Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Traversée de la Méditerranée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Traversée de la Méditerranée   Sam 4 Aoû 2012 - 18:59

Bonsoir

voici un nouveau reportage photo sur la traversée de la Méditerranée par des militaires à bord de navires dont le DJENNE et l'ATHOS. Je vous donne les commentaires au dos des photos :

Avant le départ :



L'ATHOS :





Le DJENNE :





La traversée








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Sam 4 Aoû 2012 - 19:07

Les passagers :











Un sous-marin nous croise :








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Sam 4 Aoû 2012 - 19:14

La terre est en vue



Terre en vue





Nous arrivons à la terre promise





L'arrivée :





Devant La Ciotat





Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Dim 5 Aoû 2012 - 10:28

bonjour,
superbes photos
traversée AFN Métropole ?
une date ?
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Dim 5 Aoû 2012 - 17:35

Bonjour,

En comparant les quelques éléments dont je dispose sur l'activité de ces unités, il peut s'agir du rapatriement des troupes de Syrie en été 41.

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Dim 5 Aoû 2012 - 17:50

donc après l'armistice de juin...
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Dim 5 Aoû 2012 - 21:51

Bonsoir,

Le sous-marin croisé lors de cette traversée est un de 1500 tonnes classe Redoutable.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Dim 5 Aoû 2012 - 22:19

Bonsoir,

Les trois paquebots que l'on voit sur ce reportage sont l'Athos II des Messageries Maritimes, le Djenné de la Compagnie Paquet pour les quels le nom est bien visible.
Le troisième paquebot à deux cheminées (quatrième photo) est le Florida de la SGTM.
Ces trois navires formaient le convoi A lors du rapatriement des démobilisables de l'Armée du Levant en octobre 1940.
Ils sont partis de Marseille le 8 et ont atteint Beyrouth le14. Ils en repartent le 17 et arrivent le 23 à Marseille où ils débarquent 5145 hommes.

Par contre le paquebot à une cheminée n'est pas français : il ne porte pas les marques de neutralité et arbore à son mât de misaine le pavillon de courtoisie.

A noter que le Florida est un véritable "trompe-la-mort" !
Le 1er avril 1931, il est abordé juste en avant des superstructures par le HMS Glorious qui ouvre une brèche sur toute la hauteur de la coque et la moitié de la largeur du navire. La cloison des machines résiste et le navire ne coule pas.
le 16 juin 1940, il est aattaqué à la torpille par le sous-marin italien Provana. La torpille coule avant de toucher le paquebot. La contre-attaque des Commandant Bory et La Curieuse coule le sous-marin.
Le lendemain 17, c'est l'Adua qui lance. la torpille touche le Florida mais n'explose pas !
Le 14 novembre 1942, il chavire à Bougie à la suite des voies d'eau causées par le bombardement allemand du 12. Renfloué le 15 mai 1944, il est réparé sommairement et regagne la France le 23 mars 1945 par ses propres moyens.
L'étendue des dégâts est telle que la décision de le remettre en état est suspendue. Finalement, il reprendra la mer le 25 novembre 1948 et servira sous pavillon français jusqu'en octobre 1955 puis sous pavillon italien jusqu'à sa démolition en avril 1968.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Lun 6 Aoû 2012 - 9:38

merci pour ce complément
des torpilles qui coulent ou qui n'explosent pas ... c'est courant ?
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Lun 6 Aoû 2012 - 14:40

Bonjour Vincent

Citation :
des torpilles qui coulent ou qui n'explosent pas ... c'est courant

A leur entrée en guerre, plusieurs marines ont eu des problèmes avec leurs torpilles. Le coût de ces engins, faisant que les lancements d'exercices étaient plus ou moins restreints suivant les contraintes budgétaires et les relations plus ou moins inexistantes entre les services concepteurs et d'essais d'une part et l'arme sous-marine d'autre part, ont fait que ces problèmes ont été soit mal perçus soit plus ou moins ignorés en temps de paix.
Les torpilles française avaient des problèmes de tenue de trajectoire et d'immersion.
Les Allemands ont eu eu aussi des problèmes d'immersion et lorsqu'ils ont voulu employé les détonateurs magnétiques, ces torpilles passaient trop profondément pour permettre le déclenchement de l'explosion sans compter que ce détonateur avait une tendance certaine à ne pas fonctionner. Lors du retour d'une mission pendant la campagne de Norvège, mission marquée par le raté systématique des détonateurs, Prien demanda à Doenitz de lur donner autre chose que des "épées en bois" !
Les Américains ont eu eux aussi les même problèmes que les Allemands.
Enfin les Italiens n'étaient pas mieux lotis que les Français (les uns et les autres n'avaient pas de torpilles à détonateurs magnétiques).
Enfin plusieurs fois, dans les différentes marines, lorsque la torpille frappait avec une incidence de 90°, le détonateur mécanique s'écrasait sans déclencher l'explosion.
Je n'ai pas de renseignements pour le Japon et la Grande Bretagne mais je sais que lorsque les Swordfish de l'HMS Ark Royal attaquèrent par erreur le HMS Sheffield au lieu du Bismarck, les détonateurs magnétiques des torpilles déclenchaient l'explosion dès l'entrée dans l'eau des engins.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Lun 6 Aoû 2012 - 17:15

Bonjour,

De mémoire, les torpilles japonnaises étaient probablement les plus efficaces au début de la guerre. Il y eut malheureusement peu de ratés à Perl Harbor... On peut du reste s'interroger sur le manque d'entraide technique au sein de l'Axe à cette époque, pour les torpilles ou pour beaucoup d'autres matériels.

Pour en revenir aux photos, encore une bien jolie série d'Alain, merci.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Jeu 9 Aoû 2012 - 18:30

Capu Rossu a écrit:
Bonsoir,

Les trois paquebots que l'on voit sur ce reportage sont l'Athos II des Messageries Maritimes, le Djenné de la Compagnie Paquet pour les quels le nom est bien visible.
Le troisième paquebot à deux cheminées (quatrième photo) est le Florida de la SGTM.
Ces trois navires formaient le convoi A lors du rapatriement des démobilisables de l'Armée du Levant en octobre 1940.
Ils sont partis de Marseille le 8 et ont atteint Beyrouth le14. Ils en repartent le 17 et arrivent le 23 à Marseille où ils débarquent 5145 hommes.

Par contre le paquebot à une cheminée n'est pas français : il ne porte pas les marques de neutralité et arbore à son mât de misaine le pavillon de courtoisie.

A noter que le Florida est un véritable "trompe-la-mort" !
Le 1er avril 1931, il est abordé juste en avant des superstructures par le HMS Glorious qui ouvre une brèche sur toute la hauteur de la coque et la moitié de la largeur du navire. La cloison des machines résiste et le navire ne coule pas.
le 16 juin 1940, il est aattaqué à la torpille par le sous-marin italien Provana. La torpille coule avant de toucher le paquebot. La contre-attaque des Commandant Bory et La Curieuse coule le sous-marin.
Le lendemain 17, c'est l'Adua qui lance. la torpille touche le Florida mais n'explose pas !
Le 14 novembre 1942, il chavire à Bougie à la suite des voies d'eau causées par le bombardement allemand du 12. Renfloué le 15 mai 1944, il est réparé sommairement et regagne la France le 23 mars 1945 par ses propres moyens.
L'étendue des dégâts est telle que la décision de le remettre en état est suspendue. Finalement, il reprendra la mer le 25 novembre 1948 et servira sous pavillon français jusqu'en octobre 1955 puis sous pavillon italien jusqu'à sa démolition en avril 1968.

@+
Alain

Bonjour Alain,

Ca ne colle pas pour le Djénné, au mois d'octobre 40 il est à Marseille jusqu'au 7. Ensuite, il rapatrie depuis la GB les derniers marins et soldats qui s'y trouvaient encore. Il restera immobilisé à Marseille du 28/10/40 au 1/07/1941.

Je pense que le rapatriement de l'été 41 n'est pas à rejeter d'autant que le Florida est de la partie. Le problème c'est l'Athos II mais n'y a t-il pas mélange de photos des 2 évènements.

Cdt,

Pierre


Dernière édition par SALIOU Pierre le Lun 13 Aoû 2012 - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Jeu 9 Aoû 2012 - 21:21

Eric DENIS a écrit:
Bonjour,

De mémoire, les torpilles japonnaises étaient probablement les plus efficaces au début de la guerre. Il y eut malheureusement peu de ratés à Perl Harbor... On peut du reste s'interroger sur le manque d'entraide technique au sein de l'Axe à cette époque, pour les torpilles ou pour beaucoup d'autres matériels.

En fait , si ma mémoire est bonne , ce sont les torpilles type "longue lance" qui ont donné cette réputation aux torpilles japonaises au début de la guerre du pacifique . Les torpilles larguées par avion type Kate a Pearl Harbor ne sont pas du tout les mêmes et ont probablement été modifiées pour éviter de s'enfoncer trop l'eau . Mais je ne suis pas expert en matière navale ( et en l’occurrence aero-navale ) , je peux me tromper .
Alain
Revenir en haut Aller en bas
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 10 Aoû 2012 - 11:09

Bonjour,

Sur la première photo, le batiment du milieu semble avoir une cheminée carré: peut-être l'ERIDAN??

Y-a-t'il des infos au dos des photos (nom du labo...) qui pourraient nous aiguiller??

A+,

Pierre


Dernière édition par SALIOU Pierre le Lun 13 Aoû 2012 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Sam 11 Aoû 2012 - 13:50

Bonjour,

Sur la photo 3,(Djénné à quai) les uniformes ne ressemblent pas à des uniformes français: anglais??

Peut-être est-il possible d'avoir quelquechose de plus net??

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Mer 15 Aoû 2012 - 1:11

Bonjour,

Listes, non-exhaustives, des bâtiments ayant participé aux rapatriements des troupes du Levant:

-En octobre-Novembre 1940: Mariette Pacha; Sagittaire; Providence; Athos II; Florida....

-En été 41: Mariette Pacha; Champollion; Providence; Athos II; André Lebon; Explorateur Grandidier; Colombie; Florida; Djénné; Maréchal Lyautey, Koutoubia......

En me basant sur les informations de Capo Rossu, dans ces listes, Athos II, Florida, Djénné sont donc ensemble en été 41.


Dernière édition par SALIOU Pierre le Dim 19 Aoû 2012 - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Mer 15 Aoû 2012 - 20:07

avz94 a écrit:
Bonsoir

voici un nouveau reportage photo sur la traversée de la Méditerranée par des militaires à bord de navires dont le DJENNE et l'ATHOS. Je vous donne les commentaires au dos des photos :

Avant le départ :





Hypothèse:

Cette photo a été prise par un membre de l'équipage de l'Athos II, et est prise à Marseille avant son départ pour le Levant. Cela expliquerait la présence du Djénné et de l'Athos II, le 1er en attente de départ pour la GB ou de retour fin octobre, le 2ème en partance pour le Levant.

Le batiment au milieu serait alors le Jean Laborde (cheminée carrée) arrivé à Marseille en octobre 40 et désarmé sur place.

Je ne sais pas si AVZ94 et Capo Rossu suivent toujours ce fil???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Jeu 16 Aoû 2012 - 22:54

Bonsoir,

Je vais apporter des réponses aux questions de Pierre.

Effectivement sur la première photo, on voit au centre un "nauphtonate" des Messageries Maritimes.
On peut éliminer les Georges Philippar (perdu par incendie en 1932), le Félix Roussel (navigue chez les FNFL) et l'Aramis (est à Saigon). Reste les Eridan, Jean Laborde et Maréchal Joffre. Les superstructures de l'arrière de l'Eridan ne correspondent pas et donc j'élimine ce bâtiment. Restent les deux autres. Petit hic, si j'ai des photos prises par l'arrière, aucune ne montre ce curieux tuyau en "V" au dessus du roof arrière mais par contre un aérateur à cet emplacement mais bon celles-ci sont des photos d'avant-guerre. En relisant les Caroff, je constate que seul le Maréchal Joffre est allé à Beyrouth. Il est arrivé le 14/09/1939 avec le convoi L1 (éléments du Train, du Génie et du Service de Santé). Le convoi comprend en outre les Champollion, d'Artagnan, Chenonceaux et Explorateur Grandidier, tous sont des paquebots des Messageries Maritimes. Le navire de gauche est l'Explorateur Grandidier tandis que celui à droite est le D'Artagnan.
Cette première photo, contrairement aux autres est du 14/09/1939 et montre le débarquement des troupes à Beyrouth à moins qu'elle n'ait été prise à Marseille le 9 lors de l'embarquement. "Théâtre Méditerranéen - tome 1 - du 3 septembre 1939 au 25 juin 1940".

Pour les photos d'octobre 1940, je confirme la date et le convoi. Renseignements tirés du Caroff "Théâtre Méditerranéen - tome 2 - du 25 juin 1940 au 8 novembre 1942".
Le Djénné a bien effectué un rapatriement des Français internés en Grande Bretagne mais il appareille de Marseille le 1er novembre et retour à Toulon le 1er décembre. Tiré de "L'Armistice de juin 1940 et la crise franco-britannique" du SHM

Pour la troisième photo, il s'agit d'officiers britanniques contrôlant que les navires n'embarquent pas ni fret ni matériel de guerre à l'exception des armes et des équipements individuels des réservistes rapatriés.

Bon, voilà j'espère avoir fait le tour du problème et répondu à Pierre.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 8:38

Bonjour Alain,

Merci de votre intervention, je me sentais un peu seul et peu sûr de moi. Le d'Artagnan est effectivement quasi-identique à l'Atos II d'où ma confusion. J'ai aussi un problème avec le "V" que je ne retrouve sur aucune photo:

http://www.messageries-maritimes.org/18-45.htm

(attention il y a quelques confusions dans les photos)

Vu pour l'Explorateur Grandidier, il y aurait un petit topo à faire sur le croisement des convois L1 et L3 qui a entrainé quelques abordages (plus tard, si je trouve assez de docs).

Il ya donc bien dans cette série de photos 2 évènements distincts: Convois de septembre 39 et d'octobre 40.

Cdt,

Pierre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 11:27

Bonjour,

Je suis toujours supris par la précision des déductions faites par nos spécialistes de la Royale à partir de photos. Bravo et merci, j'apprends beaucoup, grace à vous, sur un sujet que ja maitrise bien peu.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 11:48

Bonjour,

Oui Pierre, il y a dans ce lot de photos deux époques.

La première photo est de septembre 1939.

Les autres sont d'octobre 1940 quand les navires de Vichy portaient les marques de neutralité.

Les photos montrant les groupes à bord sont probablement de la même époque car sur l'une on voit le Florida avec ses marques.

Pour le navire à une cheminée, fautes de détails, je ne peux la dater mais comme il arbore le pavillon de courtoisie, je ne peux que conclure que c'est un navire non-français.

Pour le sous-marin de 1500 tonnes, peut-être cette photo fait partie de la première époque car il ne semble pas avoir ses marques de neutralité.

Pour Denis, de nada, de nada.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 12:10

bonjour,
je remercie Alain (le templier) pour sa réponse très claire sur les torpilles.
donc les torpilles anglaises, italiennes, françaises sont "aussi fiables" qu'une épée de bois.
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 14:05

visaval a écrit:
bonjour,
je remercie Alain (le templier) pour sa réponse très claire sur les torpilles.
donc les torpilles anglaises, italiennes, françaises sont "aussi fiables" qu'une épée de bois.
Vincent

...Et allemandes du moins au début du conflit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5531
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 16:03

Non, ce n'est pas ce qui est dit.

Toutes les torpilles connaissaient des ratés, mais ces ratés n'étaient pas systématiques.

Ce sont les conditions particulières de la campagne de Norvège qui ont entraîné l'inefficacité totale de certaines attaques à la torpille par des sous-marins allemands, d'où l'expression "épées en bois".

Je peux retrouver l'explication exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Traversée de la Méditerranée   Ven 17 Aoû 2012 - 18:47

Bonsoir,

je reviens sur le problème des torpilles allemandes.

Au début de la guerre, automne 1939 et hiver 1939/1940, les u.boots utilisent des torpilles avec des détonateurs classiques (à percussion). Les problèmes de navigation de la torpille à une profondeur plus importante que celle réglée n'apparaissent pas car les torpilles sont réglées à faible immersion et malgré le "surplus" engendré par le défaut, elles frappent toujours la coque car un navire chargé cale de 6 à 8 mètres.
C'est au moment du passage au détonateur magnétique que les problèmes apparaissent. Pour avoir un meilleur effet, la torpille doit exploser non pas en touchant mais en passant sous le navire. Là, la quille est brisée par l'onde de choc et les dégâts sont irréversibles.
Les commandants intègrent bien cette notion et font régler les torpilles en conséquence mais le "surplus" (qu'ils ignorent) fait que la torpille passe trop en dessous le navire pour que le détonateur soit excité et déclenche l'explosion.
Suite aux plaintes de ses commandants Doenitz fit effectué par le centre d'essai. Celle-ci fut simple : on plaça face au TLT un filet pour bloquer la torpille (sans détonateur bien sur) et on constata que le système de piston hydrostatique qui permettait à la torpille de se maintenir à la profondeur demandée était défectueux et que celle-ci se retrouvait prisonnière du filet à une plus grande profondeur.
Une bonne série "d'avoinage" dûment donnée au service technique fit que le problème se retrouva rapidement résolu.
Pour le fiasco des détonateurs magnétiques en avril - mai 1940, on est alors en pleine campagne de Norvège et les Allemands vont louper là quelques succès qui auraient pu être importants (croiseurs et cuirassés), les crânes d’œuf allemands planchèrent un bon moment avant de s'apercevoir que les sous-marins avaient opérer dans des régions proches du cercle polaire (région de Narvik et plus au nord). Ils n'avaient pas pris en compte le fait que le magnétisme terrestre diminue quand on se rapproche du pôle. Je n'ai pas les détails techniques exacts du remède mais je crois qu'ils mirent au point un réglage, facile à mettre en œuvre par des brevetés torpilleurs, qui permettaient l'emploi des torpilles magnétiques en n'importe quel point du golfe.

C'est au retour d'un mission près de Narvik utilisa l'expression "épée en bois".

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traversée de la Méditerranée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moïse a traversé la mer avec un coup de main de la nature
» Vers un tsunami migratoire en mer Méditerranée ?
» 27/05 - SOS Méditerranée en danger!
» (boeing sans certitude) Lors de la traversée par le Bac :Blaye...Lamarque le samedi 5/09/09
» Un météore a traversé le ciel belge samedi soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: