Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 N°80

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: N°80   Dim 23 Déc 2007 - 4:19



En 1938, un jeune homme s'engage dans la cavalerie mécanique, au 8e cuirassiers. Il fait ses classes sur une AMD Panhard TOE, puis, au printemps 1939, perçoit une AMD 35 Panhard 178 toute neuve. A son bord, Léon Michot, devenu brigadier-chef et chef de voiture, fait la campagne de Belgique et du Nord en mai 1940. Evacué par Dunkerque, il revient en France début juin pour combattre à nouveau, cette fois sur une vieille AM Chevrolet ex-espagnole. Quarante cinq jours de baroud cavalier.
Un " fer à repasser" disait les Poilus de l'artillerie lourde à tracteurs en qualifiant le curieux monstre dont on venait de les doter en ce printemps 1917, le mortier de 220 ACS sur affût de circonstance Schneider. Cent de ces étranges matériels ont été construits en mis en service en 1917-1918.
Les chars B1bis passionnent les lecteurs de GBM. Ceux-ci trouveront la liste intégrale des noms et des numéros (403 chars produits, dont 34 B1) et suivront avec Roger Avignon, un ancien de la campagne de 40, les enquêtes sur plusieurs d'entre eux qui débouchent encore aujourd'hui sur des énigmes : le Calais, les deux Faidherbe, les Condé et les trois mousquetaires du 46e BCC.
Durant la Grande Guerre, la France acquiert une avance technologique importante en matière de radio, grâce aux postes émetteurs-récepteurs à lampes. découvrez toute l'histoire du poste E 10, premier appareil standardisé utilisé par toutes les armes, y compris dans les chars Renault FT TSF.
L'artillerie de la division cuirassée, développée et détaillée : comment elle avait été conçue, sa situation effective au printemps au 1940, ce qu'elle serait devenue un an plus tard. Prototypes prometteurs et idées novatrices sont révélés dans cette étude méthodique, illustrée notamment par une double planche centrale où tous les principaux matériels, artillerie d'accompagnement, automoteurs de 75 et de 105 C, canons antichars et canon antiaériens, sont représentés de manière synoptique.
En 1914, avant même le déclenchement du conflit, l'évacuation massive des blessés du champ de bataille par les moyens automobiles est prévue et réglementée. Mais au début les moyens manquent. Ils seront réalisés progressivement, grâce notamment à l'importation massive de châssis américains (Jeffery, Ford) et italiens (Fiat) sur lesquels seront installées des cellules sanitaires conçues par les techniciens du service de santé français.
En septembre 1939, le colonel de Gaulle quitte son régiment de Metz. Celui-ci est dissous et ses bataillons reprennent leurs anciens numéros pour faire campagne : ainsi naît le 19e BCC, équipé de chars D 2. La vie quotidienne d'un bataillon de char de 20 tonnes en Alsace, le comportement des chars dans la neige, tous les détails des marques distinctives et leur évolution de l'automne 1939 au printemps 1940.
Le véhicule tous terrains 4 x 4 Latil M7 T1 aurait pu être le Dodge français. Dans ce numéro sont présentées pas moins de six versions différentes : outre le classique tracteur de canon de 25 antichar, l'on y découvre les deux modèles destinés au génie (avec dérouleuse de fils téléphoniques), la voiture de liaison, la voiture sanitaire légère et le break d'aviation.
En Afrique du Nord en 1945, les dernières automitrailleuses d'avant 1940 sont encore employées dans des missions de souveraineté, chez les spahis motorisés notamment. Un reportage photographique nous conduit au 5e RSA en 1945-1947 et nous fait découvrir les AMD Laffly S 15 TOE, les dernières Laffly-Vincennes et les AMD Panhard 165/175 TOE.
Revenir en haut Aller en bas
 
N°80
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: GBM - Histoire de Guerre, Blindés & Matériel :: La revue et les articles :: Présentation des numéros-
Sauter vers: