Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 7e Régiment de Tirailleurs Marocains

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6267
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 7e Régiment de Tirailleurs Marocains   Mar 16 Mai 2017 - 16:58

Merci de ce billet, qui récompense le travail fait sur le forum. La vocation première de ce forum était justement de pouvoir aider les uns et les autres dans leurs recherches familiales.
Nous sommes donc très heureux de pouvoir ainsi renouer certains fils.

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BandOfTirailleurs
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2018

MessageSujet: Grand Merci !!   Dim 25 Nov 2018 - 13:00

Eric Klamerek a écrit:
Bonjour,

Pour poster des photos sur le site , voilà le didacticiel : http://atf40.forumculture.net/t3911-comment-placer-une-image-sur-le-forum

Bien Cordialement

Eric

Bonjour Eric,

Je voudrais vous remercier pour votre travail et votre partage. Grâce aux documents que vous avez partagés, j'ai pu retrouver le parcours de mon grand père Adj. Brahim (7e RTM / 3e Bataillon / 11 Compagnie / Section 4).

Il est cité de nom à 3 reprises et j'ai pu retracer son parcours jusqu'après Gembloux. Si j'ai bien compris, au moment où le 7RTM a été remanié (Commandant GRACY), le 22 Mai 1940, qu'il en restait qu'un bataillon de 3 compagnies, il était dans la 3e avec le capitaine MARTINON. Les combat du 26 à CARVIN et en quittant CARVIN le 27 pour aller je pense à GONDECOURT avec le Colonel VENDEUR. Je présume qu'il est resté avec son capitaine et à chaque fois que celui ci est mentionné (Cpt. MARTINON), je présume que mon grand père était avec lui.

Le 28 Cpt. MARTINON est cité comme étant en route vers Dunkerque arrivent à LILLE avec le colonel. Le 29 Mai il est mentionné que le Cpt MARTINON, son général le reste du groupe se sont faits prisonniers.

Mais j'ai toujours besoin d'aide pour finaliser sa "timeline": il nous racontait qu'il était arrivé à Dunkerque et qu'il a failli se noyer et qu'il a été finalement sauvé, parti à l'hopital en Angleterre. Donc j'imagine qu'il a échappé à la capture le 29 Mai et arrivé et a failli se noyer à Dunkerque (le 1er juin ?)

Après je ne sais pas ce qu'il lui est arrivé. Mais d'après sa fiche de service :
- Blessure à la jambe gauche le 16 Mai 1940 à Charleroi : mais d'après le journal de guerre, il n'était pas à Charleroi mais à Gembloux.
- Blessure (sans précision) le 15 Mai 1941 (une année plus tard!) et 
- Captivité : 16 Mai 1941 - 08/12/1941 : j'imagine qu'il a été capturé blessé (mais je n'ai aucune idée où)

Donc pour résumer, jusqu'à fin mai 1940, je sais plus ou moins où il était mais après ca devient flou.

Sa fiche de service mentionne qu'il aussi participé aux opérations Corses entre 22/9/43 et 2/4/44 et puis à la Campagne d'Italie 3/4/44 au 30/6/45. Et sur les campagnes Corse et Italienne, je n'ai absolument aucune idée sur son régiment.

J'aurais aussi besoin d'aide pour déterminer les positions exactes où il s'est illustré (par exemple, fin page 54 et début page 55 du journal que vous avez partagé).

Je suis très novice en tout ce qui concerne la guerre, les services militaires etc. donc toute info est la bienvenue; que ce soit sur son parcours, ses médailles et décorations, etc. est la bienvenu!!

Je joins ici son état de service pour info; c'est un beau document je trouve!

Encore une fois, mille merci Eric !!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BandOfTirailleurs
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2018

MessageSujet: Re: 7e Régiment de Tirailleurs Marocains   Dim 25 Nov 2018 - 13:49

francois-nicolas ABEL a écrit:
Merci aux acteurs de ce forum. J'y ai retrouvé les actions de mon père, le médecin sous-lieutenant François ABEL qui a servi en mai-juin 1940 à Gembloux et Carvin au sein du 7ème RTM  3ème bataillon. Il a reçu la Légion d'honneur, la croix de guerre avec citation puis, plus tard la médaille de la résistance. Il est décédé en 1953 à Meknès alors que je n'avais que 6 ans.


Votre père a combattu dans le même bataillon que mon grand père! il a du surement le soigner et s'occuper de lui.. je lui suis très reconnaissant!

J'ai suivi les actions du courageux s/Lt Abdel; c'était un brave homme!


Note admin : 2 sujets fusionnés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois-nicolas ABEL
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Localisation : marvillle 55
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Le médecin sous-lieutenant François ABEL.   Lun 17 Déc 2018 - 12:31

Lors de la déclaration de  guerre en 1939, Francois Abel (1914-1953) effectuait son service militaire au Maroc, au sein  du 7ème RTM. Il est donc passé directement de la conscription à la mobilisation. La campagne jusqu’à sa capture le 28 mai 1940 est magnifiquement relatée dans le journal du régiment publié plus haut dans le forum par Eric Klamerek. Qu'il en soit encore remercié !

Fait prisonnier à CARNIN avec ses camarades, il est envoyé en captivité en Prusse Orientale à l'Oflag VIIID-Hoyerswerda (1940) ... En représailles à l'évasion de l'Oflag IVB du Général Giraud, le 17 avril 1942, les généraux et officiers de ces Oflags ont étés déplacés dans le Stalag IV-Torgau (1942), puis au Stalag XXA-Thorn (1943).  Il est alors lieutenant et affecté à l'infirmerie du "Camp des Généraux" au Fort XI. Libéré en 1943 au titre de la "relève", il reprend son cursus médical à l’Hôpital de Nancy, ville dont il est originaire... Il intègre a ce moment les FFI, s'occupant principalement de soigner et abriter dans les greniers de l’hôpital les aviateurs rescapés des tirs de l’ennemi. Son père, le Professeur Emile  Abel, également cité dans ce forum, était à la tète d'une filière d’évasion... A la libération, à la faveur de "l'amalgame "des FFI, il rejoint l'armée du Général De Lattre et termine sa guerre en Juillet 1945 dans le Vorarlberg avec le grade de capitaine...

Enfin il se marie et part pour le Maroc où il crée les premières salles civiles de l’hôpital LOUIS de Meknès, dédiées aux Meknassi de toutes origines. Il parlait en effet parfaitement le marocain et un peu le berbère... Il décède le 5 janvier 1953 dans son propre hôpital d'une maladie infectieuse à 39 ans. J'avais moi même 6 ans. Depuis il repose en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois-nicolas ABEL
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Localisation : marvillle 55
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: 7e Régiment de Tirailleurs Marocains   Lun 17 Déc 2018 - 12:38

J'ai rédigé cette notice en réponse au temoignage de BandOftrailleurs,petit fils d'un  camarade de combat de mon pére au3/7ème RTM.J'en ais été tres emu est suis interressé par d'autrestemoignages,y cpompris du Maroc.Il y a 30 ans,on se souvenait encore de lui a Meknes...Salut a tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7e Régiment de Tirailleurs Marocains   

Revenir en haut Aller en bas
 
7e Régiment de Tirailleurs Marocains
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 8e régiment de tirailleurs marocains
» BORDELOT (Jean) S/Lt 4è Tirailleurs GARDE - Véron (YONNE)
» Un mannequin en hommage aux tirailleurs marocains
» LAMARGOT - Sergent - Tirailleurs-Grenadiers GARDE IMPÉRIALE
» Tirailleurs du Po need help!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Tirailleurs-
Sauter vers: