Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Qualité de fabrication des armes de tourelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gdg
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Jeu 20 Mar 2008 - 20:50

Bonsoir,

en lisant tout à l'heure un article de GBM, je suis tombé à nouveau sur une histoire de canon de tourelle qui s'enraye.

J'ai remarqué que ces problèmes d'éjection/percussion revenaient souvent dans les témoignages des équipages. Tant pour le 37 mm (modèle 38 ) que pour le 47 mm SA 35. L'utilisateur finit toujours par avoir recours à sa Reibel, qui fonctionne, elle.

Je me souviens notamment (impossible de le retrouver, mais il était sur l'ancienne version de chars-français.net) d'un 37 SA 38 sur H-39 qui a eu la bonne idée de mal percuter en plein combat. L'utilisateur a du pendant tout le reste du combat provoquer manuellement la percussion, avec les douleurs atroces que cela entraine.

Quelqu'un en sait-il davantage? (Non Scipion, je n'insinue aucun sabotage!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Ven 21 Mar 2008 - 9:09

Bonjour,
Effectivement, les cas d'enrayages des canons de 37 et 47 furent assez nombreux. Outre de mauvais lots de munitions, la cause principale était celle des freins récupérateurs dont l'huile ne supportait guère des tirs soutenus à cadence maximum. La faiblesse du recul (par manque de pression) ne permettait plus alors "d'accrocher" le système semi automatique qui réarmait le marteau de percussion. Seule solution d'urgence: réarmer à la main.
Cordalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Ven 21 Mar 2008 - 14:27

Bonjour,

Les pièces embarquées en tourelles nécessitent des reculs le plus courts possible en fonction des possibilités offertes par le faible encombrement disponible. Le frein doit donc être particulièrement performant et limiter au maximum le recul de la pièce.

Jusqu'à 1940 (voir par exemple le 47 modèle 1939) la France s'intéresse peu aux freins de bouche, et tout repose donc sur les freins pour limiter le recul des pièces. Or, une pièce antichar à grande vitesse initiale entraine forcément une forte puissance de recul.

Les PV de réception montrent que souvent, les pièces antichar ajournées le sont pour des problèmes de frein.

Cordialement
Eric DENIS

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Ven 21 Mar 2008 - 19:20

Merc Eric pour vos précisons, j'ajoute que le "parage" des freins étaient confiés aux ateliers régimentaires avec des fortunes diverses. J'ai un doc sur le 47 mm SA 37 avec un paragraphe sur les instructions à suivre en cas d'enrayage. Je regarde, je scanne, et je mets en ligne.
Crdialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Ven 21 Mar 2008 - 19:23

Petite précision au sujet du recul, celui des 37 mm SA 38 et 47 SA 37 était d'environ 215 mm. Je regarde mes doc et les mets en ligne.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gdg
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Jeu 27 Mar 2008 - 20:10

Bonsoir et désolé pour cette réaction tardive je pensais avoir répondu!

Très intéressant tout cela...

Donc ces problèmes sont-ils à ajouter à la liste de ceux qui étaient connus mais dont la résolution n'était pas vraiment prioritaire?

Pourtant avoir des armes qui fonctionnent semble vraiment le B-A:BA pour une institution qui est là pour s'en servir.

Les histoires de troufions n'ayant jamais tiré un coup de Berthier pendant la Drôle de Guerre, je veux bien, mais pour des équipages de chars, dont l'arme nécessite tout de même un pratique un peu plus poussée, ça me parait étonnant...

La faute aux consignes d'épargner les stocks de munitions de guerre et au manque de munitions d'entrainement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Sam 29 Mar 2008 - 4:11

Bonjour,

En règle générale, l'armement de 1940 n'était pas au niveau de la qualité que l'on peut voir de nos jours. De plus, les tubes se salissent aussi vite que leur usage est intensif.

Une pièce antichar est une arme techniquement très évoluée de par les carractéristiques nécessaires à son efficacité. Une technologie de pointe est toujours complexe.

A titre d'exemple, une MG 34 allemande possèdait une cadence de tir incroyable, mais il était rare que l'on puisse l'utiliser longtemps sans avoir à réarmer très régulièrement suite à un mauvais fonctionnement de l'arme ou de la munition. Les films d'époque montrent souvent l'action de réarmement du tireur. Ce fut pourtant la mitrailleuse la plus moderne de son époque.

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Sam 29 Mar 2008 - 9:08

Bonjor,
Je n'arrive pas à mettre sur le site les documents promis. Pour l'entraînement lors de la drôle de guerre, le problème était le suivant:
- Ecoles à feux normales pour les munitions de 37 mm SA 18 et de 75 mm d'instruction ou explosives. Limitations sévères pour les obus de rupture.
- Ecole à feux limitées (utilisation de tubes sous calibrés pour le tir de cartouches de 7,5 mm) pour les munitions dites "rares". Celles-ci étaient les suivantes: cartouches de 37 mm SA 38, de 47 mm SA 35.
J'en ai donné le détail dans mes ouvrages sur l'ATF 40.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gdg
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Qualité de fabrication des armes de tourelle   Lun 31 Mar 2008 - 19:18

Merci pour ces commentaires (de qualité! Ce forum fait partie des petites perles du net...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qualité de fabrication des armes de tourelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres de la Golden Dawn
» Armes utilisées.
» Photographies d'ovnis leur étude et qualité
» Boucles de giberne
» [Papier] Siège de Péronne 1536 :armes des intervenants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Matériels divers-
Sauter vers: