Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 un canonnier dans la DCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capu Rossu
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: un canonnier dans la DCA   Dim 9 Sep 2012 - 15:08

Bonjour,

Un de mes correspondants m'a envoyé le parcours militaire de son père tel qu'il l'a relevé sur le livret militaire.
Je vous le soumets avec les premières réflexions (en rouge) que ce parcours m'a inspiré.

2e canonnier servant - mitrailleur
405e R.A.D.C.A. (Régiment d’Artillerie de Défense Contre les Aéronefs) :
- 7 avril 1939 : 16e batterie – 6e groupe (Toulon – 83)
(Probablement la batterie d’instruction du groupe ?)

- 24 août 1939 : 192e batterie – 60e groupe à Miramas (13) ;
(Batterie implantée dans l’enceinte de l’Etablissement de Réserve Générale du Matériel (actuellement 4ème
RMAT) et chargé de la défense et de l’établissement et de l’important nœud ferroviaire de Miramas, gare de triage et dépôt de locomotives.)


Guerre contre l’Allemagne
- Affectation en « zone intérieure »
- 26 avril 1940 : 79e batterie (405e RADCA) – COA (Centre d’organisation d’artillerie) - DCA ;
(Lieu d’implantation et à quelle GU était-elle rattachée ?)

- 4 mai 1940 : dirigé renfort 145e (batterie du 402e RADCA ?) F.T.A. (Forces Terrestres Antiaériennes)
– R.D .C. (rayé des contrôles du 405e) ;
(Lieu d’implantation et à quelle GU était-elle rattachée ?)

- Affectation en « zone des armées »
- 4 au 10 mai 1940 : Alsace ;
- 10 mai au 9 juin 1940 : Ardennes ;
- 9 au 23 juin 1940 : Retraite de l’Aisne, la Marne, la Seine (affaire de St Florentin le 15 juin)…

Armée d’armistice
404e R.A.D.C.A. (Régiment d’artillerie de Défense Contre les Avions) :
- 1er août 1940 : 244e batterie – 96e groupe

– R.D.C. (rayé des contrôles au 30 octobre 1940), à Barcarès (66) ;
(Compte tenu de l’absence totale d’intérêt stratégique de l’étang du Barcarès, je pense à un stationnement de repli précédent la démobilisation et la dissolution d’une partie des groupes du 404ème. Ce régiment fait ensuite partie de l’armée d’armistice).

2e R.I.C. (Régiment d’Infanterie Coloniale) :
- 30 octobre 1940 : affecté à Perpignan (66), régiment dissous en
novembre 1940 ;
- 6 novembre 1940 : classé RT2 ( ?), renvoyé dans ses foyers ;
- 7 novembre 1940 : démobilisé.
(Versé au 2ème RIC car sa batterie a été dissoute ?)

Armée de la Libération
- 1er août 1945 : rappel sous les drapeaux en tant que réserviste en S.A. (service auxiliaire) ;
- 3 août 1945 : affecté en F.T.A. (Forces Terrestres Antiaériennes),
103e batterie – COA 214 (N° de régiment ?) à Bourg-en-Bresse (01) ;
- 14 août 1945 : démobilisé ;
- 15 août 1945 : R.D.C. (rayé du corps).
(COA = Centre d’organisation d’artillerie ? Quel est son rôle en 1945 ?)


Merci d'avance pour tous les compléments que vous pourrez apporter.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Dim 9 Sep 2012 - 15:54

Capu Rossu a écrit:


– R.D.C. (rayé des contrôles au 30 octobre 1940), à Barcarès (66) ;
(Compte tenu de l’absence totale d’intérêt stratégique de l’étang du Barcarès, je pense à un stationnement de repli précédent la démobilisation et la dissolution d’une partie des groupes du 404ème. Ce régiment fait ensuite partie de l’armée d’armistice).


Bonjour Alain, Very Happy

... Et la base d'hydravions de l'étang du Barcarès ? Les Allemands possèdent pas mal d'Arado à cette époque, si je me souviens bien ! Question

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1879
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Dim 9 Sep 2012 - 18:23

bonjour

cette histoire de "79e batterie" me disait bien quelque chose

Idea en effet nous avions déjà vu ce cas

http://atf40.forumculture.net/t674p30-bataillons-d-ouvriers-d-artillerie



le 2e RIC est dissous en novembre 1942 et non 1940, suite à l'invasion de la zone sud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Dim 9 Sep 2012 - 21:31

Bonsoir,

Thierry Moné a écrit :

.
Citation :
.. Et la base d'hydravions de l'étang du Barcarès ? Les Allemands possèdent pas mal d'Arado à cette époque, si je me souviens bien !

Cette base avait été créée en 1925 par Latécoère pour les essais des hydravions construits à Toulouse. Elle a été fermée en 1935 ou 1936.
En septembre 1939, l'Espagne franquiste se déclare neutre malgré les sympathies de ses dirigeants pour l'Allemagne hitlérienne. Balayant d'un revers de main (image) les envies de certains dirigeant phalangistes de déclarer la guerre à la France et à la Grande Bretagne, Franco maintient son pays dans la neutralité. Pragmatique, il sait très bien que l'Espagne sortie épuisée et ruinée de quatre années de guerre civile ne peut s'offrir le luxe d'une nouvelle guerre dans la foulée.
De ce fait la Marine déploie toutes ses formations dans l'est du Rhône du côté de l'Italie qui peut à tout instant s'inviter dans le conflit.
Dans le Carrof, la seule mention de St Laurent de la Salanque est le repli au moment de l'armistice de l'escadrille AC5. Comme elle était équipée de MS 406, ce n'est pas sur la plan d'eau mais sur l'aérodrome voisin.
C'est pour cela que je pense que je dis que la Barcarès n'avait pas d'intérêt stratégique. Il est possible que la 224° Batterie du 96° Groupe du 404° RADCA soit fit partie de la défense de ce terrain soit s'y soit repliée en juin 1940.

J'avais envisagé sa dissolution lors de l'été 1940 mais en fouillant dans ma doc, j'ai retrouvé "L'organisation des FTA Métropole et AFN" corrigée au 15 septembre 1942 et elle y figure au sein du 89° Groupe du 404° RADCA et est déployée à St Julien en Jarez près de St Chamond. Par contre le 96° Groupe n'existe plus. Le 404° comprend les groupes suivants : du 85° au 95° à l'exclusion du 86°. (Au même moment le 405° est constitué des groupes 36 à 43 et en AFN les 410° RADCA (Maroc) à 2 groupes + 1 groupe autonome, 411° RADCA (Algérie) à 4 groupes) et 412° RADCA (Tunisie) à 1 groupe).

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Lun 10 Sep 2012 - 6:34

Bonjour Capu Rossu, Very Happy

Merci pour ces intéressants détails ! Je ne savais pas que la base pour hydravions de Saint-Laurent de la Salanque avait été fermée en 1936.

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Lun 10 Sep 2012 - 16:10

Bonjour;

Bien que ce document sorte du cadre "temporel" du forum, je tiens à la disposition de ceux que ça intéresse les photocopies de "L'organisation des FTA Métropole et AFN"(13 pages A4 et une carte).
Me contactez.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Lun 10 Sep 2012 - 22:37

Bonsoir Alain ,
je reste toujours amateur de documentation de ce type , n’hésitez pas a me la faire parvenir a alain.adam2@bbox.fr . Pour le reste , je suis peu documenté sur les RADCA et FTA , mais je vais chercher , et qui sait ...

Cordialement ,
Alain

Revenir en haut Aller en bas
RHONBUC
Sergent ADL
Sergent ADL


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: un canonnier dans la DCA   Mer 2 Avr 2014 - 17:50

Bonsoir Capu Rossu,

Dans le cadre des recherches que j'effectue sur les matériels de DCA, je tombe sur votre proposition concernant "L'organisation des FTA Métropole et AFN".
Est-il encore possible de m'adresser les 13 pages A4 par mail (ou par courrier si vous préférez) à l'adresse suivante : rifort.165 at outlook.com

D'avance je vous remercie.

Salutations, 
Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
un canonnier dans la DCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» espèce invasive dans les everglades
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers, Sous-officiers et Hommes de troupe-
Sauter vers: