Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 21:13

Bonjour à tous, Very Happy

A signaler, la sortie prochaine d'un ouvrage relatif à la percée de Sedan :

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/arnaud-gillet-denonce-le-complot-politicio-militaire-de-mai-40?xtcr=1&xtmc=Gillet

" [...] Les preuves, il affirme les avoir trouvées au Service historique de la Défense, à Vincennes : « Lorsqu'une tête de pont allemande faible est repérée au sud de la Meuse, le haut commandement français prend alors les bonnes décisions, à savoir lancer une contre-attaque de chars et une puissante opération aérienne contre les ponts ennemis jetés sur la Meuse. Or, le 14 mai, la puissante contre-attaque des chars français est sabotée par des généraux français et antirépublicains, les généraux Gransard et Huntzinger à leur tête. [...]"

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

Le piège de Sedan de Arnaud Gillet ; 216 pages, 42 cartes, 36 tableaux, 367 photos. Ouvrage en souscription jusqu'au 20 novembre au prix de 50 euros ; bon de souscription à retirer sur le site lepiegedesedan.e-monsite.com Frais de port gratuit pour la France. Le livre sortira en librairie début décembre. Il sera notamment mis en vente à la librairie Lenoir, rue Carnot, à Sedan.

'


Dernière édition par Thierry Moné le Sam 3 Nov 2012 - 7:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 21:26

Le Piège de Sedan : Arnaud Gillet



L'aérien et les combats au sol

Après maintenant plus de vingt années de recherches sur ces deux mois de mai et juin 1940, nous approfondissons nos recherches en portant désormais une attention plus particulière à la situation au sol. Bien entendu nous commençons par la plus importante opération aérienne de la campagne qui a eu lieu autour de Sedan ce 14 mai 1940 : essentiels pour comprendre 1940.

La défaite consommée, le combattant, mais aussi certains généraux ont été désignés comme bouc-émissaires. L’armée sous Vichy nous impose ensuite sa version des faits reprise par les historiens après guerre. Or, maintenant, avec l’ouverture des archives, les choses ont radicalement changé.

Nous avons déjà dénoncé cette multiplication des victoires aériennes jusqu’à trois pour les palmarès des groupes de chasse et jusqu’à dix pour ceux des pilotes : une simple revendication d’un avion par 5 ou 10 pilotes se multiplie par autant de « victoires ». Le recoupement des revendications avec les pertes effectives ennemies n’a pas été officialisé par l’armée de l’air contrairement à la Première Guerre mondiale où chaque victoire attribuée à un pilote est identifiée par l’unité et le nom du pilote allemand abattu. Par conséquence la définition d’un « As » de 14-18 est en complète opposition avec celle de 39-40 : on ne parle tout simplement pas de la même chose...

Cette désinformation du public en appelle d’autres comme ce mythe du bombardement des ponts à Sedan par les Amiot... Tout est faux. Il n’y a eu d’abord que quatre malheureux Amiot au-dessus de Sedan, aucun n’a bombardé les ponts ! Pire l’armée française est peu loquace sur le massacre des bombardiers de la Royal Air Force.

Pour comprendre l'activité aérienne, il faut analyser la situation au sol. Nous avons malgré tout, ici, limité nos recherhces à la seule marche des réserves du Xe corps qui met en relief deux positions : celle du général Lafontiane, offensif, et celle du général Grandsard qui a scellé le sort de la France avec la pleine et entière complicité du général Huntziger, en repliant les troupes sur Stonne - Le Mont-Dieu - Inor. Cette décision participe avec d'autres, innombrables, à une ouverture en grand de notre front à la stupéfaction des généraux allemands...

L’étude de cette journée, nous a ouvert tout un pan de cette campagne quasiment ignoré jusqu’à aujourd’hui. La campagne de mai – juin 40 est avant tout une affaire politique avant d’être militaire...

Pendant l’entre deux guerres, nos démocraties à l’Ouest ont si bien résisté aux attaques des antirépublicains qu’ils ont été amené à faire appel à l’armée allemande à l’exemple de Franco en Espagne.

En France, un plan méticuleusement préparé et de longue date a d’abord été un total succès. Mais le choc psychologique de la chute de Sedan n’a pas porté tous les fruits espérés... En effet la République, malgré ce coup de poignard dans le dos, résiste admirablement encore un mois ! A l’agonie, elle finit par tomber après un désastreux fiasco militaire que Hitler, face à ses généraux devenus fous, et les antirépublicains français n'avaient pas imaginé une seconde... Mais tout ceci méritera un long développement en préparation. Je fais d’ailleurs appel à toute personne ayant certaines informations sur ce plan français, mais aussi au Luxembourg, en Belgique ou aux Pays-Bas de bien vouloir me contacter à cette adresse : mai1940gillet@yahoo.fr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 21:33

Arnaud Gillet est un auteur bien connu pour son intérêt porté à l'aéronautique de 1940 :

http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article988.html

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Sam 3 Nov 2012 - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 23:02

bonsoir à tous,



les ouvrages de monsieur gillet me laisse toujours perplexes et la présentation de ce nouvel opus tient plus pour le moment de la fameuse "théorie du complot" sur l'air de on nous a menti et moi j'ai découvert la vérité dans les archives. vous me direz je suis bien sévére pour un ouvrage non encore pâru. Mais je garde en mémoire une phrase de l'auteur dans une revue d'aéronautique il me semble a propos des "fameuses mille victoires de la chasse francaise" qu'il descendait en flammes ce qui n'est pas nouveau. Mais en évoquant le manque de motivation et surtout de courage des pilotes francais comparés à leurs alliés anglais m'est resté en travers de la gorge!

Thierry moné nous parle d'aéroforums qui recense les ouvrages dudit personnage, mais la aussi il fut un moment une polémique tournant au vinaigre quand mr gillet exposa le "massacre" d'avions anglais par les chasseurs francais/ Dans mon autre pc je dois avoir encore la retranscripition des échanges qui furent tout sauf aimables.



Encore une fois je ne veux pas charger ou descendre un auteur avant d'avoir parcouru son ouvrage mais chat échaudé craint l'eau froide dit on !



bonne soirée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 23:09


voici une premiére partie des échanges concernant les dires de mr gillet :


GUERRE 1939/1945



Mai 1940

BATAILLE de FRANCE
ARMÉE de L’AIR


« LES HENSCHEL 126 du 14 mai 1940 »



En mai 2010, pour le soixante dixième anniversaire des combats aériens au dessus de la région de SEDAN, est sorti un livre : « La FURIE ».
Son auteur « bien documenté », Monsieur Arnaud GILLET, y avance l’hypothèse d’une succession de méprises de la chasse française, en affirmant que les pilotes du Groupe de Chasse III/7, qui revendiquent quatre HENSCHEL 126, auraient abattu en fait trois FAIREY BATTLE britanniques et un bombardier LeO 451 français...
De nombreux spécialistes de l’aéronautique militaire des années 1940 s’en sont étonnés et un débat de qualité s’est immédiatement instauré sur le forum spécialisé le plus fréquenté du Web :


@éroforums
les forums de l'aviation – Site Aérostories


J’ai compilé les différentes interventions dans ce petit document PDF, pour mes archives personnelles, sachant bien qu’un jour ou l’autre il y aurait bien des spécialistes tout aussi « bien documentés »qui démontreraient le contraire...
C’est ce qu’a fait Monsieur Many SOUFFAN, qui avait justement lancé le débat sur le forum en question, dans la très sérieuse revues « AVIONS » n° 177 de LELA PRESSE (Septembre Octobre 2010). En 10 pages, photographies, carte et illustrations à l’appui, il démontre comment les archives françaises et allemandes semblent finalement s’accorder sur un état des pertes ou il n’est pas question de bavures....
On peut parier que l’auteur de « la Furie », totalement persuadé que les hypothèses, toujours à charge du GC III/7, qu’il a élaborées sans le moindre conditionnel pour traiter les inévitables points d’ombre historiques de cette journée tourmentée et funeste pour les Ailes anglaises ne baissera pas les bras si facilement...
A chacun de se faire une opinion pour savoir à qui s’applique cette citation :



« Que dire de qui se déclarant historien n'hésite pas sans aucune source fiable à pérorer des vérités issues d'une gymnastique fantasmatique... »

On peut lire aussi :
Vérité Historique et Objectivité de l’Historien



bien entendu, les modérateurs et admins du forum s'ils pensent que ces textes n'ont pas leur place ici suppriment l'ensemble.

je tiens aussi a préciser que je n'ai aucune animosité ni rancune ou compte à régler avec mr gillet que je n'ai connais nullement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Ven 2 Nov 2012 - 23:16

Evidemment, Gransard complice d'Huntziger et coupable comme lui, ça expliquerait bien des choses. Toutefois, Gransard n'est pas responsable de la percée de Rommel, sur la Somme, c'est ballot, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 6:32

Bonjour à tous !

Certes, il n'est pas "correct", à moins d'être dans le secret des dieux, de s'exprimer sur un ouvrage avant que celui-ci ne soit publié ... Mais à tout le moins ici peut-on se faire une idée de ses grandes lignes, de ses objectifs, des intentions de l'auteur, en se rendant sur le site où le livre est présenté à la souscription ...

Et puis, merveille de l'internet, il est également possible de prendre connaissance d'échanges qui ont déjà été effectués sur ce sujet, avec l'auteur, sur d'autres forum.

Revenons sur la présentation du livre relevée par Thierry ...

Je passe sur l'aérien : le décompte des victoires ("désinformation du public") ; les méprises de la chasse française ("massacre des bombardiers de la Royal Air Force"), ...

L'auteur part de l'activité aérienne et analyse la situation au sol, formule des accusations à l'encontre de deux généraux nommément cités (incompétence ? ou "sabotage comme il est écrit dans l'article de presse ?) et arrive à des considérations d'ordre politique : allusion, pendant l'entre deux guerres, dans nos démocraties de l'ouest, aux attaques des anti-républicains qui ont fait appel à l'armée allemande à l'exemple de Franco ...

Ce qui me gêne, dans cette présentation du livre, c'est le caractère flou de la formulation qui sous-entend un complot contre la République ...

Attendons de prendre connaissance des arguments avancés dans le livre concernant ces différents points, et ces diverses accusations, graves ... pour juger de la solidité de l'ouvrage !

Bien cordialement !


Dernière édition par Claude Girod le Sam 3 Nov 2012 - 10:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 6:59

Bonjour à tous, Very Happy

Je savais bien que l'angle choisi par Arnaud Gillet ne vous laisserait pas indifférents ! pirat

Voici la réaction en ligne d'un lecteur du journal l'Ardennais :

"Décidemment, la bonne vieille théorie du complot a encore de beaux jours devant elle ! Même si une partie de la France était viscéralement anticommuniste et préférait Hitler à Léon Blum, ne serait-il pas plus simple de reconnaitre que l'armée allemande était mieux préparée à tous points de vue..."

Et voici l'auteur du futur livre ouvert à la souscription (cliché copyright l'Ardennais) :

[img][/img]

Certains d'entre nous semblent très bien connaître monsieur Arnaud Gillet... Pourrait-on savoir quelle est sa formation de base ? Serait-il un enseignant ?

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 7:04

Bonjour Thierry ! Very Happy

Il est évident que l'angle choisi par l'auteur ne laisserait pas indifférent ! ... Je vous soupçonne même ... (humour)
.. Et que doit-on comprendre à travers votre question : "Serait-il un enseignant ? " (re-humour)

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 7:33

Bonjour Claude, Very Happy

Autant j'avoue ne pas avoir résisté à présenter la parution future de l'ouvrage "provocateur" (terme provisoire puisque l'ouvrage n'est pas encore sorti) d'Arnaud Gillet, autant ma question sur sa formation de base était réellement sans malice aucune.

Je n'ai absolument rien contre les enseignants ou les "lettrés" mais je pensais à un autre chercheur spécialisé dans la période et dans la région, ayant commis un ouvrage relatif aux pertes de mai 1940, il y a de cela quelques années... Comme il s'agissait d'un docteur en histoire, plus ou moins "missionné" par les autorités régionales, j'avais tout d'abord pris son livre pour argent comptant, avant de m'apercevoir de la... comment dire ?... "légèreté" d'une prétendue recherche s'apparentant plutôt à une compilation débouchant sur des chiffres extravagants.

Donc, loin de moi toute classification abusive ou malveillante du corps des enseignants, des journalistes, des militaires professionnels, des militaires du dimanche matin, des amateurs éclairés ou non, et des ... ratons-laveurs ! Laughing On trouve des gens compétents partout... leur niveau de compétence étant toutefois réparti selon la fameuse courbe de Gausse ! pirat

Et pour finir, à l'invite amicale de Claude, je reformule ma question de manière plus "politiquement correcte" :

quelqu'un connaîtrait-il la profession et/ou la formation de monsieur Arnaud Gillet ?

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 7:49

Re-bonjour, Thierry !

... Mais je savais bien qu'il n'y avait aucune malice dans votre interrogation ! ... qui m'a amusé ! ... et qui m'a donné envie de vous taquiner un peu ... !

M. Arnaud Gillet est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'aviation en 1940, mais j'ignore et sa formation et sa profession ...
Sur le site du Service historique de l'armée de l'Air, Monsieur Gillet est mentionné comme "aviateur" ...
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 7:58

"Aviateur"... ah ! on progresse... pirat

Mais c'est encore un peu vague tant il y a de différences entre le pilote de chasse et le gonfleur d'hélice, ce dernier devant plutôt s'apparenter à un mécanicien non naviguant...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 8:31

Si j'osais ... Tant pis ... J'ose ... : "... Aviateur ... ah ! on progresse ... Mais c'est encore un peu vague ..." ... Aéronavale, peut-être ? ... Rolling Eyes

Allez, pour me "racheter", ce lien avec un article sur "Les Henschel 126 du 14 mai 1940" :
http://www.bibert.fr/Joseph_Bibert_fichiers/Many%20SOUFFAN%20-%20Avions%20177.pdf

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud gillet
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 9:13

Bonjour Monsieur Moné,  

Je rappelle que que l’article de la revue Avions de M. Many Souffan concernant mon ouvrage La Furie a pour base une liste de pertes de Henschel 126 de la WASt mais mensongère !!!! (à bon entendeur, merci). J'envoie d'ailleurs les copies de la lettre de la WASt à toutes personnes intéressées

J’ai une formation en Droit (Maitrise, université de Reims) et pratique couramment l’anglais. J’ai aussi une bonne connaissance de la langue allemande. A la recherche d’emploi, j’exploite tout mon temps à la recherche historique de ces deux mois de mai et juin 1940 depuis au moins vingt ans...
Ma méthode de travail doit sans doute se rapprocher de la vôtre. Depuis la fin du conflit, de nombreux ouvrages ont été publiés d’abord sous le régime de Vichy, puis après guerre reprenant les mythes et les théories. Celui des 1.000 victoires de la chasse française est un bon exemple.
L’ouvrage de M. Jean Gisclon est sorti dans les années 1970 (1969 je crois) : à l’ouverture au public des archives militaires de Vincennes ce qui est un paradoxe. En effet il suffisait à cette époque de consulter les registres d’homologations des victoires pour se rendre compte que ce chiffre était fort exagéré. L’exemple du massacre de plusieurs centaines de Spahis le 15 mai est un autre exemple. Le travail aux archives est essentiel, car on y découvre une réalité différente de celle décrite dans les livres.
L’ouvrage parait à compte d’auteur pour ceux qui s’intéressent à la bataille aérienne du 14 mai et ceux qui souhaitent avoir une autre vision de la campagne de France de 1940. Après plus de 70 ans de cette omniprésente version de Vichy, il est temps maintenant de laisser une petite place à l’opposition. Du moins de laisser les gens s’exprimer. J’ai bien entendu toute confiance en notre grande démocratie qu’est la France.
Au niveau terrestre, j’ai étudié la marche du Xe corps pour mieux comprendre l’activité aérienne : il faudrait aussi étudier les XXIe et XVIIIe corps pour cette journée très particulière. Je l’ai fait pour une étude sur toute la campagne à l’ouest à paraître : un gros pavé d’au moins 1.000 pages dédié à ce complot politico-militaire.
Le sujet est vaste et extrêmement complexe : méfiez-vous des conclusions rapides. Il y a plusieurs degrés et je ne les connais pas tous. Ce qui peut paraître évident, ne l’ai pas toujours ; les manipulations des civils, des politiques ou des militaires sont omniprésentes. La détection des réelles intentions est extrêmement complexe. L’identification est malgré tout plus facile pour les militaires que pour les politiques : les preuves matérielles existent en grand nombre et sont assez évidentes. La majorité agit cacher, d’autres ne prennent aucune précaution.
Connaissant les objectifs, motivations et surtout les manipulations de ces acteurs, je me refuse de porter un jugement moral ce qui d’ailleurs est difficile...

Le livre sur Sedan n’est qu’une petite pierre à l’édifice et s’adresse d’abord à mes amis et à mes très chers  souscripteurs qui me soutiennent. Il y aura quelques exemplaires pour les quelques lecteurs qui l’achèteront à sa sortie en décembre.

Cordialement

Arnaud Gillet

P.S. : Si certaines personnes ont des informations sur ces faits surtout pour la période du 10 au 16 mai 1940 n’hésitez-pas à me les communiquer en donnant les références... Mon adresse : mai1940gillet (at) yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 9:41

Claude Girod a écrit:
Si j'osais ... Tant pis ... J'ose ... : "... Aviateur ... ah ! on progresse ... Mais c'est encore un peu vague ..." ... Aéronavale, peut-être ? ... Rolling Eyes

Allez, pour me "racheter", ce lien avec un article sur "Les Henschel 126 du 14 mai 1940" :
http://www.bibert.fr/Joseph_Bibert_fichiers/Many%20SOUFFAN%20-%20Avions%20177.pdf

Cordialement !

Bonjour Claude, Very Happy

Merci pour ce lien et ce pdf que je viens de lire avec beaucoup d'attention ! C'est très intéressant et fort bien documenté !

Une petite remarque : de l'étude des nombreux clichés de HS 126 ayant participé à la campagne de l'Ouest, il ressort que le "blindage" de cet appareil n'était pas aussi parfait que l'on pouvait le penser (cf. p 22 du pdf) et que les plaques latérales de blindage n'étaient pas souvent utilisées (voir les posts consacrés à ce point particulier sur le forum, mais je ne sais plus où exactement).

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Sam 3 Nov 2012 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 9:54

Arnaud gillet a écrit:
Bonjour Monsieur Moné,

Je rappelle que que l’article de la revue Avions de M. Many Souffan concernant mon ouvrage La Furie a pour base une liste de pertes de Henschel 126 de la WASt mais mensongère !!!! (à bon entendeur, merci). J'envoie d'ailleurs les copies de la lettre de la WASt à toutes personnes intéressées

J’ai une formation en Droit (Maitrise, université de Reims) et pratique couramment l’anglais. J’ai aussi une bonne connaissance de la langue allemande. A la recherche d’emploi, j’exploite tout mon temps à la recherche historique de ces deux mois de mai et juin 1940 depuis au moins vingt ans...
Ma méthode de travail doit sans doute se rapprocher de la vôtre. Depuis la fin du conflit, de nombreux ouvrages ont été publiés d’abord sous le régime de Vichy, puis après guerre reprenant les mythes et les théories. Celui des 1.000 victoires de la chasse française est un bon exemple.
L’ouvrage de M. Jean Gisclon est sorti dans les années 1970 (1969 je crois) : à l’ouverture au public des archives militaires de Vincennes ce qui est un paradoxe. En effet il suffisait à cette époque de consulter les registres d’homologations des victoires pour se rendre compte que ce chiffre était fort exagéré. L’exemple du massacre de plusieurs centaines de Spahis le 15 mai est un autre exemple. Le travail aux archives est essentiel, car on y découvre une réalité différente de celle décrite dans les livres.
L’ouvrage parait à compte d’auteur pour ceux qui s’intéressent à la bataille aérienne du 14 mai et ceux qui souhaitent avoir une autre vision de la campagne de France de 1940. Après plus de 70 ans de cette omniprésente version de Vichy, il est temps maintenant de laisser une petite place à l’opposition. Du moins de laisser les gens s’exprimer. J’ai bien entendu toute confiance en notre grande démocratie qu’est la France.
Au niveau terrestre, j’ai étudié la marche du Xe corps pour mieux comprendre l’activité aérienne : il faudrait aussi étudier les XXIe et XVIIIe corps pour cette journée très particulière. Je l’ai fait pour une étude sur toute la campagne à l’ouest à paraître : un gros pavé d’au moins 1.000 pages dédié à ce complot politico-militaire.
Le sujet est vaste et extrêmement complexe : méfiez-vous des conclusions rapides. Il y a plusieurs degrés et je ne les connais pas tous. Ce qui peut paraître évident, ne l’ai pas toujours ; les manipulations des civils, des politiques ou des militaires sont omniprésentes. La détection des réelles intentions est extrêmement complexe. L’identification est malgré tout plus facile pour les militaires que pour les politiques : les preuves matérielles existent en grand nombre et sont assez évidentes. La majorité agit cacher, d’autres ne prennent aucune précaution.
Connaissant les objectifs, motivations et surtout les manipulations de ces acteurs, je me refuse de porter un jugement moral ce qui d’ailleurs est difficile...

Le livre sur Sedan n’est qu’une petite pierre à l’édifice et s’adresse d’abord à mes amis et à mes très chers souscripteurs qui me soutiennent. Il y aura quelques exemplaires pour les quelques lecteurs qui l’achèteront à sa sortie en décembre.

Cordialement

Arnaud Gillet

P.S. : Si certaines personnes ont des informations sur ces faits surtout pour la période du 10 au 16 mai 1940 n’hésitez-pas à me les communiquer en donnant les références... Mon adresse : mai1940gillet (at) yahoo.fr

Bonjour Monsieur Gillet, Very Happy

Un grand merci pour votre intervention rapide sur le forum ATF 40 !

Ainsi nous savons à présent qui vous êtes. Je dois dire que, mise à part l'affaire des 1 000 victoires revendiquées, traitée par vous-même et par le service historique de l'armée de l'Air, je n'avais pas connaissance de cette polémique relative aux Hs 126 mal identifiés, etc, etc.

Pour tout vous dire, c'est plutôt cette notion de "complot des généraux" qui a attiré mon regard dans l'article de l'Ardennais. Alors, puisque nous avons la chance de vous avoir en ligne, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur ce sujet précis et surtout nous dire si le journaliste de l'Ardennais (OR ?) a bien fait passer votre thèse ou votre pensée dans son article, où s'il a quelque peu forcé le trait.

Merci encore d'être ainsi intervenu sur le forum,

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 10:32

Le fait est que Huntziger est bien plus coupable que Corap dans l'exploitation des percées sur la Meuse. Il est certain qu'il n'a pas fait grand chose le 14 mai, laissant à Grandsard le soin de réagir. Il n'apparaît pas -au vu des documents connus- que ce dernier ait délibérément émoussé ses moyens. Ces derniers étaient mal positionnés en vue d'une contre-attaque. L'échec du 7ème BCC ne lui incombe pas directement et, même épaulé par le 4ème BCC, le résultat aurait été sans doute identique...

Le repli sur Stonne et la position du Mont-Dieu incombe bel et bien à Huntziger, mais j'y vois bien plus la marque de son incompétence qu'une trahison délibérée. Il savait qu'il avait en face de lui 3 PzD. Il pouvait craindre d'être enfoncé sur un axe Sedan-Verdun. En fait, il a très vite été déchargé du soin de conserver une liaison avec la IXème armée, puisque la constitution d'une VIème armée était annoncée dans ce but.

On peut, on doit lui faire beaucoup de reproches avant, pendant et après l'attaque. Mais il ne semble pas qu'il y ait de trahison délibérée de sa part. Pas plus, ensuite, quand il sera le commandant du IVème groupe d'armées. Ce qui est certain, c'est que -malgré sa conduite à Sedan- il reste considéré comme un chef capable sur le moment : même un de Gaulle s'y laissera prendre en allant lui proposer le poste de généralissime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
Arnaud gillet
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 11:47

Monsieur Moné,

En général je n’émets aucune critique sur les écrits d’autrui (sauf si attaque directe) : journalistes, historiens... Chacun est libre de s’exprimer suivant son propre ressenti. L’ouvrage a un mini site internet où j’y expose son essence...
Je vous félicite pour votre dernier ouvrage sur les Spahis. Vous êtes (je crois) colonel dans l’armée : ca facilite les choses... Le colonel Mousset a fait aussi de l’excellent travail sous Vichy ainsi que le colonel Frieser pour son ouvrage : « le mythe de la guerre éclair »...
Le général Huntziger est un excellent militaire, expérimenté, qui connait parfaitement son métier. Il sait exactement ce qu’il fait aussi bien en mai qu’en juin 40. Il n’a commis aucune « erreur » : tout était réfléchi dans le plus petit détail suite à très longue réflexion depuis au moins 1938... : il n’est pourtant qu’un maillon.
Bien sûr tout historien sérieux sur mai et juin 1940, c’est, un moment, interrogé sur les contradictions de cette étrange campagne. Il y a celui qui reprend les thèses de ces 70 ans et c’est parfait... Il y a aussi celui qui continue à s’interroger et ils sont plus nombreux que vous le pensez.

Je mène mes recherches avec beaucoup de plaisir : mai et juin 1940 est une période passionnante pour mieux comprendre notre société actuelle.

Cordialement

Arnaud Gillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 46
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 11:59

bonjour à tous,



petite question de béotien : a partir de quels documents voire analyse aprés crash par exemple des avions anglais abattus peut on déterminer que les francais (chasseurs et dca,)aient étaient descendus sous les coups de leurs alliés ? l'on peut imaginer à l'époque que les anglais avaient quand meme peu de temps à perdre pour mener des enquétes ? a moins que eux aussi étaient dans la combine pour laisser l'armée francaise prendre le pouvoir en france, en faisant semblant de combattre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 564
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 12:23

Bonjour

Moi aussi je suis intéressé à ce que Mr Gillet dévelloppe sa pensée et en particulier comment il en est arrivé à cette idée de complot.

Il y a plusieurs choses dans son intervention qui m'échappent (citations multiples) :
Citation :
... Après plus de 70 ans de cette omniprésente version de Vichy, il est temps maintenant de laisser une petite place à l’opposition. ...
Citation :
... La détection des réelles intentions est extrêmement complexe. ...
Citation :
... les preuves matérielles existent en grand nombre et sont assez évidentes. ...
Citation :
...Connaissant les objectifs, motivations et surtout les manipulations de ces acteurs, je me refuse de porter un jugement moral ce qui d’ailleurs est difficile...

Et une que j'adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Citation :
Le sujet est vaste et extrêmement complexe : méfiez-vous des conclusions rapides.

Plus ceci pris sur le site de Mr Gillet :
Citation :
En France, un plan méticuleusement préparé et de longue date a d’abord été un total succès. Mais le choc psychologique de la chute de Sedan n’a pas porté tous les fruits espérés... En effet la République, malgré ce coup de poignard dans le dos, résiste admirablement encore un mois !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 12:28


Citation :
Le général Huntziger est un excellent militaire, expérimenté, qui connait parfaitement son métier. Il sait exactement ce qu’il fait aussi bien en mai qu’en juin 40. Il n’a commis aucune « erreur » : tout était réfléchi dans le plus petit détail suite à très longue réflexion depuis au moins 1938... : il n’est pourtant qu’un maillon.

Bonjour, M. Gillet

Votre thèse mérite sans-doute d'être étudiée à la loupe. Tout reposera sur les apports que vous aurez trouvés dans la documentation disponible. Personne ne peut donc se prononcer sans en avoir pris connaissance.

Je ne sais pas si Huntziger savait exactement ce qu'il faisait en mai-juin 40, mais il est certain qu'il n'était pas un excellent militaire, qu'il n'avait aucune expérience des nouvelles méthodes de combat allemandes et donc, qu'il ne connaissait pas parfaitement son métier. Sauf à considérer que ses erreurs aient été -effectivement- intentionnelles.

Si vous êtes en mesure de le prouver, je dis bravo et je ne serai pas le dernier à vous féliciter. Mais, pour l'instant, je suis sceptique. Le courant auquel vous vous rattachez a été récemment disqualifié par les travaux d'Annie Lacroix-Riz qui a été incapable de prouver ce qu'elle avançait...

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 12:40

Re-bonjour à tous !

Il appartient bien évidemment à monsieur Gillet de répondre.

Je voudrais simplement préciser que, concernant la dernière citation reprise par Louis Martel (tirée du site de monsieur Gillet, et qui figure dans la présentation du livre), je me suis interrogé ce matin ... De quel plan s'agit-il ? ... Celui de l'invasion de la France par l'armée allemande, ai-je cru comprendre ...

Cordialement !

PS : je n'ai pas bien saisi également l'allusion à : "Hitler, face à ses généraux devenus fous" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4985
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 15:50

Bonjour,

La thèse du complot existe depuis fort longtemps. J'en ai entendu parler à plusieurs reprises par certains spécialistes français de la percée de Sedan. Elle se fonde en particulier sur le redéploiement de la 2e armée ordonné par général Huntziger, face à la déferlante allemande.

Il existe néanmoins quelques éléments d’importance à apporter au dossier afin d’y voir plus clair. Tout d’abord il faut savoir qu’à partir du 14 mai 00h00, la 2e armée n’est plus subordonnée au GA1 mais relève directement du général commandant en chef le front Nord-est. Cette modification de la chaine de commandement aurait été ordonnée pour libérer le GA1 de la conduite de la bataille de Sedan.

Le GQG, à ce moment, envoie quatre divisions à la charnière entre les 9e et 2e armées (14e, 36e, 44e DI et 87e DIA). Ces divisions vont être placées sous le commandement du détachement d’armée Touchon, (allant devenir la 6e armée), et devant s’intercaler antre les 9e et 2e armées. Le GQG ordonne en outre la constitution d’un groupement destiné à assister la 9e armée (2e DCR et 43e DI).

A mon sens, la doctrine française est alors respectée puisqu’il s’agit de colmater la brèche entre les 2e et 9e armées françaises, et pourrait donc expliquer pourquoi Huntziger reconstitue un tel front défensif au Nord, le secteur situé plus au nord ne dépendant plus de la 2e armée, mais du détachement d’armée Touchon. La contre-attaque est elle aussi prévue par le GQG, et devra se matérialiser par une action offensive des 3e Dim, 3e DCR et des éléments des de la 5e DLC, sur un axe Sud Nord à partir de la région de Stonne.

Or, nous savons que la manœuvre sera rendue irréalisable de par la rapidité de l’avance allemande vers l’Ouest et par l’attaque à outrance de la région de Stonne, principalement menée à l’origine par la 10. PzD et l’IRGD.

Pour en revenir à Huntziger, son attitude désinvolte face aux premiers engagements de la percée de Sedan est en effet critiquable, mais je suis en revanche plus réservé pour le reste de son action. Dès le 14 mai, et sur les effectifs de son armée au 10 mai :

SFM,
10e CA (55e DI et 3e DINA)
18e CA (3e DIC, 41e DI et 1re DIC)
5e et 2e DLC
71e DI
3, 4 et 7e BCC

il perd la quasi-totalité des 55e et 71e DI, ainsi que les 4e et 7e BCC. Les deux DLC sont déjà éprouvées par les combats en Ardennes et la 5e est réservée pour la contre-attaque. Il ne lui reste donc que très peu d’effectifs pour tenir son front face au PzD au Nord et aux ID à l’Est, malgré l’arrivée sur zone de la 6e DI.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4985
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 16:03

Bonjour,

A noter que j'avais déjà annoncé cet ouvrage ici :

http://atf40.forumculture.net/t4986-le-piege-de-sedan-arnaud-gillet

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   Sam 3 Nov 2012 - 17:32

Bonjour,
Etant actuellement en état de "nomadisation", je ne peux intervenir dans ce débat, faute d'archives (toutes au garde meuble). Toutefois, il me paraît pour le moins curieux que l'on puisse porter un jugement sur un ouvrage qui n'est pas encore paru et certaines appréciations sur un auteur, ce n'est pas correct! En ce qui concerne l'attitude des généraux Grandsard et Huntziger, elle a été conforme au règlement de manoeuvre de l'ATF 40 et la réponse d'Eric Denis suffit à elle même, même si elle mériterait un développement. Si complot il y a eu, ce n'est pas dans l'attitude des unités engagées mais à l'arrière qu'il faut le chercher.
Cordialement
SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sedan 1940 : la théorie du complot, d'Arnaud Gillet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La théorie du complot expliquée aux nuls
» Ovnis et théorie du complot
» Théorie du complot et critique des Harkis chez des élèves
» Vous avez dit complot ?
» La théorie du complot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: