Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Dim 27 Jan 2013 - 19:08

Bonsoir

Dans la partie ordre de bataille du présent site ATF40, une compagnie radiogoniométrique d'armée fait partie des éléments organiques d'armée.
Prenant d'abord le numéro de son armée d'appartenance dans une série ????, elle sera renumérotée par la suite dans la série 851 ( exemple 851/1 pour la compagnie de la 1ere armée).

Question : Quelle est la composition de cette compagnie ????

Ce qui suit a été fait par analogie avec les bataillons télégraphiques d'armée, mais il doit certainement y avoir des différences.


A la mobilisation, chacune des huit armées (I à VIII) mise en place reçoit une compagnie à savoir :

??1 ere compagnie puis 851/1 pour la 1ere armée mobilisée par le CMG 58 Lille et rattachée par la suite au DGG 8 Versailles
??2eme compagnie puis 851/2 pour la 2eme armée mobilisée par le CMG 58 Lille et rattachée par la suite au DGG 8 Versailles
??3eme compagnie puis 851/3 pour la 3eme armée mobilisée par le CMG 8 Versailles et rattachée par la suite au DGG 8 Versailles
??4eme compagnie puis 851/4 pour la 4eme armée mobilisée par le CSMG 18 Nancy et rattachée par la suite au DGG 18 Nancy
??5eme compagnie puis 851/5 pour la 5eme armée mobilisée par le CMG 68 Tours et rattachée par la suite au DGG 38 Montargis
??6eme compagnie puis 851/6 pour la 6eme armée mobilisée par le CMG 4 Grenoble et rattachée au par la suite au DGG 28 Montpellier.
??7eme compagnie puis 851/7 pour la 7eme armée mobilisée par le CMG 48 Toulouse et rattachée par la suite au DGG 28 Montpellier
??8eme compagnie puis 851/8 pour la 8eme armée mobilisée par le CMG 38 Montargis et rattachée par la suite au DGG 38 Montargis


??9eme compagnie puis 850/9 pour la 9eme armée.
Mobilisée de suite par le CMG 8 Versailles pour le détachement d'armées des Ardennes ou sous forme de détachement transformé par la suite en compagnie pour la 9eme armée.

L'armée des Alpes aurait eu une 851/10 (DGG 28 ???). Cette compagnie aurait eu un insigne ???

La 851/9eme compagnie aurait été reformée pour la Xeme armée.


Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Dim 27 Jan 2013 - 20:26

Bonsoir,

Attention, les compagnies radiogonio n'existent pas à la mobilisation.

Les compagnies radiogoniométriques d'armée sont formées le 1er mars par réunion des éléments radiogonio des divisions et corps d'armée.

Elles sont numérotées dans la série 851 ( exemple 851/1 pour la compagnie de la 1ere armée).


851/1 rattachée au DGG 8 Versailles
851/2 rattachée au DGG 8 Versailles
851/3 rattachée au DGG 8 Versailles
851/4 rattachée au DGG 18 Nancy
851/5 rattachée au DGG 38 Montargis
851/6 rattachée au DGG 28 Montpellier.
851/7 rattachée au DGG 28 Montpellier
851/8 rattachée au DGG 38 Montargis
850/9 rattachée au DGG 8
851/10 formée le 20/3/40 (DGG 28) pour l'Armée des Alpes, formée par les cies de renforcement 876/82 et 882/82

La 851/9eme compagnie passe à la Xeme armée le 31/5

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 28 Jan 2013 - 10:18

Bonjour

Merci Houliez pour ces précisions.

C'est donc le pavé Ecoute goniomérie du PDF compagnie radio des ordres de batallie qui disparait au profit de ces nouvelles compagnies radiogoniométriques à savoir 2 caporaux, 5 sapeurs, 1 chauffeur, 1 camionnette, 2 R15, 1 recepteur gonio ondes cortes.

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 28 Jan 2013 - 19:57

Bonsoir,

Non, il s'agit d'un erreur de ma part, où en croisant les différentes sources j'ai ajouté un récepteur gonio qui n'existe déjà plus.

D'un point de vue matériel, il devait y avoir initialement récepteur gonio par DI, 2 récepteurs par CA, 5 par compagnie radio d'armée et 5 par section radiogonio indépendante.

D'un point de vue personnel, c'est probablement 9 sapeurs qui sont transférés d'une Cie radio de DI à une Cie gonio.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 28 Jan 2013 - 21:01

Bonsoir

Bon si je comprends bien au moment de la mobilsation les moyens goniométriques sont répartis dans les compagnies radio de DI, CA, Armée et dans des sections radiogonio indépendantes.
Pour ces dernières je n'ai connaissance que d'une section "d'écoutes"(ou goniométriques ???) n° 31 mobilisée par le CMG 8 Versailles.
Quelles sont les autres sections et leur lieu de mobilisation ???
Ces sections ont elles été dissoutes pour être incorporées dans les compagnies goniométriques ?????
Enfin j'ai trouvé une compagnie d'écoutes ??? de GQG 866/1, Cette compagnie a t elle été mobilisée sous un autre numéro au CMG 8 ou a t elle été formée ultérieurement par le DGD 8.
Y a t 'il d'autres compagnies de ce genre ????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Sections d'Ecoutes   Mar 29 Jan 2013 - 3:44

bonjour

Des Sections d'Ecoutes il y'en a

une par Groupe de Sections Télégraphiques (sections d'Ecoutes numérotées 31 à 34, prennent l'indice 844/XX, respectivement CMG 8-38-18 à Saint Nicolas du Port et 28)

une sans n° au GQG (puis 892/1) rejointe para la Compagnie d'Ecoutes 866/1 (DGG n° 8.) en mars 1940 qui formeront en mai 1940 avec les 2 Groupes de Sections Radiogoniométriques (905/1 & 2), la Compagnie Radiotélégraphique 865/1 et le Détachement Télégraphique 965/1 le Groupement d'Unités d'Ecoutes et Radiogoniométriques du GQG 912

la nouvelle numérotation, rappelons-le, est propre à l'Arme du Génie en mars 1940



Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Mar 29 Jan 2013 - 13:37

Bonjour

Cette nuit, entre deux sommeils, Il m'est venu à l'esprit que je faisais une confusion entre goniométrie et écoutes. Je pensais rectifier le tir dès l'aube mais Löïc Lilian à 3 h 44 (mince alors !!!) m'a devancé.
D'abord comme on bifurque un peu du fil d'origine "Compagnies radiogoniométriques d'armée 1939 1940, je demande aux administrateurs s'il est possible de le renommer "unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940"
Merci

Voici un point à compléter ou corriger éventuellement.

pour la radiogoniométrie

à la mobilisation
=radiogoniométrie au niveau des compagnies radiotélégraphique des divisions,des corps d'armée et d'armée
=des sections autonômes de radiogoniométriques comme suit:
1er groupe de sections radiogoniométriques
(devenu 905/1)
51eme, 52eme, 53eme sections radiogoniométriques
(devenues xxx/nn ???) Au CMG 8 Versailles


2eme groupe de sections radiogoniométriques (devenu 905/2)
xx section radiogoniométrique ??? au CMG ???


Autres groupes de section radiogoniométrique ???

par la suite création au niveau armées des compagnies radiogoniométrique de la série 851 avec les éléments des compagnies radiotégraphique des divisions, corps d'armée, armée.


Pour les écoutes

=1er groupe de sections télégraphiques avec entre autres la 31eme section d'écoutes devenue 844/1 (CMG 8 Versailles)
=2eme groupe de sections télégraphiques avec entre autres la 32eme section d'écoutes devenue 844/2 (CMG 38 montargis)
=3eme groupe de sections télégraphiques avec entre autre la 33eme section d'écoutes devenue 844/3 (CSMG 18 Saint Nicolas de Port)
=4eme groupe de sections télégraphiques avec entre autres la 34eme section d'écoutes devenue 844/4 (CMG 28 Montpellier)
Les 1er à 4eme groupes de section télégraphiques ont ils été renumérotés ????

=Une sans n° au GQG mobilisée au CMG ??? (devenue 892/1)

=compagnie d'écoutes 866/1 formée en mars 40 par le DGG 8 Versailles

==============

Formation en mai 1940 avec la section d'écoutes 892/1, la compagnie d'écoutes 866/2, les groupes de sections radiogoniométriques 905/1 et 905/2 et d'autres unités
du groupement d'unités d"écoutes et radiogoniométriques du GQG 912
Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4985
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Mar 29 Jan 2013 - 14:06

Bonjour,

Crosnier a écrit:
D'abord comme on bifurque un peu du fil d'origine "Compagnies radiogoniométriques d'armée 1939 1940, je demande aux administrateurs s'il est possible de le renommer "unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940"

C'est chose faite.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
claudou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: 866/1   Mer 21 Déc 2016 - 18:54

Bonsoir Loïc Lilian
dans un poste vous écrivez :

" Des Sections d'Ecoutes il y en a une par Groupe de Sections Télégraphiques (sections d'Ecoutes numérotées 31 à 34, prennent l'indice 844/XX, respectivement CMG 8-38-18 à Saint Nicolas du Port et 28)

une sans n° au GQG (puis 892/1) rejointe para la Compagnie d'Ecoutes 866/1 (DGG n° 8.) en mars 1940 qui formeront en mai 1940 avec les 2 Groupes de Sections Radiogoniométriques (905/1 & 2), la Compagnie Radiotélégraphique 865/1 et le Détachement Télégraphique 965/1 le Groupement d'Unités d'Ecoutes et Radiogoniométriques du GQG 912 "


Pour la 866/1, j'ai d'autres informations. A savoir qu'elle a été formée à partir de la compagnie télégraphistes 8/27 du 8ème Génie commandée par le capitaine MALLARD.
Mise à la disposition de l'administration des PTT pour assurer la réfection des lignes de communications.
A partir de 1943, elle est mise à la disposition des Ponts et Chaussées pour la réfection des ponts. Dissoute le 1er décembre 1944 pour devenir la 866/1 qui à son tour sera dissoute le 15 janvier 1946.

Donc par déduction deux 866/1 : période 1940 et période 1944/1946. la seconde n'aurait pas eu de missions d'écoutes et de radiogoniométrie.
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Sam 24 Déc 2016 - 17:36

bonsoir

tout à fait le n°866/1 attribué en mars 1940 à la compagnie d'Ecoutes du GQG, dissoute 4 ou 5 mois plus tard à Randan en Auvergne est repris en 1944 par une simple compagnie de construction de transmissions parmi les 3 autorisées en zone nord sous l'occupation allemande

c'est alors la 878ème compagnie qui est «d'Ecoutes et de Radiogoniométrie» après la Libération

avec beaucoup de retard :

Citation :
à la mobilisation
1er groupe de sections radiogoniométriques
(devenu 905/1)
51eme, 52eme, 53eme sections radiogoniométriques
(devenues xxx/nn ???) Au CMG 8 Versailles

2eme groupe de sections radiogoniométriques (devenu 905/2)
xx section radiogoniométrique ??? au CMG ???

Autres groupes de section radiogoniométrique ???


pas d'autres Groupes de Sections Radiogoniométriques
d'ailleurs le 2ème Groupe puis (905/2) du 28ème Génie semble initialement une coquille vide avec un Etat-Major sans Sections
puis en mars 1940 une quatrième section apparaît au Groupe 905/1 tandis que le 905/2 prend consistance
les 3 sections de série 50 plus les 5 prennent rang avec l'indice «891»

GroupeDépôt Sections
905/1  8891/1 à 4
905/2  28891/5 à 8
Citation :
Les 1er à 4eme groupes de section télégraphiques ont ils été renumérotés ????

=Une Section d'Ecoutes sans n° au GQG mobilisée au CMG ??? (devenue 892/1)

en effet ils n'échappent pas au renumérotage général de l'Arme de mars 1940 : 903/1 à 903/4

la 892/1 relevait du dépôt du 28ème Génie

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 10 Avr 2017 - 7:59

Bonjour à tous,

je remercie d'abord Crosnier qui nous permet de mieux connaitre ces unités un peu à l'ombre de l'histoire.

Je me permets juste un petit complément avec le chef de bataillon Marty du groupement 912 du GQG.

A la mobilisation générale, le 2 septembre 1939, il rejoint le 2° bureau du GQG à La Ferté sous Jouarre où il est chargé de rédiger le rapport quotidien.
 
Le 25 mai 1940, il prend le commandement du groupement des transmissions du GQG (2° bureau) coiffant les compagnies d’écoutes 866-1 et de radiogoniométrie 905/1 sur le front Nord-Est.
 
Pendant la bataille de France (10 mai – 25 juin 1940), il a délégation du général commandant en chef des troupes terrestres pour coordonner l’emploi des formations d’écoutes et de radiogoniométrie au 5° bureau chargé du SR (renseignement et contre-espionnage). Le 20 juin 1940, à Montauban, lors de la retraite, il décide de détruire les documents confidentiels de la machine « Enigma » dont il est détenteur.
 
Après l’armistice, il s’emploie à sauver les unités d’interception qui vont constituer sous le régime de Vichy le noyau du groupement des contrôles radioélectriques (GCR) créé à Hauterive, près de Vichy.

En prime, voici l'emblème de la 866-1 :


Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 10 Avr 2017 - 9:28

Bonjour

Merci, mais je n'ai fait qu'initier ce fil, les remerciements doivent surtout être adressés aux intervenants notamment Eric Denis et loïc Lilian.

Pour ma part, je suis actuellement un peu aux abonnés absents du Forum., mais sauf imprévus je ferais un retour en force en septembre 2017.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 10 Avr 2017 - 15:54

bonjour

précision sur l'insigne de la 866/1, ce n'est pas celui de la compagnie d'écoutes du GQG de 1939-1940 sinon justement l'insigne d'une autre compagnie que l'on a évoqué avec Claudou qui a repris cette numérotation après la Libération, à savoir la compagnie de transmissions 866/1 (1er décembre 1944-15 janvier 1946) d'où la croix de Lorraine

je dois opérer une rectification
Citation :
pas d'autres Groupes de Sections Radiogoniométriques
d'ailleurs le 2ème Groupe puis (905/2) du 28ème Génie semble initialement une coquille vide avec un Etat-Major sans Sections
puis en mars 1940 une quatrième section apparaît au Groupe 905/1 tandis que le 905/2 prend consistance
les 3 sections de série 50 plus les 5 prennent rang avec l'indice «891»
Lee Sharp Volume VI-1 attribue bien initialement à ce Groupe ses 3 sections 54ème à 56ème

en dehors d'Unités proprements dites il y'avait aussi sur le Territoire, 
un Réseau d'écoute et de radiogoniométrie des émissions étrangères
un Réseau de contrôle des émissions radioélectriques de l'intérieur et de recherche des postes clandestins avec 36 Ensembles d'écoutes répartis sur le territoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Lun 10 Avr 2017 - 19:18

RSCHERER a écrit:
Pendant la bataille de France (10 mai – 25 juin 1940), il a délégation du général commandant en chef des troupes terrestres pour coordonner l’emploi des formations d’écoutes et de radiogoniométrie au 5° bureau chargé du SR (renseignement et contre-espionnage). Le 20 juin 1940, à Montauban, lors de la retraite, il décide de détruire les documents confidentiels de la machine « Enigma » dont il est détenteur.
 

Bonsoir à tous,
Bonsoir Rémy Scherer,
Auriez-vous l'amabilité de développer ce passage relatif aux documents confidentiels de la machine "Enigma" ? ...
Je vous remercie.
Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Mer 12 Avr 2017 - 8:15

Bonjour à tous,

je remercie d'abord Loïc Lilian qui a noté mon erreur sur l'insigne de la 866-1. C'est important car cette erreur est courante pour cet insigne.

Pour Claude Girod, je n'ai pas grand chose sur la machine "Enigma" française sauf un article de la Revue Historique.

Je cite : "Mais, le 24 juillet 1939, un mois avant le déclenchement des hostilités, les polonais, au cours d'une réunion avec les experts français et britanniques, remettaient à chacun de leurs alliés stupéfaits un exemplaire de la réplique de l'Enigma militaire allemande (complète, avec ses 5 tambours !), la description détaillée de toutes les méthodes, les schémas de tous les dispositifs qu'ils avaient élaborés (les polonais) pour décrypter la machine dans laquelle les allemands conservaient une confiance absolue.".

Ce sont ces documents que le commandant Marty a détruit lors de la retraite fin juin 1940.

Voilà, c'est tout ce que je sais actuellement.

En espérant avoir pu vous satisfaire, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Mer 12 Avr 2017 - 11:56

Bonjour à tous !
Bonjour Rémy Scherer !
Je vous remercie pour votre réponse ... J'ignorais totalement qu'en juillet 1939 Britanniques et Français possédaient de tels documents relatifs à "Enigma" remis par les Polonais ...
Bien cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Jeu 13 Avr 2017 - 6:28

Bonjour à tous,

je reviens sur mon message qui est tronqué. Les informations sont issues d'un article de la revue historique des armées n°4 de 1985, article de Gilbert Bloch : La contribution française à la reconstitution et au décryptement de l'Enigma militaire allemande en 1931-1932.

Désolé, pale.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   Jeu 13 Avr 2017 - 12:44

Bonjour à tous,
Bonjour Rémy !
Merci pour cette précision ... Et il n'y a pas de raison(s) d'être désolé ! ...
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unités de radiogoniométrie et d'écoutes 1939 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actimétrie
» Les unités militaires lituaniennes
» Exercice économétrie - régression non linéaire multiple
» Saint Simon et Saint Jude Apôtres et commentaire du jour "L'unité des Douze, l'unité de l'Eglise"
» DE L'UNITÉ DE L'ÉGLISE (SAINT CYPRIEN) TABLE DES MATIÈRES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: