Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Lun 21 Jan 2013 - 18:39

Bonsoir,

Ci après un essai sur les compagnies de sapeurs mineurs des divisions d'infanterie formées avec des Nord Africains.
Postulat de base: les divisions d'active et de réserve recoivent à la mobilisation un bataillon de sapeurs mineurs à deux compagnies de sapeurs mineurs. Ces bataillons seront dissous mi novembre 39, les compagnies devenant indépendantes.

LES DIVISIONS D'INFANTERIE NORD AFRICAINE

Les quatre divisions d'infanterie Nord Africaine d'active stationnées en métropole recevront chacune à la mobilisation un bataillon de sapeurs mineurs (91eme formé au CMG 4 Grenoble, 92me formé au CMG 2 Metz, 93eme au CMG 6 Angers , 94eme au CMG 1 Epinal)
La 5eme DINA formée début septembre 1939 aura à la mobilisation un 95eme bataillon de sapeurs mineurs formé par le CMG 4 Grenoble.
La 6eme DINA formée début novembre 1939, a t elle eu un 96eme bataillon de sapeurs mineurs ou a telle eu directement des compagnies de sapeurs mineurs indépendantes (96/1 et 96/2). Par quel dépôt , ces unités ont elles été formées ?????
La 7eme DINA formée mi mars 40 a eu les compagnies de sapeurs mineurs 97/1 et 97/2 formées par le DGG 7 Avignon.
Les compagnies de sapeurs mineurs 98/1 et 98/2 formées par DGG 6 Angers pour une future 8eme DINA qui ne verra pas le jour deviendront 8/1 et 8/2 pour la 8eme DI.
Questions: Ces compagnies étaient elles composées uniquement d'Européens ou étaient elles mixtes (Européens, Nord Africains). Dans cette dernière hypothèse les nord africains étaient ils déjà en métropole (dans un régiment du génie ou une unité nord africaine) ou provenaient ils d'Afrique du Nord.

LES DIVISIONS MAROCAINES

1ere division marocaine
Cette division est mise sur pied sur le type nord africain pour les échelons a et b au Maroc, et pour l'échelon c (types nord est ) dans la XVIIIeme RM. Arrive en métropole à partir du 24/10/39.
Son génie est en principe formé du 80eme Bataillon de sapeurs mineurs (80/1 et 80/2eme compagnies qui deviendront autonômes en novembre 39)
Question:
1ere hypothèse : le 80eme bataillon de sapeurs mineurs a été mobilisé par le CMG 9 de Rochefort avec du personnel métropolitain et du personnel nord africain déjà sur le territoire métropolitain. Il est complété par du personnel mobilisé au Maroc lors de l'arrivée de la division en métropole. Le bataillon puis en novembre lors de sa dissolution, les compagnies 80/1 et 80/2 sont rattachées au Dépôt Guerre du Génie 6 (Angers) (Rappel il n'y a pas eu de DGG 9).
2eme hypothèse: le 80eme bataillon de sapeurs mineurs est formé directement au Maroc (au moins pour le personnel). Il se complète en France à son arrivée (Personnel et Matériel) au DGG 6 auquel il est rattaché.
Les 2eme et 3eme divisions marocaines sont formées au Maroc et y restent . Quel sera la forme de leur génie ????

LES DIVISIONS D'INFANTERIE dAFRIQUE

81eme division d'infanterie d'Afrique
Un 81eme bataillon de sapeurs mineurs était semble t il prévu en formation au CMG 9 Rochefort. Il semble ne pas avoir été mobilisé, la 81eme DIA étant restée en AFN.
En AFN , le génie de la 81eme DIA s'organisait comment ???

82eme division d'infanterie d'Afrique
Cette division est mise sur pied sur le type nord africain pour les échelons a et b par la division territoriale d'Oran, à partir d'unités provenant d'Algérie et du Maroc.
Arrive en métropole fin septembre 39 dans la région de Bourges
Son génie est en principe formé du 82eme Bataillon de sapeurs mineurs (81/1 et 81/2eme compagnies qui deviendront indépendantes mi novembre 39)
Question:
1ere hypothèse : le 82eme bataillon de sapeurs mineurs a été mobilisé par le CMG 6 Angers avec du personnel métropolitain et du personnel nord africain déjà sur le territoire métropolitain. Il est complété par du personnel mobilisé en AFN lors de l'arrivée de la division en métropole. Le bataillon puis en novembre lors de sa dissolution, les compagnies 82/1 et 82/2 sont rattachées au Dépôt Guerre du Génie 6 (Angers)
2eme hypothèse: le 82eme bataillon de sapeurs mineurs est formé directement au Maroc (au moins pour le personnel),. Il se complète en France à son arrivée (Personnel et Matériel) au DGG 6 auquel il est rattaché.
83eme division d'infanterie d'Afrique
Un 83eme bataillon de sapeurs mineurs était semble t il prévu en formation au CMG 9 Rochefort. Il semble ne pas avoir été mobilisé, la 83eme DIA étant restée en AFN.
En AFN , le génie de la 83eme DIA s'organisait comment ???
84eme division d'infanterie d'Afrique
Un 84eme bataillon de sapeurs mineurs était semble t il prévu en formation au CMG 7 Avignon. Il semble ne pas avoir été mobilisé, la 84eme DIA étant restée en AFN.
En AFN , le génie de la 84eme DIA s'organisait comment ???.
Lors de l'arrivée de la division fin mai en France, le DGD 7 a t il mis sur pied les compagnies de sapeurs mineurs 84/1 et 84/2 ou a t il servi de dépôt à ces compagnies qui auraient été formées en AFN.

85eme division d'infanterie d'Afrique
Un 85eme bataillon de sapeurs mineurs était semble t il prévu en formation au CMG 6 Angers . Il semble ne pas avoir été mobilisé, la 85eme DIA étant restée en AFN.
En AFN , le génie de la 85eme DIA s'organisait comment ???.
Lors de l'arrivée de la division fin mai en France, le DGD 6 a t il mis sur pied les compagnies de sapeurs mineurs 85/1 et 85/2 ou a t il servi de dépôt à ces compagnies qui auraient été formées en AFN.

86eme division d'infanterie d'Afrique
Un 85eme bataillon de sapeurs mineurs était semble t il prévu en formation au CMG 28 Montpellier . Il semble ne pas avoir été mobilisé, la 86eme DIA étant restée en AFN.
En AFN , le génie de la 86eme DIA s'organisait comment ???.
A son arrivée au Levant, la division possédait les compagnies de sapeurs mineurs 86/1 et 86/2. A quel dépôt guerre du génie était elle rattachées???

87eme eme division d'infanterie d'Afrique
La division formée en AFN arrive en France début novembre 39. Le génie s'est il formé en AFN ou en métropole (Avignon) (sous forme bataillon ou directement avec deux compagnies de sapeurs mineurs indépendantes) ?????

88eme division d'infanfanterie d'Afrique
Cette division étant restée en AFN, comment était organisé son génie. ??? (Etait il prévu en métropole un 88eme bataillon de sapeurs mineurs non réalisé) ????

Les 180eme, 181eme, 182eme et 183eme division d'infanterie d'Afrique à vocation territoriale et restées en AFN. Ces divisions avaient elles un génie et si oui sous quelle forme ????


191eme DI et 192eme DI (LEVANT)
Les compagnies de sapeurs mineurs de ces divisions (191/1 et 2, 192/1 et 192/2) ont elles été formée au Levant ????

Merci d'avance pour les corrections et compléments
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5389
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Lun 21 Jan 2013 - 19:38

LES DIVISIONS D'INFANTERIE NORD AFRICAINE



94eme au CMG 1 Strasbourg et Epinal

La 6eme DINA formée début novembre 1939, a eu un 96eme bataillon de sapeurs mineurs, rattaché au DGG 6, formé par les ex compagnies 81/1 et 81/2.
La 7eme DINA formée mi mars 40 a eu les compagnies de sapeurs mineurs 97/1 et 97/2 rattachées au DGG 4 (à vérifier) avec les éléments destinés à la 85e DIA.
Si les compagnies étaient mixtes, les personnels nord-africains devaient provenir de rance, sinon un CMG d'Afrique serait mentionné.

LES DIVISIONS MAROCAINES



1ere division marocaine
Son génie est formé du 80eme Bataillon de sapeurs mineurs (80/1 et 80/2eme compagnies qui deviendront autonomes en novembre 39)

formé par le CMG 9 et par le 31e bataillon du génie à Port-Lyautey
rattaché au DGG6 et au 31e Génie.

3eme division marocaine : 89e Bataillon du Génie (89/1, 2 et 21) formé et rattaché au 31e Bataillon du Génie. (Port Lyautey)

LES DIVISIONS D'INFANTERIE d'AFRIQUE

81eme division d'infanterie d'Afrique
81e Bataillon mobilisé par le CM Afrique 1, rattaché au dépôt Afrique 19.
Compagnie 81/1 , 81/2 et 81/21 (parc)

82eme division d'infanterie d'Afrique
Son génie est formé du 82eme Bataillon de sapeurs mineurs (81/1 et 81/2eme compagnies qui deviendront indépendantes mi novembre 39)
formé au CMG 6 et au CM Afrique 1 (Hussein Dey et Oran), rattaché au DGG 4 et Afrique 19
La compagnie de Parc reste en Afrique.
83eme division d'infanterie d'Afrique
Un 83eme bataillon de sapeurs mineurs était prévu au CMG 9 Rochefort pour le génie de la division à son arrivée en France. Les deux compagnies sont transférées au Levant comme compagnies des bases maritimes.

En AFN , le génie de la 83eme DIA est constituée du 83e Bataillon du génie formé par les compagnies 83/1 , 83/2 et 83/21, mobilisées par le CM Afrique 1 à Hussein dey, rattachées au DG Afrique 19.

84eme division d'infanterie d'Afrique
Un 84eme bataillon de sapeurs mineurs est formé au CMG 7 Avignon. Il est utilisé pour compléter le génie de la 87e DIA.

En AFN , le génie de la 84eme DIA est constituée du 84e Bataillon du génie formé par les compagnies 84/1 , 84/2 et 84/21, mobilisées par le CM Afrique 4 à Bizerte, rattachées au DG Afrique 34.

85eme division d'infanterie d'Afrique
Un 85eme bataillon de sapeurs mineurs est formé au CMG 7 Avignon (CMG 4). Il passe à la 7e DINA.
En AFN , le génie de la 85eme DIA est constituée du 85e Bataillon du génie formé par les compagnies 85/1 , 85/2 et 85/21, mobilisées par le CM Afrique 1 à Hussein Dey, rattachées au DG Afrique 19.

86eme division d'infanterie d'Afrique
Un 86eme bataillon de sapeurs mineurs formé au CMG 28 Montpellier et Af 1 (Hussein Dey et Oran) rattachées au DG 4 et Af 19.

La compagnie de parc 86/21 est mobilisée par le CM Af 1 (Hussein Dey et Oran) et rattachée au DG Af 19.


87eme eme division d'infanterie d'Afrique
87e bataillon formé par Af1 Constantine et rattaché à DGG4 et Af19, complété à l'arrivée en France par les éléments destinés à la 84e DIA.

87/21 resté en Afrique et dissous le 25/11

88eme division d'infanterie d'Afrique
88eme bataillon de sapeurs mineurs : mobilisé par Af 4 à Medjez el Bab et rattaché à Af 34.

180eme DIA : compagnie 180/1 et 180/21 formées par le DG Af 19.


191eme DI et 192eme DI (LEVANT)
Les compagnies de sapeurs mineurs de ces divisions (191/1,2 et 21 et 192/1, 2 et 21) ont été formées par le DGG 7

En espérant ne pas trop avoir fait d'erreurs...

D.H.


Dernière édition par dhouliez le Ven 25 Jan 2013 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Lun 21 Jan 2013 - 19:39

Crosnier a écrit:
Bonsoir,


LES DIVISIONS MAROCAINES


1ere division marocaine
Cette division est mise sur pied sur le type nord africain pour les échelons a et b au Maroc, et pour l'échelon c (types nord est ) dans la XVIIIeme RM. Arrive en métropole à partir du 24/10/39.
Son génie est en principe formé du 80eme Bataillon de sapeurs mineurs (80/1 et 80/2eme compagnies qui deviendront autonômes en novembre 39)
Question:
1ere hypothèse : le 80eme bataillon de sapeurs mineurs a été mobilisé par le CMG 9 de Rochefort avec du personnel métropolitain et du personnel nord africain déjà sur le territoire métropolitain. Il est complété par du personnel mobilisé au Maroc lors de l'arrivée de la division en métropole. Le bataillon puis en novembre lors de sa dissolution, les compagnies 80/1 et 80/2 sont rattachées au Dépôt Guerre du Génie 6 (Angers) (Rappel il n'y a pas eu de DGG 9).
2eme hypothèse: le 80eme bataillon de sapeurs mineurs est formé directement au Maroc (au moins pour le personnel). Il se complète en France à son arrivée (Personnel et Matériel) au DGG 6 auquel il est rattaché.
Cordialement
Crosnier

Bonsoir

A la mobilisation du 31 août 1939 le 31ème Bataillon du Génie, alors seul corps de l'arme au Maroc, se transforme en unité de dépôt à Port-Lyautey.

Le 1er septembre 1939 il devient le 231ème Bataillon du génie. Il met sur pied le même jour deux bataillon du Génie Divisionnaire et une Compagnie de sapeurs de chemins de fer :

- 80ème Bataillon du Génie rattacché à la première Division Marocaine;

- 89ème Bataillon du Génie;

- 80ème Compagnie de Sapeurs de Chemins de Fer.

Le 2 septembre il crée le 88ème Bataillon du Génie.

Le 80ème Bataillon comprend deux compagnie la 80/1 et la 80/2 sous les ordres respectifs des capitaines COMPAGNON et DORINET. Ce bataillon commandé par le Chef de Bataillon METIER quitte le Maroc en octobre 1939. Début novembre il s'embarque pour la france à Oran. Il effectue par la suite des travaux dans les divers cantonnements de la 1ère DM, en particulier dans la région de Avilliers-Sainte-Croix.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Lun 21 Jan 2013 - 19:51

Crosnier a écrit:
Bonsoir,

.

LES DIVISIONS MAROCAINES

Les 2eme et 3eme divisions marocaines sont formées au Maroc et y restent . Quel sera la forme de leur génie ????

Cordialement
Crosnier

Bonsoir

le 1er septembre 1939, le 89ème Bataillon du Génie en cours de formation occupe les casernements du 31ème Bataillon du Génie à Port-Lyautey. Il est rattaché à la 3ème Division Marocaine. Le commandement du bataillon est assuré provisoirement par le Capitaine GARNIER et le 2 septembre 1939 le Chef de Bataillon PELTIER en prend la tête.

A partir du 3 septembre 1939 la bataillon comprend :

- un état-major installé dans le casernement du 5ème Bataillon du 1er régiment de Tirailleurs Marocains à Port-Lyautey;

- Deux compagnie de combat, la 89/1 stationnée dans la même casernement et la 89/2 qui prend possession du Dépôt de munitions sur l'ancienne route de port-Lyautey - Mehedya;

- une compagnie de parc dans les mêmes lieux.

L'unité qui entreprend l'instruction des sapeurs compte un effectif de 521 hommes.

Le 89ème Bataillon est dissous le 27 juin 1940, ses effectifs grossissent le 401ème bataillon du Génie à compter du 16 août 1940.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Lun 21 Jan 2013 - 20:04

Crosnier a écrit:
Bonsoir,

LES DIVISIONS D'INFANTERIE dAFRIQUE

??

88eme division d'infanfanterie d'Afrique
Cette division étant restée en AFN, comment était organisé son génie. ??? (Etait il prévu en métropole un 88eme bataillon de sapeurs mineurs non réalisé) ????

Cordialement
Crosnier

Bonsoir

Le 2 septembre 1939, le 88ème Bataillon du Génie est créé à Medfez-el-Bab, il est rattaché à la 88ème DIA. Le chef de Bataillon PELLAROQUE en prend le commandement. il comprend :

- un état-major;

_ 2 compagnie de sapeurs mineurs, la 88/23 et la 88/24:

- une compagnie de parc, la 88/122.

Le bataillon fait mouvement sur Tunis le 9 septembre et s'installe à l'oued Milliane.

La 23ème Compagnie, restée dans le même cantonnement depuis le 11 septembre 1939, a été employée à l'aménagement de la piste Potinville - Kaugurt.

Du 28 septembre au 30 octobre, elle a envoyé un détachement de 10 hommes, sous les ordres du Lieutenant RACINE, dans la région du Cap Bon pour construire une piste destinée à la mise en place d'une batterie côtière.

Installée à Hamaray Djesidi depuis le 22 septembre, la 24ème Compagnie a participée à des travaux d'organisation du terrain faisant partie du barrage de Bou-Ficha.

La 122ème Compagnie de parc n'a pas quitté son cantonnement de Cheylus.

Le 1er décembre 1939 l'état-major du bataillon est dissous. Mais il y aura encore des compagnies portant le numéro 88. La 88/1 commandée par le Capitaine GERARDIN ne sera dissoute que le 1er août 1940. Leurs effectifs sont versés au 401ème Bataillon du Génie.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 21:03

Bonsoir

Merci Houliez et AVZ94 pour ces précieuses informations

1ere question: CSM 97/1 et 97/2 formées au DGG 7 ou 4 ????


Houliez situe la formation des CSM 97/1 et 97/2 au DGG 4 Grenoble en ajoutant (à vérifier).
J'ai situé la formation de ces unités au DGG 7 Avignon sur la foi des renseignements tirés de l'historique des Grandes unités du SHAT. Malheureusement je n'ai plus ces ouvrages en ma possession et ne peut vérifier l'exactitude de ma source).
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 21:24

Bonsoir

Suite des questions

Question 2. Pas de Génie à la 2eme division marocaine ??? Cela serai t il du à l'existence éphèmère de cette division ????

Question 3. 80eme BSM de la 1ere division marocaine.

Pour AVZ94 formation complète à Port Lyautey. Pour Houliez, formation 80/1 au CMG 9 Rochefort, 80/2 à Port Lyautey. Quid ???
Question 4. A propos du 31eme BG

Pour AVZ94. Pourquoi le 31eme ne s'est il pas transformé en DGG 31, mais en 231eme BG ( ce qui me fait penser fortement à la numérotation des bataillons d'instruction du génie)
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 21:25

Bonsoir,

Dans les GUF, à la page de la 7° DINA, il est indiqué que le Génie est mis sur pied par le dépôt du Génie n° 7 d'Avignon et les Trans par le dépôt du Génie n° 28 de Montpellier.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5389
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 21:45

Bonsoir,

Ma source est Kauffer saisi sous Excel, il y a donc possibilité que des erreurs se soient glissées. Néanmoins, la saisie du CM et du lieu limite les risques.

Pour ce qui est du 31e génie :

Le bataillon numéroté 31e génie devient le 231e bataillon à la mobilisation, pour laisser le numéro pour le BS/M de la 31e DAlp.

Il laisse par contre, d'après Kauffer, un dépôt du 31e génie.

Je n'ai pas trace d'unités du génie pour la 2e DM devenue Troupes de Protections du Maroc le 1er octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:14

Bonsoir

Merci Capu Rossu pour avoir dissipé mes doutes.

Donc monsieur houliez il semble qu'il ait incompatibilité entre Kauffer et l'historique des grandes unités (Il me semble que ce n'est pas la première fois). Que dit Lee Sharp à ce sujet (à moins que ce dernier ne se soit inspiré de Kauffer) ????
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:20

Bonsoir,

Dans les GUF, à la page consacrée à la XVIII° Région, il est écrit que le 80° BG est mis sur pied par le CMG n° 9 de Rochefort
.
Le bataillon est dissous le 16 novembre 1939 et les compagnies 80/1 et 80/2 deviennent autonome à cette date.

Petite question au passage, pourquoi les bataillons de sapeurs mineurs sont-ils dissous en novembre 1939 dans toutes les divisions ,

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:27

Bonsoir

Question 4

Houliez a écrit

"83eme division d'infanterie d'Afrique
Un 83eme bataillon de sapeurs mineurs était prévu au CMG 9 Rochefort pour le génie de la division à son arrivée en France. Les deux compagnies sont transférées au Levant comme compagnies des bases maritimes."
Quel numéro prennent ces deux compagnies, a quel dépôt sont elles rattachées ???
Tous renseignements complémentaires pour ces unités seront les bienvenues ???
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:47

Bonsoir
capo Russo a écrit

"Petite question au passage, pourquoi les bataillons de sapeurs mineurs sont-ils dissous en novembre 1939 dans toutes les divisions"


Les bataillons de sapeurs mineurs formés à la mobilisation pour les divisions d'infanterie ne comportent pas comme les bataillons d'infanterie une compagnie hors rang mais simplement un commandant de bataillon (Chef de bataillon ou capitaine) avec un état major réduit. Il semblerait que cette structure se soit avérée inutile dans la mesure ou le commandement du génie de la division pouvait suffire. Les éléments récupérés mi novembre à la dissolution des bataillons ont servis à former des chefferies du génie d'armée et d'étapes.
IL en va de même pour les bataillons des trois divisions de cavalerie et les 2 divisions légères mécanique , ainsi que les bataillons de sapeurs mineurs des corps d'armée.
Cordialement
Crosnier


Dernière édition par Crosnier le Mar 22 Jan 2013 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4883
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:48

Bonsoir

A la mobilisation du 31 août 1939 le 31ème Bataillon du Génie se transforme en unité de dépôt à Port-Lyautey.

Le 1er septembre il devient le 231ème Bataillon du génie qui sera dissous le 3 avril 1940 pour devenir le 401ème bataillon du génie. Il reste à port-Lyautey et sert d'unité de dépôt. Il sera dissous le 1er septembre 1940 pour redevenir le 31ème Bataillon du Génie.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 22:58

Bonsoir

Questions 6

AVZ94 a écrit:

"Le 2 septembre 1939, le 88ème Bataillon du Génie est créé à Medfez-el-Bab, il est rattaché à la 88ème DIA. Le chef de Bataillon PELLAROQUE en prend le commandement. il comprend :

- un état-major;

_ 2 compagnie de sapeurs mineurs, la 88/23 et la 88/24:

- une compagnie de parc, la 88/122."

Pourquoi cette numérotation 23, 24, 122 alors qu'il semble que la numérotation pour les autres divisions de la série 80 est 1, 2, 22 ????

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5389
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Mar 22 Jan 2013 - 23:36

Bonsoir,

Il n'y a pas d'opposition entre Kauffer et les GUF, il s'agit seulement d'une faute de frappe dans mon message :

Au lieu de :

Un 85eme bataillon de sapeurs mineurs est formé au CMG 7 Avignon (CMG 4). Il passe à la 7e DINA

Il fallait lire :

Un 85eme bataillon de sapeurs mineurs est formé au CMG 7 Avignon (DGG 4). Il passe à la 7e DINA

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5389
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Ven 25 Jan 2013 - 22:24

Bonsoir,

J'ai repris l'original du Kauffer, ce qui me permet de corriger une erreur de saisie sur mon fichier :

les compagnies de 80e BS/M (1e DM) et du 82e BS/M (82e DIA) sont toutes les 2 formées à la fois en Afrique et en France (complément de personnel pour passer du pied "outre-mer" au pied "nord-est".

J'ai corrigé dans ce sens mon premier message.

Je confirme par ailleurs que Kauffer mentionne bien le DG du 31e Génie.

Enfin, dernière précision, la numérotation normale des compagnies de parc est bien /21 et non /22.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains   Ven 25 Jan 2013 - 22:32

Bonsoir,

Merci à Crosnier pour son explication sur la dissolution des bataillons de sapeur-mineurs divisionnaires.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cies sapeurs mineurs des DI formées de Nord Africains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 101è division d'infanterie de forteresse
» Les bataillons de sapeurs sous la Révolution
» Des Crânes déformés et une étrange tradition
» Les chakras mineurs et leur symbolisme
» Sapeurs-pompiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: