Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Photo AMIOT 143

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2253
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 15:52

Re-bonjour !

Quelques précisions après relecture rapide de "Dunkerque", de Jacques Mordal (1968 ?) :
"Au moment où la Luftwaffe commençait à se déchaîner sur Dunkerque, les forces aériennes de la défense étaient à la veille de se voir éliminées peu à peu par la perte successive des terrains qui leur servaient de bases. Nous avons déjà vu cette aviation en action en Hollande. Ce fut sa seule intervention dans le cadre de la mission pour laquelle elle avait été mise à la disposition des Forces Maritimes du Nord (FMN), car au moment où l'avance allemande atteignait l'Oise, le commandement militaire dut faire appel à l'amiral Abrial pour lui demander le concours des escadrilles du Béarn, les seules forces d'assaut aériens qui existaient alors en France. Ce concours fut accordé sans réserve ; les escadrilles de la Marine y laissèrent la moitié de leurs effectifs.

Rappelons que l'Amirauté française avait mis au cours de l'hiver 1939/1940, à la disposition de l'Amiral Nord, les escadrilles de bombardement en piqué du Béarn, car ce porte-avions était considéré comme trop ancien pour pouvoir opérer normalement en escadre : la 1ère Flottille d'Assaut ou F1 A, comprenait 4 escadrilles :
l'AB1 ; lieutenant de vaisseau Mesny. Neuf Chance-Vought, biplaces américains de reconnaissance en mer et de bombardement en piqué, rappelée à Boulogne-Alprech après destruction de l'AB3 le 10 mai,
l'AB2 : lieutenant de vaisseau Lorenzi. Terrain de Berck ; douze Loire-Nieuport 401, bombardiers en piqué monoplaces, ailes en W,
l'AB3 : lieutenant de vaisseau Pierret. Douze Chance-Vought détruits au sol à Alprech le 10 mai
l'AB4 : lieutenant de vaisseau Lainé. En cours de formation à Orly ; ralliera Berck le 17 mai avec douze Loire-Nieuport.

Par ailleurs, la 5ème Flottille de torpillage, 5F, avait en permanence deux ou trois escadrilles de Latécoère à Boulogne et le terrain de Marck abritait la 1ère Flottille de chasse, F1 C.
S'y trouvait également une formation de l'Armée de l'Air, le GC II/8, commandant Ponton, d'Amécourt.
..../...
Pour mémoire : voici ce dont disposait le 10 mai au matin la Zone d'opérations aériennes Nord, ou ZOAN, non seulement pour les besoins de combat en Belgique et en Hollande, mais en outre pour la défense aérienne du territoire au nord de la Seine :
Chasse :
79 appareils pour Paris et la basse Seine
16 pour la 7ème Armée
45 pour les 1ère et 9ème Armées
18 pour la 2ème
11 pour la chasse de nuit soit au total 171 appareils.
Bombardement : 50 appareils
Renseignement : 72 appareils.

.../... L'auteur donne ensuite des précisions sur l'Air Component (aviation d'accompagnement des BEF) : 14 escadrilles au total : 4 de chasseurs ; 2 de reconnaissance et de bombardement ; 2 de bombardement ; 5 d'appui aérien pour l'armée et 1 de liaison.

Dès le début de l'offensive, les escadrilles de l'Air Component accordèrent largement leur appui aux unités du GA1. A son tour, l'amiral Abrial dut presque immédiatement mettre à la disposition de la 7ème Armée les Bloch 152 du GC II/8. Les chasseurs Potez 163 de la F1 c qui se retrouvaient seuls pour défendre le ciel de Dunkerque étaient matériellement très inférieurs aux Messerschmitt 110, à la fois plus rapides et mieux armés. Les Bloch ne furent rendus aux FMN que pour un court moment de la bataille de Zélande. Et de toute façon, à partir du 21 mai, il n'y avait plus autour de Dunkerque un seul terrain de départ pour la chasse, pas plus d'ailleurs pour les escadrilles de la F1 A, ou, du moins, ce qu'il en restait après les opérations dans lesquelles elles venaient de se sacrifier pour le compte de l'armée. (attaque sur concentrations de chars sur l'est de la forêt de Mormal ; attaque des ponts de l'Oise ...) .../..

Les appareils survivants se replièrent sur Cherbourg. .../..

Le terrain de Merville, le dernier dont disposait l'Air Component, sera évacué le 22 mai.
Dorénavant, l'aviation alliée ne pourra plus opérer au profit de Dunkerque qu'à partir des bases de la côte anglaise. .../...

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre Bascou
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 16:16

c'est magique votre érudition...Donc faut il penser que les AMIOTS ont parachuté?
La prochaine fois que je rencontre José dont je suis client je lui pose la question.
Cordialement et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2253
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 16:33

Re-bonjour
Tout le mérite en revient à Hervé Cras (alias Jacques Mordal), médecin, coulé deux fois devant Dunkerque - "Jaguar" et "Emile Deschamps"), historien, ... !
Pour ce qui concerne les parachutages par Amiot sur la région de Dunkerque, je n'en ai jamais entendu parler ...
Bien cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre Bascou
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 16:41

je vous avoue que cela m intrigue. je vous remercie en tous cas pour vos informations.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre Bascou
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 17:53



Une photo trouvée sur internet de l 'unique exemplaire navalisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas T.
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 293
Age : 42
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 18:45

Bonsoir,

Concernant l'Amiot 150 M, voici ce que l'on peut lire dans "les Ailes Françaises n°3 - les hydravions à flotteurs 1ère partie :

"le second hydravion "Eclaireur de combat" qui ne connut pas le deuxième conflit mondial fut l'Amiot 150 M (pour Marine), propulsé par deux Gnome & Rhône 4 N. (envergure 26.65 m, longueur 19.90 m, poids total 11 tonnes). Il s'agissait de la dernière évolution à flotteurs du bombardier terrestre "multiplace de combat" type 143, dont le bureau d'étude Amiot avait extrapolé dans un premier temps la version hydravion 143 M à moteur Gnome & Rhône 14 Krsd de 740 ch. Commandé en 1935 à un exemplaire par le marché d'état 1374/5, l'Amiot 150 M fut construit à l'usine Amiot de Caudebec-en-Caux et effectua son premier vol le 18 septembre 1937 à Cherbourg-Chantereyne (pilote Berthelin), avant d'être transféré à Berre en 1938, puis Fréjus-Saint Raphaël pour ses essais à la CEPA. Ses performances étant jugées insuffisantes et ce programme n'étant plus prioritaire pour la marine, il fut - tel le LeO H 46 - abandonné comme prototype d'hydravion de combat, mais continua à voler en version terrestre. C'est dans cette configuration qu'il sera détruit accidentellement le 3 juin 1939 en atterrissant à Fréjus-Saint Raphaël, entrainant le décès d'un membre d'équipage du constructeur."

Cordialement,
Nicolas T.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre Bascou
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Photo AMIOT 143   Lun 13 Mai 2013, 21:58

Merci de ces renseignements.

Cordialement
pierre BASCOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Photo AMIOT 143
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le serpent à sonnette (photo de Kia )
» Magnifique photo d'Hershel
» photo dans la galerie astro amator
» Photo récente d'un présumé OVNI aparaissant/disparaissant à Phoenix Arizona
» Présenter les phenomènes en photo pour les temoins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de l'air française de 1919 à 1940 :: AAF40 :: Les avions-
Sauter vers: