Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 43e Bataillon du Génie à Mons 16-17 mai 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LeCab
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: 43e Bataillon du Génie à Mons 16-17 mai 1940   Mar 18 Déc 2012 - 1:31

Bonjour,

Le 16 mai 1940, mon père était avec la 1ère compagnie du 43e Bataillon du Génie (43e Division d'Infanterie) à Mons en Belgique. Je cherche à recouper ce qu'il a écrit.

Ils se sont installés au cours de la nuit avec le "PC du Capitaine dans la ferme du Remquin". Je n'arrive pas à situer cette ferme autour de Mons.

Le 17, les sections rentrent après "avoir fait sauter des ponts sur la Sambre" probablement dans la nuit. Cette rivière est très éloignée de Mons, quels ponts ont-ils fait sauter ?

En fin d'après midi du 17, ils essuient le feu de tireurs isolés. Un "canon de 25 mm est mis en batterie derrière la ferme et tire sans relâche". Ce canon étant un anti-char, et personne ne s'en inquiétant, sur quoi tirait-il ?

A la nuit tombée, "l'ordre de repli arrive du PC du Commandant".

Pendant ce temps, un camion Berliet parti au ravitaillement "au centre divisionnaire installé dans la forêt de Mons" tombe en panne d'embrayage près d'un pont à proximité de Hyon (il n'y a que 2 ponts à Hyon). Dans la nuit du 17 au 18, des sapeurs se préparent à faire sauter ce pont et le camion chargé de 500 litres d'essence est poussé dessus. Les protagonistes ne s'étant pas attardés, ils n'ont pas assisté "au feu d'artifice" promis. Le croquis qui indique l'itinéraire montrerait plutôt le pont écluse du 12ème siècle qui ne me paraît pas avoir subi de dommages. Ce pont a-t-il sauté dans la nuit du 17 au 18 ? Pouvait-il y avoir une autre unité du Génie que le 43e dans ce secteur ?

Pendant la marche pour retrouver la compagnie, le chauffeur a décrit le silence oppressant qui régnait dans la nuit du 17 au 18 et qui signifiait que plus personne ne se trouvait entre eux et les allemands qui ont pris Mons le 18 mai.

Si quelqu'un a des détails ou des sources pour compléter ce récit, je le remercie d'avance.

Cordialement.
Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
43e Bataillon du Génie à Mons 16-17 mai 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAZUZU Démons ou Ange ??
» Le bataillon Valaisan
» GÉMEAU Auguste - Chef de bataillon, aide de camp - 6è Léger
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Le 1er Chasseur à Pied de la Vieille garde, 2eme bataillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: