloniale, prend le commandement du CAC. Il est fait prisonnier le 24/06/40.
Le général de division RINCK Henri-Camille-Constant-Arthur, adjoint technique à l’inspecteur général des troupes coloniales depuis le 01/01/39, devient à la mobilisation commandant de l’artillerie du corps d'armée colonial jusqu'au 23/06/40 (Mis en 2eme Section le 26/02/40 mais maintenu). Il est fait prisonnier le 24/06/40.
Le médecin général des troupes coloniales CAZANOVE Franck-Jules-Léon, directeur du service de santé du corps d'armée colonial du 02/09/39 au 22/06/40. A-t-il été fait prisonnier ????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Ven 22 Fév 2013 - 23:43


Bonsoir,

Dans le livre, Le general Giraud, Pierre Croidys, l'auteur affirme: avec
le général comptait 100 généraux prisonniers dans la forteresse
de Königstein en Avril 1942.
Je crois que le chiffre exact est supérieure à 90.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 10:32

Bonjour
Il serait étonnant qu'il y ait eu 100 (ou 102 généraux) détenus à Königstein en avril 1942, compte tenu de la libération avant cette date d'au moins 29 généraux (il doit en manquer) pour des motifs divers (raisons de santé ou décédé, à la demande du Maréchal Pétain et des autorités de Vichy...)
Soit les généraux suivants (entre parenthèse la date de fin de captivité)
1)Almayer (23/12/41), 2)Champon (11/11/40), 3)Grivaud (26/02/41), 4)Guitry (10/10/41), 5)Hubert (27/02/41),
6)Laure (31/10/40), 7)Prioux (16/04/42), 8)Aymes (24/05/41), 9)Boutignon (27/09/40), 10)Brussaux (22/12/41),
11) Carles (13/11/40), 12) Cousse (16/04/42), 13) Decharme (25//05/41), 14) Renondeau (09/05/40), 15) Roucaud (25/08/41)
16) Boell (05/09/40), 17) Bridoux (11/03/41), 18) Chanoine (18/12/41), Dame (18/07/40), 19) Didio ((16/04/42), 20)Durand (23/06/41)
21)Falvy (13/11/40), 22) Frenal (41), Grollemund (23/01/41), 23) Jenoudet (41), 24 Juin (41), 25)Lanquetot (06/41),
26) Masr (09/41), 27) Monniot (26/08/40), 28) Verdilhac (40 ou 41), 29)Watrin (25/08/41).
Je pense de plus en plus que le chiffre de 100 (ou 102 selon les sources) correspond au nombre culminant de généraux faits prisonniers en 1940.
Pour l'instant, on en rescence 90, reste à trouver 10 ou 12 généraux.
Pour avancer, je repose la question de savoir quel est le lieu de détention des officiers généraux de la Marine ?????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2256
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 10:44

Bonjour,
Je n'ai pas trouvé réponse à votre dernière question.
Pour information, la "population" de Koenigstein (Oflag IV B) était de 159 détenus (renseignements fournis par l'ambassadeur Scapini en date du 15 juin 1943) ; de 164 (CICR en date du 5 octobre de la même année) ; je n'ai pas la répartition par grade et par arme ...
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 15:26

Bonjour

159 détenus pour Scapini, 164 pour La croix rouge en 1943 à Koenigstein.
Je pense que dans ce chiffre on comprend outre les généraux, les soldats servant d'ordonnances (je crois avoir lu quelque part un soldat pour deux ou trois généraux)
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 17:25


Bonsoir Crosnier,

Un doute, dans son post sur les généraux libérés de Koenigstein
donné au général Grollemund. Il n'a pas été interné en Suisse?

Cordialement,

Marcos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 17:46

Bonsoir
Bien vu marcos, le général Grollemund n' a rien à faire dans la liste des généraux libérés par les allemands.
Il fait bien partie des généraux internés en Suisse (avec le général Daille et le général de brigade aérienne de Boyson).
A ce propos, n'y a t il pas eu d'autres officiers généraux internés en Suisse ????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 18:48


Bonsoir,

Comme le 45emé corps d’armée, commandé pelo general Marius Daille,
a été formé par la 67eme division d'infanterie commandée par le général
Boutignon, qui a été blessé et capturé par les Allemands avant d'entrer
dans la Suisse, et de la 2e division d'infanterie polonaise, est possible
quelques-uns des généraux Daille et Grollemund s'est échappé de la prison.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Sam 23 Fév 2013 - 20:58

Bonsoir
Poursuivons notre recherche de généraux prisonniers en examinant les éléments organiques de la 1ere armée.
Le général de corps d'armée PRIOUX René Jacques Adolphe, commandant du corps de cavalerie prend le commandement de la 1ere armée le 25/05/40. Il sera fait prisonnier le 29/05/40 (déjà pris en compte)
Le général de brigade MASSON-BACHASSON de MONTALIVET Jean Georges Henri, commandant de l'artillerie de la 1ere armée aurait été fait prisonnier (A confirmer)
Le général de brigade NICOLLE André-Pierre, commandant du génie de la 1ere Armée aurait échappé à la captivité.
L'intendant général de 1ere classe des troupes coloniales BARBE Blaise Henry Donatien, directeur du service de l’intendance de la 1ere armée aurait échappé à la captivité
Le médecin général MAHAUT Albert Jules, directeur du service de santé de la 1ere armée aurait échappé à la captivité.
Le général de brigade PETIT Gustave Antoine, directeur des étapes de la 1ere armée devient directeur des étapes du groupement Altmayer (future 10eme armée) et échappe à la capture puisqu'on le retrouve en août 1940 comme commandant d'armes à Bayonne.
le général de brigade aérienne CANONNE Paul Gaston Gustaven, commandfant des forces aériennes 101 a échapé à la capture
Je ne sais pas si le prévôt de la 1ere armée était un officier général ou un officier supérieur
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Dim 24 Fév 2013 - 11:41


Bonjour,

Dans le livre, La guerre de 1940, Tome II, Pierre Rocolle mentionne
le général Haya, commandant de la subdivision de Tours, a été capturé
par les Allemands.
Je ne pouvais pas trouver toutes les informations sur le général Haya
qui pourrait confirmer ce fait.

Crodialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Dim 24 Fév 2013 - 12:35

Bonjour
marcos, gros problème. Point de général HAYA dans le répertoire des généraux du service historique de la défense.
D'approchant, je n'ai que le général de brigade HACA, commandant l'infanterie de la 52eme division d'infanterie jusqu'au 09/06/40. Serait il devenu par la suite commandant de la subdivision de région de Tours (ou commandant du groupe de subdivisions de région de Tours) ????
A suivre
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Dim 24 Fév 2013 - 13:03

Bonjour,

Malheureusement complètement ignorance.
Faire appel à notre collègue du forum Steen Ammentorp
pour nous aider à clarifier ce cette question.

Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcos
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1036
Age : 57
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Dim 24 Fév 2013 - 18:06


Bonsoir Crosnier,

Après une longue période de recherche, j'ai trouvé de plus au un général
la liste: général de Division Jacques Marie Toussaint d' Arras Commandant
de la 1ere division de Cavalerie 1939/1940.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux prisonniers   Dim 24 Fév 2013 - 18:06

Bonsoir
Poursuivons notre recherche de généraux prisonniers avec la 2eme armée.
Il semblerait qu'aucun officier général des éléments organiques de cette armée ne se soient retrouvés capturés.
L'explication tient peut être à l'immense décrochage de son commandant, le général de corps d'armée FREYDENBERG et de son état major (une centaine de kms)
Les noms qui suivent sont donc donnés uniquement pour éliminer ces officiers généraux de la liste des prisonniers.
Général de corps d'armée FREYDENBERG Henry, commandant la 2eme armée
Général de brigade TROUBLE René Jules, directeur des étapes de la 9eme armée mis à la disposition du commandant de la 2eme armée du 06/06/40 au 20/06/40.
Général de brigade BOURGUIGNON Louis Ferdinand, commandant des chars de la 2eme armée
Général de division VIANT Maurice, commandant l'artillerie de la 2eme armée
Général de division DELEAU Eugène Pierre Maurice, commandant du génie de la 2eme Armée
Intendant général de première classe VINCENSINI Désiré Pierre Sylvestre,directeur du service de l'intendance de la 2eme armée
Médecin général CAUSEREY Pierre Jean Joseph, directeur du service de santé du 2eme armée du 21/05/40 au 14/07/40.
Général de division FROSSARD Charles, directeur des étapes de la 2eme Armée.
Général de Brigade Aérienne ROQUES Ernest Georges Paul, commandant des forces aériennes et des forces terrestres contre aéronefs de la 2eme armée
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Généraux prisonniers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Généraux allemands moins connus
» Ma collection de minéraux
» Recherche de minéraux à la Mine Clara
» Bourse de minéraux et fossiles de Saverne (67, Alsace)
» Une partie de mes minéraux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers généraux-
Sauter vers: