Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 un adjudant d'artillerie en 39-40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
39RARF
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 58
Localisation : Metz, Moselle, France
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: un adjudant d'artillerie en 39-40   Jeu 27 Sep 2012 - 15:02

Bonjour,

Dans le cadre de recherches que j'effectue sur la carrière militaire de mon grand-père j'aurais besoin de précisions

- le 25 août 1939 il est affecté au dépôt d'artillerie 46 et ma mère me dit qu'ils sont partis à Ecomoy dans la Sarthe alors que le 46ème RA est à Thionville? son dépot est-iol déplacé dans l'intérieur car trop proche de la frontière?

- le 30 octobre 1939 il est affecté au COAA 4, 44ème batterie, d'après ma mère ils sont alors à Nemours ?

- le 25 février 1940 il est affecté à la SA n°217 ?

- le 9 aout 1940 il est affecté à la 12ème CTHP à la dissolution du COAA

Je sais que pour COAA il faut comprendre Centre d'Organisation de l'Artillerie Automobile mais qu'en est-il des autre sigles?

D'avance merci pour votre aide

Jean-Pierre 39RARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   Jeu 27 Sep 2012 - 22:26

bonjour

les localisations sont tout à fait correctes, bravo à la Maman car ce ne sont pas du tout des villes de garnison traditionnelles et encore moins des localités connues,

comme d'autres Depôts de Moselle le Depôt d'Artillerie n°46 de Metz (ce qui n'a rien à voir avec la numérotation du 46ème RA, c'est une coïncidence, mais avec le Centre de Mobilisation d'Artillerie n°46 qui le précéde) est en effet transferé à Ecomoy

Nemours pour le COAA où est formée la 217ème Section de Munitions Automobile (Parc d'Artillerie Divisionnaire de la 17ème DI)

sans doute que la dernière unité correspond tout simplement à la 12ème Compagnie du Train hippomobile de l'Armée d'Armistice à Limoges



Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
39RARF
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 58
Localisation : Metz, Moselle, France
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   Ven 28 Sep 2012 - 12:15

Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses et précisions. Ma mère a en effet encore une bonne mémoire malgré ses 83 ans !

Mais d'autres questions apparaissent:

- je ne trouve aucune mention d'une 17ème DI en 39-40 et donc quid de la 217ème SA

- d'après mes recherches il y aurait un dépot d'artillerie par division mais il n'y a apparemment pas de 46ème DI en 39-40

La démobilisation et le passage en congé d'armistice a été complexe car après la 12ème CTHP il est affecté le 1er septembre 40 au 95ème RA à Tarbes puis le 23 septembre au 24ème RA, apparemment à Tarbes également, puis congé d'armistice la 4 novembre.

La suite le rapproche de vous, Loïc, puisqu'il est nommé controleur au Service du ravitaillemnt général à Saint Pourçain sur Sioule où il passera toute la guerre avec sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4978
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   Ven 28 Sep 2012 - 15:05

Bonjour,

39RARF a écrit:
- je ne trouve aucune mention d'une 17ème DI en 39-40 et donc quid de la 217ème SA

La 17e DI a bien existé... sur le papier. Sa première constitution prévue pour le 31 mars 1940 comptait bien une 217e SMA, mais la grande unité ne fut jamais achevée. Cette appelation reverra le jour un peu plus tard, après le 10 mai 1940, avec comme base le regroupement des 55e et 71e DI alors disloquées puis dissoutes. Celle-ci ne sera elle non plus jamais achevée, et se transformera finalement en 17e DLI le 31 mai, mais elle ne comporte pas dans ses unités organiques de 217e SMA.

J'ai recherché l'éventuelle présence de cette 217e SMA dans toutes les DLI sans résultat, si ce n'est la présence d'une unité de ce type, non identifiée, dans la 239e DLI, constituée le 1er juin.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   Ven 28 Sep 2012 - 18:32

39RARF a écrit:
d'après mes recherches il y aurait un dépot d'artillerie par division mais il n'y a apparemment pas de 46ème DI en 39-40.

Je pense qu'il y a confusion entre les dépôts d'artillerie, formation de l'intérieur, et les parcs d'artillerie divisionnaire, normalement effectivement un par division.

Citation :
Cette appelation reverra le jour un peu plus tard, après le 10 mai 1940, avec comme base le regroupement des 55e et 71e DI alors disloquées puis dissoutes. Celle-ci ne sera elle non plus jamais achevée,

En fait, ce regroupement prendra le nom de 59° DLI, mais il semble qu'il y ait bien eu un 17e PAD à ce moment, formé à partir des PAD des 55e et 71e DI.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
39RARF
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 58
Localisation : Metz, Moselle, France
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   Ven 28 Sep 2012 - 19:37

Bonsoir,

Merci pour votre aide, j'ai moi même fait un peu avancer les choses:

- le centre mobilisateur 46 était tenu par le 39 RARF, à Montigny-lès-Metz, quartier Colin, et au quartier Serret, Chatel-saint-Germain (banlieue de Metz), alors que le 39 était au quartier Desvallières à Metz Devant-lès-Ponts. Sa mission est de mettre sur le pied de guerre le 39 et de former le 23 RARF à partir du III/39. Entre le 3ème et le 15ème jour après la mobilisation, les dépots se replient sur le centre de la France et donc le 46 est parti à Ecommoy. Source: La garnison de Metz 1918-1944, général Denis, éditions Serpenoise, 1998.

- pour la 217ème, mon grand-père y est affecté le 25 février (pour former une division nouvelle fin mars les délais semblent bons) mais il n'arrive à sa nouvelle unité que le 8 avril, signe que ça traine !!! La 217 devait se former à Nemours car ma mère ne se souvient pas d'absences de son père à cette époque (et elle a bonne mémoire !). Mon grand-père quitte Nemours avec son unité (COAA ou 217ème ?) le 15 ou le 16 juin. La débâcle l'ammènera jusqu'à Trie-sur-Baïse dans les Hautes Pyrénées.

Je poursuis les recherches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un adjudant d'artillerie en 39-40   

Revenir en haut Aller en bas
 
un adjudant d'artillerie en 39-40
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Uniforme d'adjudant général
» artillerie
» HAZEMANN Charles Théodore - Brigadier au Train d’Artillerie
» En 1975, le 12/09 L'Ovni et l'adjudant, brigade de Saint-Sauveur (Yonne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie :: Service (parcs, BOA...), centres de mobilisation et dépôts-
Sauter vers: