Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Immatriculations des véhicules de réquisition et série P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2246
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Immatriculations des véhicules de réquisition et série P   Ven 12 Oct 2012 - 13:50

Bonjour à tous,

Afin de bien sectoriser les questions, j'ouvre ce fil en dérivation d'un autre, intitulé L'essence dans la cavalerie, logé dans " Cavalerie / Unités de l'armée de terre. "

Il y était question d'un camion réservoir (camion citerne) Willème trois essieux de 1939-1940 dont l'immatriculation, invisible d'ailleurs sur le document en ligne, avait fait l'objet de ma part du commentaire suivant :

" L'immatriculation de réquisition de ce Willème est 605 428, précédée d'une lettre initiale qui ne correspond pas (!?) à la tranche numérique : on croit lire un F ou plutôt un P. Je subodore une tranche spéciale dans la série P, non liée à une région militaire, mais je n'ai pas assez d'éléments pour être formel. Question à creuser. "

A la suite de quoi Laurent Deneu, grand passionné comme moi des questions d'immatriculation, a aussitôt rebondi, avec le post suivant :

Laurent Deneu a écrit:


Bonjour,

Je n'ai pas d'explication quant à ces immatriculations de véhicules de réquisition en "P".

Cependant j'en ai relevé quelques unes:
Moto P 372 506 GBM 98 p 60
Renault Primaquatre P 372 573 GBM 98 p 60

Et sur le net:
Moto solo ? P 396 301
VL Peugeot 302 (?) P 396 786
VL Citroen Traction P 398 488
Camionnette Latil (?) P 402 231
Camionnette ? P 402 343.

On voit se dessiner une tranche numérique, mais ces numéros en 390 xxx et 400 xxx sont déjà attribués aux 9eme et 11eme RM.

L'ignare que je suis se demande: quid d'une 10eme RM ou 12e RM qui ne sont pas répertoriées dans l'AsU.


Hélas — et je suis le premier à le déplorer — l'AsU (L'Automobile sous l'Uniforme) n'est pas la Bible, en ce sens que ce texte, qui remonte au siècle précédent, ne saurait être lu sans l'esprit critique qui caractérise notre civilisation supérieure à toute autre. L'AsU est donc, tout au plus, l'Ancien Testament. Il va falloir passer aux Evangiles qui, en la matière, ne sont pas encore écrits.

Bref, depuis 20 ans que l'AsU a été gravé par la main d'un mortel sur les cylindres d'une presse offset ancien modèle, du nouveau s'est fait jour. Dans le sujet présent, le nouveau concerne le tableau des immatriculations de réquisition de la page 12 de l'ouvrage dit-Bible. Une nouvelle mouture, sérieusement mise à jour, de ce tableau, sera intégrée dans le futur ouvrage La Traction Avant sous l'Uniforme, à paraître prochainement chez H&C.

Concrètement, il manque encore bien des éléments mais ce fil va peut-être susciter de nouvelles découvertes. Qui sait ?

Bien cordialement à tous

François


Dernière édition par françois vauvillier le Dim 25 Nov 2012 - 21:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4861
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Immatriculations des véhicules de réquisition et série P   Ven 12 Oct 2012 - 14:46

Bonjour,

Il est possible de trouver des pistes ici ...

http://plaque.free.fr/f_mil1.html

... bien que la théorie donnée sur les gammes de chiffres ne correspondent pas aux immatriculations données par Laurent.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2246
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Immatriculations des véhicules de réquisition et série P   Ven 12 Oct 2012 - 14:53

Bonjour Eric,

Hmmmm, dirais-je.

Ce site reprend sans aucune valeur ajoutée mon tableau de 1992. Du moins suis-je cité en tant que source, c'est déjà ça.

Cordialement

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2246
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Immatriculations des véhicules de réquisition et série P   Dim 11 Nov 2012 - 9:24

Bonjour,

Mettant la dernière main au très prochain ouvrage La Traction avant Citroën sous l'Uniforme (chez H&C bien sûr, parution janvier 2013), j'ai repris la question des immatriculations de réquisition.

Sur ces fameuses tranches précédées du P de l'ancienne 12e région militaire, Limoges je pense approcher la solution. Elle est d'ordre territorial.

En synthèse :

- la fraction de tranche P 366 000 à P 372 000 (homogène ou non ?) concerne, semble-t-il, les départements du sud de la 9e RM (Charente, Haute-Vienne, Dordogne). Donc de la région de Limoges, anciennement 12e RM, devenue en 1934 une subdivision de la 9e RM.

- il semble en être de même pour la fraction de tranche P 396 000 à P 398 000 (homogène ou non ? dépassant ou non les limites indiquées ?). On peut estimer aussi que la tranche de la 9e RM s'arrête à L 395 000 (ce point sera à vérifier).

- en revanche, la fraction de tranche P 402 000 (homogène ou non ?) ne s'explique pas pour le moment. En effet, la 11e RM de Nantes (qui en principe a les numéros de la série N 400 000) n'est pas limitrophe de l'ancienne 12e RM. Économiquement forte, la 11e RM a néanmoins pu fournir des véhicules en surnombre qui auraient été déficitaires en 9e RM (cette dernière ayant englobé la majorité de la 12e RM, d'où la lettre P), au parc automobile nettement plus pauvre.

- la fraction de tranche P 605 000 (homogène ou non ?) est prélevée sur les départements du nord de la 17e RM (V 590 000 et au delà), elle-même limitrophe du département de la Dordogne, le plus au sud de la 9e RM, et anciennement rattaché à la 12e RM. D'où sans doute le P.

- enfin, si un jour nous tombons sur une immat P dans la tranche 445 000/484 000 (qui est celle, en lettre R, de la 13e RM de Clermont-Ferrand), je n'en serai pas autrement surpris. Car la Creuse et la Corrèze (ouest de la 13e RM) ont été prélevées sur la 12e RM lors de la dissolution de celle-ci en 1934.

Avec une carte sous les yeux et un cachet d'aspirine, ça va beaucoup mieux...

Bien cordialement à tous, je retourne aux Traction

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2246
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Immatriculations des véhicules de réquisition et série P   Dim 25 Nov 2012 - 22:01

Bonsoir à tous,

Ayant envoyé La Traction sous l'Uniforme chez l'imprimeur jeudi dernier (il sortira tout début janvier 2013 et sera ma-gni-fi-que), et profitant d'un instant de répit sur le bouclage prochain de GBM 103 (parution fin décembre 2012 si les Dieux sont avec moi), je reviens à nouveau sur cette question de la lettre P de l'ex-12e RM.

En synthèse de synthèse — car les explications de mon post précédent, que j'ai d'ailleurs mis à jour à l'instant, sont assez difficiles à suivre —, voici comment la situation se présentait en 1939, au plan territorial :

1) Le territoire de la 12e RM (Limoges), région militaire qui a existé ainsi jusqu'en 1934 et était nantie (depuis l'origine du système, voir GBM 98 page 80-95, article de Thierry Baudin sur les immatriculations en 1914-1918)) de la lettre P vis-à-vis des véhicules à réquisitionner, comptait cinq départements :
- Charente, Haute-Vienne et Dordogne, passés en 1934 à la 9e RM (Tours) ;
- Creuse et Corrèze, passés en 1934 à la 13e RM (Clermont-Ferrand).

2) On peut supposer que chacun de ces cinq départements a continué d'utiliser la lettre P, en septembre 1939, pour l'immatriculation des véhicules réquisitionnés sur son territoire. C'est attesté pour certains d'entre eux, en particulier la Haute-Vienne (Limoges). Ainsi, j'ai le cas formel du 93e GRDI (issu du 20e dragons de Limoges), corps chers à notre regretté ami Roger Avignon (cf GBM 97 pages 54-63). Je publie en effet dans La Traction sous l'Uniforme la photographie, issue de la collection R. Avignon, d'une 11 Légère du service médical du 93e GRDI, immatriculée P 366 361.

3) Une nouvelle 12e RM a été recréée en mai 1939 mais tout à fait ailleurs, dans la région de Reims.

4) Similairement, une nouvelle 10e RM a été recréée en mai 1939 à Strasbourg, très éloignée de l'ancienne région de Rennes (qui, quant à elle, était nantie en 1914 de la lettre M).

5) Les deux RM nouvellement créées (10e et 12e) n'ont pas eu d'impact sur la mobilisation telle qu'elle a eu lieu en septembre 1939. On voit aussi que leur création obéit à une logique de renforcement des structures territoriales d'importance militaire prioritaire.

Le mystère de nos numéros en P précédant des fragments de tranches appartenant à diverses RM est donc à rechercher uniquement dans la logique et les conséquences des points 1 et 2.

Bien cordialement à tous

François

PS : je tiens à remercier publiquement Jacques Sicard qui m'a fourni les éléments sur les nouvelles 10e et 12e RM de 1939 (Reims et Strasbourg respectivement), limitant ainsi l'éventail des hypothèses restant à explorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Immatriculations des véhicules de réquisition et série P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effets physiques des OVNI sur des véhicules automobiles
» Les effets des ovnis sur les Véhicules
» De l'utilisation des véhicules de service
» modèle d'arrêté de réquisition
» modèle ordre de réquisition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Matériels roulants :: Camions & camionnettes, VL, remorques-
Sauter vers: